le site d'informations de Bourges - Bourges-info

L'HEBDO de Bourges sur le Net
paraissant tous les mercredis (gratuit et sans pub)
 
L'ESSENTIEL de l'information sur Bourges.
Bourges-Info.com
2 Février 2011
RETOUR
Semaine 05
NUMERO PRECEDENT LE MENSUEL BD BULLES AFFICHES CINEMA ARCHIVES L'ANNEE 2010
EDITORIAL
EDITO DU 2 février 2011
Après les chiffres de la population de Bourges, qui pourraient être revus à la hausse en cours d'année et en tout état de cause en janvier 2012, l'avenir de la ville et de sa population c'est l'industrialisation d'une part et l'amélioration des moyens de communications ferroviaires et routiers.
La présence du Président de la République cette semaine dans le Cher et de son ministre de l'intérieur pour la réunion TGV du 11 février peut-elle jouer un rôle ?
@+ signé rn
LA VIE A BOURGES
Réunion publique le 7 février prochain avec la définition des travaux qui commenceront à la Maison de la Culture en fin d'année 2011.
Les vandales ont opéré, ils ont, selon Pascal Blanc cassé deux des arbres que les services de la ville avaient planté il y a quelques jours devant le théâtre Jacques Coeur.

Voici la rue Jean François Deniau, vue de la rue des Armuriers qui reste encore avec ce noms très historique.
Rue Jean François Deniau Bourges
La nuit de l'orientation
le 04/02/2011 de 17h à 21h organisé par la CCI du Cher et cela se passe à Bourges.

La Croix Rouge à Bourges existe-t-elle encore ? c'est la question qui se pose aujourd'hui, à la suite de la suspension du président Fleury et de plusieurs délégués de Saint Florent.
Cela semble venir d'un administratif parisien quelque peu tatillon.
LE RETROVISEUR
févier 2009
On l'avait un peu oublié avec les fêtes de fin d'année, mais il revient et à Grande Vitesse : le TGV.
Pour Serge Lepeltier :
"Le débat public sur le TGV va s'ouvrir fin 2010. C'est extrêmement proche.
Bourges est directement concerné par tous les tracés à l'étude et le TGV s'arrêtera en gare de Bourges, une heure environ après avoir quitté Paris.
C'est vraiment positif pour notre ville !"
 
Parmi les pré-études, un Paris- Bourges - Lyon - Marseille, avec des lignes droites et peu de courbe, d'où des bretelles pour Orléans, Vierzon, Nevers, Clermont. La vitesse du TGV devant être de 360 Km/h, donc Paris - Bourges en 1 heure.
Le temps actuel du Paris Lyon qui est de 1 h 55 serait réduit de 1/4 d'heure.
le TGV entrer en gare de Bourges en 2020 (au plus tôt tout de même)..
LE CHIFFRE DE LA SEMAINE
11 degrés
C'est la moyenne de la température à Bourges durant l'année 2011.
Un peu en dessous de la température moyenne des années précédentes, mais avec davantage de jours avec le soleil, et nouveau paradoxe, la température de la planète, elle a augmenté, cela s'appelle le dérèglement climatique.
COMBIEN ça COÛTE ?
45 Euros
Le prix par mètre carré pour un terrain à construire, le long de l'avenue Marcel Haegelen, dans le quartier de l'Aéroport.
LE SAVIEZ-VOUS ?
La ville de Bourges possède le plus grand nombre de musées de la Région Centre. Elle possède en effet 6 musées, 5 municipaux et 1 du département §
Qui dit mieux ?

EXTENSION DE LA CHAUFFERIE A BOURGES
C'est une extension particulièrement importante, sur Bourges Ouest, puisque le réseau de chaleur de Cofély construit un trajet de plus de 7 kilomètres rejoignant la chaufferie actuelle du chemin de Montboulin jusqu'au quartier de l'Aéroport, à Bellevue.
Il faudra une troisième chaudière au bois de 5,5 Mega watt, qui s'ajoutera aux deux précédentes de 8 MW.
Le chantier vient de commencer au Moulon et sera terminé à fin octobre prochain.
Ainsi, sera raccordé l'hôpital George Sand, Bellevue la maison de retraite, Taillegrain, le centre nautique, le complexe Pierre de Coubertin, La Charmille, le collège Saint Exupéry, le lycée Vauvert ... etc.
Le coût de 9 millions d'euros est supporté par Cofély.

