le site d'informations de Bourges - Bourges-info

L'INFO MENSUELLE DE BOURGES
un MAG paraissant tous les 1 er du mois (gratuit et sans pub)
Edition du 1 aout 2020 (maj le 6 aout )
Bourges-Info.com
1 AOUT 2020
RETOUR
Semaine 34
NUMERO PRECEDENT BD_BULLES_2018
Mme MICHU
BD BULLES 2014 ARCHIVES DE BOURGES INFO
 
Sommaire du Mag
du 1/08/2020
- le port du masque obligatoire dans l'hyper centre de Bourges dès 20 h.
 
- Bourges : Yann Galut et son équipe à la manoeuvre.
 
- Le coronavirus dans le Cher et à Bourges : ça va mieux, mais le Berruyer est imprudent..
 
- La FNAC s'en va du centre-ville.
 
- Les parapluies de la rue Moyenne.
 
- Les Nuits Lumière : le retour
 
- Les musées à nouveau gratuits.
 
- Cujas : centre du monde (et de Bourges)
 
Un nouveau plan de circulation en centre ville.
 
- Les concert du théâtre saint Bonnet
 
- Faire peindre des pavés par la population et se retrouver avec des graffitis.
 
- Les Amis de Jacques Coeur comme les Diseurs du Berry sont revenus timidement fin juillet ...
 
La citation du mois :
 
" Il faut expliquer et ne pas déboulonner, ce qui se passe est une vision anachronique de l'Histoire"
 

Stéphane Bern.

le masque obligatoire dès 20 H

1 er AOUT 2020

>>>Réagir 

>>>cliquer ici

EDITORIAL du 1 er août
Sur le plan national, vous savez tout, en particulier de la crise sanitaire et le Covid 19 qui s'implante sur la planète, et en France, le relâchement n'arrange pas la situation, et ceci juste avant un crash économique, comme à Issoudun ou Saint Florent..
Mais à Bourges, c'est l'arrivée de Yann Galut et de son équipe municipale, et chacun doit reconnaître que ça bouge, dans tous les sens, et pour l'instant un "sans faute" ou presque.
Une communication type BFM, c'est à dire en continue, il se passe toujours quelque chose dans notre ville. Et on sait tout ou presque ! Les réseaux sociaux sont saturés par le maire et 2 ou 3 adjoints !
Le maire est partout, et les idées fusent. Dans tous les sens, la place Cujas dégagée des voitures, la rue Moyenne change de sens, le centre ville devient un peu piéton, bien sûr il y a l'épine constituée par le départ de la FNAC. Le sport et le foot avec les deux équipes qui pourraient un jour en faire une... Mais en 1977 et en 1995, lors de changements majeurs, on n'avait pas vu une telle frénésie de changement.
Pour beaucoup de berruyers, c'est le choc, et comme souvent, il est urgent d'attendre, mais ça part bien avec "le dada de Bourges-info.com : la gratuité des musées comme avant.
 
roland narboux
 
>>>cliquer ici
 
Les musées gratuits
 
A LA "UNE" DE BOURGES-INFO
Bourges sans voiture
 
Un vieux projet depuis des lustres : mettre le centre ville en centre piétonnier. Un pari qui peut marcher si on peut se garer facilement et surtout si "il se passe toujours quelque chose en centre ville" , animations, braderie, sports, visites, ... comme nous l'avions écrit il y a 10 ans :

 

IMAGE DU MOIS
Les parapluies
 
C'est curieux, insolite et beau, cela nous vient du Portugal, mais c'est une réussite... rue Moyenne.
"t'as vu la rue Moyenne ?", une bonne idée, des idées de ce type à poursuivre.
 
Attention, que n'aurait on pas dit si cet incident s'était produit sous le mairat de Pascal Blanc.... Il faut rester humbles, et parfois ne pas confondre, vitesse et précipitation.
LA PERSONNALITE DU MOIS
Irène Félix
 
Irène Félix élue largement présidente de l'agglomération Bourges Plus, c'est le résultat du travail et de la persévérance. C'est la méthode Mitterrand, il faut perdre, savoir perdre, mais rebondir et bien connaître ses dossiers, même les plus austères et les moins médiatiques.
Une présidence à la fois technique et politique.

