le site d'informations de Bourges - Bourges-info

L'HEBDO de Bourges sur le Net
paraissant tous les mercredis (gratuit et sans pub)
 
L'ESSENTIEL de l'information sur Bourges.
Bourges-Info.com
1 février 2012
RETOUR
Semaine 05
NUMERO PRECEDENT LE MENSUEL BD BULLES AFFICHES CINEMA ARCHIVES L'ANNEE 2010
Sommaire DU SITE Bourges-Info
Quelles sont les infos du moment à Bourges ?
 
- le TGV dernière ligne droite.
 
-- Le Palais des Sports
 
-La TNT à Bourges
 
- Conférence sur Marcel Haegelen.
 
- AG des Marais
 
 
- LES BLOGS
Les chauves souris sauvées par le Muséum .... A la suite de travaux sur un château d'eau, a Culan, plusieurs centaines de chauves souris ont été dérangées, alors qu'elles étaient en hibernation. A partir de là, il est rare qu'elles survivent, aussi avec Laurent Arthur et Michele Lemaire, ces chiroptères ont été emmenés au Muséum pour être soignées, nourries, et beaucoup pourraient être sauvées.
Le musée de l'homme, au Muséum de Bourges demande un bon nettoyage, et surtout une mise a jour de certains éléments qui ont évolué par de récentes découvertes, comme ce bon monsieur ToumaÏ qui devrait arriver, et puis l'informatique doit toujours être remise a niveau.
Cela va coûter 30 000 euros largement subventionné.
C'est l'euphorie pour les Marais avec les deux AG des deux associations et avec la DIG qui va ... sortir et la charte des Marais classées qui est sorti, tout le monde est contant.
A noter M. Camuzat élu à l'unanimité.
 
Autre AG avec Michel Melin un de spromoteurs de la Charte des Marais.
 

 
C'est à la médiathèque que va se dérouler l'exposition Sara (et pas Zarha)
LE RETROVISEUR
JANVIER 2009
 
On l'avait un peu oublié avec les fêtes de fin d'année, mais il revient et à Grande Vitesse : le TGV.
Pour Serge Lepeltier :
"Le débat public sur le TGV va s'ouvrir fin 2010. C'est extrêmement proche.
Bourges est directement concerné par tous les tracés à l'étude et le TGV s'arrêtera en gare de Bourges, une heure environ après avoir quitté Paris.
C'est vraiment positif pour notre ville !"
Parmi les pré-études, un Paris- Bourges - Lyon - Marseille, avec des lignes droites et peu de courbe, d'où des bretelles pour Orléans, Vierzon, Nevers, Clermont. La vitesse du TGV devant être de 360 Km/h, donc Paris - Bourges en 1 heure.
 
Le temps actuel du Paris Lyon qui est de 1 h 55 serait réduit de 1/4 d'heure.
le TGV entrer en gare de Bourges en 2020 (au plus tôt tout de même).
LE CHIFFRE DE LA SEMAINE
110 arbres
C'est le nombre de tilleuls qui ont été plantés avenue De Lattre de Tassigny, ils vont remplacer les peupliers qui étaient mis massivement a la grande époque. Ces peupliers furent très utiles, mais les racines sortirent de terre, et défoncèrent les trottoirs, ce qui devenait insupportable.
Les tilleuls èrectus devraient mieux s'adapter, et la clé, aujourd'hui, c'est la variété et aussi d'utiliser le maximum d'essences dites indigènes
 
COMBIEN ça COÛTE ?
600 000 Euros
c'est le coût des travaux nécessaires a la remise en état de la piscine des Gibjoncs. Cette piscine fut construite par Raymond Boisdé en 1976, et les travaux étaient indispensables.(gaines, centrale de traitement, éclairage revu, pompe a chaleur.
Le bassin est un 25 m par 10 m, et chaque année, ce sont 66 000personnes qui sont accueillis.
LE SAVIEZ-VOUS ?
Crotte alors ! Qui fut une des grandes expositions du Muséum en 2008, de février a août, et depuis plus de 3 elle tourne, et elle est allée a Tours, Blois Châteaudun .... Et aujourd'hui, elle tourne encore pour quelques mois et s'arrêter, car elle n'avait pas été faite pour être itinérante.
TGV : EN ATTENDANT LA DECISION
La parole c'est terminé, il y a eu deux réunions publiques a fin janvier a Clermont et Orléans et désormais c'est ERDF qui va travailler par rapport aux 27 réunions publiques et aux cahiers d'acteurs pour donner deux éléments importants :
- faut-il se lancer dans une ligne LGV Paris Lyon via Bourges ou Nevers, ou Clermont ?
- et si la réponse est oui, quel circuit, quel parcours ?
Rien n'est joué, il y aura sans doute deux parcours qui feront l'objet d'études complémentaires, celui dit médian et un compromis sur le circuit ouest / ouest sud.
Mais la politique jouera son rôle car les écologistes ne veulent pas de TGV, ils l'ont largement dit lors des réunions publiques.
Ensuite, il faudra trouver le financement.
Réponse après les présidentielles et législatives a fin juin 2012.
 

