le site d'informations de Bourges - Bourges-info

L'HEBDO de Bourges sur le Net
paraissant tous les mercredis (gratuit et sans pub)
 
L'ESSENTIEL de l'information sur Bourges.
Bourges-Info.com
Mai / juin 2012
 
Semaine 25
NUMERO PRECEDENT LE MENSUEL BD BULLES BD BULLES 2012 ARCHIVES L'ANNEE 2010
 
HEBDO PLUS,
LES PRESIDENTIELLES A BOURGES (1er TOUR)
Elections présidentielles à Bourges avec les résultats :
 
73% de votants
blancs : 2,8 %
 
Eva Joly : 2,2%
Marine Le Pen : 13,2 %
Nicolas Sarkozy : 25,9 %
Jean Luc Mélenchon 14%
Philippe Poutou : 0,9%
Nathalie Arthaud : 0,5%
Jacques Cheminade 0,2
François Bayrou : 9,9%
N. Dupond Aignan :1,7
François Hollande : 31%
LES PRESIDENTIELLES A BOURGES (2 eme TOUR)
Elections présidentielles à Bourges avec les résultats :
 
74% de votants
blancs : 7 %
 
 
Nicolas Sarkozy : 43,2,9 %
 
François Hollande : 56,8 %
LES PRESIDENTIELLES A BOURGES (2 eme TOUR) suite et fin
Elections présidentielles à Bourges avec les résultats pour les 3 circonscriptions :
1 ére : Bourges /Sancerre / Aubigny
Nicolas Sarkozy :49,5 %
François Hollande : 50,5 %
 
2 ème : Bourges / Vierzon
Nicolas Sarkozy :58,1 %
François Hollande : 41,9 %
 
3ème : Bourges / Saint Amand
Nicolas Sarkozy : 46,2 %
François Hollande : 53,8 %
POLITIQUE ET LEGISLATIVES A BOURGES
Soirée électorale dimanche soir mi figues mi raisins, avec la victoire attendue de Yann Galut sur Louis Cosyns, la victoire de Nicolas Sansu connue d'avance, et surtout la question, Yves Fromion peut il sauver son siège ?
Le suspens va durer et finalement le maire d'Aubigny, et sa suppléante Veronique Fenoll l'ont emporté au forceps.
-----------------
Le refus de débat de la candidate socialiste face a Yves Fromion a sans doute joué dans la victoire du député sortant UMP, pour beaucoup, "peut on envoyer a l'assemblée nationale une jeune femme sympathique mais sans aucune experiencenet qui recule,devant une discussion locale avec un adversaire ... Vous la voyez a l'Assemblée vous ?".
------------------
Sur la ville de Bourges, la gauche est largement en tête, ce qui fait quelques remous dans les rangs de certains élus. Mais l'expérience montre qu'à Bourges, dans le passé, a gauche comme a droite, la personnalité du maire compte pour beaucoup, plusieurs points d'autant plus qu'il y a souvent un bonus pour le maire sortant. Et puis les têtes de liste dans ce type d'élection ont leur importance

    Irène Félix : "Avec Agnes, avec Celine, je compte bien m atteler sans retard a la conquête de la ville de Bourges ou le score est plein d' avenir. A bon entendeur, ...!"



Le rapport des forces à Bourges a l'issue du premier tour des législatives donne globalement et avec un taux d'abstention très fort :
 
Gauche 12000 voix
Droite 8300 voix
Front national : 2276 voix
 
la gauche est donc aujourd'hui sur ce type d'élection majoritaire.
Sur la seconde circonscription, Agnès Sinsoulier-Bigot a retiré sa candidature pour le second tour, elle avait fait 26,9 % des voix et était a deux points du candidat du PDG, mais elle a renoncé par discipline républicaine.
Les bureaux de vote de la circonscription seront tristes ce dimanche, il suffit d'un seul bulletin Nicolas Sansu pour que le maire communiste de Vierzon soit élu.

