le site d'informations de Bourges - Bourges-info

L'HEBDO de Bourges sur le Net
paraissant tous les mercredis (gratuit et sans pub)
 
L'ESSENTIEL de l'information sur Bourges.
Bourges-Info.com
7 juillet 2010
 
N° 26
NUMERO PRECEDENT LE MENSUEL BD BULLES AFFICHES CINEMA ARCHIVES L'ANNEE 2009
Vous avez un Iphone,
>>> cliquez ici
 
EDITORIAL
EDITO DU 7 juillet 2010
Semaine du 7 au 14 juillet avec une température élevée, et des orages, c'est bien l'été qui est présent en Berry.
On entre dans cette période de vacances au loin ou à Bourges pour ceux qui ne partent pas. Alors pour ces derniers, il reste une animation forte, Un été à Bourges, le plus important des festivals en durée en France, et il est gratuit et de qualité.
Et puis des expositions dont celles du Muséum, les traces et Telescopium, l'expo lingerie et petites culottes aux Mof et surtout une exposition temporaire Estève à l'Hôtel des Echevins, et c'est gratuit.
Enfin les Berruyers ont toujours la possibilité d'aller "à la fraîche" voir les Nuits lumières en suivant les petites loupiotes bleues.
C'est le dernier hebdo complet, les suivant en juillet et août seront moins denses, et plus espacés.
!@+ signé rn
LA VIE A BOURGES
M Papet et les abeilles, il récolte du pollen et du miel.dans la ville de Bourges.
Ici, c'était à l'école de musique, et il récolta des grains de pollen.

Braquage dans le Cher
Beaucoup de police toute cette semaine passée et même des camionnettes de CRS dans les rues de la ville.
Le restaurant qui avait à Bourges 1 *, le Piet à Terre, vient de fermer. Ainsi 3 restaurants gastronomiques 1 * il y a un an, il n'en reste plus qu'un... le Dantan Sancerrois, ce qui signifie que Bourges n'est pas une grande région gastronomique.

Départ de Jean Llari, pour une retraite mérité. Il était le directeur général de Bourges Plus, l'agglo et avait été pendant 7 ans, celui de la Ville de Bourges.
Il était celui qui savait traiter les problèmes administratifs les plus délicats? Ceux pour lesquels il est généralement répondu, "c'est pas possible" et lui réussissait.
 
COMBIEN ça COUTE
Le prix d'un vélo loué gratuitement par la ville :
C'est 358 Euros et il a été acheté après un appel d'offre aux Ets Narcy de Bourges.
Quant à la location des vélos, c'est gratuit.
LE RETROVISEUR
Juillet 2008
Le patron du Cujas abattu chez lui dans la nuit de samedi à dimanche dernier.
Patron de deux bars et d'un restaurant à Bourges (Cher), Thierry Chauvineau a été abattu par arme à feu à son domicile de Saint-Doulchard dans la nuit de samedi à dimanche.
Originaire de Poitiers, cet ancien garçon de café de 51 ans était une figure réputée du commerce du centre-ville. Après avoir ouvert un café à Poitiers puis dans la Nièvre, il était arrivé à Bourges en 1989. D’abord en rachetant le Cujas et son restaurant Les Beaux-arts, deux enseignes de référence du centre historique. En 1998, il avait également repris une grande brasserie Le Victor Hugo installé près de la cathédrale et rebaptisé l’Euro Café.
Son groupe employait près de 80 salariés sur Bourges alors qu’un nouvel établissement était projeté dans le futur centre commercial Avaricum qui doit ouvrir dans le centre de Bourges fin 2010.
L'enquête progresse semble-t-il, mais à l'heure de boucler l'Hebdo, nous n'en savons pas plus.
 