ET BOURGES A LA TELE
Bourges - Avord
 
On a vu Bourges sous forme de pub et cela semble fonctionner, les français restant en France !
En attendant les chiffres des hôteliers , Bourges, le Berry et Avord ont été aussi en vedette. Ce fut le 14 juillet et le mini défilé avec la présence de soldats d'Avord que l'on a vu à la télé.
 

LE CHIFFRE DU MOIS
8469 voix
 
C'est le nombre de voix obtenues par Yann Galut au second tour des municipales. Dans une ville de 64000 habitants et 43722 électeurs, il y a eu 16174 votants...
Cela ne remet pas en cause l'élection du maire ( les abstentionistes qui se plaindront s'en prenant à eux-même), mais en 1995, il y avait 25000 votants, ce qui signifie que près de 11000 se sont évaporés. Il faudra chercher pourquoi, et ce n'est pas propre à Bourges.

COMBIEN ça COÛTE ?
750 000 euros
C'est le résultat d'une vente aux enchères d'un livre d'enluminures d'un artiste qui a réalisé cette oeuvre à Bourges, il s'agirait du célèbre Maitre de Spencer 6. (photo d'un livre d'Heures à l'usage de Bourges).
 
On notera qu'un Calder proche de notre Caliban a été adjugé 4,9 millions d'euros.
 
C'EST QUOI ???
Cette photo ci-dessous,
c'est QUOI ?
 
Que représente cette photo et qui en est l'auteur ?

Le mois dernier :
 
Une photo dont on ne connait toujours pas l'auteur, elle est devant l'aérogare et vient de la CCI.
Et même les Amis du Vieux Bourges Plus de Laurent Jamet n'ont pas trouvé !
 
A LA "UNE"
Le feu ????
 
La sécurité de la cathédrale, bâtiment d'état est dans le programme du nouveau maire, il est vrai que les exemples de Paris et Nantes sont dans toutes les têtes... On se souvient des derniers débuts d'incendie du portail et des combles il y a quelques décennies.
 
 
HENRI MASSADAU
 
Henri Massadau est décédé à l'âge de 89 ans, ce comédien de l'équipe de Gabriel Monnet fut ensuite de 1981 à 1996 le directeur de la Maison de la Culture, avec un programme très classique,,bien orienté sur le théâtre.
 
en savoir plus >>>cliquer
 
1 er août 2020

2020 >>>Réagir  

 En savoir plus sur Bourges: http://encyclopedie-bourges.com/  

6/8/2020 :
Le port du masque obligatoire chaque soir de 20 h à 6 h dans l'hyper centre de Bourges sur le circuit des Nuits lumière. ça passe bien, même si il y a encore des récalcitrants ou des personnes non informées.
 
FLASH LA NOUVELLE EQUIPE
C'est l'état de grâce pour le nouveau maire, après un mois en fonction.
La rue Moyenne, montante, descendante, a un sens ou à deux sens ou encore piétonne, ça met de l'ambiance dans la ville. Depuis 40 ans, c'est une querelle continue, et la bagarre entre Tabarre et Rimbault fut épique.
Il faut aussi se souvenir que deux logiques s'affrontent : ceux qui veulent que la voiture reste en ville et pour cela créer des parkings, et d'autres qui ont aujourd'hui le vent en poupe et veulent une ville sans voiture, le centre pour les piétons et vélos...
Pour les premiers, c'est la mort du commerce,,et inversement,,les écolos sont persuadés que cela fera revenir la population du Cher en centre ville.
 