Difficile soirée dimanche dernier à Bourges avec Philippe Bensac et son communiqué dans lequel " je tiens à remercier, au second degré, la municipalité de Bourges qui ne m'a apporté aucun soutien, hormis le maire qui s'est mis sur le réserve".
Le parti Radical nous a fait perdre des voix selon Maria Crespel de l'UMP, qui ne peut pas se maintenir pour moins de 0,2% des voix sur la seconde circonscription, ce qui n'a pas plu à la candidate Bernadette Guille.
Ces réactions de "seconds couteaux", c'est le suite de la lutte au plus haut niveau départemental à droite entre Frank Thomas Richard et Serge Lepeltier.
Le mot d'un soir de défaite, pour le vert Jorge Roig : "je m'attendais un peu à prendre une petite veste", c'est le cas d'une vingtaine de candidats sur le Bourges et le Cher.
RESULTATS DES LEGISLATIVES A BOURGES
Les élections législatives se sont déroulées dimanche dernier
 
pour le second tour et l'élection de 3 députés se partageront Bourges.
De l'avis des spécialistes, ces élections n'ont pas transporté pas les foules, aussi bien au niveau national que local.
Les résultats sur les 3 circonscriptions où se trouve Bourges :
 
1 ére circonscription Bourges /Sancerre / Aubigny
Député sortant : Yves Fromion UMP
au second tour :
    Yves Fromion UMP est ELU par 50,52 %
    Céline Bezoui PS battue avec 49,48 %
 

2 iéme circonscription Bourges / Vierzon
Député sortent : M Jean Claude Sandrier Parti communiste
    Nicolas Sansu FdG est ELU par 100 %
 
 
M. Sansu était le seul canduidat, Agnès Sinsoulier-Bigot PS au nom de la "discipline républicaine" s'était désistée..

- 3 ième circonscription Bourges / Saint Amand
député sortant : Louis Cosyns UMP
    Louis Cosyns UMP est battu 44,5 %
    Yann Galut PS est ELU 55,4%
 
Les urnes à Bourges seront ouvertes dimanche 17 juin de 8 h à 18 h,pour le second tour et c'est toujours le vote avec des machines électroniques.
LEGISLATIVES COMMUNE DE BOURGES
Sur la commune de Bourges voici les chiffres de ce second tour :
1 ére circonscription Bourges /Sancerre / Aubigny
24 364 inscrits, 47% d'abstention
    Yves Fromion UMP 45,19 % et donc 6779 voix
    Céline Bezoui PS 54,8 % et 5589 voix
     
2 iéme circonscription Bourges / Vierzon
6145 inscrits, 66,4 % d'absention
    Nicolas Sansu FdG 100 % avec 1341 voix

 

 
- 3 ième circonscription Bourges / Saint Amand
14326 inscrits , 46 % d'abstention
    Louis Cosyns UMP 40,6 % et donc 4350 voix %
    Yann Galut PS 59,39 % et 2974 voix.
CANDIDATS AUX ELECTIONS LEGISLATIVES A BOURGES ... ET DANS LE CHER.
Elections législatives et les résultats du dimanche 10 juin 2012 pour le premier tour.
Il y a ballottage pour les 3 circonscriptions.
 
 
- 1 ére circonscription Bourges /Sancerre / Aubigny
Député sortant : Yves Fromion UMP
Pour 2012 : 10 candidats
Yves Fromion UMP . 33,89 % (31?2 % à Bourges et 3942 voix)
Céline Bezoui PS : 31,06 % (35,8 % à Bourges et 4527 voix)
Yannick Bedin FdG 10 % %
Sylvie Cerveau LO : 0,8 %
David Dallois Divers Droite : 5,9 %
Philippe Bensac Nouveau Centre : 2,3 %
Marie Avril (NPA) : 0,4 %
Danielle Avon FN 12,2 %
Philippe Redois EELV 2,5 %
Jérôme Leroy (Debout le République) 0,9 %
 
- 2 iéme circonscription Bourges / Vierzon
Députe sortent : M Jean Claude Sandrier Parti communiste
Pour 2012 : 8 candidats
Nicolas Sansu FdG : 28,9 % ( 26,2 % et 700 voix à Bourges)
Agnès Sinsoulier-Bigot PS : 26,9 % ( 34,3 % et 916 voix)
François Scheid FN, : 16,4 %
Régis Robin LO : 1,2 %
Michel Lasserre (ext Gauche) 1,1 %
Maria Crespel UMP 19,9 %
Bernadette Guille Parti radical : 2,7 %
Marie-José Lechelon EELV : 2,7 %
 
