le site d'informations de Bourges - Bourges-info

Bourges-Info.com - L'Hebdo d'informations de Bourges
L'HEBDO de Bourges sur le Net
paraissant tous les mercredis.
L'information, sérieuse et impertinente qu'il faut lire.

Directeur de la publication : Roland Narboux

RETOUR

3 décembre 2008
 
N° 34
NUMERO PRECEDENT LES BLOGS POLITIQUES TOP 10 ARCHIVES
PAGE 1
EDITORIAL
EDITO DU 3 décembre 2008
Première semaine de décembre et avec les illuminations, "ça sent Noël".
En effet, c'est la grande période de Noël qui approche, avec les décorations dans la ville, le marché de Noël place E Dolet et les magasins avec leurs jouets et autres cadeaux ....
La récession peut-elle jouer sur les achats ?
@+ signé rn
.Ajouter un commentaire
LA VIE A BOURGES
Le feu, sans doute criminel selon nos sources, à la tour Jean Rameau de Bourges. Le matin même, le maire de Bourges redisait une fois encore que les études faites sur la réhabilitation n'étaient pas possibles économiquement. De plus, de son point de vue, il n'était pas possible de conserver dans un quartier entièrement réhabilité cette construction.
 
Tour Jean Rameau

Les futures expositions du Muséum de Bourges avec les photos animalières. Un grand moment avec les photographes de nature 2008.
ça commence le 8 décembre et cela va durer jusqu'au 1 er février.

LE RETROVISEUR
17 juin 1951 Jacques Genton débute sa carrière politique : mis en disponibilité du corps préfectoral, il se présente sous l'étiquette du RGR, Rassemblement des gauches républicaines aux élections législatives du 17 juin 1951 en vue d'accéder à l'un des quatre sièges à pourvoir ; même s'il réprouve la récente réforme électorale instituant les apparentements, lui préférant le scrutin d'arrondissement, Jacques Genton conclut un accord avec les listes de la SFIO, de l'UDSR, du MRP et l'Union des indépendants, des paysans et des républicains nationaux.
Sa liste obtient 9,1 % des voix avec 12 552 voix sur 138 021 suffrages exprimés, ce qui lui permet de remporter un siège, au détriment du Parti communiste qui, avec 48 986 suffrages, perd l'un de ses deux députés sortants.
Alors les deux sièges vont à deux "nouveaux" : le premier, Jacques Genton, il commence une carrière politique à haut niveau et est élu sur une liste R.G.R.. Le second, élu sur une liste R.P.F. est un "parachuté", il s'agit de Raymond Boisdé qui monte en flèche et se retrouve à l'Assemblée. Le R.P.F. qui avait en 1946, avec l'embryonnaire Union Gaulliste, obtenu 18 877 voix, en a cette fois 34 402. Il a presque doublé ses voix, et devient en France et dans le Cher, le second parti de France .... après le Parti Communiste. Le M.R.P. n'a plus de député, pour lui, c'est la déconfiture,
M Genton à l'Assemblée nationale, est inscrit au groupe républicain radical et radical-socialiste ; il siège à la Commission de l'intérieur dont il est nommé vice-président le 19 juillet 1951 ; il est nommé en outre à la Commission des immunités parlementaires (1951, 1953, 1954) à la Commission du suffrage universel, du règlement et des pétitions (1951, 1953) et à la Commission des affaires étrangères (1953, 1954, 1955).
il est l'auteur de plusieurs rapports sur la question algérienne, comme ce rapport du 22 juillet 1955 au nom de la Commission de l'intérieur, autorisant le gouvernement à prolonger l'état d'urgence en Algérie.
nécrologie JACQUES GENTON EST MORT
Il était né en septembre 1918 en face la gare de Bourges où son père était commerçant. Une carrière politique à la fois longue et variée, sous-préfet, député, conseiller municipal de Bourges, sénateur, membre de cabinets ministériel... etc et aussi Maire de Sancerre.
Spécialiste des Affaires étrangères et de l'Europe, c'était une des personnalités fortes du département du Cher.
 