 

ABORDS DU PALAIS JACQUES COEUR A BOURGES
Les travaux battent leur plein place Jacques Coeur avec les bulldozers et autres bakous.
Pour l'instant c'est le chantier, et quel chantier et l'accès au palais et au théâtre Jacques Coeur n'est pas des plus simples.
La statue de Préault a été particulièrement bien protégée, avec une palissade qui ne laisse voir que les yeux de notre Argentier qui surveille le chantier.
,
La place telle qu'elle sera dans quelques semaines.
LE PRINTEMPS DE BOURGES 2011
Cette image, c'est le Printemps de Bourges 2001 dont on connais les spectacles du Phénix, et chacun attend la suite de la programmation.
 
Le programme complet, sur Bourges-info.com dès le 9 février 2011, retrouvez la programmation complète sur www.printemps-bourges.com
 
L'affiche vient de se dévoiler totalement, et comme toujours elle fait parler, le rouge devient la couleur de l'année, car le Palais d'Auron a été repeint du même rouge !
en savoir plus >>>cliquer
 
C'était au cours du Conseil municipal de janvier 2011
(sur l'écran, en réalité, il s'agit du futur Dojo)
 
LE TGV A BOURGES : C'EST PARTI !
La semaine prochaine, une première et grande réunion va se tenir à Bourges sur le TGV Grand Centre Auvergne , avec quelques bonnes nouvelles comme celle qui consiste à écouter les spécialistes techniques de tous bords qui affirment que ce TGV doit passer par Bourges.
La venue de M Sarkozy à Saint Amand, sera l'occasion pour Rémy Pointereau de lui glisser un mot sur ce projet.
Selon certaines indiscrétions, le programme pourrait ne pas prendre du retard, mais être au contraire avancé, ce qui est assez rare. Cela va pourtant en contradiction avec le besoin d'argent de la SNCF (et RFF) pour remettre de l'ordre dans les lignes existantes et en particulier certaines lignes de banlieue.
Le 11 février sera un test pour les Berrichons.
Si le TGV arrive un jour, il faudra se souvenir qu'à l'origine le projet fut proposé par Philippe Bensac, afin d'éviter les droits de paternités que certains s'attribuent... voir pour l'IMEP ou l'école d'ingénieurs.
 
QUALITE DE L'AIR A BOURGES
La qualité de l'air en région Centre et donc à Bourges est généralement bonne, elle est mesurée par Lig’Air qui communique chaque jour les indices de la qualité de l’air.
Et bien ces jours-ci, l'air n'est pas bon, c'est rare pour être signalé, mais cela est déjà arrivé, ce sont les pollutions d'hier (alors que les pollutions étaient surtout l'été avec l'ozone), et aujourd'hui, ce sont les particules dues à l'automobile.
Le chiffre pour Bourges est de 7 ce qui signifie qu'il y a trop de Particules en suspension 10µm , et de ce fait sur l'échelle actuelle cela donne une qualité médiocre à la limite du "mauvaise".
Tours et Orléans sont à 8.
 
1 & 2 : qualité de l’air très bonne
3 & 4 : qualité de l’air bonne
5 : qualité de l’air moyenne
6 & 7 : qualité de l’air médiocre
8 & 9 : qualité de l’air mauvaise

10 : qualité de l’air très mauvaise
A suivre dans les jours prochains.
LES CONSEIL MUNICIPAUX DE L'ANNEE 2010 :
>>> CLIQUER

L'ANNEE 2010 RASSEMBLEE ICI :
>>>CLIQUER

L'HEBDO EN LIBERTE
Quelles sont les 3 infos du moment à Bourges ?
 
- Colloque sur l'arbre, au Hublot, c'est demain jeudi.
 
- Les journées des Antiquaires tout le week end a Bourges.
 
- Victoire de Bourges en basket d'Euroligue contre Kovice par 76 à 68.
SPORTS
 
En Euroligue, Bourges est la seule équipe française qualifiée pour les 1/8 de finale, et a gagné face à Kovice, au Prado par 76 à 68 "un match à suspens où Bourges a été dominé mais en terminant bien dans le dernier quart temps : fabuleux". Match retour vendredi prochain en Slovaquie.
Bourges 18 . (football)
Et un match nul à Poitiers par 2 à 2.en CFA2.