Pour Serge Lepeltier, "Le débat public sur le projet de ligne à grande vitesse Paris-Orléans-Clermont-Ferrand-Lyon s’est achevé mercredi dernier. Ce débat a connu une participation jamais vue par la Commission Nationale du Débat Public.
Quelques chiffres : 26 réunions publiques ayant accueilli près de 14 000 participants, 220 cahiers d’acteurs rédigés, plus de 1 200 avis et contributions publiés, le tout avec une couverture médiatique exceptionnelle. "

TNT A BOURGES suite
La TNT irait elle mieux ? Il semble que les actions de TDF dont on ignore tout, la communication n'est le fort de cet organisme d'Etat, donnent quelques timides résultats, ça semble moins "sauter", dans certains lieux, mais est-le hasard ?, le temps qu'il fait ou alors des modifications ou des réglages de potentiomètres .... Sur tel ou tel cohéreur, comme l'aurait dit E! Branly !
mais à lire les mails des internautes, c'est pas terminer : "rendez nous l'analogique ! ".
Pour Philippe Bensac :
"l'emetteur TDF du Cher et particulièrement le canal permettant de diffuser les chaînes publiques manque singulièrement de puissance, Télédiffusion De France doit donc impérativement changer son émetteur.
La perte de puissance s'accroît le soir car les ondes se propagent moins facilement en raison de l'écart de température entre la terre et l'atmosphère (réflexion de l'onde sur sol gelé avec perte d'intensité ou au contraire absorbtion par des sols détrempés qui se comporte comme une peinture mate avec la lumière).
LE PALAIS DES SPORTS A BOURGES FAIT PARLER
Après le Conseil municipal, de la semaine dernière, ce fut un grand nombre de réactions et quelques divergences mais globalement, la décision prise par le maire donne satisfaction.

Serge Lepeltier :
"En effet, il y a quatre ans, au moment du lancement du projet, l’environnement économique était favorable pour s’engager dans un projet de cette ampleur
La crise est malheureusement passée par là et malgré une situation financière municipale saine, nous avons subi une baisse des dotations d’investissements de nos partenaires (Etat, Département et Région) de plus de six millions d’euros par an.
Nous avons donc décidé d’étendre l’actuel Prado selon quatre options qui vont d’une capacité de 3 800 places pour un coût de 12 millions d’euros jusqu’à une capacité de 5 000 places pour un coût de 16 millions d’euros."

Irène Félix :
"Mais même en période de bonne fortune, il n'est pas souhaitable de dépenser de l'argent à mauvais escient. Le projet de 33 millions d'euros à la sortie de l'autoroute n'était pas bon : sur le plan financier ; sur le plan de l'urbanisme ; sur le plan de l'adhésion possible de la ville et de l'ambiance. Qu'il soit retiré est tout de même une bonne nouvelle. En une soirée, Bourges et les Berruyers ont tout de même gagné au moins 17 millions d'euros !"
Elle réagit longuement dans son blog (voir ci-dessous)
Yannick Bedin :
"L’improvisation enfin, qui conduit le maire à lancer des projets sans prévoir les financements ou l’accompagnement de ceux ci. Le Palais des sports qui passe à la louche de 20 à 30 millions d’€, qui se ballade du Prado à l’échangeur autoroutier...pour finalement peut être tomber à l’eau (la suite demain au conseil municipal) en est un bon exemple..."
Hassen Chebilli :
"Il est sûr que le changement de braquet du maire de Bourges pour la renonciation de construction d'un nouveau Palais des Sports près de l'autoroute A71 peut être interprêté comme une stratégie plus sage mais plein de messages. Il faut rappeler que le projet de piscine ludique renvoyé entre-temps à Bourges Plus est tombé à l'eau en restant au fond du bassin des promesses électorales de 2008."
A NE PAS MANQUER CE WEEK END A BOURGES
Un week end fourni et froid est prévu, et pour se réchauffer, plusieurs propositions vous sont faites :
 
Le Salon du livre d'Histoire dans la salle du duc Jean, avec une exposition sur la dissidence en Martinique et Guadeloupe, et une conférence de ... Nicolas Quillet sur "Regard européens sur l'histoire franco-allemande"
C'est ouvert de 15 h à 18 h le samedi 4 février et de 10 h à 18 heures de dimanche. entrée gratuite.
Organisé par l’association AGORA Défense.
 
