le site d'informations de Bourges - Bourges-info

L'INFO MENSUELLE DE BOURGES
un MAG paraissant tous les 1 er du mois (gratuit et sans pub)
Edition du 1er avril 2020 (sortie le 30 mars )
Bourges-Info.com
1 er AVRIL 020
RETOUR
Semaine 16
NUMERO PRECEDENT BD_BULLES_2018
Mme MICHU
BD BULLES 2014 ARCHIVES DE BOURGES INFO
Sommaire du Mag
du 1/04/2020
- Le coronavirus gagne du terrain même dans le Cher et à Bourges.
 
- Les premières victimes du Cher à Bourges.
 
- Municipales, Blanc à égalité avec Mousny mais loin derrière Galut.
 
- La gauche majoritaire à Bourges.
 
- annulations en cascade.
 
- Plus de sport, les tangos à l'arrêt.
 
- Le Printemps de Bourges annulé: du jamais vu.
 
- Les Amis de Jacques Coeur comme d'autres associations en sommeil pour au moins 3 mois.
 
- Les Folles Années par les Diseurs du Berry annulées.
 
 
La citation du mois :
 
" Les foyers d'infection sont en extension croissante. A l'allure où la maladie se répand, si elle n'est pas stoppée, elle risque de tuer la moitié de la ville avant deux mois".


La Peste (1947) de Albert Camus

1 er AVRIL 2020

>>>Réagir 

>>>cliquer ici

EDITORIAL
Fin mars 2020 : le premier tour des municipales est loin, nul n'en parle plus, car l'épidémie du coronavirus occupe toute la population de France, du monde et ... des médias.
Le coronavirus a pris le dessus dans l'information de chacun d'entre nous.
Confinés nous devons tenir face à cette pandémie.
 
Sans être médecin mais avec un peu de jugeote et du bon sens berrichon, je suis effaré par le manque de préparation de nos pays, tous gouvernements confondus.
 
Les masques, on en avait il y a au moins 10 ans, et il n'en reste plus ...
On nous a d'abord dit "que ça ne servait à rien" ... sauf qu'en Chine ils en avaient tous. La raison de ces affirmations, c'est que l'on avait pas de masques.
 
Le confinement est indispensable à condition que tous l'appliquent, même les jeunes ados à la nuit tombée.
 
Les tests, là encore "on" nous a dit qu'il n'était pas question de tester toute la population, mais la réalité, c'est que notre pays ne possédait pas de matériel rapide pour faire les tests.
 
Quant aux respirateurs nous n'en possédons pas encore de manière suffisante.
Apres un cafouillage sur cette crise inédite, le pouvoir s'est remis en ordre de marche et à fait oeuvre de pédagogie et d'explications le samedi 28 mars, il reste encore des questions et des interrogations, mais il y a une stratégie, un cap avec des quantités et délais sur les masques, tests, et autres respirateurs ... Etc.
Nos démocraties ont toutes les qualités, à condition que toute la population joue le jeu et applique les consignes.
roland narboux
>>>cliquer ici
A LA "UNE" DE BOURGES-INFO
L'Hôpital Jacques Coeur
 
La direction de l'hôpital de Bourges a annoncé mardi dernier les premières admissions de patients confirmés comme étant atteints du COVID.
 
 
 

IMAGE DU MOIS
Les berruyers confinés +
Couvre feu dès le 31 mars
 
Une image de France Bleu Berry puisque pour bourges-info.com nous ne pouvons pas sortir.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ajoutons le couvre feu à Bourges et dans plusieurs villes de l'agglomération

ET BOURGES A LA TELE
Le Cher épargné ???? par le coronavirus
 
C'est sur BFM au début de l'épidémie, et notre village de gaulois ne connaissait pas le coronavirus.

LES PERSONNALITES DU MOIS
UNE EQUIPE
 
Pas de personnalité locale pour ce mois, mais les soignants comme ceux de l'Hôpital Jacques Coeur qui nous ont dit : "Restez chez vous" méritent toute notre admiration.
 
LE CHIFFRE DU MOIS
1 marché couvert
 
C'est la Halle Saint Bonnet à Bourges. Seul marché ouvert à Bourges, les autres étant fermés.
 