Ses obsèques se sont déroulées le lundi 1 er décembre dans la cathédrale de Bourges.
en savoir plus http://encyclopedie.bourges.net/genton.htm
urbanisme LE RENOUVELLEMENT URBAIN (PRU)
Dans les salons feutrés de la salle de prestige de la Mairie de Bourges s'est tenu, vendredi matin une présentation du Renouvellement urbain par Eric Longcoté, le directeur du GIP, la structure qui met en place ce plan.
Beaucoup de chiffres et en particulier la rallonge qui fait passer ce projet de 310 à 360 millions d'euros.
lire les chiffre : >>> cliquer
contact@Bourges-info.coi
histoire LA MEDAILLE DES JUSTES.
Dimanche prochain, le 7 décembre, Oren Bar-El secrétaire de l'ambassade d'Israël en France va remettre la médaille des Justes à titre posthume à Louise Labussière, pour avoir sauvé la vie de Madeleine Taranto.
Soeur Guillaume (Louise Labussière) a sauvé la petite Madeleine, née à Paris en 1930 et en juillet 1944 elle est placée à l'orphelinat de la Providence qui dépendait des Soeurs de La Charité de Bourges". Elle y restera cachée jusqu'à la Libération, puis remise à sa mère qui s'était réfugiée dans la Creuse.
politique
POLITIQUE LOCALE A BOURGES
A droite, c'est le 13 décembre que sera élu le président de l'UMP du Cher.
La suite risque d'être plus délicate et moins consensuelle avec le choix du président départemental entre Louis Cosyns, (photo) le député et président sortant et des challengers comme Frank Thomas Richard et Serge Lepeltier qui vient de faire à son tour acte de candidature.
 

Pour Yann Galut, dépité par la lutte Aubry - Royal, il déclare : "Quant à moi, j'ai décidé de laisser ma place dans le parti au niveau national et fédéral pour me consacrer prioritairement à Bourges et travailler au département auprès d'Alain Rafesthain."
contact@Bourges-info.coi
culture
PATHOGRAPHIE / ALAIN FOURNIER
Deux manifestations importantes prennent forme pour le 1 er semestre 2009 à Bourges, c'est tout d'abord début avril, le colloque international de Pathographie avec le docteur Philippe Charlier.
 
En second lieu, c'est Alain Fournier et Jacques Rivière qui seront à l'honneur en juin prochain à Bourges, et du 18 juin au 31 août, une exposition sur "Jacques Rivière, l'homme de barre de la NRF" (photo) sera organisée selon le Nouvel Observateur, cela vien tà la suite du don fait en l'an 2000 par les héritiers de Jacques Rivière des archives de la famille.
 
Et puis dans notre série Bourges ville de colloque, c'est en juin 2009 un colloque sur les auteurs de la Renaissance, avec pour titre "Bourges, hommes de lettres et hommes de lois". Ce sera à l'antenne de la Faculté de droit de Bourges.
à suivre.
culture
ILLUMINER BOURGES ???
Les illuminations de Noël, c'est commencé depuis vendredi soir, avec des points forts comme la place Gordaine ou encore la place Planchat et son grand mât. Ce sont 2 nouveaux plafonds lumineux.
Selon les services il y a eu 800 motifs d'installés, 3 kilomètres de guirlande et 10000 ampoules.
La technique commence à s'en mêler avec les "LED" qui consomment 16 Watts au lieu de 50 pour les ampoules et une vie théorique d'environ 10 fois plus.
Il faudra bientôt ne plus avoir d'ampoules électriques traditionnelles, et le LED semble tenir la corde, même si sa lumière est un peu "blanchâtre".
Enfin le coût de tout cela : 133 000 Euros.
 
contact@Bourges-info.coi
presse GEORGE SAND ET MICHEL DE BOURGES
44.Mardi soir au Palais Jacques Coeur s'est déroulée une lecture de lettres entre George Sand et son avocat et amant Michel de Bourges.
C'était avec Mathilde Kott et Rachel à la guitare.
La passion des deux berruyers d'adoption était bien rendue.
 

L'HEBDO EN LIBERTE
Et que sont les infos du moment à Bourges ?
On prépare Noël, alors que de nombreuses firmes mettent leurs salariés en chômage partiel pour une ou deux semaines à la fin de l'année.
Ce sera pourtant la trêve de Noël à partir du 15 décembre, ce qui va permettre de parler d'autre chose et de noël, son marché, ses cadeaux et ses animations.
.Ajouter un commentaire
LOISIRS - CULTURE - SPORTS
La Banque de France à la "Une", c'est une conférence de Serge Lepeltier sur ce qu'est la banque de France et "à quoi elle sert", puisque le citoyen moyen connait plus la Caisse d'Epargne ou le Crédit Agricole que la Banque de France.
Conférence à 19 H le 4 décembre, à 19 H salle des conférences du Palais d'Auron, et l'entrée est libre.