LES CHIFFRES DE LA SEMAINE
1Million d'Euros,
c'est le chiffre de ce l'agglo Bourges plus a reçu en plus dans le cadre de la compensation de la taxe professionnelle qui a été supprimée.
BOURGES-INFO et les vacances.....
Les semaines à venir constituent une période où l'information locale est un peu en sommeil, aussi Bourges-info continuera à informer les Berruyers, mais avec de simples mises à jour suivant l'évolution de l'actualité.
Bonnes vacances et bon repos à tous.
VACANCES STUDIEUSES A BOURGES
C'est reparti, les travaux d'été à Bourges viennent de commencer avec plusieurs points chauds :
- rebelottte pour la demi-lune du Lautier, et comme l'an dernier, deux mois de travaux suite à certaines co.... de la part du bureau d'études. Les riverains et commerçants sont furieux, mais si le résultat est positif, ce sera vite oublié !
- Travaux en centre ville avec la place Jacques Coeur et tout son environnement dont la place des 4 piliers avec la sculpture mise en caisse.
-Travaux à La Chancellerie et aux Gibjoncs dans le cadre du PRU.
MECHOUI A BOURGES
Philippe Bensac a lancé sa campagne pour devenir Conseiller général , et il prépare les élections de mars 2011, où il est candidat dans Bourges 5, ce canton est détenu par le socialiste Jean Pierre Saulnier.
Dans ce cadre, l'adjoint au numérique de la ville a réuni ses amis et son comité de soutien au Moulin de Voiselle dimanche dernier. Ils sont venus, ils sont tous là, Serge Lepletier et Rémy Pointereau en tête goûtant le méchoui républicain.
Prochain rendez vous en septembre avec des propositions et le nom de sa colistière qui était discrètement présente.
De son côté, Jean Pierre Saulnier reste zen, il n'a pas annoncé sa candidature.
NUITS LUMIERE COSTUMEES
Retour des Nuits Lumière costumées de Marie France Narboux et des Amis de Jacques Coeur vendredi 2 juillet à 22 H 30 avec un départ au jardin de l'archevêché, rue des Hémerettes
A noter la présence d'une petite délégation chinoise présente à Bourges dans le cadre du développement économique.
 
Pour des raisons budgétaires, il n'y aura que 3 Nuit Lumière costumées au lieu de 4 les années précédentes.
 
 
Vendredi dernier, 4 juillet, se sont déroulées les Nuits Lumière costumées avec les Amis de Jacques Coeur, un départ délicat au milieu d'une place Etienne Dolet noire de "jeunes nouveaux bacheliers", encore calmes, puis une ballade sur le circuit en passant par le chevet de la Cathédrale, l'Hôtel Lallemant et une scénographie, puis le Couvent des Augustins avec flambeaux et passages sous les arcades, enfin les Echevins et la célèbre pavane, avant de terminer par le Palais Jacques Coeur et l'Eglise Saint Aoustrillet.
Beaucoup, beaucoup de monde pendant près de 2 heures, plusieurs milliers de personnes et une satisfaction générale, même dans les lieux fermés où il fallait jouer du coude parfois pour voir les scènes.
Prochaine prestation, toujours libre et gratuite le vendredi 22 août..
 
PROGRAMME D'UN ETE A BOURGES
Voici le programme de la semaine à venir pour le festival de Michel Pobeau, UN ETE A BOURGES :
 
L'Eté des Associations :
Mercredi 7 juillet - 19 h au Jardin des Prés Fichaux, avec Scherzo - Gospel
Jeudi 8 juillet - 19 h au Théâtre de verdure des Prés Fichaux du Folklore portugais
avec Flores Do Lima
Jazz à Bourges
Vendredi 9 juillet • Théâtre de Verdure des Prés Fichaux à 21 h 30, le Sextet des profs
Samedi 10 juillet au Théâtre de Verdure des Prés Fichaux à 21 h 30 - Concert anniversaire 30e stage "Big Big-band"
Dimanche 11 juillet - 15 h • Jardin de l’Archevêché la Guinguette à Janine (payant) -
Dimanche 11 juillet - 17 h • Cathédrale Saint Etienne, l'Orgue en Berry avec un - Concert découverte - Sarah Kim
Mardi 13 juillet - 21 h 30 au Théâtre de Verdure des Prés Fichaux, c'est à 21 h 30 avec le Concert des stagiaires
La suite jusqu'au 21 septembre sur le site de la ville de Bourges.
Philippe Bensac, dimanche au moulin de Voiselle.
 
