le site d'informations de Bourges - Bourges-info

L'INFO MENSUELLE DE BOURGES
un MAG paraissant tous les 1 er du mois (gratuit et sans pub)
Edition du 1 février 2021 en test le 30/1
Bourges-Info.com
1er FEVRIER 2021
RETOUR
Semaine 05
NUMERO PRECEDENT BD_BULLES_2018
Mme MICHU
BD BULLES 2014 ARCHIVES DE BOURGES INFO
Sommaire du Mag
du 1/2/2021
- Le Cher et Bourges en couvre-feu à 18 heures ... en attendant un possible confinement en février aux vacances ...
 
- Les bombes retrouvées sur les Breuzes.
 
- le Covid 19 à Bourges et dans le Cher : en janvier, il fut toujours très fort.
 
- La vaccination a commencé à Bourges.
 
- Yann Galut, "je me ferais vacciner".
 
- La foule dans les rues de Bourges pour les soldes.
 
- Basket et les "Tangos" vont bien en France mais éliminée en Europe.
 
- le sport amateur et la culture "à l'arrêt".
 
- les Forestines : on avance !
 
-La citation du mois :
 

"Il n'est pas rare de voir les plus savants hommes perdre parfois le discernement de leur vrai mérite.. ".

 

Pasteur 1882

 

1 er FEVRIER 2021

>>>Réagir 

>>>cliquer ici

EDITORIAL du 1 er février
Satané virus Covid 19 et ses petits frères anglais ou sud africains. Cela va faire bientôt un an qu'il nous rend fou.
Et le comble c'est que l'on ne sait pas quand nous en viendront à bout.
Tous les jours ou presque un fait nouveau intervient, toujours plus anxiogène.
Les plus vieux meurent, les plus jeunes se morfondent pour leurs études et leur vie.
M Macron a dit il y a 10 mois, nous sommes en guerre.
Cela pourrait rappeler la guerre de 14, ils étaient partis en août pensant revenir en octobre ou à Noël au plus tard ... Ça a duré 4 ans.
Que faire ? Se faire vacciner en espérant que le vaccin sera efficace pour les mutants.
Et en attendant accélérer les précautions et le masque en étant intraitable avec ceux qui le refusent.
Enfin, au niveau du pays, du département ou de la ville, même si il y a des erreurs, même si certaines décisions sont prises tardivement, il faut reconnaître que gérer une population comme nous, gaulois réfractaires, est un véritable casse tête.
Ils ont du mérite nos dirigeants.

 
roland narboux
>>>cliquer ici
 
A LA "UNE" DE BOURGES-INFO
LE VIDE
 
Avant un éventuel confinement, dès le mois de février, il n'y avait plus personne en ville à l'exception de quelques week end de solde. Une ville morte comme le montre cette photo d'un après midi !
 
BOURGES A LA TELE
Bourges à la Une sur TF 1
 
Comment plusieurs reportages de TFI se sont tournés à Bourges ? Sur des sujets assez divers mais comme si Bourges devenait la "ville moyenne" typique en ces temps de pandémie.
 
IMAGE DU MOIS
Bourges in Paris
 
C'est la tournée du maire de Bourges avec un député, à Paris, afin de traiter les problèmes brûlants.
C'est un peu dans tous les sens, mais on sent une véritable énergie.
 
LA PERSONNALITE DU MOIS
Boris Vedel
Pourquoi Boris Vedel homme du mois ?
Parce qu'il faut avoir un sacré moral et une grande énergie pour poursuivre l'organisation et la programmation du prochain Printemps de Bourges 2021.

COMBIEN ça COÛTE ?
20 millions d'euros
 
C'est le coût qui était envisagé pour le centre de balnéo du Val d'Auron. Finalement, conformément à son programme, Irène Félix a tranché : ce centre ne se fera pas.
 

LE CHIFFRE DU MOIS
64668 habitants
Le résultat du recensement au 1 er janvier 2021 pour Bourges correspond au "millésime" 2018, il est de 64668 habitants en population municipale soit + 117 habitants de plus que l'an dernier. Du jamais vu depuis des années : en tout cas à Bourges, ça remonte !
 