Bourges XV .
Bourges et une défaite au stade Depège face à Issoudun par 21 à 20..
AGENDA LOISIRS & CULTURE
Salon des Antiquaires à Bourges le week end prochain au Palais d'Auron.
40 antiquaires seront présents pour 3 jours du 4 au 6 février.
7e salon du livre d'histoire
les 05 et 06 février dans la Salle du duc Jean à Bourges et l'entrée est libre.
L'arbre, élément majeur du paysage, c'est jeudi , le 03 février de 8h30 à 17h, cela coûte 35€ et c'est au Hublot
Lang Toï du 04/02/2011 au 05/02/2011 à 20h30 - à L'Auditorium
La naissance du parti communiste en France, c'est le 02/02/2011 à 18h30, c'est Gratuit à L'Euro-Café

LE FILM DE LA SEMAINE
Le choix d'Odile
Si il y a un film qu'il ne faut pas rater cette semaine c'est "Les chemins de la liberté"film de Peter Weir (le cercle des poètes disparus - the Truman show..)
Tiré d'une histoire vraie,le film raconte l'extraordinaire évasion d'un goulag!
Ed Harris y est tout simplement époustouflant, nous a dit Odile des CGR.

L'HOMME DE LA SEMAINE
Serge Lepeltier reçoit la médaille du travail, 20 ans élu.
LA PHOTO DE LA SEMAINE
Et c'est Jacques Coeur dans une sorte de caisse, on ne voit que les yeux !

LA QUESTION DU JOUR
De quoi s'agit-il ?
C'est le sol chauffant du gymnase des Merlattes.

2 Février 2011 >>>Réagir


HEBDO PLUS,
POLITIQUE A BOURGES
Nicolas Sarkozy à Saint Amand devant les maires du département du Cher et le sujet des collectivités et de leur financement a été à l'ordre du jour.
Le matin, ils étaient 100 manifestant, mais globalement beaucoup de monde, plus de 500 personnes selon le Berry Républicain, venus voir le Président de la République. Les médias nationaux ont repris cette visite avec un "Sarkozy a changé".....
 
Photo du Président à la tribune
 

Pourquoi Nicolas Sarkozy qui fait une visite à Saint Amand s'est posé à Déols et non pas sur l'aéroport de Bourges ?
Entre Châteauroux et St Amand, il y a 69 Km et on met 1 h 10 en voiture (un peu moins en hélicoptère).
Et le trajet Bourges St Amand n'est que de 52 Km et on met 38 minutes en voiture (donc quelques minutes en hélicoptère).
Alors pourquoi l'aéroport Marcel Dassault de Déols, un avion de type Airbus 330 se pose sur la piste de Bourges.... dont l'aéroport n'a pas de nom !
M. Jean Louis Borloo chouchouté par Nicolas Sarkozy, ce qui pourrait être un bon signe pour SergeLlepeltier, le bras droit de M Borloo. mais nous en saurons plus lors de la réunion du parti radical du cher le 12 février prochain.
Philippe Bensac sur tous les fronts, et les téléspectateurs l'on vu dans un direct de la place Etienne Dollet, avec d'autres candidats.
Et le lendemain, rugby... Toujours dans la mêlée.
Pascal Blanc invite tous ses amis ... dans un café du centre ville pour célébrer l'ouverture de son Blog ! Se présenterait-il à des cantonales ?

Surprise dans le microcosme Berruyer, avec le nom du suppléant de Nathalie Bonnefoy, il s'agit du sympathique Antoine Blanch, à ne pas confondre avec Pascal Blanc pour le canton de Bourges 4.
Le petit livret du sénateur du Cher (et de Bourges) M. François Pillet a été diffusé à grande échelle, on trouve les interventions, les demandes, les réponses des ministres... tout ce que traite un sénateur et ce n'est pas simple, et puis on trouve aussi une intervention sur l'IMEB (Institut de Musique Electronique de Bourges) qui a disparu et la réponse est pleine d'optimisme.....