 
 
Le Salon des Antiquaires avec les 33 ièmes journées des Antiquaires par la société Coulisses. Comme chaque année, c'est le rendez-vous des 3, 4 et 5 février 2012 au Palais d’Auron
Réputé pour ses belles choses, ce Salon est très fréquenté par les amateurs d’art et les personnes qui ont un goût prononcé pour les objets anciens et parfois surprenants.
La sélection des exposants est rigoureuse et leur nombre est limité à 40.
Le Salon investit depuis quatre années consécutives le Palais d’Auron, lieu intimiste, feutré et muni d’un sol en parquet.
 
Au Hublot : samedi 4 février 2012 à 20h30 et Dimanche 5 février 2012 à 17h, du théâtre avec LES COMPLICES, " Saynètes et Galipettes "
Une succession de petites saynètes, drôles, insolites, ou l'absurde fricote avec le réel !
Dans le souci de ne pas laisser de sursis au public, qui passe inlassablement et subrepticement du sourire à l'étonnement …

Il suffit en effet d'évoquer ces mots, à Sancerre pour que les cœurs palpitent et les oreilles soudain deviennent attentives !
Pourtant, à ces mots on pourrait penser à une association de malfaiteurs, d'autant que dans leur répertoire, ils revendiquent l'adultère, se moquent des gens trop bien pensants, chahutent les notables et les abbés …etc.… Ne seraient ils donc pas fréquentables !?Vous mélanger le tout !!!...et vous dégustez goulûment
CONFERENCE SUR MARCEL HAEGELEN A BOURGES
conférence sur Marcel hagelenUne intéressante conférence sur Marcel Haegelen le 26 janvier dernier aux Archives départementales du Cher, l'entrée est libre et c'est à 18 heures.
C'est par PABB, l'associaiton Patrimoine Aérospatiale Bourges et Berry.
 
Une conférence s'est déroulée jeudi 26 aux Archives départementales du Cher a 18 h sur Marcel Haegelen, ce héros de Bourges entre 1928 et 1950.
On doit a cet homme un "as" de la Grande Guerre, l'usine aerospatiale devenue MBDA, et il était pilote d'essais a Bourges, ses renseignements ont empêché la ville d'être rasée après avoir été bombardée.
    en savoir plus :
     
    sur le CJMB (ou Bourges Basket ) :>>> cliquer
    sur les conseils municipaux de 2011 :>>>cliquer

EDITORIAL
EDITO DU 1 février
Petite polémique sur le Palais des Sports, majorité comme opposition sont sensiblement d'accord, et a l'intérieur de chaque camps, se trouvent des clivages. Et la solution du Maire semble la plus cohérente dans l'état actuel des finances prévisibles.
Et puis, dans une ville il faut du neuf, et ça chacun sait faire, c'est le cas de l'Ecole de Musique et de Danse, mais réhabiliter est aussi une nécessité et c'est le cas du Centre nautique, après les Gibjoncs, et demain le Palais des Sports. Il faut jouer sur les deux, entretenir et réparer, ainsi parmi les immeubles d'Avaricum, il y a eu un bloc privé, il est toujours sur pied et plusieurs de l'Office HLM, peu ou pas entretenu, et qui devenaient invivables et qui ont été détruits... Cela doit nous faire réfléchir.
@+ signé rn
SPORTS
Bourges Basket et une défaite à Galatasaray sans trop d'importance avant
Bourges Basket - Kaunas dernier match en Euroligue féminine, c'est ce soir le 01/02/2012 au Palais des Sports du ... Prado
A noter la victoire en coupe de France contre Wasquehal, par un score sans appel de 79 à 51.
 
Prochain match du Bourges basket / Charlevlle-Mézières en Ligue Féminine le 07/02/2012 - 20h au Palais des Sports du Prado.

Bourges 18 - Echirolles en Football et une belle victoire de Bourges au stade Jacques Rimbault par un score de 3 à 0.

Bourges XV - OL Columérien ce sera le 05/02/2012au Stade Alfred Depège

61e Bourges - Sancerre - Randonnée pédestre, c'est
le 19/02/2012
AGENDA LOISIRS & CULTURE
Le 3 février 2012, c'est la Quatrième Nuit de l’Orientation :
Répondre aux inquiétudes, aux interrogations qui entourent l’orientation scolaire, voilà l’ambition de la Nuit de l’Orientation, la soirée dédiée aux collégiens de troisième et aux lycéens.
L’objectif : favoriser le "déclic métier" grâce aux rencontres jeunes - professionnels.
Diable y es-tu ? Que fais-tu ? le 03/02/2012 - 20h30 et le 4 à 17 h Théâtre Jacques Coeur par la Cie Cloche Perse

Les Complices, c'est du 04/02/2012 au 05/02/2012 - Le Hublot.
Igishanga
du 08 au 09 /02/2012 au Hublot dans le cadre de la
Maison de la Culture de Bourges décentralisée...