Promenade parmi les arbres de Bourges et… d’ailleurs !
C'est le 04/12/2008 à 18h30 l'entrée est gratuite et cela se passe au - Muséum d’Histoire Naturelle et il s'agit d'une organisation de la - Société d’Horticulture du Cher

Selon la tradition, c'est aux Rives d'Auron que s'est déroulé le week end dernier le salon félin, c'est à dire des chats et chattes en tout genre et de tout poils.
Basket et les Tango de Bourges gagnent largement face à Reims par 72 à 35 avant deux matchs importants d'Euroligue.

 
Du football et une victoire samedi dernier du Bourges 18.

 
contact@bourges-info.com
L'HOMME DU JOUR
C'est sans aucun doute, Pierre Vincent le coach des basketteuses de Bourges pour un début de saison sans faute.
LA QUESTION DU JOUR
L'abbé Pierre aura-t-il bientôt sa rue à Bourges ? Le sujet est en discussion ...
contact@bourges-info.com
LA PHOTO DE LA SEMAINE
 
C'est quoi cette petite bête de 1,2 mètres de long ?
Et bien c'est une sorte d'iguane qui a la particularité d'avoir sur le corps, comme des perles, et lorsqu'il mord, il peut laisser des dents dans la morsure.
Question subsidiaire, où est cet animal ?
contact@bourges-info.com

TOP 10 >>>LIRE

MERCREDI 3 décembre 2008:


PAGE 2 : HEBDO PLUS,

culture CONCERT SYMPHONIQUE A BOURGES
Un concert à l'auditorium, c'était trop vendredi 28 novembre prochain, avec l'orchestre symphonique Départemental, au programme, Moussorgski et TchaÎkovski. Un grand concert à la fois didactique et très populaire.
Seule ombre au tableau, le problème du financement de ce type de manifestation, avec des musiciens professionnels, deux jours de préparation et entraînement, et ensuite des prestations devant les jeunes enfants et autres élèves. Et puis un grand concert pour les Berrichons. Aussi ce sont des subventions d'un peu tout le monde qui permet ce type de concert. Si l'Etat ou une autre collectivité ne suit plus c'est la catastrophe.
A noter la présence de Clément Joubert, un chef comme on voudrait en avoir plus souvent.
Politique QUE DE CHIFFRES A BOURGES
Chiffres du PRU, Plan de Renouvellement Urbain : le montant du projet passe de 310 à 350 Millions d'Euros dont 110 millions venant de l'ANRU.
A retenir pour le slogements sociaux :
2261 blogements démolis.
1577 logements à construire
3027 logements à réhabiliter.
Aujourd'hui, ce sont 188 logements neufs qui ont été contruits, et 256 sont en cours de finition alors que pour la réhabilitation, ce sont 638 logements qui sont terminés.
contact@Bourges-info.coi
écologie ECOLOGIE, LES EOLIENNES
L'écologie et pour une fois, un lecteur qui ne se cache pas derrière les pseudonymes largements utilisés dans les blogs. Il ne s'appelle pas Roméo, Bobby ou Jules 18 ! prend la parole dans un courrier des lecteurs d'un journal local.
 