COMBIEN ça COÛTE ?
Milliards d'euros
C'est une suite de chiffres distillés par les médias sur les milliards d'euros (ou de dollars) qui sont ou seront distribués dans les mois à venir.
1000, 2000 ou 5000 milliards, c'est énorme mais ça ne dit rien à la population.
 
 
POLEMIQUES ?
DU CALME !
 
BR et Hôpital, c'est peut être pas le moment, mais la polémique sur l'information des services de la communication de l'Hôpital et les journalistes du Berry Républicain devrait cesser.
 
 
C'EST QUOI ???
Cette photo ci-dessous,
c'est QUOI ?
 
Que représente cette plaque de la rue des Cordeliers à Bourges.
 
 
Nota : même les 900 adhérents de "Le Vieux Bourges Plus" n'ont pas encore trouvé !

Le mois dernier :
 
Il s'agissait d'une oeuvre de Pierre Digan qui était un sculpteur de La Borne.
 
LE RETROVISEUR
C'était en 2014
 
68, c'est le nombre de machines à voter qu'a mis en place la ville de Bourges pour les élections municipales et en mai pour les élections européennes.
Elles fonctionnent depuis 10 ans, car la mise en place, qui fut laborieuse date de 2004.

Les résultats du 1 er tour avec 7 listes :
1 = Colette Cordat = 1,76% / 388 voix
2 = Jean Michel Guérineau = 17,59% / 3870 voix
3 = Véronique Fénoll = 21,65 % / 4763 voix
4 = Pascal Blanc = 24,18 % / 5320 voix
5 = Frédéric Terrier = 4,36 % / 959 voix
6 = Franck Thomas Richard = 6,11 % / 1344 voix
7 = Irène Félix = 24,35 % / 5358 voix
 
 
LU ET VU SUR FACEBOOK
On trouve de tout dans Facebook .
 
 
IL RESISTE
Notre Louis XI précautionneux
 
Le coronavirus a fait la "Une" de tous nos journaux locaux, radio ou télévisés depuis un mois.
Aussi à Bourges, certains ont pris peur et mis un masque à notre Louis XI...
 
Louis XI et le coronavirus
 
en savoir plus >>>cliquer
 
15 Mars 2020

2020 >>>Réagir  

 En savoir plus sur Bourges: http://encyclopedie-bourges.com/  

SPECIAL "CORONAVIRUS"
Une mise à jour pourra, selon les événements, se faire à tout moment.
une édition "spéciale" datée du 8 avril plus "légère.
 
 
DOSSIER SPECIAL SPECIAL CORONAVIRUS
Comme tout le monde, ce drame du coronavirus, venu de Chine à partir du 17 novembre 2019, puis confirmée à la mi-janvier 2020 est arrivé en Europe, Italie et France, puis les USA et demain le reste du monde et en particulier l'Afrique.
Et si la région Centre et le Berry étaient dans une moindre zone de contamination, c'est terminé, le Cher a vu le 26 mars une première victime du coronavirus et une seconde le lendemain.
 
Le mois d'avril est celui du Printemps de Bourges depuis plus de 40 ans et cette année, il est annulé.
C'est un symbole de ce qui se passe dans notre pays, nul n'avait pu prévoir en début d'année 2020 une telle issue, et aujourd'hui, comme toutes les animations et autres sorties, ce n'est plus d'actualité. L'important c'est, à Bourges comme ailleurs, de ne pas reproduire la grippe espagnole qui a fait, à Bourges 4000 morts.
 
 
La vie est à l'arrêt, le sport est à l'arrêt, à Bourges plus de basket ni d'autre sport et encore moins de tours du lac d'Auron. Symbole : plus de football et les JO se dérouleront dans un an, une solution sage.
 