 
Monsieur ESTEVE DE BOURGES
La nature morte sur le chemin de l'abstraction, c'est la nouvelle exposition proposée par Monique Prudhomme-Estève du 27 juin au 20 septembre 2010 dans l'Hôtel des Echevins.
Serge Lepeltier qui a toujours été un "fan" d'Estève et de son oeuvre, dira lors de l'inauguration :
"... Vous avez réuni là une cinquantaine d'oeuvres autour du thème phare du monde Cézanien, "La nature morte" Et Estève a toujours considéré ce genre comme essentiel dans son cheminement vers l'abstraction."
De nombreuses oeuvres proviennent de collections particulières et n'ont jamais été vues à Bourges.

L'HEBDO EN LIBERTE
Quelles sont les 3 infos du moment à Bourges ?
 
14 juillet économique du côté de la préfecture.
 
 
le festival Un été à Bourges bat son plein.
 
 
Les 1001 lucioles des Prés Fichaux et les Nuits lumieres costumées.un beau succès populaire.
SPORTS
Le Palais des Sports au centre des préoccupations du maire Serge Lepeltier qui écrit : Notre équipe de basket porte haut et fort les couleurs de Bourges aux quatre coins de l’Europe. Elle a besoin pour rester au niveau de l’élite des clubs européens de proposer une salle plus grande et plus moderne.
C’est aussi le souhait de la fédération française de basket.
Ce nouveau Palais des Sports sera équipé pour accueillir les grandes épreuves sportives qui ne peuvent avoir lieu aujourd’hui à Bourges y compris pour d’autres sports.
Un grand Palais des Sports sera donc l’opportunité de recevoir à Bourges des évènements sportifs exceptionnels.
Ce sera plus de bonheur pour les Berruyers et c’est aussi ma fonction de le permettre.
Le sport, c'est encore à la télé et sans la France pour les derniers match de football, et le Tour de France.:
Retour sur le basket des filles de Bourges avec la liste des équipes qui seront en Euroligue confrontées à Bourges.
Il s'agit de villes connues, comme Brno, Schio, Valence et aussi Orenbourg ou Gorzow. De beaux matchs en perspective.
LOISIRS - CULTURE
Vendredi, samedi, et dimanche denrier sur les Rives d'Auron, Bourges Harleylluia, une animation de motos, avec de nombreuse machines, et un public de connaisseurs..

Un été à Bourges vendredi soir, avec le groupe de blues, Big Dez.

    C'est un peu tôt mais en septembre prochain, Bourges recevra la Patrouille de France, c'est pour les 100 ans du premier meeting de Bourges qui scellera un jour Bourges et la construction aéronautique.

LA FEMME DE LA SEMAINE
Marie France Narboux, présidente des Amis de Jacques Coeur pour les 1001 lucioles aux Prés Fichauxc et les Nuits Lumiere costumées.

LA PHOTO DE LA SEMAINE
Philippe Bensac lance sa campagne électorale.

LA QUESTION DU JOUR
C'est quoi (chercher du côté des abeilles) ?