- 3 ième circonscription Bourges / Saint Amand
députe sortant : Louis Cosyns UMP
Pour 2012 : 8 candidats
Louis Cosyns UMP : 29,89 % ( 29,2 % et 2202 voix)
Yann Galut PS :38,8% ( 43,3 % et 3263 voix)
Eric Bellet LO : 0,6%
Nadine Méchin FdG : 7,43
Erwan Le Mintier FN, 15,47
Jorge Roig EELV : 2,51
Mireille Maury (Debout la République) 1,29 %
Michel Mrozek (Le centre pour la France) : 3,96 %
 

 
Rechercher dans Bourges-info un sujet donné :
    PAGE 3 : LES BLOGS POLITIQUES DE BOURGES
2012
Le Blog de Serge Lepeltier
Les résultats des élections législatives ont donné une majorité absolue au Parti Socialiste à l'Assemblée Nationale.
Ce sont des résultats dans la logique constitutionnelle qui est de donner une majorité au président nouvellement élu.
Dans le Cher, la victoire d'Yves FROMION est très importante car elle nous permet d'avoir un député d'opposition.
Avec la Présidence de la République, le Gouvernement, l'Assemblée Nationale et le Sénat, le Parti Socialiste détient tous les pouvoirs.
Il sera ainsi le seul responsable de la politique qui sera menée dans les mois et les années à venir.


La suite :
http://www.sergelepeltier.fr/
Le Blog d'Irène Félix
D' abord, se réjouir de la majorité absolue obtenue par le PS au niveau national. C est formidable. C est surtout une immense responsabilité pour le PS, ses députes et sénateurs, son gouvernement et son President. Cela commence demain, pour l égalité, pour la justice.
Ensuite, les résultats dans le Cher. Avec la victoire de Yann Galut sur la troisième circonscription, le parti socialiste progresse dans le Cher et c est une excellente nouvelle.
Je veux saluer l excellent score de Celine Bezoui, battue d' un rien dans la première circonscription du Cher, une circonscription particulièrement difficile. Celine a fait une campagne magnifique, faisant mentir tous ceux qui trouvaient fou de présenter une jeune femme aux législatives. Les électeurs se sont encore une fois montres plus ouverts et plus modernes que beaucoup d' élus. C est vrai aussi dans l Indre ou les hommes ont longtemps empêche les femmes de se présenter : et c est Isabelle Bruneau, que je félicite, qui gagne !
Je salue a nouveau le travail fait par Agnes Sinsoulier-Bigot sur la seconde circonscription. Beaucoup ont découvert la femme remarquable qu elle est et la militante exceptionnelle. Le très faible nombre de suffrages exprimes sur la seconde circonscription doit interpeler les appareils .., dont j ai soutenu la décision ! Avec Agnes, avec Celine, je compte bien m atteler sans retard a la conquête de la ville de Bourges ou le score est plein d' avenir.
A bon entendeur, ...!