C'EST QUOI ???
Cette photo ci-dessous,
c'est OU ?
 

Le mois dernier :
 
C'était la nouvelle Maison de la Culture et ce sont des pendrillons sur une photo de Savoy Bien dans les Amis du Vieux Bourges Plus.
 
2021
LES GRILLES A NETTOYER
 
Il faudrait peut être y penser à donner un coup de karcher et de peinture sur les grilles des Rives d'Auron de Claude Alard.Joyeux Noël
 
 
en savoir plus >>>cliquer
 
1 er février 2021

2020 >>>Réagir  

 En savoir plus sur Bourges: http://encyclopedie-bourges.com/  


 
FLASH INFO LE COUVRE FEU A 18 H A BOURGES
Le couvre feu avancé à 18 heures dans le Cher et à Bourges. Courageusement Monsieur le préfet avait signé l'arrêté le samedi matin 9 janvier pour une mise en application le dimanche 10, et ceci à la grande fureur des élus de Bourges et du département, seul le maire de St Amand et le député François Cormier Bouligeon, ont été favorables à cette mesure prise compte tenu de la circulation du virus.
8 jours plus tard, le couvre feu était pour tout le pays !
 
À Bourges, on explique pas pourquoi nous avons et sommes encore si impactés : nous ne sommes pas plus indisciplinés que d'autres, alors ce virus, nous le connaissons encore très mal.
 
L'annonce d'un reconfinement se fait attendre et les gens se ruent dans les commerces de loisirs créatifs pour acheter tout ce qui reste.
Les employés sont dépassés par la demande et font de rudes journées avec la pression du couvre feu qui pousse tout le monde à se dépêcher en journée pour vite rentrer le soir.
 
 
FLASH BOURGES ET LE COVOD 19
Et le masque à Bourges ?
Quand on voit le nombre de personnes, même minoritaires, qui ne portaient pas le masque à Bourges, ces derniers jours, on ne doit pas s'étonner que le covid 19 poursuit sa course.
 
Pénibles les discussions dans les réseaux sociaux au sujet de la rue Moyenne piétonne, quel niveau ! Des élus sûr d'eux et dominateurs, une cour qui encense toute parole d'un adjoint lequel s'autosatisfait en permanence et écrit les louanges du maire, en face, des anonymes qui peuvent être plein de bon sens mais trop souvent excessifs et c'est la face obscure des réseaux sociaux : des inconditionnels dogmatiques face à des illuminés.
On touche le fond.
 
Prendre des arrêtés, c'est bien mais les faire respecter, c'est mieux et le port du masque selon les lieux et les moments, c'est du n'importe quoi à Bourges comme ailleurs, et de s'étonner que le virus ne recule pas.
 
Quel cinéma lorsque Bourges et le Cher furent contraints de faire passer le couvre feu à 18 heures, le maire se répand dans tous les médias possibles afin de dénoncer cette directive du préfet, au vu des chiffres ... Et 8 jours après toute la France était à 18 H.
" La démagogie est toujours présente" .
 
Yann Galut a réactivé ses réseaux, et c'est ainsi qu'en une semaine, à la mi janvier il passa à Paris pour rencontrer le ministre de l'intérieur, puis la ministre des collectivités puis il écrivit à Roseline Bachelot, puis il inaugura à tour de bras dès son retour à Bourges.
Du Grand art dans la communication et quelques succès : il fait parler de Bourges !.
 
DERNIERES INFOS ENCORE LE CORONAVIRUS et le RESTE
Une mauvaise fin d'année, et la crainte d'un accroissement de la pandémie en France en ce début d'année et à Bourges comme ailleurs : le moral est dans les chaussettes.
Yann Galut a écrit dans facebook à propos du vaccin :
"Je me ferais vacciner, car j'ai eu la maladie en octobre et je ne suis toujours pas remis alors que je n'étais pas considéré à risque et que je suis sportif".
 