West Side Story
le jeudi 09/02/2012 à 20h30 et c'est gratuit - L'Auditorium
Conservatoire de Musique et de Danse.

L'HOMME DE LA SEMAINE
Laurent Arthur, sauveur de centaines de chauves souris du Cher

LA PHOTO DE LA SEMAINE
 
Vous avez jusqu’au 19 février pour aller admirer au muséum d'histoire naturelle la traditionnelle et très prestigieuse exposition Photographes de Nature.

C'EST QUOI ?
Et il y a un rapport avec Matisse .....

LE FILM DE LA SEMAINE
Le choix d'Odile
Cette semaine un film d'aventure avec Jude Law et Robert Downey Jr: SHERLOCK HOLMES
"Sherlock Holmes a toujours été l'homme le plus intelligent de tous jusqu'à l 'arrivee d'un nouveau génie criminel , le professeur Moriarty . Celui-ci a une capacité à faire du mal et son absence complète de conscience risque de donner beaucoup du fil à retorde à Sherlock Holmes "

1 février2012>>>Réagir

HEBDO PLUS,
BREVES DE BOURGES
Les travaux sur la Cathédrale se poursuivent et s'accentuent, il y a des palissades tout autour de l'édifice ce sont les galbes sur la façade des 5 portails, c'est le renforcement du pilier buttant, c'est la partie Nord et bien entendu la toiture qui en a encore pour deux ans.
Après il faudra songer a l'intérieur et aux différents plafonds dont les pierres sont fragiles....
La prochaine Foire exposition de Bourges se tiendra du 2 au 10 juin aux Rives d'Auron et le thème en sera l'Indes. De quoi ressortir l'éléphant Hans du Muséum.
L'Eurocafé est en travaux depuis deux semaines, pour un relookage total. Il ouvrira dans quelques semaines.
Combien d'étudiants a Bourges ?
1996 = 4500 étudiants dans une plaquette "bienvenue a Bourges"
2007 = 3638 étudiants dans un rapport d'activité de Bourges Plus
2009 = 4443 étudiants par un bureau d'études de Bourges Plus pour le PLH
2010 = 3245 étudiants dans un article détaille de l' Express
2011 = 4038 étudiants dans une étude du Berry Republicain, le seul qui,donne les détails Ecole par Ecole.
Tout cela pose la question de la fiabilité de nos donnes et de nos chiffres.

LA TNT A BOURGES : ça va mieux ? Pas trop !
Il ne s'écoule pas deux jours sans que le courrier des lecteurs du BR ne fasse état de Berruyers mécontent de la TNT pour capter la télévision.
Coupures intermittentes, arrêt aléatoire du son, caraïbe selon les jours ou les heures.
La population ne comprend pas, "ça marchait avant et nous on a jamais demandé la TNT, ce que l'on veut c'est la télévision ".
TDF, comme souvent a minimisé le problème, a dit qu'il cherchait, puis que ses émetteurs étaient normaux, qu'il fallait faire vérifier vos installations ...
Puis devant la déferlante, un (ou des) techniciens sont venus, et cherchent ... Et TDF envoie des lettre d'excuses expliquant que les essais se poursuivent.
 

POLITIQUE A BOURGES
Les politiques a Bourges, il y a eu le 30 janvier Hervé Morin pour le Nouveau Centre défendu localement a Bourges par P. Bensac, et Dominique de Villepin, a la demande de Philippe Gitton.
Elections législatives et à Paris se sont déroulées les dernières investitures UMP dont la N° 2 pour le Cher , alors que le pari Radical valoisien présente une femme .

Elections législatives et les différents partis politiques communiquent les noms de leurs candidats :

- 1 ére circonscription Bourges /Sancerre / Aubigny
Député sortant : Yves Fromion UMP
Pour 2012 : Yves Fromion UMP / Céline Bezoui PS / Yannick Bedin FdG / David Dallois (?) UMP / Philippe Bensac (?) Nouveau Centre / Daniele Avon FN,/

- 2 iéme circonscription Bourges / Vierzon
Députe sortent : M Jean Claude Sandrier Parti communiste
Pour 2012 : Nicolas Sansu FdG /Agnès Sinsoulier-Bigot PS / François Scheid FN,/ Maria Crespel UMP / Bernadette Guille Parti radical /

- 3 ième circonscription Bourges / Saint Amand
députe sortant : Louis Cosyns UMP
Pour 2012 : Louis Cosyns UMP / Yann Galut PS/ Nadine Méchin FdG / Erwan Le Mintier FN,/

Bisbilles sur les finances entre la ville et le Conseil Général, en jeu le futur palais des sports.
MARCEL HAEGELEN A BOURGES