Première passe d'arme en Conseil municipal sur un sujet que l'on attendait pas, les indemnités des élus. C'est vrai que les sommes pour le maire et un adjoint n'a pas augmenté, mais le nombre d'adjoint est passé de 14 à 18, ce qui fait une augmentation du total des indemnités de 25%. En réalité les indemnités des adjoints sont passées de 1881 euros à 1956 euros, soit une hausse de 75, 8 euros et 4 %. Avec 3 adjoints et deux conseillers municipaux délégués en plus qu'en 2014.

La rue Moyenne en 2003

ça fait désordre.

Et chacun comme cela se passe depuis 30 ans, il y a des adjoints qui travaillent et d'autres qui ne font rien... Ou brasse du vent. Les noms sont dans la tête des plus anciens.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Et Cujas centre de Bourges, l'idée n'est pas nouvelle, l'étude à même été faite en 2012, et doit se trouver au fond d'une armoire de l'ancienne mairie ?
Ce retour en 2020 est une belle idée, avec deux points noirs, les Forestines en travaux ou attente et le probable départ de la Fnac. Mais ramener en centre ville, à pied et en vélo peut fonctionner, Même si il y aura des cris et des larmes.
Pour Cujas, l'ensemble avec les travaux, les plots et autres barrières est d'une laideur qu'il faudra rapidement corriger ce n'est pas digne d'une ville de patrimoine et touristique.
 
Les musées à nouveau gratuits, comme avant ! Une des meilleures nouvelles de la municipalité de Yann Galut..
 

La rue Moyenne aujourd'hui

 
DERNIERES INFOS CORONAVIRUS
Bourges : le masque aux abonnés absents. Même si chacun comprend la jeunesse qui a besoin de se retrouver, de faire la fête, les gestes barrières sont abandonnés,,et les terrasses des cafés de Bourges sont identiques à l'an passé, avec un peu plus de monde serrés au possible : du pas raisonnable ? La suite nous le dira.
La fête de la musique n'a pas apporté une vague supplémentaire épidémique, ce qui est encourageant. Le virus n'aime pas le Berry ?
 
Coronavirus toujours, la région Centre Val de Loire semble pour l'instant protégée d'un retour fort de l'épidémie, alors que plusieurs manifestations se sont déroulées dans un relâchement total.
alors que le nombre de tests est de 11000, pour moins de 40 résultats positifs, ce qui est très faible.
 
Les masques, c'est le sujet de l'année 2020, il ne se passe pas un jour sans qu'il en soit question dans les médias, et il semble urgent de s'en procurer pour octobre novembre, le syndrome de la grippe espagnole est dans l'esprit de beaucoup.

L'insouciance berruyère.
- Plus de 160 personnes sont décédées du coronavirus à Bourges et dans le Cher depuis le début de la pandémie.
 
 
 
 
INFO SORTIR A BOURGES C'EST PRESQUE DEMAIN
Monsieur le Préfet du Cher a accepté à la mi-mai, la demande de dérogation pour l’accès au secteur du Lac d’Auron. Ainsi, désormais, chacun peut accéder à la Rocade Verte, au Tour du Lac et à la plage.
Et tout cela dans le respect des gestes barrières et des protocoles.
Les Nuits lumière ont repris avec une évolution du mur du jardin de l'archevêché, c'est meilleur que l'an dernier, le reste n'a pas trop bougé, si ce ne sont qun petit texte en français et anglais pour juste dire que que le visiteur va voir.
Beaucoup de monde, pas toujours en vigilance sanitaire.
Les mardis et mercredis, jours de moindre foule, les Amis de Jacques Coeur entre 21 h 30 et 23 h évoqueront l'histoire de Bourges à partir des projections dans chacun des 3 sites : Lallemant, Estève et Jacques Coeur.
 
 
Les spectacles de Frank Ciup au théâtre Saint Bonnet avec un artiste différent chaque semaine et entre certains morceaux une courte animation à base de lecture racontant l'Histoire de Bourges.
Une belle initiative et la présence des Amis de Jacques Coeur pour les lectures de textes.
Retrouver César, Chopin ou Jacques Coeur entre du piano de F. Ciup et une grande violonistes donne un cachet incomparable, tout comme l'image ci-contre avec Roméo et Juliette.
 