 
Couvre feu et déconfinement : à nouveau le stationnement redevient payant à Bourges ! Celui qui se retrouve à gagné. Rue Moyenne dans un sens puis dans un autre, puis piéton, puis à nouveau aux voitures. Stationnement payant puis gratuit puis repayant, Comment on appelle tout ça : un joli foutoir.
 
 
Yann Galut en visite aux Ecoles Militaires de Bourges sans son adjointe à l'écologie.
 
INFO INFO VILLE A BOURGES
Les bombes aux Breuzes : 4 bombes de la Seconde Guerre mondiale découvertes au cours d'une opération de dépollution des sols dans le quartier des Breuzes, les engins pyrotechniques ont été détruits par les démineurs. Ce sont sans doute les restes du bombardement du 10 avril 1944 par les anglos saxons qui ont détruit l'aéroport et l'usine de la SNCAC. Il doit en rester d'autres ...
Vendredi 29 janvier dès 8 heures, 300 personnes furent évacuées pour laisser la place aux démineurs venus de Versailles, on avait trouvé une bombe de 500 kg (photo de la pour ensuite après l'avoir désamorcée ils sont allés la "faire pétarader" la bombe dans une carrière de Preuilly. >>>cliquer ici
 
Les vacances de février approchent mais les Français pourront-ils circuler ? Le gouvernement pourrait instaurer une nouvelle période de confinement, en raison d'une situation épidémique dégradée. Les professionnels du tourisme, à l'instar du secteur de la montagne privé de remontées mécaniques, s'apprêtent à faire une croix sur cette période de congés.

 
 
 
 
La ville est en travaux. Rue Coursarlon et Mirebeau , les électriciens sont intervenus pour des coupures en raison de vétusté du réseau.
Il y d'importants travaux de rénovation (restaurant La scala place Planchat) et dans la rue Coursarlon où l'on refait la toiture d'un appartement qui a pris feu l'an passé.
Ajoutons les structures autour de la maison des Forestines et les étais qui fleurissent pour tout de qui risque de s'effondrer et la ville est un gigantesque colosse sur béquilles.
Certes, au vu du confinement qui vient, autant faire ces travaux...
 
Les travaux continuent place Gordaine dans l'ancien hôtel. Des ouvriers continuent de sortir des tombereaux de cloisons, de gravats... Gordaine mériterait le label "place moche" comme Cujas.
Hormis le cliché touristique des maisons de la renaissance, tout le reste est en lambeaux, à commencer par le restaurant "La Terrasse", abandonné par son propriétaire l'an passé et qui tombe en ruine.
 
Les travaux de l'école des Beaux Arts se poursuivent alors que les élèves font du "street art" à moins que ce ne soient les techniciens de Bourges Plus.
 
Travaux pour plusieurs mois sur la piste d'Avord, résultat pour Bourges : 4 Xingu seront désormais installés sur l'aéroport de Bourges, cala rappellera aux anciens le Nord 262.
 
Rien à voir mais 418 cormorans pourraient être détruits dans le Cher et donc au lac d'Auron.
 
CULTURE - TOURISME LA VILLE VEUT REPARTIR ...
Initiative du Maire vis à vis de la Culture pour tenter de rouvrir à titre expérimental des structures sur le modèle d'expériences faites en Espagne ou au Portugal, une bonne idée, d'autant que le Printemps de Bourges est pas loin et que pour l'instant là ministre Mme Bachelot n'a aucune idée sur la question.
 
 
 
Début février c'est le programme du Printemps de Bourges, un défi d'autant que la situation nationale ne s'arrange pas. Tous les festivals de 2021 en Angleterre ont été annulés.
L'ex Maison de la Culture dédiée à l'administration de Bourges plus et au Tourisme et Patrimoine, une idée qui fait son chemin. Irène Félix
 
Le centre appelé "balnéoludique" à l'eau ; il est jugé trop chère. C'était prévu en cas d'arrivée d'Irène Félix aux commandes de l'agglo. Un coût de 20 millions d'euros jugé trop élevé dans les circonstances actuelles. Inversement la station d'épuration indispensable est en construction.
 