7 juillet 2010

>>>Réagir


HEBDO PLUS,
LES POTINS DE BOURGES (ils font le buzz )
Il n'y a plus de garden party à l'Elysée, et à Bourges que fera madame le Préfet ? Nous posions la question la semaine dernière, nous avons la réponse : RIEN.
cela coûtait 2000 euros, mais permettait à de nombreuses personnes ayant des responsabilités dans le département de se voir, de discuter, d'échanger. C'était tout sauf inutile. Pour un élu de Bourges, " La démagogie a pris le dessus".
Le TGV passera par Bourges,
Philippe Bensac et ses amis en ont désormais la certitude;, mais alors où mettre la gare ? Deux possibilités, l'une de conserver la gare actuelle, mais on perd 20 minutes sur un trajet, ou alors on construit une gare vers Marmagne, mais la SNCF n'est pas trop d'accord.
Serge Lepeltier rassure les riverains d'Avaricum, il écrit dans son blog : "Lors de ce conseil, je me suis engagé à un maintien des volumes prévus sans surélévation sur l’avenue Peterborough. Le Plan Local d’Urbanisme ne sera donc pas modifié afin de répondre aux demandes exprimées lors de la réunion de concertation."
Pour Yannick Bedin, il y a un certain embarras du maire " sur l'interdiction faite aux services archéologiques de communiquer sur les fouilles lors des journées archéologiques en Région Centre ainsi que l'annulation du module de l'Université populaire consacré à cette question.".
Valérie Giscard d'Estaing le dit "... De mon temps, la France était gérée par des hauts fonctionnaires et des ingénieurs, cela ne marchait pas mal, aujourd'hui, elle est gérée par des avocats".... et il conclu que ça ne marche pas.
Et à Bourges ?
NOUVEAU SENS POUR LES VELOS A BOURGES
Contre-sens cyclables :
Le double sens est revendiqué depuis longtemps par les cyclistes pour lesquels le dispositif ne présente aucun danger particulier. Ce type d'aménagement est très répandu en Europe du Nord. "Les accidents sont rares car l’automobiliste et le cycliste se voient mutuellement et ralentissent naturellement pour se croiser".
"Ainsi, selon Anne Papegay, dans les zones limitées à 30 km/h - soit l’hyper centre ville de Bourges – les vélos peuvent circuler à contre-sens dans les rues à sens unique, à compter du 1er juillet 2010, exception faite de la rue Moyenne.
L’objectif est de permettre aux cyclistes d’emprunter les voies à sens unique, en contresens pour circuler plus librement et ainsi gagner du temps.
Une signalétique spécifique (un panonceau « sauf cyclistes » posé sous le panneau « sens interdit ») va être installée dans chacune des rues concernées. Cela qui représente 8,8 km de contresens cyclables dans le centre ville de Bourges."

JEAN CHRISTOPHE RUFIN DE BOURGES
Jean Christophe Rufin vient de quitter son poste d'ambassadeur de France au Sénégal, il quitte ce poste avec un peu d'amertume.
Il pensait que la politique française avait changé, il a vu que ce n'était pas possible, les réseaux se sont reconstitués.
Au moment du succès de son dernier livre Katiba, Rufin rentre en France, et s'interroge sur la suite de sa carrière qui ne sera pas politique, et sans doute pas à Bourges comme le souhaitaient certains.
Rappelons que Jean Cjhristophe Rufin est né à Bourges en 1952 rue Eugène Brisson et son grand père était le docteur Bonneau qui l'a élevé dans ses jeunes années.

SECRETS A BOURGES
L'Express et ses numéros à encarts, avec cette fois Bourges et ses secrets, où l'on trouve le plafond de l'Oratoire alchimique de l'Hôtel des frères Lallemant, mais aussi les souterrains de Bourges et le cimetière des Capucins.
On trouve aussi le Kouprey du Muséum et des livres rares aux 4 Piliers.
Attention, si la couverture évoque Bourges, toute la France ne reçoit pas l'Express sous cette forme....
Quant à l'encart réalisé par Amandine Hirou, il est tout à fait remarquable et les Berrichons vont se précipiter sur ce numéro d'été.
ECONOMIE D'EAU A BOURGES
Dans le cadre des économies d'eau, la ville de Bourges avec Hervé Brousseau et Clément Guyot ont développé un système de gestion centralisé de l'arrosage automatique.
Ainsi, 17 enceinte équipées d'arrosage automatique Et cela permet d'économiser chaque année plus de 20% d'eau.
Ainsi, on ne verra plus à Bourges les arrosage alors qu'il pleut, et ne pas arroser vers midi en plein soleil, avec ce système complexe, ces anomalies appartiendront désormais au passé.
MERCREDI 7 juillet 2010 

POUR CEUX QUI ONT RATE DES EPISODES DE LA SEMAINE DERNIERE
1001 LUCIOLES A BOURGES
La "Folle soirée", ce fut vendredi soir, 25 juin, avec la première des Mille et une lucioles aux Prés Fichaux
Une initiative des Amis de Jacques Coeur présidée par Marie France Narboux, pour les 80 ans de l'inauguration du célèbre jardin d'art déco.
Dans le cadre d'Un Eté à Bourges avec la société d'horticulture et les jardiniers de la ville de Bourges qui furent tout à fait remarquables, des gens qui aiment leur jardin.
Un parcours à travers des lumières, à la tombée de la nuit, il faisait encore jour lors du départ du premier groupe à 20 H 45 et ils étaient mille personnes à se presser dans les allées. Chacun a pu découvrir une dizaine de scènes avec des personnages en costume du XV ° qui évoquèrent cette histoire lointaine du jardin et le fonctionnement actuel .
En final une évocation de Piaf au théâtre de Verdure avec Elizabeth Grard.
A noter la présence de Nicolas Hainault, qui avait le rôle du maire Henri Laudier, avec l'écharpe tricolore.... est-ce un rôle ou un présage ?
Les jardiniers poètes avec Gérard, tout à fait remarquable.