… Il sera présent au Salon du livre d'Histoire , c'est l'Histoire de Marcel Haegelen.
Il sera vendu au prix de 25 euros dans ce salon qui se tiendra par PABB, patrimoine Aérospatial, Bourges et Berry pendant tout le week end dans la salle du duc Jean.
TOUS A BOURGES
C'est le slogan, avec des remarques désobligeantes de certains piétons qui se plaignent de l'incivilité des vélos ...
Après la guéguerre voiture - vélo, voilà un nouveau conflit qui arrive avec vélo - piéton, il faudra, beaucoup de pédagogie de la part des responsables du vélo, élus et associations pour mettre les différents partenaires d'accord.
POUR CEUX QUI ONT RATE DES EPISODES DE LA SEMAINE DERNIERE
PREMIER CONSEIL MUNICIPAL 2012 A BOURGES
L'année à peine commencée et c'est le premier Conseil municipal vendredi 20 janvier, avec un ordre du jour assez léger.
- Il y aura le remplacement de Mme Eliane Dumon qui a quitté Bourges par Mme Agnès de Boysson, qui fut déjà conseillère municipale dans le mandat précédent.
- une antenne relais sur le château d'eau à la Chancellerie.
- les espaces publics autour d'Avaricum
- le marché sur la démolition de l'intérieur de la Maison de la Culture.- la signature de la charte Natura 2000 pour les Carrières de Bourges.
Et puis le maire devrait apporter les informations attendues sur le futur Palais des Sports .... qui ... chut .... nous en parlerons la semaine prochaine.
 
LE PALAIS DES SPORTS A BOURGES
- Le Palais des Sports au Moutet, un coût de 33,8 millions d'euros (au lieu des 20,7 prévus à l'origine) et bien "ce serait réalisable pour une situation saine de la ville, mais aujourd'hui, c'est non".Le maire explique que la dotation de l'Etat a baissé depuis 3 ans (-4 Millions d'euros chaque année) et au total avec le Conseil général, cela accentue la perte de recette, ce qui donne -6,7 millions d'euros par an en moins.
Le Palais des Sports actuel
Mais comme le; maire souhaite le projet du palais des Sports et que l'équipe phare de Bourges continue, :
- Un retour sur l'ancien Palais des Sports avec 4 versions qui vont de 3800 à 5000 places et un coût correspondant de 12 à 16 millions d'euros. Il y a aujourd'hui 2785 places au Prado actuel.
LES 2 ... MARAIS DE BOURGES EN AG.
C'est un week end de maraîchers qui se présente avec le samedi et le dimanche matin à 9 heures, les deux assemblées générales des deux associations de marais (concurrentes).
L'AMB, c'est samedi au rendez-vous des Amis alors que Patrimoine Marais, c'est le lendemain dimanche matin au Moulin de Voiselle.
 
En attendant la DIG qui pourrait être au centre des échanges, il faut souligner la publication de la Charte des Usagers des marais Classés de Bourges qui a reçu la "bénédiction" du ministère de l'écologie.
Quant au document, il est gratuit et a été financé par la ville de Bourges.
LA MAISON DE LA CULTURE A BOURGES
Le tout Bourges de la culture était au rendez vous pour une plaque dévoilée au nom de Gabriel Monnet et un hommage au "Grand homme" au théâtre Jacques Coeur.
Il y avait Philippe Gitton et le fils de Gaby Monnet, qui firent des discours rappelant le bon temps où les utopies étaient de règle avec l'espoir, comme Malraux le déclamait à Bourges en 1964, que demain les Maisons de la Culture accueilleraient les ouvriers, les agricultures, les plus modestes .... Et malheureusement, ce ne fut que rarement le cas !