VILLE INFO VILLE A BOURGES
Quelques Infos Ville :

- la Nouvelle Maison de la Culture partiellement à l'arrêt dans les travaux, ce qui occasionnera des retards, elle n'ouvrira qu'au premier semestre 2021. D'ici là le coronavirus aura été vaincu.
 
- Les travaux ont repris dans plusieurs quartiers de la ville, en particulier sur des chaussées.
 
 
 
 
Le centre ville en difficultés et premier gros "pépin", la fermeture de "Habitat " à Avaricum, remplacés par deux magasins pas encore présents à Bourges.
Second gros pépin, le départ programmé de la FNAC du côté de Carrefour. La mort du Centre Ville pour beaucoup...
 
Monin et Mercier en haut de la rue Moyenne, une attente d'un demi-siècle, pour proposer aux touristes les produits de qualité de "chez nous", il y avait eu des tentatives, sur le vin et les bonbons et autre gâteaux dans le bâtiment de l'ancienne mairie a l'opposé des MOF, mais cela ne s'était pas fait.
.
Deux études en cours de la ville, qui permettraient de modifier le centre ville : une vrai liaison entre la rue d'Auron et la rue Moyenne, les premières idées remonte à 1894... Et la seconde, c'est l'éternelle question de la place Cujas, pour en faire un centre dynamique.
 
CULTURE - TOURISME LA VILLE A L'ARRET ... REPART.
Le tourisme :
Les Nuits lumiere dans le mois d'aout et chaque mardi et mercredi, avec les Amis de Jacques Coeur.
La mise en place d'une Boutique des Nuits lumière rue Bourbonnoux.
Quelques visites des Amis de Jacques Coeur et des Diseurs, mais avec une dizaine de visiteurs par visite.
 
Les animations de quartier : c'est généreux, mais c'est une vieille lune : ça ne marche pas.
Dans les appels à projets, une initiative de l'équipe précédente, les choix se sont faits pour développer les animations dans les quartiers, une idée ancienne mais faite par des novices car "ça n'a jamais fonctionné à Bourges malgré une foultitude d'essais et d'argent. Certains se souviennent de Ziva dans la plaine du Moulon et des Fêtes de l'Aéroport, des échecs.
 
 
La traditionnelle Foire de Bourges pourrait être la première manifestation populaire et ouverte à tous, pour 5 jours à partir du 24 septembre prochain.
Rien n'est joué, mais si la situation à fin juin est acceptable, alors cette Foire de 2020 aura lieu.
On remarquera que le thème est sur le Japon (on aurait pu avoir la Chine !), et plus particulièrement Tokyo, car c'est la ville qui devait recevoir les Jeux Olympiques de cette année.
 
Le Printemps de Bourges du 16 au 18 septembre au Palais d'Auron, avec les INOUIS , 34 artistes de la sélection 2020, et un final avec Pomme et Aloise Sauvage le vendredi soir
 

Réouverture des musées à Bourges : c'est fait avec celui des MOF et celui d'Estève, plus faciles que celui du Berry et de Lallemant qui ont attendu tout comme le Muséum.

Et grande nouvelle : les musées et le muséum à nouveau gratuits, jusqu'au 20 septembre... en espérant que (hormis le muséum) ils restent gratuits comme cela s'était fait à partir de 1995.

L’exposition annuelle de photos sur les grilles du jardin de l’archevêché aura lieu cette année du 18 septembre au 1 er novembre à cause de la pandémie.
La thématique 2020 est "Les berruyers et l’écologie" .

Quant aux animations de rue ou les conférences des Amis de Jacques Coeur et des Diseurs du Berry,peut-être à la fête des marais en effectif restreint ou à l'automne, et quelques participations aux Nuits Lumière ... si tout va bien !

C'était "avant "

 
SPORT SPORT A BOURGES EN 2020 ...
Le sport à venir : C'est le calme plat, la saison reprendra pour la majorité des sports en septembre si tout va bien.