La suite
http://irenefelix.blogspirit.com/
Le Blog de Pascal Blanc
Avec la Présidence de la République, l'Assemblée Nationale, le Sénat, la quasi totalité des Régions et une grande majorité des Conseils Généraux, la Gauche a tous les pouvoirs pour piloter la France. Mesdames et Messieurs les Socialistes, je souhaite sincèrement que vous réussissiez dans la mission qui vous a été confiée, pour la France et pour nos compatriotes.
Au lendemain des résultats des élections législatives, on peut en tirer plusieurs conclusions. Comme en 1981, le Parti Socialiste obtient une majorité absolue à l'Assemblée Nationale, permettant au Gouvernement de conduire sa politique sans trop de difficultés, a priori. Cependant notons que seuls 54% des électeurs se sont exprimés ce qui légitime tout juste ce résultat.
La Droite, dans son ensemble, est donc largement battue. Deux raisons à cela.
Tout d'abord l'UMP, qui se voulait être rassembleur à l'origine, a infléchi peu à peu sa stratégie au fil du temps. L'efficacité de cette stratégie n'a fonctionné que pour les élections présidentielles et législatives de 2007. Elle ne s'est pas démontrée pour les scrutins suivants. C'est une stratégie pour une victoire au premier tour. Il n'y a pas de réserve de voix au deuxième tour.
Ensuite, devant les bons scores du Front National aux précédentes élections, et en particulier aux dernières élections présidentielles, nous avons assisté à une volonté de séduction de ceux qui avaient voté pour l'extrême droite au premier tour. Si cette attitude est tout à fait légitime (après tout, ce sont des Français comme les autres), ceci a eu comme effet de cristalliser les votes des " indécis " vers la Gauche. Un intérêt plus important porté à l'électorat du Centre, certes moins nombreux, aurait sans doute permis de changer la donne.
L'arrivée de deux députés du Front National au Palais Bourbon, la défaite de Marine Le Pen, l'élimination de François Bayrou, la chute vertigineuse de Ségolène Royal et le désaveu de Jean-Luc Mélechon seront sans doute les faits marquants de ces élections concernant les personnalités en présence. Une leçon à tirer : les Français n'aiment pas les petits arrangements entre " amis ".
Alors le paysage politique va devoir se recomposer, à Droite, à Gauche, comme au Centre. Les Françaises et les Français ont voulu le changement. Ils l'ont obtenu mais ce n'est sans doute pas celui qu'ils souhaitaient vraiment. Dorénavant, il va falloir leur proposer autre chose, une alternative qui laisse plus de place à l'humanisme, à la justice sociale, à l'éducation, à l'environnement comme axe majeur du développement économique de notre pays et donc comme créateur d'emplois. C'est autour de ces valeurs qu'il faut désormais rassembler nos concitoyens.