L'hôpital Jacques Coeur de Bourges est sous pression. C'est ce qui a été dit le lundi 23 mars avec cette affaire des masques, toujours promis, jamais livrés ou peu s'en faut. Selon le journal local, le personnel était fâché car laissé sans masque sous le prétexte qu'il n'y avait que peu de contaminés dans le Cher. Il semble que cela s'améliore.
Ce sujet interpelle et focalise une certaine impréparation de notre pays, et de l'Europe, il est intéressant de regarder un discours de Bill Gates en 2015. Il avait été visionnaire, un des seuls sur la planète.
>>>cliquer ici
Mais ce n'est pas le moment de polémiquer, il faut se rassembler dans une sorte d'union nationale.

Chacun a vu il y a un mois à la télévision, une séquence en Chine où les gens avaient tous un masque et le seul chinois qui traversait la rue sans le masque était immédiatement intercepté par un policier et invité à rentrer chez lui.
 
On peut penser que les activités de tous ordres reprendront progressivement et avec beaucoup de contraintes début juillet, si on se place dans une hypothèse favorable.
Mais rien ne sera comme avant, il va rester pour plusieurs mois une crainte dans les rassemblements pour la plupart des gens sensés.
 
Bonne organisation à Carrefour Market de l'Aéroport. (photo).
Merci aux caissières.
 
le tableau tragique du nombre de morts à l'hôpital en France :
Du 6 au 10 mars 8 morts par jour
Du 11 au 15 mars 15 par jour
Du 15 au 17 mars 30 par jour
Du 18 au 22 mars, environ 110 par jour
Du 23 au 25 mars c'est plus de 200 par jour
Du 26 au 28 mars c'est plus de 300 par jour. (292 ce dimanche 29).
le 30 mars, la barre des 400 morts dans la journée est atteinte et 6 à Bourges.
 
 
INFO SORTIR A BOURGES C'EST DEMAIN (APRES DEMAIN...)
Le néant ! Rien. Et une photo que l'on ne reverra pas avant longtemps !
 
 
POLITIQUE LES MUNICIPALES A BOURGES 2 ième tour
En cette fin du mois de mars, le second tour des élections municipales est envisagé le 21 juin, mais l'évolution de la situation est tel qu'il n'est pas possible de donner la moindre confirmation.
Il est urgent d'attendre.
?
 
CULTURE - TOURISME LA VILLE A L'ARRET

Outre les directives dictées par les pouvoirs publics, et que la grande majorité de la population suit, le milieu associatif local a tiré les conséquences avec les annulations multiples, des AG Assemblées générale, des théâtres, des cinémas, des spectacles à la Maison de la Culture.

On attend l'annulation des Médiévales qui n'est toujours pas prononcée (c'est début juin), de la descente infernale et de la Foire de Bourges.

Quant aux animations de rue et les conférences des Amis de Jacques Coeur et des Diseurs du Berry, c'est l'annulation jusqu'à fin juin, et ensuite, selon les recommandations des pouvoirs publics.

 
SPORT SPORT A BOURGES EN 2019 ...
 
Basket et le palais des sports, parfois si décrié, est de plus en plus utilisé, elle a récupéré le tournoi qualificatif des filles pour aller à Tokyo aux Jeux Olympiques ... en 2021.
 
Le Bourges Urban Trail prvu en juin 2020 est annulé.
 
 
Les fouilles archéologique en l'an 2120 : on a retrouvé des vestiges de 2020.
 
LES LIVRES DU MOIS
UN LIVRE ATTENDU ...
Je viens de terminer les 550 pages du dernier livre de Pierre Lemaitre, " Miroir de nos peines" c'est comme les précédents ("Au revoir là-haut " ) un ouvrage remarquable, mais à lire en dehors de la crise actuelle, car c'est un peu l'histoire de l'exode de 1940, avec des personnages comme sait les décrire P Lemaitre, et une colonne de prisonniers des établissements pénitentiaires de Paris qui quittent la capitale pour .... Avord.
 
J'avais un livre intitulé " les Nouvelles énigmes de Bourges", qui devait être en librairie le 16 mars... Le jour où les librairies ont été fermées dont La Poterne, et les livres sont encore en caisse....
 

