le site d'informations de Bourges - Bourges-info

L'INFO MENSUELLE DE BOURGES
un MAG paraissant tous les 1 er du mois (gratuit et sans pub)
Edition du 1 décembre 2020
Bourges-Info.com
1 DECEMBRE 2020
RETOUR
Semaine 48
NUMERO PRECEDENT BD_BULLES_2018
Mme MICHU
BD BULLES 2014 ARCHIVES DE BOURGES INFO
Sommaire du Mag
du 1/12/2020
Le port du masque toujours obligatoire à Bourges jusqu'au 15 décembre.
 
Le confinement : c'est reparti et l'attente de 2 dates : 15 décembre et 15 janvier.
 
- le Covid 19 à Bourges et dans le Cher : en novembre, il fut toujours très fort.
 
- Yann Galut, atteint lui aussi par la Covid 19 se remet.
 
- grave dérapage de l'adjointe à l'écologie dans une cité comme Bourges.
 
- St Germain du Puy (et Bourges) obtiennent le label de "ville moche".
 
- L'équipe des élus à la peine : des gribouilles à la barre.
 
- EHPAD de Bellevue :de nouveaux clusters en novembre.
 
- Cujas : et encore des études.
 
- Basket et les "Tangos" vont bien 5 matchs et 5 victoires.
 
- le sport et la culture "à l'arrêt".
 
-La citation du mois :

 

La majorité municipale
" veut gagner du temps et ne sait pas où elle va avec la place Cujas"

 

Philippe Mousny

1 er DECEMBRE 2020

>>>Réagir 

>>>cliquer ici

EDITORIAL du 1 er décembre
Quel mois de novembre !
C'est chaque année LE MOIS le plus difficile que chacun vit, car il commence avec la Toussaints, et donc le jour des morts, puis le 11 novembre qui est une commémoration des 1,4 millions de soldats français tués à la Grande Guerre et c'est aussi l'arrivée du froid, des brouillards et de la pluie.
D'ordinaire rien de très réjouissant ... Et cette année 2020 c'est la seconde vague de la pandémie au Covid 19 avec le confinement d'une grande partie de la population.
Crise sanitaire et crise économique dans plusieurs secteurs avec un horizon qui est flou ou totalement bouché.
Mille et une questions se posent avec à tout instant une attente de la prochaine intervention d'un membre important du pays où localement du maire ou du préfet, afin de savoir comment s'organiser pour les ... 15 prochains jours.
Il y a de l'épuisement psychologique quelque soit l'âge.
Les magasins ouvrent, et Noël se profile à l'horizon, avec tous les risque si nous ne sommes pas raisonnables.
Quand à l'action municipale, il est urgent d'attendre, pour l'instant c'est aussi flou que la situation nationale.
Mais le maire doit reprendre en main ses adjoints, les propos de Mme Menguy, écolo irresponsable, 4 jours après la présence de la ministre de la Défense est un acte inqualifiable.
roland narboux
>>>cliquer ici
A LA "UNE" DE BOURGES-INFO
MBDA embauche
 
Après la visite de la ministre de la Défense, et ses annonces, les grandes affiches sur les panneaux de la Ville se sont multipliées avec en gros "MBDA RECRUTE" à Bourges et en Sologne.
 
BOURGES A LA TELE
 
Trenet et Le Printemps de Bourges sur Arte
 
C'était sur Arte et sur le Printemps de Bourges avec, en pleine forme, le fou chantant qui ravissait une fois de plus son public avec son extraordinaire
vitalité et sa gouaille facétieuse. Le maître de la chanson interprétait ses plus grands succès, parmi lesquels «Fidèle», «Au bal de la nuit», «L'Oiseau des vacances», «Kangourou», «Mam'zelle Clio», «Le Soleil et la Lune», «Je chante» et «Y'a d'la joie». **
IMAGE DU MOIS
Rendez-nous la messe !
 
En plein confinement, ils étaient 200 à manifester deux dimanches de suite pour le retour de la messe devant la cathédrale.
 
 
LA PERSONNALITE DU MOIS
Florence PARLY
 
" Oui,À Bourges, je suis fière d'annoncer que MBDA, fleuron de notre industrie de défense et leader européen dans la conception de missiles, équipera nos hélicoptères Tigre de l’armée de Terre de leur nouveau missile haut de trame (MHT)".
 