- Longue explication du maire Serge Lepeltier sur la population de Bourges et les derniers chiffres de l'INSEE lors du dernier Conseil municipal. Il semble que le maire fasse un recours pour que les chiffres soient revus en prenant en compte les créations nouvelles de qui n'ont pas été pris en compte.
en savoir plus >>>cliquer
- A noter que le recensement 2011 (1/8 eme de la population) a commencé.

Bob la bricole creuse les tranchées pour le chauffage urbain.

SECONDE AG DES MARAIS A BOURGES ?
Une semaine après l'AMB, c'était dimanche dernier, l'AG de Patrimoine Marais du président Michel Melin.
Une association qui a plus de 400 adhérents ( plus de 500 pour l'association concurrente.... comme il y a environ 1000 maraîchers, tous sont donc dans une association ... ?
A l'ordre du jour au cours duquel, le représentant de la ville Pascal Blanc répondit aux maraîchers, il fut question :
- des résultats des analyses de vases.
- de la charte des Marais dont Patrimoine Marais est à l'origine et a défendu en préfecture.
- sur les secours à envoyer dans les marais en cas de malaise d'un maraîcher.
Enfin sur l'ouverture ou non vers la digue de Voiselle côté Moulin.
LE REVEIL DES MUSEES A BOURGES ?
Plusieurs expositions se mettent en route en ce début de 2011. C'est au Musée des Arts décoratifs avec l'exposition "Jacqueline et Jean Lerat, 1953 - 1969 d'un atelier à l'autre", ça commence début mai 2011.
 
Autre expo aux MOF, avec une exposition réalisée avec le Muséum sur "la découverte de la taxidermie", ce sera un historique allant de l'empaillage à la naturalisation.
 
Et puis cela coïncide avec l'arrivée de la nouvelle conservateur des Musées, qui est Agnès Delannoy qui vient de Saint Germain en Laye.
 
MEDAILLES DE TRAVAIL A BOURGES
Remise traditionnelle des médailles à Bourges à la Mairie, pour les personnels de la ville qui avaient plus de 20 ans d'ancienneté.
Mais il y avait la présence de Mme le Préfet, elle était venue pour une médaille peu courante à Bourges, celle délivrée à Serge Lepeltier, au titre de son ancienneté comme élu de la ville.
En effet, si il est élu depuis 1995, cela ne fait pas le compte en 2011, mais il faut se rappeler que le maire fut aussi conseiller municipal de 1989 à 1995. E cela fait 20 ans !
A Bourges, c'est assez rare.
A noter aussi la médaille du travail de M Yvon Beuchon qui fut aussi un employé de la ville de Bourges.
POUR CEUX QUI ONT RATE DES EPISODES DE LA SEMAINE DERNIERE

CONSEIL MUNICIPAL DE JANVIER A BOURGES
Un premier Conseil municipal de Bourges ce 21 janvier, avec un programme relativement soft et ce fut effectivement à la fois calme et sérieux, sans grosse fâcherie, même sur des dossiers à priori délicats.
On notera :
- le projet d'éco quartier appelé La Bergerie, à l'emplacement du lycée agricole. Mais ce sera dans 3 à 6 ans. ceci dans le cadre du PRU, Plan de Renouvellement Urbain et ce fut un débat sur la place des transports publics dans ce secteur.
 
-Le transfert de parcelles de l'aéroport à Bourges Plus et des transferts de voies privées dans le domaine public.
 
- la vente d'un terrain rond point Jacques Duclos à un carrossier après une sorte d' appel d'offre. Cela permettra à cette activité de quitter la rue de St Amand à proximité de l'école.
 
- La reconstruction du Dojo ( Complexe sportif Pierre de Coubertin) dont le coût sera de 5,1 millions d'euros alors qu'il aurait fallut 10 millions d'euros si on l'avait reconstruit.
Dans ces 5,1 millions, les assurances verseront normalement 2,7 millions d'euros.
L'ouverture est prévue en septembre 2012, les travaux commencent en juin 2011.
A noter que le site est situé dans une zone récemment classée inondable.
 
- Deux dénominations de voie.: celle pour Jean François Deniau et l'autre pour Julien Mamet. Aucune réaction de l'opposition sur M Deniau, et personne n'a demandé qui était Julien Mamet !