Un livre attendu semble-il, il s'agit de "Grand livre de la Alchimie à Bourges", c'est un ouvrage qui reprend l'alchimie au sens large, mais aussi Bourges avec la rue de l'Alchimie, le quartier qui sent le soufre, l'adepte du Palais Jacques Coeur, et l'hôtel Lallemant enfin expliqué de manière claire, sans dogmatisme comme le font parfois les intégristes du patrimoine.
Pas de vérité révélée, mais des hypothèses.

Une première pour ce livre, avec une version noir et blanc et une version couleur, c'est à dire un livre à lire et un livre à offrir !
 
LES FILMS DU MOIS AUX CGR A BOURGES

ATTENTION : LES CGR SONT FERMÉS

Les films, il faut les voir à la télévision, et chacun a pu revoir " La Grande Vadrouille " puis " les Choristes", car plus rien dans les CGR fermés, et après il faudra du temps pour retourner s'entasser dans les salles obscures.

 

 
"HISTOIRE" LA GRIPPE ESPAGNOLE A BOURGES
Novembre 1918, la guerre pourrait se terminer … pourtant la population berruyère n'était pas au bout de ses peines. Dans l'hiver 1918-1919, une terrible maladie se déclara : on l'appela la grippe espagnole. Déjà, elle sévissait dans plusieurs points de France, dans des zones généralement surpeuplées.
Et c'était bien le cas de Bourges. La population avait été de 100 000 âmes durant la guerre, et ces derniers mois, 18 000 prisonniers ont été rassemblés à Bourges, une conséquence de la signature de l'armistice.
Mais le mal va se répandre à cause du rationnement du pain, nourriture de base, et de l'utilisation pour sa fabrication, de farines peu panifiables, "dont l'ingestion provoquait des troubles de l'appareil digestif, diminuant la force de résistance et créant ainsi un terrain favorable à l'éclosion de la maladie".
Après les manifestations de joie du 11 novembre, succédait cette nouvelle épreuve dans laquelle, là encore, peu de familles furent épargnées.
Il y aura en 1918 à Bourges, 2143 morts par la grippe espagnole et 1418 l'année suivante.
L'hôpital auxiliaire ouvert dans le couvent des dames de La Charité, route de Saint Michel, juste en face des Marais de Bourges fut transformé en hôpital des épidémies.
C'était sur ce lieu au Moyen Age que se situait, au-delà des remparts de la Ville , la Maladrerie où l'on mettait les lépreux. il est connu dès 1172 et se trouve en dehors de l'enceinte de Philippe Auguste. Il s'agit à cette époque d'isoler les lépreux du reste de la population, et donc loin de l'Hôtel Dieu. Il possèdait essentiellement une chapelle et un bâtiment pour les lépreux. Plusieurs siècle plus tard, les autorités prenaient les mêmes décisions.
Ce fléau fera, dans l'ensemble des pays où il passera, plus de vingt millions de morts, pour la plupart âgés de 20 à 40 ans, surtout parmi les troupes ayant survécu au conflit armé.
La polémique enfle à Bourges
Nous sommes en guerre, et C'est l'arrivée de la grippe espagnole car on annonce partout une décroissance de ce fléau, à Bourges c'est le contraire. Elle se développe.
La presse se déchaîne, insistant sur l'état de malpropreté de la ville, les microbes se répandent dans nos appartement et les pluies, transformé en boue éclaboussent les passants qui rentrent chez eux, avec des chaussures souillées porteuses de ces microbes, qui se répandent ainsi dans les appartements dit un journaliste, et il ajoute " avec la main-d'œuvre étrangère, Kabyle et autre, ne pourrait-on procéder plus souvent au nettoyage des rues ? "
Autre mesure, l'isolement rigoureux des malades et la désinfection des appartements, de la literie et de la lingerie et des vêtements contaminés.
Et puis comme souvent, il faut fermer les frontières … Pour certains, c'est un manque de surveillance à la frontière qui a permis à l'épidémie de s'introduire en France. Notre négligence va-t-elle lui faciliter de faucher encore des centaines et des centaines de victimes ?
en PJ : un extrait du journal du Cher, sur un débat à l'Assemblée nationale du 25 octobre 1918.
 
DOSSIER MUNICIPALES MUNICIPALES DE MARS 2020
Elections, avec le Premier tour du dimanche 15 mars .
 