COMBIEN ça COÛTE ?
560 000 euros

C'est le prix du Bon Pasteur vendu à la SEM Territoriat pour une résidence hôtelière et quelques logements.
 

LE CHIFFRE DU MOIS
500
Ce chiffre est la quantité de missiles MHT commandé par l'armée française.
 
Plus léger, d’une portée de 8km, pouvant frapper une cible hors de son champ de vision et conçu pour le combat collaboratif : ce missile est à la hauteur des défis qui attendent l’armée de Terre.
 
500 missiles de type MHT seront commandés d’ici la fin de l’année pour équiper nos Tigre.
600 emplois seront pérennisés grâce à cette commande du ministère des Armées, chez MBDA et tous ses partenaires. 5/7.

C'EST QUOI ???
Cette photo ci-dessous,
c'est OU ?
Où a été prise cette photo?

Le mois dernier :
C'était au 10 rue des Armuriers
BRAVO
aux Amis du Vieux Bourges Plus.
 
ECOLOGIE
LE FEU DANS LES MARAIS
 
Chacun sait que le feu dans les Marais comme ailleurs est interdit, mais il y aura encore un an de plus pour brûler ses crasses, surtout dans les marais du haut car comment faire autrement ? Cela dure depuis plus d'un siècle et aucune solution n'a jamais été trouvée.
 
 
 
BIENTOT NOEL
LES ILLUMINATIONS
 
Joyeux Noël, et pourquoi pas bonne année 2021, mais avec ce qui vient de se passer durant 12 mois, on n'ose plus.
Une formule d'autrefois.
En tout cas les illuminations nouvelles de la ville sont très belles.
 
 

 
en savoir plus >>>cliquer
 
1 er décembre 2020

2020 >>>Réagir  

 En savoir plus sur Bourges: http://encyclopedie-bourges.com/  


 

 

Pas simple de faire ce site d'informations locales lorsqu'il n'est pas possible de sortir à plus de 1 km de son appartement.
Tous consignés et quelque sorte et tous confinés, d'où des informations partielles ou récupérées auprès de nos correspondants encore actifs.
FLASH BOURGES
- Nouveau cluster à Bellevue
Il y avait eu 2 clusters à la Roseraie et aux Tilleuls, c'était en septembre.
Et vers le 20 novembre malgré les précautions prises, un nouveau cluster aux Tilleuls et un autre aux Terrasses de Bellevue qui est à saint Doulchard. "Nous somme épuisés" a dit la directrice.
 
Et le masque à Bourges ?
Quand on voit le nombre de personnes, même minoritaires qui ne portaient pas le masque à Bourges, en novembre on peut se dire que l'on "est pas sorti de l'auberge" et que la pandémie dans notre département a encore de l'avenir.
Il suffit de voir la sortie de certains collèges ou lycées, dans lesquels les élèves portent le masque à l'intérieur de l'établissement et dès la sortie, sur le trottoir, ils mettent ledit masque dans leur poche !


Le maire et Hugo Lefelle à la peine sur Cujas et la rue Moyenne:
Et comme prévu, la polémique fait rage sur les réseaux sociaux:
- "les autres parkings ne sont pas pleins" : faux disent les commerçants.
- "il reste des places de parking place Cujas" : la moitié seulement (100 pour 200 autrefois)
Et surtout voir cette place Cujas vide , c'est " du n'importe quoi"
Enfin, une étude faite par à des étudiants, sert de support pour le projet mais habituellement on confie cela à de vrais professionnels, comme pour un plan de circulation, ça évite de revenir en arrière.

La rue Moyenne à nouveau montante
.. comme auparavant, certains diront "tout ça pour ça !"
Depuis le vendredi 23 octobre 2020, la rue Moyenne redevient en sens montant. Néanmoins, des dispositifs pour ralentir les véhicules et sécuriser les piétons ont été installés au détriment de l'environnement, avec des stops.
 
DERNIERES INFOS NOEL ET LE CORONAVIRUS
Cela devait arriver, et à bourges-info.com depuis début juillet nous demandions à ce que le masque deviennent obligatoire sur les espaces publics de la ville de Bourges. Ce fut fait mais pas trop appliqué pour une partie de la population.
Lorsque pour les Nuits Lumière en août, il avait été obligatoire sur le circuit "bleu", 20% des visiteurs, inconscients, n'en portaient pas.
Il ne s'agit pas de signer les décrets, encore faut-il que la puissance publique les fasse respecter.
Espérons que devant la hausse considérable des cas de Covid 19 dans le Cher, en novembre avec un peu de sérieux des berruyers, la situation puisse s'améliorer.