Apres la réfection par l'équipe de Pascal Blanc de plusieurs secteurs des liaisons douces du lac d'Auron, ce fut cette fois la liaison entre ledit lac et l'avenue de Dun qui a été refaite. C'est une nouvelle bonne réalisation dans la continuité car trop souvent une municipalité fait du neuf mais n'entretient pas.
 
SPORT SPORT A BOURGES EN 2021 ...
Bourges basket : un sans faute en championnat avec 11 matchs en championnat et 11 victoires. Bonne saison et retenons une belle victoire face à Basket Landes le samedi 9 janvier. Et pourtant jouer à huis clos est une vraie difficulté.
 
Quelques beaux matchs de basket à Bourges en Euroligue, que chacun a pu voir ... A la télévision ou sur internet. Un regret avec l'élimination de notre équipe, mais les tangos ont fait le maximum dans un contexte très difficile.
 
Derby en football entre le Bourges-Foot et le Bourges 18 en attendant la réunification.
 
Le terrain synthétique du stade Jacques Rimbault a été terminé et inauguré la semaine dernière, en présence de Nathalie Bonnefoy alors qu'à l'époque il y avait eu une polémique pour des arbres abattus sans concertation avec les riverains.
 
 
LES LIVRES DU MOIS
LIVRES SUR BOURGES
La Commune et les communards du Cher 1871, par Jean-Pierre Gilbert, préface de Michel Pinglaut. Édition l’Alandier. Un livre broché, format 15x21 centimètres. 280 pages, 60 portraits et illustrations hors texte. Prix 18,50 euros.
 
 
Sauf changement, une présentation publique du livre aura lieu le 4 mars à 18 heures à l’auditorium des Archives départementales du Cher, une dédicace est prévue à la fin de la soirée.
 
 

Le mois prochain nous présenterons le livre de Jean Claude Sandrier aux éditions de La Bouinotte intitulé : "Docteur, je suis communiste, est-ce grave ?" .
 
LES FILMS DU MOIS AUX CGR A BOURGES
LES CGR sont à nouveau fermés Une reprise envisagée peut-être pour le courant de mars 2021. Quant aux cartes elles seront valables jusqu'au 31 mars 2021. 
 
"HISTOIRE" ET UNE HISTOIRE DE BOMBE
10 avril 1944 (lundi de Pâques) : L'aéroport et l'usine d'avion de Bourges sont visés par les anglo-saxons à moins d'un mois du débarquement.
Les équipages sont tous réunis dans la salle de " briefing la carte nous dévoile son secret : Bourges, une ville du centre de la France (l'objectif secondaire étant Avord). ". Des chasseurs P 47 escorteront les bombardiers puis seront relayés par des P 51.
Au-dessus du terrain de Bourges, les premiers tirs sont trop courts et c'est l'extrémité sud-ouest du terrain qui est touchée ainsi que les hangars et les aires de dispersion des avions du chemin de Villeneuve.
Ce qui explique la présence en janvier 2021 de bombes aux Breuzes.
Les " squadrons " suivants vont rectifier leurs paramètres et c'est l'usine de la SNCAC ainsi que la Cité Jardins de l'aéroport qui subissent l'orage de feu. Dans la foulée, et comme prévu, les " Mustang " mitraillent le terrain. Le Major Kinnard témoigne : " Je suis passé une nouvelle fois à travers les fumées du bombardement pour un autre mitraillage mais la " Flak " commençait à tirer autour de nous depuis une tour et j'ai signalé au " squadron " de dégager.
Les dégâts sont considérables pour l'usine et pour les Allemands où l'on relève de nombreuses pertes en hommes et en matériels. Malheureusement, on dénombre aussi quelques victimes parmi la population de Bourges et ce, malgré l'alerte et le message radio diffusé la veille par la radio de Londres.
http://encyclopedie-bourges.com/Wiki_bombardement%201944.html
 
QUESTIONS A BOURGES

Question 1 :

Pourquoi tant de bétises et de remarques débiles dans les réseaux sociaux et en plus anonymes?