 

Le basket des tangos avec la constitution de l'équipe de la saison prochaine et de trois arrivées .
Le rugby et le Bourges XV en Fédéral 2 prépare lui aussi la saison
.Alors que le Paris Bourges est annulé (Gien), chacun place en septembre et octobre les courses cyclistes ou à pied, alors que nul ne sait comment sera la situation sanitaire dans 15 jours.
Football, basket et rugby, chacun s'affûte pour le mois de septembre, avec l'espoir que le virus sera loin, et c'est ainsi qu'il faut occuper le temps avec des entraînements et des consolidations d'équipes.
Sur le football, entre le Bourges foot et le Bourges 18, ça rappelle le Foyer Saint François et le Racing, qui vont former le FCB. Bourges en est au même point.
 
 
 
 
LES LIVRES DU MOIS
DES LIVRES ATTENDUS ...
Jean Pierre Ferrère revient avec une sorte de suite de Félide, qui fut un gros succès et voici une nouvelle trilogie sur les aventures à Bourges du chirurgien - barbier Félicien, dans la rue d'Auron, avec Rose sa petite protégée.
Le tome I : Le grand Vassili, est d'ores et déjà en vente, c'est agréable à lire, très instructif.
 
On trouve des anecdotes sur le rasage des poils du pubis des dames de cette époque ... et les jeunes femmes qui font cela au XXI ième siècle devraient savoir d'où vient cette pratique... ça devrait les surprendre !
 
 
Cela fera peut être un livre, après le drame d'Asnière la semaine dernière, dont personne n'a parlé.
Le même fait divers à Lille ou Lyon aurait fait la "une" des journaux.
Ici en Berry : rien. C'est peut-être mieux ?
 
LES FILMS DU MOIS AUX CGR A BOURGES

LES CGR étaient FERMÉS, ils ont ouvert.

Cinéma : le calme plat, malgré la réouverture, mais sur le plan sanitaire, c'est plutôt bien géré.

Juste quelques film et le choix totalement arbitraire : T'as Pécho ?

Arthur, 15 ans, a un coup de foudre pour Ouassima, qui ne le regarde même pas… Alors que lui n'a jamais pécho, elle sort avec Matt, le beau gosse du collège. Pour s'approcher d'elle, Arthur rassemble une bande de losers célibataires et lui propose de leur donner des cours de péchotage, à 10 euros la leçon. Dans les vestiaires de la piscine, débute alors un long apprentissage intime et collectif sur « les filles et l'amour : mode d'emploi ».

 
"HISTOIRE" LENDEMAIN D'ELECTIONS
Un changement de municipalité, c'est toujours une période difficile, en 1977, lorsque Jacques Rimbault l'emporte alors que la ville est majoritairement à droite, ce sont deux éléments qui entrent en jeu, alors que " le drapeau rouge flotte sur la mairie", c'est une image, c'est le premier Printemps de Bourges quelques jours après l'élection, et beaucoup pensent que c'est du Rimbault, alors qu'il n'y est pour rien... Et puis un an après, le nouveau maire est battu aux législatives et certains réclament son départ.
En 1995, c'est aussi la surprise, Jean Claude Sandrier aurait pu être Elu, il s'en est fallu de peu... Et Serge Lepeltier ne pensait pas gagner ce coup ci mais dans 6 ans, c'était sûr. Sauf qu'il a gagné et comme Rimbault sera réélu encore deux fois. Et en juin 95, la première sortie du Maire ne fut pas pour l'hôpital comme Yann Galut , il n'y avait pas de Covid 19 mais pour l'Aerospatiale qui était alors en difficultés.
 
QUESTIONS A BOURGES
Question 1 :Que sont-ils devenus ? Pascal Blanc retourne rue Le Brix, et recommence tout doucement à poster quelques messages sur Facebook, en attendant le mois de septembre et l'explication qui devrait être "sanglante" sur la défaite de son camp.
Nathalie Bonnefoy un peu défaite et amère, lâchée avant le second tour par ses propres "amis" devrait rebondir.