- Le coronavirus poursuit sa course, et cela a fait dire à un élu Mustapha Moussalli : "Le virus circule beaucoup dans le Cher", et la réaction de Bernard Brossard : "Non, le virus ne circule pas, nous le faisons circuler ! Dire qu'il circule, cela déresponsabilise la population. Les gens doivent se rendre compte qu'ils sont eux-mêmes responsables de la circulation du virus".
 
INFO INFO VILLE A BOURGES
Aurions nous élu à Bourges une innocente ?
On doit se poser la question après les propos qu'elle a tenue, au sujet d'une délibération concernant ASB qui fabrique des batteries en particulmier pour les missiles.
Voilà que Madame Menguy, retenez son nom, a dit dans une séance du Conseil municipal de la ville de Bourges son aversion pour les industries d'armement avec ces mots : " Préparer la guerre pour préparer la paix est une absurdité".
Il serait temps que Yann Galut reprenne en mains ses adjoints, dont la tendance à dire et à faire n'importe quoi commence à irriter ses plus chauds partisans.
Pour madame Menguy, les 1500 employés de MBDA, tout comme les centaines d'autres de Nexter et de la DGA apprécieront. Décidément, les écolos ne changeront pas, toujours aussi délicats avec la réalité
 
 
Le conseil municipal du 20 novembre s'est déroulé en présence du maire Yann Galut qui se remet progressivement du Covid 19.
Apres un hommage à Samuel Paty puis à Jacques Lafitte décédé le mois dernier, quelques dossiers sont abordés :
- il fut question de la crise sanitaire: les problèmes scolaires et des problèmes de l'hôpital Jacques Coeur .
- un square sera nommé Gisèle Halimi et une place Ambroise Croizat.
- la place Cujas et des étudiants pour des études ....
- création de 6 postes de la police municipale, et baisse sans doute de la police municipale.
- le Bon Pasteur avance, enfin lentement, très lentement, il a été "vendu" à la SEM Territoria pour 560 000 euros, c'est une opération qui traîne depuis 15 ans. les travaux commenceront dans 2 ans et nul doute que les résultats sont à 5 ou 10 ans. Mauvais point pour le projet puisque Antoine Falleur se retire du montage.
 
La Ville moche : c'est chez nous !
Et oui, les trophées de la ville la plus moche ont été donnés le mois dernier par l'Association Paysage de France ) et les deux villes les plus moches sont Alès et Aubenas, mais deux autres villes ont été distinguées, Saint Jean de la Ruelle et Saint Germain du Puy.
C'est Saint Germain et pas Bourges pour
la profusion et la laideur des panneaux de publicité. Mais ils ont été gentils avec Bourges car distinguée comme une des villes les plus moches, c'était dur !
..
 
 
 
 
10 000 euros pour les étudiants, c'est pas cher payé, une étude sur Cujas, même petite , c'est 5 fois plus ... Eh les jeunes, le maire il vous gruge pas un peu ?
 
Sur la rue Moyenne, c'est un peu difficile à suivre, on change le sens, puis on remet l'ancien sens, et on ajoute ensuite des stops, une politique de gribouille résumée ainsi sur Facebook :
"Du pur dogmatisme anti-voiture,.Nous sommes dans une situation exceptionnelle mettant en péril de nombreux commerces. Est-ce bien le moment de faire des expérimentations en supprimant une partie du parking Cujas et en entravant la circulatuion des véhicules ?"
Les élus doivent réfléchir avant de faire n'importe quoi.
 
Le site du Bon Pasteur, espérons que ce sera moins laid que ce qui se fait à Baudens, on va finir par mériter notre trophée de ville moche... Heureusement que l'on a la cathédrale.
 
La Maison de Santé Pluriprofessionnelle avance au Prado sous la conduite du Dt François Molimard et de l'infirmière Amélie Rivière qui coordonnent le projet.
Elle sera installée avec médecins, dermato, infirmières toujours au Prado dans un bâtiment à construire en bordure du canal, à la place d'un garage utilisé par la police.
Une initiative remarquable très attendue.
 