Irène Félix, critique sur le GIP2, "c'est assez extraordinaire, même si la responsabilité est partagée, c'est une perle"
Réplique du maire Serge Lepeltier : "nous étions tous dans l'action ... et nous sommes le plan de renouvellement urbain parmi les plus grands de France, et celui qui respecte le mieux les délais".
- Longue explication du maire Serge Lepeltier sur la population de Bourges et les derniers chiffres de l'INSEE. Il semble que le maire fasse un recours pour que les chiffres soient revus en prenant en compte les créations nouvelles de qui n'ont pas été pris en compte.
en savoir plus >>>cliquer

UNE RUE J.F. DENIAU A BOURGES
Après plusieurs annonces du maire, cette fois, c'est presque certain, Jean-François Deniau aura une rue à son nom à Bourges, pas très loin du Conseil général.
Question : qu'est ce qui sera mis sur la plaque de rue ?
Nous avons la réponse :
1928 - 2007.
Ancien ministre
Académicien
Président du Conseil Général du Cher de
1981 à 1998.
 
en savoir plus >>>cliquer

 
Rechercher dans Bourges-info un sujet donné :
    PAGE 3 : LES BLOGS POLITIQUES DE BOURGES
2010
Le Blog de Serge Lepeltier
‘’C’est la mer qui sauvera la Terre’’ (Jean-Louis BORLOO)
26 janvier 2011 Hier soir, j’étais invité à clore un colloque organisé au Sénat par l’association Ecologie-R et dont le thème était ‘’Gestion durable des ressources de la mer : quelles solutions ?’’
Ce débat fut extrêmement intéressant tant par la qualité des participants que par les arguments avancés par ceux-ci.
En effet, nous avons pu opposer les avis de marins pêcheurs, de l’IFREMER, du WWF et du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche.
Aujourd’hui, tout le monde est unanime pour dire que la mer qui représente les 7/10 de la planète, est un désert avec des oasis très riches et très diverses.
C’est dans ces parties très restreintes en surface que la mer est très productive.
Mais c’est là que l’action de l’homme est la plus destructrice.
Et les organisations de marins pêcheurs reconnaissent la surexploitation de ces oasis. Mais il faut reconnaître les efforts qu’ils accomplissent depuis quelques années pour préserver les ressources halieutiques.
Ce n’est pas suffisant et il faut aller encore plus loin en édictant des règles plus strictes et qui seraient contrôlées par une organisation mondiale, sorte d’Etats-Unis du Monde.
Une Organisation Mondiale de l’Environnement sur le modèle de l’Organisation Mondiale du Commerce avec de véritables pouvoirs de sanctions pourrait être un début de réponse.
N’oublions pas qu’il s’agit là d’un véritable défi à relever pour les générations futures.
La suite :
http://www.sergelepeltier.fr/
Le Blog d'Irène Félix
Et pour finir cette série "bilan", quelques chiffres concernant le budget départemental. Tous les documents budgétaires sont publics et ces informations vérifiables.
En résumé :
- 28 millions d'euros de charges non compensées sur les trois allocations individuelles de solidarité pour la seule année 2010. Nous demandons une compensation à hauteur de 17 millions au moins.
- des impôts maintenus à un niveau très inférieurs à ceux des départements de même taille
- des investissements très ambitieux depuis 2005, près de 15 % en moyenne de plus que sous la droite.
Il faut aujourd'hui obtenir un financement national des allocations individuelles de solidarité pour éviter que les départements les plus âgés ou les plus précaires ne soient contraints de diminuer l'aide qu'elles apportent à ceux qui en ont besoin par rapport aux départements riches. Il faut par ailleurs renforcer ce qu'on appelle la "péréquation", c'est à dire la bonne répartition des ressources entre les départements.
 