 Question 2

Les stops rue Moyenne, ça fait très bobo parisien, mais ne serais-ce pas une belle connerie ?

 

 
ET ENCORE
 
 

 
- Les propositions du maire sur la culture à Bourges : ouvrir les salles.
 
- L'ex Maison de la Culture pour l'agglo et le tourisme
 
- L'arrêt de la balnéo à Bourges
 
- Davantage de policiers à Bourges
- La gesticulation du maire sur le couvre feu à 18 h
 
- les fana du maire sur les réseaux sociaux

- L'autosatisfaction de certains élus sur le commerce en centre ville.
 
- le départ de la FNAC à Carrefour
 
4/ Le mur de Jo Di Bona

Magnifique mur que la réalisation de Jo Di Bona sur l'ancienne Maison de la Culture,
Un magnifique portait dans le milieu en noir et blanc et des bombes et collages, le tout très coloré, ce qui met en valeur le portrait de la partie centrale.
C'est un " street artist "

2/ Les Amis de Jacques Coeur et Diseurs du Berry.
Les Amis de Jacques Coeur sur internet, à défaut d'être en cortège dans les rues... Des Vidéos sont régulièrement mises en ligne sur l'Histoire de Jacques Coeur et l'Histoire de Bourges, Allez voir ces séquences sur le site des Amis de Jacques Coeur. Le reste dans Facebook ou sur You tube.
3/ Le Printemps de Bourges
Le Printemps de Bourges de 2021 avec une bonne nouvelle, il aura lieu et une mauvaise, les concerts du W sont annulés.
Un retour à 1977 avec des artistes en devenir dans des salles plus petites et pourquoi pas des créations comme dans les années 1980. Boris Vedel tient bien la barre.

4 Secret d'Histoire
 
C'était le lundi 25 janvier et une émission sur Agnès Sorel et Jacques Coeur, avec la participation des Amis de Jacques Coeur dont Lylian Lasnier et Marie France Narboux au Palais Jacques Coeur puis pour "notre" Jacques Coeur à Langeais.
 
 
COUP DE GUEULE LES BONS D'ACHAT A BOURGES
Je fais part de mon mécontentement, en effet nous avons reçu de la mairie de Bourges des bons cadeaux pour remplacer le traditionnel colis de Noël ou le repas pour les seniors de plus de 75 ans. Ces bons cadeaux sont utilisables entre le 1er janvier et le 31 mars 2021 dans les commerces de proximité dont la surface de vente est inférieure à 500 m2. De nombreux commerces refusent ces bons (Armand Thierry, Jules etc..), nous avons fait part de notre mécontentement à l'adjointe chargé du secteur social et au CCAS ( à suivre)....GRRR
 
COUP DE GUEULE LE CENTRE VILLE EN DEBAT !
Deux réactions sur la politique municipale :
"Quelle erreur, et quelle autosatisfaction ! On croit rêver, mais c'est votre slogan pour 2021 " rêvons plus haut. En fait "planons plus haut" serait plus approprié La rue Moyenne et la place Cujas étaient nos atouts , sans doute les deux qui servaient le mieux notre attractivité... Cela nous permettait de tenir. Vous étés en train de tuer le centre-ville commerçant au profit d'une vision Parc Disney.
et une réponse parmi d'autres dans les plus présentables :
Oui, il faut laisser le temps à la nouvelle municipalité de proposer un projet pour ce centre-ville sans tout de suite les rendre responsables de cet appauvrissement ... soyez force de proposition.
 
INDISCRETIONS A BOURGES, MADAME MICHU M'A DIT ... EN 2021
Madame Michu :
Madame Michu vous dit ce que le Berry Républicain, le Petit Berrichon, feu le Big Journal, n'osent pas vous dire.
Quant aux réseaux sociaux, ils disent tout et parfois n'importe quoi. bref.
 