Ça sent pas l'optimisme dans la construction de logements à Bourges, outre les Breuzes qui verront leur surface constructible diminuée, c'est le NPRU, la suite du renouvellement urbain qui montre la frilosité de la ville qui envisageait de démolir plus de 1400 logements, d'en réhabiliter un certain nombre et d'en construire 100. On peut traduire ce chiffre par une prévision de baisse significative de la population, et c'est le maire Yann Galut qui souhaite revoir ce chiffre et le porter à au moins 300.
 
CULTURE - TOURISME LA VILLE A L'ARRET ...
C'est à la fois le calme plat et la désolation pour la culture et plus encore pour le tourisme à Bourges et dans le Cher.
Rien, le vide et comme durant le mois de novembre il n'a pas été possible de sortir à plus de 1 kilomètre de son logement, chacun est resté chez soi ... sauf pour le travail.
Avec 15 km, on pourra aller à Mehun !
Une zone pour les camping-cars qui est actuellement à titre provisoire au Prado en réfection pour le sol, avant de trouver un autre lieu. Une réflexion par l'élue Corinne Trussardi est en cours. La suite en 2022.
Rappelons que les campings car étaient parfaitement accueillis autrefois au bas de Jean Boin, avec toutes les installations...
 
Et Cujas vide et triste.
 
SPORT SPORT A BOURGES EN 2020 ...
Basket : le mois dernier nous avions écrit : ça devrait repartir pour les tangos et l'Asvel et c'est même bien parti, avec une belle victoire devant 1000 spectateurs.
Et puis ce fut le huis clos, et chacun a pu voir les films sur internet.
 
Bourges basket :
La remontada ? Parti comme l'Asvel,avec 4 ou 5 matchs de retard, les tangos déroulent les victoires sans trop de problème et devraient se retrouver en tête assez vite
69 à 50 face à Nantes.
Jouer à huis clos est une vraie difficulté.
 
Quand au football, c'est peut être l'aboutissement des négociations pour un seul club, comme il y a 40 ans avec le FCB.
 
 
LES LIVRES DU MOIS
DEUX LIVRES SUR BOURGES
On est jamais si bien servi que par soi-même, alors voici les couvertures des deux premiers Tomes des Sculptures de Bourges qui seront disponibles vers Noël à La Poterne.
 
Il s'agit des sculptures dans les rues de Bourges, sur la voie publique et le second sur les 4 monuments phares de la ville, cathédrale, palais Jacques Coeur, hôtel Lallemant et celui des échevins.
En attendant le troisième sur les jardins, églises et autres cimetière...
 
LES FILMS DU MOIS AUX CGR A BOURGES

LES CGR sont à nouveau ouverts

Le film fait partie de la Sélection Officielle Cannes 2020. Coincé à un repas de famille qui lui donne des envies de meurtre, Adrien attend. Il attend que Sonia réponde à son sms et mette fin à la « pause » qu'elle lui fait subir depuis un mois. Et voilà que Ludo, son futur beau-frère, lui demande de faire un « petit » discours pour le mariage ! Adrien panique. Mais si ce discours était finalement la meilleure chose qui puisse lui arriver ?

Quant aux cartes elles seront valables jusqu'au 31 mars 2021.

 

 
"HISTOIRE" C'ETAIT EN L'AN 2000
Un reportage sur TF1 montrait que les véhicules hybrides qui sont très plébicités par les écolos et même la population était sur le plan environnemental plus mauvais que les voitures ordinaires.
Surprise : la raison, la faible autonomie en mode électrique, et le poids important du véhicule occasionnant une consommation plus forte en essence.
Cela rappelle qu'à la fin du siècle dernier, la ville de Bourges se dota de plusieurs véhicules hybrides, (des Prius à l'époque) et après plusieurs mois d'utilisation, le bilan était négatif, en effet, les chauffeurs préféraient rouler à l'essence ou diesel plutôt qu'en électrique, car cela empêchait de recharger tous les jours les batteries.
Et c'est ainsi que les Prius étaient utilisées en électrique de quelques % seulement.
20 ans après il semble bien que rien n'ait avancé.
 
QUESTIONS A BOURGES

Question 1 :

Que faire face face aux mails de chronopost qui sont 2 fois sur 3 des arnaques, comme le montre le texte ci-dessous :

 Question

Peu ou pas de sanction pour les personnes qui ne portent pas de masque à Bourges. Chacun fait comme il veut .