 
C'est le cas de M Jean Pierre Thyrion qui s'en prend aux anti-éoliens qui font de plus en plus entendre leur voix.
Et l'auteur de ce petit papier de chercher qui se cache derrière ces personnes ? Quel est le lobby qui est en permanence à donner de la désinformation.
C'est bien, c'est courageux.
A Bourges il faut rappeler qu'une éolienne aurait pu s'implanter, il y avait le terrain, le financement, et sur le plan des nuissances, c'était sur la commune de bourges en bordure de l'Autoroute.
Cela ne s'est pas fait, il ne manquait qu'une seule chose selon les spécialistes des éoliennes : le vent ! Et c'était tout de même la condition première.
L'éolienne de Bourges a été remisée dans les cartons. C'était il y a 3 ou 4 ans !
Politique L'EAU DANS LES BASSINS DE BOURGES
Yvon Beuchon lors d'une réunion sur les eaux du bassin de Bourges a fait le point de la situation qui peut ainsi se résumer :
- Sur le plan quantitatif, nous utilisons trop d'eau par rapport à la ressource.
- Pour la quitté, l'eau est très altérée, en nitrates et pesticides, nous ne sommes plus autosuffisants pour notre eau potable
(d'où la recherche d'eau dans la Loire à Herry).
-Sur l'hydrographie, l'état des rivières n'est pas bonne.
Par rapport à cette situation, il semble bien qu si rien de significatif n'est apporté dans deux doamines, celui de la pratique agricole et celui de l'assainissement et des rejets sauvages, des mesures règlementaires et coercitives seront appliquées par la préfecture du Cher.
contact@Bourges-info.coi

culture
SORTIR A BOURGES
RémyTrio Joubran le 05/12/2008 à 20h30 c'est à l'Auditorium

Les Choeurs de Bourges chantent le 06 décembre 2008 à 20h30 et c'est à l'Eglise Saint Bonnet

Cinq de coeur le 06décembre 2008 - 20h30, c'est au Hublot

Psykup / Mindslaved toujours le 06/12/2008 - 20h au 22 d'Auron
Récital de piano par James Lisney le 09/12/2008 - 20h et c'est gratuit, c''est à L'Auditorium
 
Enfin Master class de piano par James Lisneyle 10/12/2008 - 14h à 17h - Salle Bernstein - Conservatoire
Sports LE BASKET
le basket des "filles de Bourges" poursuivent leur carrière en Euroligue avec une belle victoire à Istanbull, même si le score a été serré, mais à ce niveau, ce n'est pas simple, puis le week end dernier une nouvelle victoire en championnat de France qu'elles survolent. C'était face à Reims, et désormais les "Tango" sont première toutes seules.
Mercredi soir au Prado en Euroligue, les Tango ont largement gagné par 72 / 51 après un match difficile sur les trois quarts du temps.

ville
LES PETITS ECHOS
La lettre d'Yves Fromion, député de Bourges (et du Cher Nord) n'y va pas par quatre chemins, sur la grève des pilotes, des cheminots et enseignants, il pousse un coup de gueule ..."chacune de ces grèves n'a d'autres objectifs que de défendre des intérêts catégoriels". Il poursuit
"Les enseignants de l'Education nationale est caricaturale. Les enseignants veulent toujours plus de moyen, alors que la France est en tête des pays développés pour le financement du système éducatif.... Ils veulent encore plus au motif que rien n'est trop coûteux lorsqu'il s'agit de l'avenir des enfants".
Nul doute que les réactions à gauche seront nombreuses.
C'est le mercredi 10 décembre que les délégués des 5 quartiers de Bourges seront tirés au sort par rapport aux personnes qui se sont inscrites.
Ensuite, les premières réunions des Conseils de quartier commenceront en janvier 2009.
Pour Serge Lepeltier, "nous ne sommes pas encore au coeur d ela crise économique", et lors de la réunion sur le Renouvellement Urbain, il a déclaré que le projet de Bourges aller atténuer cette crise au niveau local pour le bâtiment et les travaux publics.

Dans notre rubrique, il se passe toujours quelque chose dans les marais de Bourges, cette fois ce sont les "champs" de maïs qui se sont développés. Un maraîcher, voyant que la betterave ou le poireau ne donnaient rien dans les Marais a simplement semé sur plusieurs parcelles du maïs.
L'Architecte des Bâtiment de France et les associations de maraîchers sont sur le coup. Il faudra bientôt définir ce qui doit être semé ou planté dans les marais de Bourges !
Aux dernière nouvelles le propriétaire de ces parcelle serait, d'après des voisins du champ de maïs, M Bonnis, un marchand de biens, connu à Bourges.
L'enquête continue du côte de Mme l'ABF.
Les élections aux Prud'hommes c'est ce mercredi, un scutin très important pour l'ensemble du monde du travail, surtout en période difficile sur le plan économique.
.Ajouter un commentaire
 