Les bombes poussent aux Breuzes et cela doit en étonner beaucoup mais pas tous, il y a 20 ans, les anciens de l'Aérospatiale avaient écrits plusieurs livres sur le sujet et sur les bombardement de 1944.
Ah non, j'y crois pas, que l'élu au commerce cesse de se vanter que tout va bien, que la ville revit, que le commerce est florissant et tout ça parce que la rue Moyenne a été mise piétonne un week end. On croirait lire la Pravda des années 60.
 
Rapporté par ma voisine de la rue de Lazenay, le mercredi des soldes, figurez vous que la place Cujas était vide, et il restait 4 places de parking pour les taxis. un parisien s'était garé assez mal semble t-il et bien les pervenches locales lui ont mis un PV ... Et pendant ce temps des gens passaient sans masque. Mals se garer c'est pas bien mais ne pas porter de masque c'est normal.
Je vas vous dire, mais on est pas raisonnable, vers le vendeur d'huîtres en face de Feuillette, il s'étaient six à touche toute dégustant huîtres et vin blanc, et sans masque, si l'un était positif alors il y en a demain cinq autres qui sont rentrés dans leur famille avec leurs huîtres et le Covid....
 
Ah ben, on l'a vu le Yann Galut à la télé refusant le couvre feu à 18 h, fâché comme un talune, mais un peu démago le maire, et même un peu populiste, et pourtant il a attrapé le virus . Si ça se trouve, il a peut être raison, le couvre feu à 18 heures ou à 20 heures ça change rien. De toute façon je me couche presque comme mes poules.
 
Il était aux Grandes Gueules le maire puis au ministère de la culture puis chez le petit Darmanin puis avec le monsieur Estangué pour parler des jeux olympiques de 2024. Bourges se positionne alors que le rugby est à la ramasse.
 
Quelle époque ma pauvre dame, voilà qu'au quartier aéroport, non seulement il y a la crainte du virus mais aussi la semaine dernière une grosse bombe. Comme dit ma voisine, toi Germaine ça te rappelle la grippe espagnole et maintenant le bombardement du lundi de Pâque de 44.
 
Les olympiades de quartier, c'est la dernière idée des élus, comme les jeux en colonie de vacances dans les années 1960, on va les réactiver.
 
- 6 ans que l'on attendait ça ! oui mon magasin des Forestines avait pris feu à cause d'une friteuse ! et bien après six ans de palabres et autres réflexions, le site vient d'être enfin vendu pour que commencent la remise en état de cet immeuble qui s'écroule. Allez encore 6 ans et ça ira, j'espère que je verrais cela !
 
Figurez vous que ma copine de la rue Gagarine a dû fuir l'autre vendredi à cause de la bombe, plus d'un mètre de long et ils ont fait exploser un morceau et voici la photo, c'est pas un scoop de la Germaine ça ?
 
Fâchée la député de Bourges - Vierzon la dame Nadia Essayan qui n'a pas été invitée à Paris avec le maire et avec le député Cormier Bouligeon, alors qu'au départ la demande des policiers supplémentaires était le fait des trois députés. Comme dit mon fils, la communication et le tirer la couverture à soi, c'est un métier !
 
- Oui, 86 ans aux prunes et presque toutes mes dents, et je suis comme le monsieur Galut, demain je me fais vacciner à la première heure. Quand je dis demain, si c'est comme pour avoir un masque en mars dernier, je serais ben piqué en mars ou avril 2021, j'espère tenir jusque là !
 
- Ohé, les politiques, ça suffit de se faire peur, pendant une semaine, tous les jours, on nous dit qu'on va confiner et au dernier moment : finalement on ne confine pas, c'est pas nous dire tout et son contraire.
 
Vous voulez réagir,
alors comme les autres consultations ....
EXPRIMEZ VOTRE AVIS dans le Grand débat de madame Michu
écrivez à : madame Michu bourges-info.com
Mais ce n'est pas certain que ça nous serve !
 
Rechercher dans Bourges-info un sujet donné :
RETROUVEZ 2019 car il faut oublier 2020
 
RETOUR EN HAUT DE PAGE

 

Contact : - Mentions légales