La foule, patiente et nombreuse, attend

LE JARDINIER POETE DE BOURGES
On savait que les jardiniers étaient des artistes, on le voit dans les jardins de la ville et aussi à l'automne lors des compositions florales sur les places de la ville.
Avec les Mille et une lucioles, on a pu entendre Gérard lire un poème sur les jardins, c'était tout à fait remarquable.
LES VELOS A BOURGES
Location de vélo à Bourges, c'est fait.
Il est arrivé le vélo de Bourges en location gratuite. C'est un beau vélo bleu avec une pointe de rouge sur la fourche et 50 vélos sont proposés gratuitement en prêt à la population depuis le 21 juin prochain, ... et une vingtaine de vélos ont été loués gratuitement en 48 heures, et la moitié depuis le début.
En étude, pour la saison prochaine, les vélos pour les touristes, avec les lieux à définir et les modalités.
Le vélo au 1 er sous sol de la mairie.
Anne Papegay (photo) en vedette cette semaine, elle est chargée de mission à la mairie et s'est occupé des vélos, mais chacun a pu la voir la même semaine, à la télé sur Bip télé et aux Mille et une lucioles des Prés Fichaux, elle jouait Jeanne d'Arc.... Et son maître d'arme était Arnault Durouchoux qui est aussi directeur général des services techniques de la ville.