culture LES ECRITS DE JACQUES COEUR
Une lettre de Jacques Coeur en vente à l'Hôtel Drouot, c'est un événement, car il n'existe q'une petite dizaine de lettres signée par le Grand Argentier en personne.
La mise à prix était d'environ 1500 à 1800 Euros, pour 4 lignes d'un billet et surtout la signature.
à suivre.
contact@Bourges-info.coi
culture DECORATIONS DE NOEL A BOURGES
4 ième concours de décorations de Noël et c'est bien commencé.
La Ville de Bourges organise effectivement son 4e concours des décorations de Noël. Les berruyers sont invités à s'inscrire jusqu'au 6 décembre, dans l'une des quatre catégories suivantes :
    particuliers avec balcons/fenêtres,
    particuliers avec maison/jardin,
    commerçants avec décoration de vitrines
    établissements collectifs
Attention, il faudra tout de même penser à travailler la lumière davantage sur le plan esthétique que sur le plan de la quantité de lumière. Et puis c'est le moment de tester les lampes basse-consommation ou les LED.
La montée au créneau des écolos est attendue face à ce qu'ils considèrent comme une "inutilité" .
Ville LE MARCHE DE NOEL
C'est le 12 décembre que sera donné le coup d'envoi du marché de Noël. Il fonctionne depuis 3 ans place de la Cathédrale.
L'organisation a été confiée à Daniel Colling cette année encore pour la société Coulisse, mais une délégation de service publique sera mise en oeuvre pour la prochaine édition de 2009.
En attendant, une subvention de 70 000 euros a récemment été votée par le Conseil Municipal pour l'édition présente.
 
 
 
A noter aussi un autre marché de Noël du côté de la place George Sand et de la rue Bourbonnoux. c'est ce prochain week end, c'est le Noël blanc.
Le temps de la semaine dernière.

LIRE LE NOUVEAU TOP 10,

pour BOURGES avec quelques surprises.>>>LIRE

Ajouter un commentaire

MERCREDI 10 décembre 2008 

Rechercher dans Bourges-info un sujet donné :
    PAGE 3 : LES BLOGS
Le Blog de Yann Galut
Le PS a le plaisir de vous annoncer l'arrivée de sa nouvelle Première Secretaire... Par Yann Galut.
Ses Papas, Fabius, Jospin, Mauroy, Lang se portent à merveille...
Tel pourrait être le faire-part de naissance après la pseudo "élection" de Martine Aubry à la tête de ce qu'il reste du Parti Socialiste...
Aubry sera le Premier Secretaire d'un PS coupé durablement en deux...je vais pouvoir prendre de longues vacances...

la colère passée, le devoir de responsabilité reprend le dessus.
Une cohabitation commence, Aubry fort du soutien de l'appareil et des cadres du parti, Ségolène s'appuyant sur les militants et un désir d'avenir.
Quant à moi, j'ai décidé de laisser ma place dans le parti au niveau national et fédéral pour me consacrer prioritairement à Bourges et travailler au département auprès d'Alain Rafesthain.
Priorité donc à l'investissement sur le terrain local pour faire vivre la Gauche dans notre ville et notre département.

Dire que la confusion règne au PS est un euphémisme...
Je ne sais vraiment pas comment on va se sortir de ce bourbier.Quelque que soit la solution, elle sera mauvaise.
Ségolène n'obtiendra sûrement pas de nouveau vote, Aubry qui avait un potentiel de 70% est totalement décridibilisée et pendant ce temps là, Sarkozy rigole...
Quant à l'avenir du PS, je crains le pire...
la suite :
http://www.yann-galut.com/
  Ajouter un commentaire
Le Blog d'Irène Félix
A tous ceux qui veulent un PS offensif, ancré à gauche, arrimé au quotidien des hommes et des femmes du peuple de gauche, ambitieux pour l'action et les services publics :
votez pour Martine AUBRY