 

 
ET ENCORE
 
 

 
- MBDA recrute et le dit sur les panneaux 4X3 de Bourges.
 
- les illuminations de fin d'année de la Ville.
 
- Monin et Mercier rue Moyenne
 
- Bon fleurissement de la ville avec les chrysanthèmes
 
- l'étude sur une aire pour les autocaristes
- La place Cujas : la colère du centre ville.
 
- le dérapage de l'élue à l'écologie sur une délibération pour ASB.
 
- le non port du masque d'une partie de la population

- Bourges et St Germain du Puy : villes moches
 
- la manif pour le retour de la messe.
 
1/ Le Muséum
 
Les photos seront-elles de retour au Muséum à Bourges à la mi-décembre c'est possible !
Et 34 euros c'est le prix de l'ouvrage WILDLIFE qui représente les photographies du Muséum de la grande et traditionnelle exposition Nature pour cette année à partir du 19 décembre.
 
 
 
 
2/ Les Amis de Jacques Coeur et Diseurs du Berry.
Les Amis de Jacques Coeur sur internet, à défaut d'être en cortège dans les rues... Des Videos sont régulièrement mises en ligne sur l'Histoire de Jacques Coeur et l'Histoire de Bourges, et les tournages se sont faits avec difficultés, devant nos monuments puis sur écran vert (comme à la télé), avec des personnages en costume. Allez voir ces séquences
sur le site des Amis de Jacques Coeur. Le reste dans Facebook ou sur You tube.
3/ Les bibliothèques ouvrent
 
Outre les librairies qui sont ouvertes depuis le samedi 28 novembre, ce sont les bibliothèques qui puvrent à Bourge mardi prochain et elles commenceront à recevoir les lecteurs.
Il faudra tout de même attendre pour les 4 Piliers, et prendre rendez-vous.
Rien n'est encore très simple.
 
 
4/ Le mur et la palissade
 
Un mur, encore un mur mais toujours le même mur et Toc toc a vu devant son mur cette oeuvre aussi laide que les échaffaudages de l'ex bar Cujas.
 
 
COUP DE GUEULE LES MANIFS POUR LA MESSE
Deux manifs à Bourges courant novembre devant le parvis de la cathédrale pour que la messe soit rétablie, et c'est vrai que la jauge de 30 pour la cathédrale Saint-Etienne ou Notre Dame cela pouvait choquer. Cela devrait évoluer.
Mais il faut rappeler que ce n'est pas lors de la cérémonie que le virus se disperse lors des discussions à la sortie de l'Eglise, comme cela s'est vu lors d'un enterrement il y a quelque temps. 
 
COUP DE GUEULE ?
Internet et Facebook, comme d'habitude, c'est tout ou n'importe quoi, mais les fausses informations fake News pullulent et le film Hold UP que je n'ai pas vu, sinon des extraits semble atteindre les sommets de la cretinité.
9% des français pensent que la terre est plate, c'est ce que différents médias ont communiqué.
Si c'est vrai, alors c'est grave.
 
INDISCRETIONS A BOURGES, MADAME MICHU M'A DIT ... EN 2020
Madame Michu :
Madame Michu vous dit ce que le Berry Républicain, le Petit Berrichon, feu le Big Journal, n'osent pas vous dire.
Quant aux réseaux sociaux, ils disent tout et parfois n'importe quoi. bref.

- Moi, Germaine Michu dont le grand père travaillait chez Hanriot en 1930, mon père et ma mère à la SNCAC et j'ai été au tirage de plans avec monsieur Meyvial à l'aérospatiale dans les annes 70, je demande à monsieur le maire, M Yann Galut de réagir.
Mme Menguy dérape grave, si il n'y avait pas MBDA, Nexter et les autres, il n'y aurait plus de ville de Bourges. Un mot plus fort qu'idiote, je n'ai pas trouvé mais j'attends avec tous ceux qui ont travaillé à l'usine de la rue Le Brix une suite.
 
- Alors là, bien vu monsieur le vétérinaire, oui le monsieur Brossard, il a bien mouché l'élu sur le virus. Ce dernier disant que "le virus circulait beaucoup dans le Cher", il a répliqué dans mon Berry Républicain : " Non, le virus ne circule pas, nous le faisons circuler" et il a bien raison, c'est pas le petit virus qui se promène, c'est nous et j'en connais, qui le diffusent par leur inconscience.
 