La suite
http://pascalblanc.wordpress.com/
Le Blog de Yann Galut
Merci aux 55,5 % d'électeurs et d'électrices qui m'ont élu député
Vous avez été plus de 55 % sur la 3e circonscription du Cher à voter pour le changement en portant vos suffrages sur ma candidature. Je vous remercie profondément de cette confiance. Fort de votre soutien c'est avec beaucoup d'honneur que je reçois le mandat que vous me confiez pour vous représenter à l'Assemblée nationale. Sachez que j'en mesure toute la responsabilité. Dès demain, lundi 18 juin, avec Janine Bernardet ma suppléante, je m'attellerai aux dossiers prioritaires pour l'avenir du Cher et dès la prochaine session parlementaire je travaillerai à la mise en oeuvre des 60 engagements de François Hollande qui engagent l'avenir de la France. Vous avez souhaité donner une majorité au changement : vous pouvez compter sur ma pleine et entière détermination.
la suite
 http://www.yann-galut.com/
2012 Le Blog de Yannick Bedin
Un député Front de gauche pour le Cher
Au lendemain du deuxième tour de l'élection législative, je veux dire combien je suis heureux de l'élection de Nicolas Sansu dans la 2ème circonscription du Cher. Il progresse de près de 5000 voix, tout en étant candidat unique (faute de qualification à droite et suite au désistement républicain de la candidate du PS arrivée seconde). Malgré une campagne haineuse d'un autre temps, les électeurs ne se sont pas laissés tromper. Nicolas saura défendre le monde du travail et notre département à l'Assemblée.
Dans la 1ère circonscription
C'est un score historique que réalise la gauche. Le vent du boulet n'est pas passé loin du député sortant et réélu Fromion. Ce score est le résultat de la mobilisation de la gauche sur ce territoire, avec un total gauche supérieur au 1er tour. La dynamique de ma campagne et mon score au premier tour ne sont pas étrangers au très beau résultat de la candidate socialiste. Malgré un vent très favorable aux candidats socialistes, même inconnus, elle n'aura pourtant pas réussi à emporter le siège.
Pour ma part, je reste disponible pour ce territoire et à Bourges, au service de la population pour, comme je l'ai indiqué dans ma campagne, "inscrire notre circonscription dans le sens du progrès".
ttp://www.yannick-bedin.org/
2012 Le Blog de Roland Narboux
Législatives et des résultats conformes a ce qui était attendu. Le PS est majoritaire a l'Assemblée Nationale et c'est cohérent, C'est une petite vague rose, et dans le Cher et a Bourges, 1 UMP, 1 PS et 1 PC, c'est très berrichon et ce n'est pas la grosse vague de 1981 qui avait donné 3 députés de gauche.
Aujourd'hui, le PS a la confiance du pays, malgré l'abstention forte, mais les problèmes sont devant lui, le chômage, la crise, la dette, la justice sociale.... C'est au pied du mur que l'on voit le maçon, alors comme l'ont dit de nombreux tacts et professions de foi, demain ça va changer ! Et tout ira mieux demain.... On verra mais que sera dur le retour a la réalité, et sans être trop pessimiste, ce seront de grandes désillusions pour tous ceux qui ont fait la fête dimanche soir car la situation de notre pays et de l'Europe est telle que ce seront pour beaucoup "des larmes et du sang" .
Je ne sais pas ce que ferait la droite, depuis 5 ans, elle a a peine "limité la casse", mais la gauche triomphante fait peur, l'attente de la population est énorme et les leviers de manoeuvre du pouvoir politique si faible.
Et puis dans le Cher et à Bourges, il y a lieu de s'inquiéter, car c'est le domaine des industries d'armement, or, où trouver les 100 milliards d'euros qu'il faut sur l'ensemble du pays ? Chez les nantis , pour quelques dizaines d'euros, mais le reste, ce sera l'augmentation des impôts des classes moyennes et ensuite, des gains sur les dépenses d'État, et dans ce cas, c'est dans l'armée et les achats d'armement que se produiront les économies, et Bourges est en première ligne avec des achats différés...
a suivre
blog de roland narboux
2012
Le Blog de Philippe Bensac
La Vème République des "partis pris"
Ah... si Jospin avait inversé l'ordre des scrutins, en privilégiant le législatif.
Une Assemblée Nationale élue avant le Président de la République aurait donné une chance à la diversité et aux idées neuves.
Mais les choses étant différentes, il fallait être candidat de la bande des 4 pour espérer une présence au second tour.
Exit donc le centrisme, qui, de fait, n'existe plus dans le Cher. D'autant moins que le MODEM a définitivement décidé de faire battre plutôt que de se battre...
J'attends donc avec impatience la rentrée 2012 qui sera chaude dans tous les sens du terme.
Pour l'heure, je remercie le petit millier d'électeurs qui m'a fait confiance et à qui je laisse le soin de décider de son vote au second tour.
Théoriquement Monsieur FROMION devrait en récupérer une bonne partie puisqu'il s'est prétendu centriste dans sa communication électorale, alors que j'étais investi par le Nouveau Centre. Mais je n'en crois rien... d'ailleurs il est parti pêcher dans les eaux troubles de l'extrême droite.
Humanistes, à bon entendeur, je vous salue.
la suite :
 http://philippebensac.vox.com
2012
Le Blog de Hassen Chebili
"Haineux, bons mots" dans le Cher !
Dans le Cher, et plus particulièrement à Bourges ça ressemble à "Haineux Bons Mots" avec les commentaires à chauds sur les résultats du premier tour des législatives. Que certains se rappellent bien de ma candidature aux cantonales de mars 2011 ! Le maire de Bourges a voulu me sanctionner pour avoir choisi de me présenter sans son accord paternaliste ou souverainiste. En politique c'est un peu... on ne récolte que l'on "s'aime" et on pourra analyser les résultats des cinq cantons berruyers.
L'équipe municipale du maire de Bourges, avec ces mauvais résultats, a donc pris un coup au moral laissant Véronique Fenoll, suppléante d'Yves Fromion, seule gagnante aux senteurs "Bourges Convergences". La maire adjoint Ump reprend des couleurs depuis les Régionales 2010 où elle a été reléguée en position non éligible. Cette fois-ci, Véronique Fenoll peut prétendre légitimement au trône municipal devant les potentiels dauphins lepeltièristes. L'horizon 2014 se rapproche donc pour tous les états-majors politiques et croyez-moi je n'ai pas dit mon dernier mot. Ne faisant plus partie de l'équipe municipale du maire de Bourges, il faut rappeler à l'opposition municipale Front de Gauche et PS que les dés ne sont pas encore joués et que les élections municipales ne sont pas les législatives, et qu'il faudra tenir compte des centristes de gauche et de droite pour opter à une véritable conquête municipale. Sinon, Bourges restera royale et non républicaine !
a suite :
 http://hassen.chebili.over-blog.com/

 
RETOUR EN HAUT DE PAGE

Contact : - Mentions légales