Dans le Cher, le résultat du deuxième tour pour le congrès du PS est le suivant :
Aubry : 204 voix (60 %)
Royal : 138 voix (40 %).
Les votes entre les deux tours ont été pour le moins surprenants. Allez, disons-le : incohérents.
Mon inquiétude lors du congrès à Reims était juste. Mais j'étais encore trop optimiste. Les tendances du national sont mauvaises.
.
http://irenefelix.blogspirit.com/
  Ajouter un commentaire
Le Blog de Yannick Bedin
Je me suis abstenu de tout commentaire concernant le psychodrame qui se jouait rue de Solférino. J'avoue ne m'être pas senti concerné par les soubresauts de l'élection du premier secrétaire du PS. Comme beaucoup, mes préoccupations sont ailleurs: pouvoir d'achat, casse des services publics, conséquences de la crise financière... et puis le congrès du PCF.
On en parle peu dans les média. Et pour cause! Pas de bataille de chefs, en tout cas public. Pas de candidats déclarés pour le poste de secrétaire national, à part André Gérin. Marie-George Buffet reste floue sur ses intentions. Pour ma part, je souhaite un ou une autre secrétaire national, pour donner un nouveau départ à notre organisation et aux idées de transformation sociale. Le profil idéal? Dynamisme, charisme, capacité à incarner le renouveau, sont à mon avis nécessaires pour engager le PCF sur la voie de la reconquête.
Il faut dire aussi que l'enjeu est peut être ailleurs: c'est la recomposition de la gauche et la place que le PCF doit tenir. Notre congrès, j'espère, permettra d'aller de l'avant. D'abord en affirmant la nécessité de renforcer le PCF, pour en faire une force solide sur ses principes, bouillonnante d'idées, ouverte sur le monde et la société, bref un parti vivant, débarrassé de ses doutes permanents qui le paralysent. C'est à mes yeux la condition pour pouvoir participer aux rassemblements des forces de gauche soucieuses de changer la société. Etre soi même, j'ai envie de dire s'aimer soi même, pour aller vers les autres.
Car le rassemblement est à l'ordre du jour. Les discussions entre le Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon et le PCF sont engagées; j'apprécie la volonté des deux partis de constituer un front uni en vue des élections européennes, pour porter une vision alternative du projet européen. L'espoir renaît enfin grâce à cette dynamique qui se profile. Il est trop tôt pour en définir les contours. En tout cas, je souhaite qu'elle s'étende à tous ceux qui contestent la logique capitaliste, avec pour ambition, non pas la protestation permanente, mais la conquête du pouvoir pour changer les choses. Pas de tête à tête, mais la constitution à la base, à partir des salariés, d'un mouvement puissant comme en 2005 lors du référendum sur le TCE. Oui ça bouge à gauche, et ce n'est pas forcément sous l'oeil des caméras que cela se passe.
 
La suite :
http://www.yannick-bedin.org/
Ajouter un commentaire
Le Blog de Serge Lepeltier valeur écologie
......
la suite :
http://www.valeur-ecologie.fr/blog/
  Ajouter un commentaire
Le Blog de Roland Narboux
Début décembre, je voudrais saluer la mémoire de M Jacques Genton que je ne connaissais pas, mais j'avais beaucoup lu, lorsque j'avais écrit l'histoire de Bourges au XX ième siècle, ce qu'il avait fait au cours d'une très longue et fructueuse carrière.
Il avait voulu à deux reprises s'implanter dans sa ville natale, et en particulier en 1973. C'est un point d'histoire locale important. Il était sénateur depuis 2 ans, en pleine force de l'âge, et il se présenta aux élections cantonales de Bourges pour devenir conseiller général, ce qui pouvait le mettre en bonne place pour succéder au maire Raymond Boisdé.
Et puis, il y eut plusieurs candidats à droite et au centre, et l'arrivée d'un homme totalement inconnu, venu de Vierzon et il se présentait sous l'étiquette communiste dans une ville quelque peu centriste et bourgeoise.
Et bien l'impossible est arrivé, puisque Jacques Rimbault, c'était lui, l'emporta et quatre ans plus tard, sur sa lancée et après avoir assuré par une présence forte et continue à Bourges, il se présentait aux élections municipales de la ville et il devint maire de Bourges pour 3 mandats.
On peut penser que la droite et le centre, et donc Jacques Genton avaient perdu une bataille, celle de Bourges.
la suite :
http://spaces.msn.com/rolanddebourges/blog/
  Ajouter un commentaire
Le Blog de Nicolas Henault
Ce week end, l’UMP procédait aux élections internes pour renouveler ses instances départementales. Je tiens en tout premier lieu à féliciter l’ensemble des nouveaux membres élus.
Cette élection s’est déroulée dans un climat serein certes, mais sans véritable enthousiasme. Certains postes n’ayant pas de candidats suffisants, il est important que les militants et les élus s’investissent davantage au sein du parti. A condition qu’on leur donne les moyens et l’envie...
Ceci étant, nous venons de démontrer une fois de plus que l’UMP était démocratique, moderne et ambitieux.
Car, devant la gravité de la situation économie, face aux réformes nécessaires dont la France a besoin, nous devons avoir une unité totale derrière Nicolas SARKOZY, le Gouvernement de François FILLON et nos parlementaires.
Pour le Cher, nous devons préparer les échéances électorales futures : L’UMP doit nous permettre de reconquérir le Conseil Général et la région Centre.
Issu du militantisme, mon engagement a toujours été au service de nos idées et de nos convictions, de notre union et de notre rassemblement, et surtout de la reconquête politique de nos territoires.
Face à une gauche désunie et sans projet, notre force est notre unité et notre vie militante.
Aujourd’hui, nous devons animer utilement notre fédération. Nous devons tous ensemble faire vivre nos idées, faire vivre le débat politique dans le respect de chacun, faire vivre notre vie militante par des actions sur le terrain (journal de fédération, internet, réunions thématiques, présence sur les marchés, formation, accueil des nouveaux,…)