 
Rechercher dans Bourges-info un sujet donné :
    PAGE 3 : LES BLOGS POLITIQUES DE BOURGES
2010
Le Blog de Serge Lepeltier
Avant la trêve d’été, c’est le moment de revenir sur les trois grands dossiers municipaux qui nous occuperont d’ici et au-delà de la rentrée de septembre.
Tout d’abord la Maison de la Culture de Bourges.
Datant de 1963, la Maison de la Culture, labellisée ‘’Scène nationale’’, fera l’objet d’un vaste programme de réhabilitation.
Les travaux se feront à partir du bâtiment existant. C’est le choix que nous avons fait compte tenu de son poids historique (Première Maison de la Culture inaugurée par Malraux et visite du général de Gaule). La structure sera donc conservée.
Les architectes ont toutefois proposé une surélévation de la toiture de 8,50 mètres afin de réaliser ces travaux ; avec un effet masse de cette superstructure qui m’apparait totalement disproportionné avec l’urbanisme de notre ville, qui plus est en limite du secteur sauvegardé.
Je ne comprends pas comment des femmes et des hommes de culture peuvent ainsi envisager de porter autant atteinte au patrimoine.
C’est pourquoi à ma demande et avec l’accord du Préfet et du Directeur de la DRAC, une modification du projet permettant une meilleure intégration au site est en cours de réflexion.
Le deuxième grand dossier concerne le projet AVARICUM.
A la fin du mois de mai 2010, nous avons organisé une large concertation auprès de la population concernant ce projet. Il en est ressorti une véritable impatience quant à l’aboutissement de ce dossier, et plus particulièrement pour l’ouverture du centre commercial et du parking. Et aussi une inquiétude sur une éventuelle élévation du projet sur l’avenue Peterborough.
Au cours de ce Conseil Municipal, nous avons décidé de modifier le dossier de création qui établit le programme suivant :
réalisation d’environ 10 000 m² de surfaces commerciales de vente, de services, d’animations et de loisirs ;
réalisation d’un parc de stationnement d’une capacité comprise entre 320 et 450 places ;
construction d’un minimum de 25 logements sociaux sans exclure la possibilité d’autres types de logements et d’hébergement ;
requalification des espaces publics.
Lors de ce conseil, je me suis engagé à un maintien des volumes prévus sans surélévation sur l’avenue Peterborough. Le Plan Local d’Urbanisme ne sera donc pas modifié afin de répondre aux demandes exprimées lors de la réunion de concertation.
A l’automne, nous aurons à prendre une autre délibération approuvant de façon définitive le dossier de réalisation.
Je tiens à dire clairement qu’il s’agit là d’un projet majeur pour Bourges et que mon engagement est total.
Le dernier dossier que je veux évoquer est celui du Palais des Sports.
Notre équipe de basket porte haut et fort les couleurs de Bourges aux quatre coins de l’Europe. Elle a besoin pour rester au niveau de l’élite des clubs européens de proposer à ses supporters et à ses partenaires une salle plus grande et plus moderne.
C’est aussi le souhait de la fédération française de basket qui veut développer la pratique du basket en France.
Ce nouveau Palais des Sports sera équipé pour accueillir les grandes épreuves sportives qui ne peuvent avoir lieu aujourd’hui à Bourges y compris pour d’autres sports.
Un grand Palais des Sports sera donc l’opportunité de recevoir à Bourges des évènements sportifs exceptionnels.
Ce sera plus de bonheur pour les Berruyers et c’est aussi ma fonction de le permettre.
la suite :
http://www.sergelepeltier.fr/
Le Blog d'Irène Félix
Je rentre ce soir du Conseil de l'école Auron A à Bourges. Point sur la rentrée, le nombre de classes, les regroupements nécessaires, la classe CHAM, dont le nombre d'enfants baisse au fur et à mesure qu'ils grandissent. Le projet ne serait-il pas à revoir, l'enseignement à adapter à une approche de la musique qui n'a pas à être celle d'un conservatoire ?
Suit un échange sur les projets pédagogiques, les travaux programmés (la salle de classe où se tient le conseil est bien vieillotte, les enseignants déplorent des salles de classe mal isolées, les vitres jamais lavées, ...) et la fête de l'école. Un peu de déception, semble-t-il, autour de cette fête au cours de laquelle un certain nombre de parents n'ont pas eu le plaisir de voir chanter leur enfant. Les témoignages sur le manque de respect des parents vis-à-vis des autres enfants mais aussi sur le comportement de certains enfants ne cessent, il faut bien le dire, d'interroger. Echange avec une enseignante sur la laïcité qui commence à être bien malmenée.
la suite :
http://irenefelix.blogspirit.com/
Le Blog de Yann Galut
l'affaire Woertz est en train de prendre une tournure dont on ne mesure pas les conséquences.
C'est maintenant Nicolas Sarkozy qui est sous le feu de l'actualité et qui va se retrouver en première ligne.
loin de me réjouir, je suis inquiet de cette situation et cela pour deux raisons.
En effet, aujourd'hui, on ne parle plus de la situation économique et de la réforme des retraites, tout comme la convention du PS sur la rénovation est passée relativement inapercue.
De plus, un climat de défiance à l'encontre de l'ensemble de la classe politique est en train de s'installer. le "tous pourris" risque de revenir sur le devant de la scène pour le plus grand plaisir du Front National.
la suite :
 http://www.yann-galut.com/
Le Blog de Yannick Bedin
A l’heure où les élèves et leurs enseignants terminent l’année scolaire, Bourges connaît de nouveaux reculs en matière d’éducation. La rentrée 2010 s’annonce plus difficile que les précédentes avec encore six fermetures de classes dans notre ville.
L’éducation, après la Santé, les collectivités, La Poste, est le nouveau chantier de démolition mis en oeuvre par l’UMP et ses alliés avec la perspective de 16000 suppressions de postes à la rentrée 2010.
Le plan du Ministre de l’Éducation Luc Châtel, qui devait rester secret, annonce la couleur : augmenter le nombre d’élèves par classe pour atteindre l’objectif du non remplacement d’un enseignant sur deux partis à la retraite, au mépris de l’intérêt des enfants. Un élève de plus par classe, c’est 10000 postes en moins dit le ministre.
Le Maire de Bourges et son équipe accompagnent et soutiennent cette politique. Pire, en détruisant des écoles ou en les déclassant du domaine public, la municipalité a renoncé à toute ambition pour la ville et son développement. Former à la vie en société, ouvrir l’esprit et nourrir l’intelligence des enfants, leur apporter des connaissances, leur permettre de s’épanouir et d’être libre dans leur vie d’adulte, favoriser l’égalité, voilà le socle sur lequel notre système éducatif repose, voilà le rôle de l’école. Il est aujourd’hui remis en cause par la droite à tous les niveaux.
Pour le Parti communiste, ses militants et ses élus, au moment où la crise du capitalisme fragilise toujours plus les salariés et leurs familles, l’Éducation nationale reste une priorité. Ce numéro de Bourges pour Tous est la première étape d’une campagne nationale de grande ampleur que nous déclinerons localement.
la suite :
ttp://www.yannick-bedin.org/
Le Blog de Roland Narboux
Jean Christophe Rufin, l' honnête homme.
J'ai lu et entendu depuis quelques jours les réactions de Jean Christophe Rufin à la suite de son"départ" de Dakar où il était ambassadeur de France au Sénégal, depuis 3 ans.
Il a oeuvé avec sa sensibilité de médecin et son expérience de l'Afrique, son "contrat" prévoyant selon les engagements du plus haut niveau de l'Etat, d'en finir avec des relations condamnables entre la France et les dirigeants africains, en finir avec la Françafrique.
M. Rufin natif de Bourges est ce que l'on appelait autrefois un honnète homme, dans ses fonctions il a su dire non aux dirigeants sénégalais, ce qui n'a pas été bien perçu en haut lieu à Paris.
Aujourd'hui, il n'a plus de devoir de réserve et il écrit :
"Sarkozy avait promis d'en finir avec la Françafrique, ce réseau d'intermédiaire qui vendent leur influence auprès des dirigeants du continent noir aux hommes d'affaires qui y travaillent. Comme un con j'ai cru à la rupture. Je l'aperçois que rien n'a changé. Les réseaux se sont reconstitués, plus puissants que jamais.
J'ai toujours pensé que l'absence de respect pour les mécanismes démocratiques était un immense gâchis".
Alors bon retour en France monsieur Rufin et après Katiba, nous attendons un prochain livre.
La suite :