 
Rechercher dans Bourges-info un sujet donné :
    PAGE 3 : LES BLOGS POLITIQUES DE BOURGES
2012
Le Blog de Serge Lepeltier
Le Débat Public pour le TGV : une mobilisation sans précédent !
Le débat public sur le projet de ligne à grande vitesse Paris-Orléans-Clermont-Ferrand-Lyon s’est achevé mercredi dernier.
Ce débat a connu une participation jamais vue par la Commission Nationale du Débat Public.
Quelques chiffres : 26 réunions publiques ayant accueilli près de 14 000 participants, 220 cahiers d’acteurs rédigés, plus de 1 200 avis et contributions publiés, le tout avec une couverture médiatique exceptionnelle.
Tout le monde est unanime pour dire que ces réunions se sont déroulées dans de parfaites conditions, tant sur la forme que sur le fond.
Il reste maintenant à attendre la décision du maître d’ouvrage, Réseau Ferré de France (RFF), qui n’interviendra qu’à la fin du mois de juin.
J’ai cependant une inquiétude quant à la décision et au choix que fera RFF.
En effet, il serait dommageable que RFF ne tienne pas compte des différentes remarques émises lors du débat et du soutien massif à la création d’une ligne à grande vitesse irriguant nos territoires avec le tracé ouest.
90% des participants au débat public y sont favorables.
Je veux quand même être optimiste et croire que RFF en tiendra compte, notamment au regard de son évolution sur ce dossier.
La suite :
http://www.sergelepeltier.fr/
Le Blog d'Irène Félix
Je reviens sur le dossier pour essayer de corriger les "à peu-près" mis dans ma bouche dans le journal.
J'émets deux réserves sur le projet de grand Palais des sports.
La première : est-on assuré de l'adhésion de toute la ville sur un tel projet ?
La seconde : combien ça coûte vraiment ?
Le projet est d'avoir plus grand. Plus grand c'est plus de spectateurs ; c'est plus d'entreprises ; c'est plus de dépenses. Les Berruyers sont-ils prêts à venir plus nombreux aux matchs ? les entreprises à acheter plus de places en tribunes ? et les uns et les autres à y consacrer une part importante de leurs impôts ?
Il n'y a pas de réponse toute faite sur ces sujets. Mais il y a une certitude : si le projet est décidé entre quelques personnes (un Président de club et un Maire ou même un club et un conseil Municipal), cela ne suffira pas. On risque d'avoir 5000 places dont 2000 vides (voire plus !) 364 jours par an (365 les années bissextiles !). C'est pourquoi je demande que la population soit associée à la décision, que les autres clubs sportifs soient eux aussi associés et qu'on imagine un usage partagé entre différentes disciplines pour attirer des gens différents dans cet équipement. Bref, je demande un débat public.
Combien ça coûte ? Quand on achète une voiture, on regarde combien elle coûte à l'achat. Et on regarde combien elle va coûter ensuite, par exemple combien elle consomme. C'est la même chose. On connaît (à peu près), ce que peut coûter la construction d'un palais des sports neuf (33 millions d'euros) ou agrandi (entre 12 et 17). Mais on ne nous a jamais dit combien coûterait l'entretien et le fonctionnement de l'ensemble. Or ce n'est pas tout à fait un détail ! Donc, je demande qu'on nous le dise et qu'on dise comment cela sera partagé entre la ville et le Bourges Basket ou tout utilisateur de la salle.
A ces deux questions s'ajoute une remarque : à quoi sert le sport de haut niveau dans une ville ? Il sert, à mon sens, essentiellement à une chose : à créer du lien entre les gens, de la fête, de la fierté partagée. Pour que ça marche, il faut donc veiller en permanence à l'adhésion entre la ville et le club. Et je pense que c'est un travail de tous les jours, en faisant venir des publics nouveaux, en donnant aux jeunes l'envie de jouer au basket ... Voilà une raison complémentaire pour bien largement associer les Berruyers en amont du projet pour que cela devienne leur projet. Ce n'est pas le cas aujourd'hui, toutes les réactions enregistrées sur les sites et dans la presse l'ont prouvé. Il faut donc y travailler sans craindre la confrontation. Sinon, l'échec est demain assuré.
Les à peu-près que je n'ai pas dits !
"Un projet d'études de 600 000 euros a tout de même été lancé au Prado ...". Non
Les faits : l'opposition municipale (à l'exception de la représentante de LO) a voté en 2009, avec la majorité municipale, des crédits pour des études à hauteur de 600 000 euros, de façon à avoir une information large et claire sur le projet. C'était beaucoup mais sûrement utile. Ces sommes n'ont pas été engagées et les résultats de ces études ont manifestement manqué puisque le projet n'a cessé d'errer. C'est ce que nous avons dénoncé.
Ce qui a été engagé en revanche, en 2010, c'est un premier concours d'architectes pour un premier projet neuf sur le site du Prado. Les propositions, bâties sans réelle consultation, ont été abandonnées (en 2011) mais le travail étant fait, il a fallu le rémunérer. Combien au final ? Cela non plus, le Maire ne l'a jamais dit au Conseil Municipal. Probablement de l'ordre de 480 000 €.
"il faut se poser la question de savoir si le CJMBB peut encore servir de phare à Bourges" : deux fois non.
Je n'ai sûrement pas dit cela. D'abord parce que je ne fais pas la confusion entre le CJMBB (l'association) et la SA Bourges Basket. Au contraire, je parle même parfois de "l'entreprise", pour bien marquer la différence. Donc ce ne sont pas mes propos. Ce que j'exprime, c'est une interrogation sur les conditions pour que le club soit "phare", ce n'est pas un doute sur sa possiblité à l'être que je crois bien réelle.
Enfin, sur la loi Buffet : elle a imposé la distinction entre sport professionnel et sport amateur en obligeant les activités professionnelles à "sortir" des associations dont elles sont en général issues. Ce faisant, elle a permis de clarifier les modes de financement : pour les associations d'amateurs, principalement des financements publics pour une mission d'intérêt général ; pour les clubs professionnels, une participation publique plafonnée et principalement des ressources privées et de billetterie. Au moment où le vedettariat des sportifs entraînait les budgets des clubs vers le haut, cela a permis d'éviter que tous les financements publics ne soient absorbés par le sport professionnel. Ce faisant, cette loi a protégé, dans les budgets des collectivités publiques, les financements pour les clubs amateurs. Je trouve que c'est une excellente chose, que j'ai rappelée aussi.
Mais cette loi a une conséquence. Puisque ce sont des entreprises privées, les clubs professionnels ne peuvent avoir à disposition un équipement public sans payer. Après avoir été interrogée à ce sujet par la Chambre régionale des comptes, la Ville de Bourges a porté de 5000 euros par an (exercices 2004/2005 et 2005/2006) à 40 000 € par an (2007/2008) le coût de mise à disposition annuel du Palais des sports. La Chambre concluait : "Au cours de la période, la commune a ainsi nettement réévalué la mise à disposition du Palais des sports pour tenir compte des coûts directs supportés et se mettre en conformité avec les principes régissant la mise à dipossition d'équipements sportifs à des société commerciales". Autrement dit, elle ne l'était pas avant ... Et pour l'avenir, à combien peut-on évaluer le coût de mise à disposition du futur Palais des sports et des locaux attenants (bureaux, accueil partenaires, ...) ? Nous attendons la réponse.
 