la suite :
http://irenefelix.blogspirit.com/
Le Blog de Yann Galut
Cantonales : Nicolas Sarkozy mène campagne pour l'UMP dans le Cher
Par Yann Galut, samedi 29 janvier 2011 à 01:13 :: Général
Nicolas Sarkozy est en campagne permanente. Son élection à la présidence de la République le 6 mai 2007 n'a pas eu raison de cette frénésie qui lui fait oublier l'essentiel : les engagements et les promesses faits aux Français qu'il n'a pas tenus et qui lui ont permis d'en arriver là. Le déplacement de Nicolas Sarkozy à Saint-Amand-Montrond mardi 1er février s'inscrit évidemment dans cette logique : il s'agit de mener la campagne des cantonales du Cher, aux côtés des candidats UMP qui refusent pourtant en assemblée départementale toute référence à des éléments de politique nationale. Auraient-ils soudainement changé d'avis ?
Ce qui est certain c'est que jamais un Président de la République et son Gouvernement n'avaient été aussi loin dans la casse de notre république sociale, avec la suppression de masse des services publics de proximité (écoles, gendarmerie, police, hôpitaux, tribunaux...) et la refonte de l'organisation territoriale de la France qui passe par l'étranglement financier des collectivités locales. Ce bilan il faudra bien que l'UMP l'assume pleinement.
Il ne faut pas s'y tromper : ce n'est pas le Président de la République qui se rendra mardi prochain dans la capitale du Boischaut pour présenter les tenants et aboutissants de sa réforme des collectivités locales, en espérant sans doute rassurer des élus locaux qui ont compris depuis bien longtemps qu'ils avaient tout à perdre dans cette affaire. C'est bien au contraire en tant que chef d'un clan que Nicolas Sarkozy visitera le sud du Cher, à l'invite de Rémy Pointereau, sénateur, président de l'association des maires du Cher et tête de liste UMP aux cantonales.
À l'heure où l'UMP multiplie les procédures pour tenter de gagner dans le prétoire des élections qu'elle à perdu dans l'isoloir, il y a quelque chose de profondément indécent à voir Nicolas Sarkozy utiliser et même s'approprier les moyens de l'État et de la République pour soutenir les candidats UMP aux cantonales dans le Cher. De quoi interpeller le bon sens de n'importe quel édile car au final ce déplacement dans le cadre des cantonales se fait avec l'argent du contribuable !
 