http://spaces.msn.com/rolanddebourges/blog

/

2010
Le Blog de Philippe Bensac
4 juillet, Fête Républicaine au Moulin de la Voiselle/Marais de Bourges/Boulevard Chanzy
Dimanche prochain, à partir de 12h30, je propose à toutes celles et tous ceux qui désirent fêter la République et ses valeurs, de venir déguster gratuitement un méchoui en plein air.
Aussi, je serai heureux de vous acceuillir dans les marais de Bourges, côté Chanzy, derrière le Moulin de la Voiselle, pour partager nos réflexions et engagements communs dans le cadre des futures échéances électorales, et particulièrement, l'élection cantonale de mars 2011.
Je vous réserve quelques bonnes surprises...
Je vous remercie de bien vouloir annoncer votre participation en téléphonant ou par SMS au 06 98 92 27 46.
Si vous avez la "fibre", vous ne serez pas déçus...
A dimanche,
la suite :
 http://philippebensac.vox.com
2010
Le Blog de Hassen Chebili
Chômage : éviter un "Cher-nobyl" !
Selon les estimations provisoires (BR du 19 juin) de l'INSEE Centre, le Cher a un taux de chômage de 9,6 % au premier trimestre 2010. Alors que la Région Centre est de 8,8%, et la moyenne nationale de 9,5%, le Cher agrave sa situation. Voyages en tout genre en Chine pour faire venir les entreprises dans le Berry, toutes les initiatives sont les bienvenues pour maintenir le niveau d'emploi dans notre département. Les Terroirs d'Angillon et la Mission Locale de Bourges se sont mobilisés à leur tour pour les jeunes 16/25 ans. Services, vente, industrie, agriculture, bâtiment, logistique, les entreprises ont répondu présent à la première édition de la Semaine de découverte des métiers et des entreprises des Terroirs d'Angillon (du 14 au 18 juin). Le Conseil Général du Cher aura besoin de se réveiller dans le cadre de ses compétences pour travailler dans ce sens et aider encore plus fortement les entreprises de notre département pour éviter un "Chernobyl" !
La suite :
 http://hassen.chebili.over-blog.com/

 
 
RETOUR EN HAUT DE PAGE

Contact : - Mentions légales