La suite
http://irenefelix.blogspirit.com/
Le Blog de Yann Galut
Les élus de la Région Centre s'étaient aujourd'hui donné rendez-vous à Bourges pour travailler sur la question de la démographie médicale. Une problématique qui concerne particulièrement le Cher : avec 143 médecins pour 100 000 habitants soit 2,5 fois de moins que la moyenne nationale, notre département est dans une situation inquiétante compte tenu du vieillissement global de la population des praticiens et de la difficulté à leur trouver de jeunes remplaçants.
Ce constat n'a pas empêché les parlementaires UMP et leurs alliés du Nouveau Centre de supprimer dans le cadre de la Loi Fourcade, en juillet dernier, les quelques mesures contraignantes contenues dans la loi hôpital, patients, santé et territoires de 2009 (HPST) qui visaient à lutter contre les déserts médicaux. Ce texte voté à l’Assemblée nationale sans sourciller par le député de la 3e circonscription engage pourtant la santé de millions de Français, celle des habitants du Cher au premier chef.
Le sujet est donc particulièrement d'actualité. J'en ai fait une de mes priorités au titre de mes responsabilités, un thème essentiel de mon projet pour le sud du Cher si les électeurs font de moi leur député. Car résoudre le problème de la répartition des médecins sur le territoire, c’est empêcher la constitution d’une médecine à deux vitesses particulièrement préjudiciable à la médecine en zone rurale ou dans certaines zones urbaines.
 