La suite
http://www.nicolashenault.fr/
  Ajouter un commentaire
Le Blog de Philippe Bensac
Lors du dernier conseil communautaire, j'ai eu l'occasion de répondre au vice-président BEUCHON que son analyse prospective de la difficulté budgétaire de l'agglomération de Bourges Plus le conduisant à remettre en question l'existence même de cette collectivité, était incroyablement entachée de mauvaise foi.
Mauvaise foi de prétendre, dans le cadre du transfert des compétences locales entre commune et agglomération, que la mutualisation des moyens et, par conséquent, des coûts de gestion et de fonctionnement, notamment les charges de personnels, n'engage pas d'économie d'échelle.
Sauf à ce que certaines collectivités recrutent sans compter plutôt que de réaffecter les fonctionnaires territoriaux qui n'ont pas été transférés avec la compétence sous jacente.
Mauvaise foi de ne pas décrire la réalité de la réduction des coûts d'études, d'appels d'offres, de recherche et négociation de financements, de maîtrise d'oeuvre et de réalisation d'ouvrages et ainsi de ne pas démontrer l'optimisation des investissements engagés par le budget communautaire dans les infrastructures locales; Investissements dont le résultat en terme d'emploi, de taux de service et de création de richesse partagée profite largement aux 100 000 résidents de l'agglomération de Bourges (technopole de recherche et d'enseignement LAHITOLLE, zones commerciales actuelles et futures, zone autoroutière, quartier gare de Bourges, réseau d'eau, d'assainissement, bientôt le traitement des déchets et ordures ménagères, etc...).
Sauf à ce que des investissements exorbitants, sans véritable intérêt public ou générateurs de coût de fonctionnement démesurés viennent discréditer l'effort de rationalisation sus défini.
Mauvaise foi de prétendre que le produit de la taxe professionnelle unique (TPU), seule recette fiscale de l'agglomération, baisse à cause de son plafonnement à 3.5% de la valeur ajoutée sur demande expresse de l'entreprise et du fait de l'exclusion progressive par l'Etat des bases de cet impôt moribond car les pertes de produits fiscaux sont strictement et totalement compensées par des dotations nationales (depuis l'exclusion initiale de l'assiette de la masse salariale au 1er janvier 2003 jusqu'à l'ultime exclusion à hauteur de 100% de l'investissement des entreprises depuis le 23 octobre de cette année jusqu'au 31 décembre 2009, adoptée hier en Conseil des Ministres dans le cadre du projet de loi de finances rectificative 2008).
L’Etat prend en charge ces dégrèvements et réductions.
Les compensations versées par l’État aux collectivités territoriales représentent 42% de toute la TP, auxquelles devraient être ajoutées, en toute rigueur, les compensations de la part salariale de la TP, désormais incluses dans la dotation globale de fonctionnement : le premier contributeur au titre de la TP est donc l’État. V
la suite :
http://philippebensac.vox.com
  Ajouter un commentaire
 
 
RETOUR EN HAUT DE PAGE

Contact : contact@bourges-info.com - Mentions légales