la suite
 http://www.yann-galut.com/
Le Blog de Yannick Bedin
L'éducation coûte cher?
Essayez donc l'ignorance! Cette inscription sur une pancarte d'un manifestant pour la défense de l'école publique samedi, résume à elle seule le niveau auquel doit se situer la mobilisation pour sauver l'éducation nationale. 16000 postes seront supprimés à la rentrée prochaine alors que dans le même temps, on annonce plus de 62 000 élèves de plus dans le second degré. Au final, si nous laissons faire, la droite aura supprimé plus de 66000 postes depuis 2007.
La logique comptable poursuit son oeuvre. Comme l'ensemble des services publics, l'éducation nationale est saccagée au nom du dogme de la réduction des dépenses publiques alors que le gouvernement s'apprête à supprimer l'impôt sur la fortune privant l'Etat de 4 milliards de recettes annuelles. Ce nouveau cadeau aux plus riches, il le fait payer à tous.
Au delà des chiffres, c'est la question de l'avenir de la société qui est posée. Osons le dire, l'éducation est un enjeu de civilisation. La part du PIB consacrée aux dépenses d'éducation recule ce qui montre bien le peu d'ambition de la droite en la matière, voire son pessimisme concernant l'épanouissement des individus. Car l'éducation nationale jusque là, avait pour ambition de former des êtres libres, donc éduqués, capable de faire des choix dans leur vie adulte. L'école est le lieu où l'on apprend des savoirs, des compétences mais aussi à vivre ensemble, au delà des différences. Comme le dit le député communiste André Chassaigne, lui même ancien principal de collège, « l'école fait société ». La droite a tout simplement renoncé à cette ambition brisant ainsi un pilier de la République.
Dans le même temps, l'UMP fait de la surenchère sécuritaire. La proposition de loi du député de Nice Christian Estrosi visant à abaisser l'âge de la majorité pénale à 16 ans s'inscrit dans la même logique. Faisant le constat d'une société de plus en plus violente, et de jeunes livrés à eux même, les promotteurs de l'enfermement des enfants sont les mêmes que ceux qui cassent les outils, l'école en premier lieu, qui permettent aux jeunes de s'en sortir.
Les communistes sont au premier rang pour défendre le service public de l'éducation nationale, aux côtés des parents d'élèves et des équipes éducatives.
la suite
ttp://www.yannick-bedin.org/
Le Blog de Roland Narboux
Semaine prochaine.
la suite :
http://rolandnarboux.wordpress.com/
2011
Le Blog de Philippe Bensac
JEAN-PIERRE FELIX ET IRENE COUE Le dernier billet d'Irène appelle deux remarques :
- Madame FELIX doit avoir conclu un accord de chargée de communication pour Jean-Pierre SAULNIER visant à réaliser sa campagne d'image et de bilan à sa place. A tel point que l'on croit deviner une signature du type "Jean-Pierre FELIX, candidats siamois des cantons de Bourges" (métaphore multiple).
- Irène se nommerait en fait, Irène Coué et serait peut-être l'héritière de l'inventeur de la célèbre méthode d'autosuggestion.
Comment ne pas conclure ainsi lorsqu'elle cherche à se convaincre du travail de son compère Saulnier pour l'enseignement supérieur ?
Ainsi, JP Saulnier, tuteur historique de la FAC de SCIENCES de Bourges en qualité de Vice-président du CG18 , présente un bâtiment dans un état avancé de délabrement, ignore le corps d'enseignants chercheurs et le laisse dans une expectative indigne du statut d'excellence auquel il peut prétendre. Le Directeur ne pouvant, à lui seul, résoudre un positionnement abscons du fait du désengagment de Monsieur SAULNIER et de ses amis de la Région, n'a d'autres ressources que de partager, d'ailleurs avec bonheur, les locaux avec l'antenne départementale de formation des travailleurs sociaux.
L'IUT de Bourges, au sein duquel enseigne encore pour quelques semaines avant sa retraite, notre grand défenseur de l'enseignement supérieur de Bourges (selon Irène Coué), chute terriblement en effectif étudiant et fait craindre une baisse de dotation si la modernisation donc l'attractivité du site ne sont pas rapidement renforcées. J'ai ainsi compris récemment à Orléans, à l'occasion de l'arbitrage annuel des fonds structurels européens pour notre Région, que le dossier de financement d'investissement théoriquement porté par Monsieur SAULNIER n'avait pas été soutenu avec la hargne et l'efficacité suffisantes pour permettre une programmation plus précoce, puisque possible dès 2008.
L'ENSIB dont la paternité semble maintenant attribuée à l'icône SAULNIER selon Irène Coué (GALUT appréciera), atteint aujourd'hui un niveau important de dotations d'Etat en reconnaissance de la qualité de ses enseignements.
Mais, malgré cette nouvelle tentative d'autosuggestion, je ne rappellerai que cette date : 1994.
A l'époque, l'homme qui a permis, par son réseau d'influence, d'obtenir cette école d'enseignement supérieur à Bourges, s'appelle Jean-François DENIAU.
Une rue de Bourges vient justement de lui être attribuée grâce à Serge LEPELTIER. C'est une rue qui conduit à la Préfecture et au Conseil Général, les deux institutions de l'époque ayant, pour la première fois depuis longtemps, inversé le destin funeste involontairement programmé par Monsieur SAULNIER et sa municipalité. Les berruyers ont d'ailleurs soldé cette parenthèse l'année suivante.
Mais Irène Coué a d'autres "vérités autosuggérées" en besace, notamment "l'internet pour tous" et "la fibre optique du Conseil Général".
Je vous donne donc rendez-vous la semaine prochaine...pour une nouvelle séance de retour à la réalité.
la suite :
 http://philippebensac.vox.com
2011
Le Blog de Hassen Chebili
Même si la campagne des prochaines élections cantonales sur Bourges 4 n'est pas encore lancée officiellement, on peut dire que le terrain médiatique et ludique est assez bien couvert parmi les candidats. De mon côté, il n'y a pas de changement de méthode car toute l'année je suis toujours en S.A.V. (Service Avant et Après Vote). Sans vouloir dévoiler mon travail de terrain, ma candidature est très bien acceptée et enregistrée parmi les Berruyers. Entreprises, associations, commerçants, habitants, le contact est bon. Chaque semaine, je vous ouvrirai mon carnet de campagne sur ce blog qui vous permettra de mieux mesurer la "formule" employée pour ces élections cantonales.
La suite :
 http://hassen.chebili.over-blog.com/
RETOUR EN HAUT DE PAGE

Contact : - Mentions légales