 Question 2

Après la prise de position de la ministre de l'écologie sur "la bétonnisation" des sols pour les centres logistiques et sur les maisons individuelles proscrites, que deviendra le centre logistique prévu à La Chapelle St Ursin, et sur les maisons individuelles des Breuzes ?

 
 
?
 
ET ENCORE
 
 

 
 
- Les musées à nouveau gratuits : un gros bravo !
 
- Les parapluies, après Alhoas et Cherbourg, c'est à Bourges
 
- Les multiples idées de Yann Galut en ce début de mandat
 
- Les Nuits Lumière sont revenues
 
- Les berruyers ne mettent plus leur masque
 
- le départ de la FNAC en périphérie (à Carrefour ?).
 
- Le nombre d'adjoints à la hausse.
 
- peindre des pavés ?
 
1/ Les Nuits Lumière
 
Les mardis et mercredis d'août seront commentées sur 3 sites par les Amis de Jacques Coeur : Lallemant, Estève et Jacques Coeur.
2/ Les Amis de Jacques Coeur et Diseurs du Berry.
- Succès des visites des Amis de Jacques Coeur sur les portails et écoinçons de la façade de la cathédrale. Mais limité à 9 pour chaque visite.
Puis tournage de vidéo pour Internet sur la vie de Jacques Coeur et sur l'Histoire de Bourges.Les Amis de Jacques Coeur et les Diseurs du Berry ont repris du service , mais en prenant en compte la situation sanitaire, des visites théâtralisés, avec une dizaine de spectateurs à chaque fois sur des sujets originaux,
3/ Les musées à nouveau gratuits
 
Ce fut la première erreur de l'équipe précédente : supprimer la gratuité des 4 musées de Bourges. Une lubie d'un adjoint d'alors.
Et la première action de Yannick Bedin adjoint à la culture fut de les remettre gratuits comme avant.
Jusqu'au 20 septembre : espérons que cela se poursuivra, avec uniquement le muséum payant ... comme avant !
 
 
4/ Le nouveau mur de Bourges
par le collectif URB’ANNALE pour créer tous les 2 mois des œuvres urbaines
Le nouveau mur est arrivé, N° 20, très colorés, une oeuvre de Ioke, un péruvien qui vit à Barcelone et propose une fresque très optimiste et un dessin joyeux dont on peut avoir besoin aujourd'hui.
 
COUP DE GUEULE LE PATRIMOINE ?
 
 
COUP DE GUEULE LES TEMPS CHANGENT
On n'a pas eu beaucoup de soutiens dans les années 2000, lorsque Serge Lepeltier avait mis en place le samedi piéton, que de critique des écolos de l'époque et même de l'opposition municipale d'alors !
Mais les temps changent, finalement il était trop en avance !
En tout cas, le centre ville piéton, une idée : ça passe ou ça casse.
 
COUP DE GUEULE ET LES MASQUES jeunes gens ???
Le port du masque à Bourges, même si ça s'améliore dans les magasins, les regroupements de toute sorte avec embrassades un peu partout montrent une certaine inconscience, surtout en prévision d'un automne à risques, type 1918 pour les plus lettrés.
Et pourtant il faut pouvoir sortir et rencontrer famille et amis, un dilemme.
 
INDISCRETIONS A BOURGES, MADAME MICHU M'A DIT ... EN 2020
Madame Michu :
Madame Michu vous dit ce que le Berry Républicain, le Petit Berrichon, feu le Big Journal, n'osent pas vous dire.
Quant aux réseaux sociaux, ils disent tout et parfois n'importe quoi. bref.

- Ohé les nouveaux faites attention, avec l'attache du parapàluie défectueuse, ce fut presque le pépin ! Que n'aurait on pas dit si cet incident s'était produit sous le mairat de Pascal Blanc.... Il faut rester humbles, et parfois ne pas confondre, vitesse et précipitation.
 