la suite
 http://www.yann-galut.com/
2012 Le Blog de Yannick Bedin
Fin de semaine chargée pour l’élu et le candidat que je suis.
J’ai assisté à quatre assemblée générale d’associations diverses ce week-end. A chaque fois beaucoup de monde, une même envie de partager, de confronter des points de vue et d’avancer.
Hasard du calendrier, les deux associations de maraîchers (l’AMB et Patrimoine marais), l’Association de veille environnementale du Cher (AVEC), connue pour son combat contre l’épandage des boues sur les terres du Cher Nord, tenaient leur ag samedi et dimanche. Soucieux de la qualité de l’eau (préoccupation commune au trois associations), de l’avenir de nos territoires mais aussi du patrimoine qu’entretiennent les maraîchers, il était normal que j’aille écouter l’avis des adhérents de ces associations.
Quand à la dernière association, celle des habitants du quartier Marx Dormoy-Edouard Vaillant, elle fait un travail magnifique au service de tous, du lien social et de la solidarité. J’ai été particulièrement impressionné par le nombre de participants à cette réunion et par le dynamisme des dirigeants.
Je me dis que la vie associative recèle bien des trésors d’engagement et d’altruisme et qu’elle est un maillon essentiel de la vie démocratique qu’il faut encourager pour permettre aux citoyens d’intervenir dans la vie de la cité.
Enfin, un passage au marché du dimanche m’a permis de mesurer combien notre candidat Jean-Luc Mélenchon et les idées qu’il porte marquent les esprits et sont bien reçus. Avec André Decourt, conseiller municipal, avec les militants communistes, avec nos amis du Parti de Gauche et de la Fase présents sur le marché, nous avons pu le mesurer.
la suite
ttp://www.yannick-bedin.org/
2012 Le Blog de Roland Narboux
Pourquoi quelques secteurs industriels fonctionnent encore bien, et que d'autres se sont écroulés ? Comment sommes nous arrivés a ne plus avoir d'industrie textile, vos cravates viennent de Chine comme vos chaussettes, les nappes et rideaux ont été faits au Bangladesh, les jupes des jeunes filles sont issues d'entreprises de Tunisie, les blues jeans arrivent du Maroc. Et a cote de cela, l'industrie aéronautique a pris la premier place dans le monde. Les Airbus supplantent les Boeing, et ils sont fabriques a Méaultes, Nantes, Saint-Nazaire et Toulouse et si les responsables m'avaient écouté dans les années 1990, Bourges serait aussi en train de faire des Airbus comme ce fut le cas a partir de 1974...
Pourquoi ça marche pour les avions et pas pour les chemises et autres polos ?
Parce que notre industries textile n'a pas été aidée par la recherche, et que le travail est rte très manuel, artisanal même et donc avec un coût très dépendant de la main d'oeuvre et chacun est allé la chercher dans des pays a très bas salaire.
Seule la recherche, l'automatisme, et l'utilisation de moyens informatiques pour l'aide a la création et pour la production pourrait inverser la tendance actuelle. Se moderniser et faire comme pour les avions qui ont inventé la CAO, la GPAO, les machines CN, les centres d'usinage, les machines automatiques a riveter....
Mais n'est-ce pas trop tard.
la suite :
aller au blog de Roland Narboux
2012
Le Blog de Philippe Bensac
TRAINS : Diagnostic
Symbole du lien entre les territoires et de la solidarité nationale par le caractère public de son exploitation, le train vit des heures sombres en termes d’image alors qu’il gagne chaque année des parts de marché en France.
Air Inter, Air Lib’ et quelques autres compagnies aériennes régionales ont d’ailleurs été les victimes financières, au point d’avoir disparu, de quelques 2 500 kilomètres de Lignes à Grande Vitesse et de 2 000 kilomètres complémentaires de rails classiques par lesquels nos TGV rallient les métropoles de notre pays.
Ce mode de transport connait ainsi une variation importante d’intérêt politique, contrairement à l’automobile et à l’avion.
Fabuleuse nouvelle technologie de transport collectif local, régional et national de voyageurs et de marchandises à la fin du 19ème et au début du 20ème siècle, le train a perdu, dès la seconde partie du 20ème siècle, une partie de ces lettres de noblesse avec la montée en puissance de l’automobile, moyen de transport individuel et de l’aviation commerciale permettant de raccourcir le temps de trajet des longues distances de façon prodigieuse.
Le train, comme toutes les technologies, est donc soumis à des cycles d’innovation et d’exploitation.
Ainsi, le cycle nouveau qui s’annonce tends vers deux extrêmes de la problématique du transport de voyageurs et de marchandises.
D’une part, la rapidité du transport multimodal (temps du transport principal selon le mode utilisé, cumulé aux temps de transports intermédiaires et les temps morts de correspondances), d’autre part, l’autonomie du mode de transport afin de parvenir au plus près des lieux de destination de toute nature (domicile, travail, loisirs, consommation).
Le TGV, bientôt relayé par l’Automotrice à Grande Vitesse, répond parfaitement à la demande grandissante de rapidité et d’autonomie de transport entre métropoles, le débat de la desserte des villes intermédiaires étant réglé par avance par le développement prochain des TER GV qui s’intercaleront entre les sillons inter-métropolitains.
 
la suite :
 http://philippebensac.vox.com
2012
Le Blog de Hassen Chebili
Il est sûr que le changement de braquet du maire de Bourges pour la renonciation de construction d'un nouveau Palais des Sports près de l'autoroute A71 peut être interprêté comme une stratégie plus sage mais plein de messages. Il faut rappeler que le projet de piscine ludique renvoyé entre-temps à Bourges Plus est tombé à l'eau en restant au fond du bassin des promesses électorales de 2008. L'opposition municipale de Bourges pense se frotter les mains dans ce changement officialisé lors du dernier conseil municipal. Mais attention, cette stratégie de renversement de projet affiche plutôt un "score" favorable au Maire. Le Prado finira par rester au Prado avec un nouveau projet intégrant un programme de travaux présentés en mars 2012. Et les Berruyers y ont vu que du feu : un projet "cher" mais moins "cher" !
Mais restons sérieux et quittons un peu le parquet municipal pour mettre dans le panier politique l'avenir des Collèges du Cher. Mon inquiétude en tant qu'élu local reste la situation des Collèges du Cher qui risquent de marquer au compteur la suppression de 27 postes et demi dont 2 postes d'enseignants au Collège Littré avec le passage à 28 élèves par classe au lieu de 27 actuellement ! Au final, à Bourges qui perd déjà du monde, on va se retrouver dans une ville désertée version Insee, seulement quelques élus avec invitations en loge pour voir le basket dans un "Palais des Sports" Prado-Prada !
 
La suite :
 http://hassen.chebili.over-blog.com/

 
RETOUR EN HAUT DE PAGE

Contact : - Mentions légales