- Ma petite fille m'a fait montrer ce qui est écrit dans facebouc sur la rue Moyenne, au moins elle fait parler, comme au temps du monsieur Rimbault, et ben, c'est la révolte, j'ai lu "le centre continue à mourir", ou "avec les stops, "ça pollue encore plus", et ça se termine par les "ça c'est du n'importe quoi", et même "c'est du grand n'importe quoi".
 
- Que la dame Menguy s'occupe des animaux de cirque, ça l'occupe, et ne viennent pas se méler d'autre chose. Elle va faire regretter à beaucoup d'anciens des Etablissements militaires d'avoir voté pour le monsieur Galut.
 
- En plein confinement, ils étaient 200 à manifester deux dimanches de suite pour le retour de la messe devant la cathédrale. Et ben cela me rappelle les grandes processions du Moyen Age qui étaient le meilleur moyen d'amplifier la peste ou la grippe de l'époque.
 
Oh que je suis contente, j'ai fait une découverte la semaine dernière, oui, le "blaque fridé" qu'ils disent, ça vient d'Amérique, car en Berry, on avait les Foires puis plus tard les soldes mais la avec tout ça ils nous prennent pour des gogos.
Il me l'a dit " on met le prix d'un article à 100 euros trois mois avant et puis on le met à 50 euros et le tour est joué.
 
L'autre jour, je sors de chez moi avec mon masque et mon autorisation pour une demi heure, oui à mon âge on est méfiant. Et je marche sur le trottoir de la rue, et sur 500 mètres, j'ai croise 6 personnes, mon voisin, puis un couple, puis 3 grands ados et bien aucun des 6 n'avait un masque. Alors faites des règlements mais i personne ne les applique que voulez vous que je vous dise !
 
- Ça nous pendait au nez, après un reconfinement plus ou moins suivi, le virus à Bourges s'en donnait à coeur joie. Et patatras, les chiffres ont parlé et les services de santé tiraient la sonnette d'alarme, et finalement, avec retard, mais c'est déjà ça, le masque est obligatoire dans Bourges. C'est pas dommage !
 
- De mon temps, on parlait de bobards, c'étaient des nouvelles fausses et farfelues que l'on entendait au café du commerce, place Mirpied, et ils appellent cela des faques niouse, c'est pareil, ça fait mieux et surtout ça pullule plus vite que le virus.
 
- Certains l'avaient dit et écrit, dès le mois de février : "pourvu que ce ne soit pas comme la grippe espagnole, elle commence au début du printemps, assez forte, puis diminue l'été, et revient en force pour une deuxième vague à l'automne et en octobre, c'est la catastrophe avec des milliers de morts rien qu'à Bourges".
 
Que va devenir la salle de recueillement ? visiblement elle est condamnée. C'était une des grandes réalisations du maire d'avant et je ne rigole pas... vous savez à mon age.
 
Bravo les écolos, " on a fermé la centrale nucléaire de Fessenheim et pour produire de l'électricité, on doit rouvrir des centrale à charbon m'a dit mon fils, comme en 1950 je lui ai dit. Une bévue de plus.
 
- Ah comme elle était plus agréable la place Cujas lorsqu'elle avait des voitures, comme disait ma voisine, c'était ben mieux avant. Et puis la place servait au moins à quelque chose, aujourd'hui, c'est un grand espace de macadam, ils vont bien les nouveaux élus ?
 
- Les inconscients, ils viennent de voir que l'on ne peut pas utiliser les éoliennes lorsqu'il n'y a pas de vent, alors on ouvre les centrales à charbon, et plus de chauffage au gaz pour les maisons neuves, non du boius, alors que c'est le bois qui apporte les particules.
 
- Vous allez dire que je suis chipie, mais si Cujas devenait pour Yann Galut ce que fut la piscine Robinson pour Pascal Blanc, comme le début d'un désamour entre les élus et la population ? .
 
 
Vous voulez réagir,
alors comme les autres consultations ....
EXPRIMEZ VOTRE AVIS dans le Grand débat de madame Michu
écrivez à : madame Michu bourges-info.com
Mais ce n'est pas certain que ça nous serve !
 
Rechercher dans Bourges-info un sujet donné :
RETROUVEZ 2019
 
RETOUR EN HAUT DE PAGE

 

Contact : - Mentions légales