- quand j'ai vu l'autre vendredi la place Gordaine et tous ces jeunes a touche touche, je me suis dit qu'il avait bon caractère le virus codi 19, il laisse pour le moment les berruyers tranquilles,,pourvu que ça dure ...
 
- la rue Moyenne change de sens, ça me rappelle le bon vieux temps, tous les 20 ans, ça change, et à chaque fois un gros bazar et entre les "pour et les contre", c'est toujours la même guéguerre.
 
- et je vous en met 18 et pas un de plus, je veux parler des adjoints, quand je pense que nos anciens maires avaient comme le grand Raymond Boisdé, avait 4 adjoints, j'en suis malade.
 
- je n'en reviens pas, mais le monsieur Aubrun , il est très content des initiatives de la mairie, et ces derniers jours, avec les soldes, le commerce à particulièrement été florissant en centre ville. si monsieur Paul André est satisfait alors, c'est super ....
 
- eh, les cultureux, l'idée des parapluies tourne en Europe depuis 3 ans, un démontage légitime suite à un problème technique, c'était une bonne décision. Mais de là à faire faire des gribouillages sur la chaussée de la rue Moyenne, c'était nul.
 
- On ne dit ce qu'on veut, mais un concert à Cujas, par rapport à l'environnement c'est pas un peu chnager pour changer ? Tout ça parce que les précédents les faisaient devant le mairie et la cathédrale, un lieu magique, alors qu'à Cujas, pour l'instant, quelle laideur !
 
- pour 1 adjoint dans les années 1960 il y en a 4 aujourd'hui, elle a bon dos la démocratie. Et oui le monsieur Boisdé il était maire avec 4 adjoints seulement.
 
- en tout cas il fait feu de tout flamme le nouveau maire,il est partout, c'est notre Castex à nous autres berruyers, et en plus on a la nouvelle tout de suite, plutôt deux fois qu'une avec les réseaux sociaux, nous on avait que la Nounou et le Berry.
 
- et la FNAC qui part, c'est le monsieur Aubrun qui doit être malade, lui qui avait tant travaille pour les amener en centre ville ! Quelle misère, pas de chance le monsieur Yann,,il arrive et la Fnac s'en va, pas de pot, alors que tout est sur la revalorisation du centre ville.
 
- j'ai bien aimé les parapluies rue Moyenne, j'avais vu les mêmes au Portugal a Ahola, et il y en a eu aussi à Cherbourg.... On est pas les premiers, mais on les a ces pépins, et c'est très coloré.
 
- pas raisonnables les jeunes, je les comprends ils sont jeunes et le virus touche les vieux comme moi, mais si l'épidémie ne repart pas vers le 14 juillet, c'est bien que le virus est lui aussi au repos ou en vacances. Comme dit mon médecin, " c'est con, mais ce sera le meilleur test".
 
- Dans quel sens la rue Moyenne, une polémique comme celle du monsieur Tabarre au temps de JR, et ça a duré des lustres. Une fois de bas en haut, et une autre fois de haut en bas.
 
- Les réseaux sociaux s'en donnent à Coeur joie, c'est parfois grotesque, avec les admirateurs du nouveau maire et les opposants pour le moment restent discrets... Jusqu'à quand ? .
 
- Enfin, certaines mauvaises langues et ce n'est même pas moi, évoquaient la présence de M. Carlos Ghosn pour l'inauguration de la Foire de Bourges dont le thème est le Japon... Finalement il ne viendra pas, a confirmé M Patrick Ponchon, il est confiné (monsieur Ghosn, pas monsieur Ponchon) m'a dit ma voisine au Liban. J'ai dû rater un épisode !
 
Vous voulez réagir,
alors comme les autres consultations ....
EXPRIMEZ VOTRE AVIS dans le Grand débat de madame Michu
écrivez à : madame Michu bourges-info.com
Mais ce n'est pas certain que ça nous serve !
 
Rechercher dans Bourges-info un sujet donné :
RETROUVEZ 2019
 
RETOUR EN HAUT DE PAGE

 

Contact : - Mentions légales