- Une forte abstention comme partout en France, 33,4 %
Une liste de gauche PS, PC, écologistes, avec Yann Galut : 32,5 % / 4570 voix.
Une liste de centre droit Radical et LREM, avec Pascal Blanc : 24,3 % / 3418 voix.
Une liste de droite Les Républicains avec Philippe Mousny : 24,3 % / 3418 voix.
Une liste de gauche citoyenne par Irène Félix :17,4 % / 2443 voix
Une liste d'extrême gauche LO, avec Colette Cordat : 1,7% / 248 voix.
Les 4 premières listes peuvent se maintenir pour le second tour.
 
 
Le second tour des élections municipales se dérouleront peut être le 21 juin 2020.
 

Quelques considérations
 
- 43740 électeurs et un taux de participation très faible avec 14589 suffrages exprimés. (33,4%)
- Une bonne organisation dans les bureaux de vote dans cette période difficile.
 
- Enorme surprise : le maire sortant à 8 points derrière le candiat de gauche Yann Galut.
- Seconde énorme surprise : le challenger de droite à égalité avec le maire sortant.
- La gauche est à près de 52% (51,6%) et la droite à un peu plus de 48%, (48,4%)
 
- Un second tour avec plusieurs hypothèses :
- Blanc - Mousny se mettent d'accord pour lier leur liste : très difficile.
- Galut - Félix se mettent d'accord pour lier leur liste : assez facile.
- Mousny s'allie avec Félix pour lier leur liste : nul n'y croit.
Les négociations se poursuivent à petite vitesse, même si le coronavirus occupe toutes les pensées et actions.
 
 
 
QUESTIONS A BOURGES

Question 1 :

Pourquoi il n'est pas possible de trouver à Bourges (et ailleurs) un masque de protection pour la population, même si c'est pas un remède à 100% ?

 Question 2

Pourquoi 50 marchés du Cher ont reçu l'autorisation d'ouvrir ? alors que plusieurs bourgs et villages possèdent des épiceries ou superettes.

 
 

 
ET ENCORE
 
 

 
 
- La bonne organisation de nombreux super marchés.
 
- Le civisme de la grande majorité des habitants de Bourges.
 
- Le couvre feu du mardi 31 mars au 15 avril.
 
- La communication mairie
 
- la fermeture des marchés de la Ville.
 
- Le non respect du confinement dans certains quartiers ou immeubles.
 
- Le manque de masques de protections
 
- le manque de tests au coronavirus.
 
- la difficultés de se faire livrer de la nourriture à domicile.
 
- l'indécision sur la Foire, la Fête foraine, les Médiévales, la descente infernale.
 
1/ Le Mur de début d'année
En ce début février, Reano Feros, qui a été attiré étant jeune par un graphisme simple et épuré.
Tout s'est fait au pinceau et non pas avec les bombes aérosol, afin d'avoir comme dit l'artiste, un meilleur rendu et une calligraphie inovante.
C'est remarquable, ce qui ne fut pas le cas des "murs de 2019".
Né à paris, Reano Feros vit actuellement à Avignon.
2/ Les Diseurs du Berry.
Ils avaient préparé leur année 2020, avec au programme des visites théâtralisées et des conférences :
- Les Années Folles sont reportées.
- Les dimanches de l'été et leurs Très Riches Heures de Bourges : pas sûr
- Sur les pas des Alchimistes à Bourges, ce sera à l'automne prochain ou en 2021.
 
3/ Les réseaux sociaux
Depuis plusieurs semaines, les réseaux sociaux proposent des sites et nous avons retenus Le Vieux Bourges Plus, Les Diseurs du Berry ou Les Amis de Jacques Coeur
 
https://www.facebook.com/groups
/563128310759101/
 
https://www.facebook.com/groups
/1428448284131129/
 
https://www.facebook.com/groups
/495406364374069/?ref=bookmarks
 
https://www.facebook.com/
Les-Amis-de-Jacques-Coeur-
1188850604481186/?ref=bookmarks
4/ Le télétravail
 
Un peu de sourire dans le drame de notre planète et sur Bourges.
 
 
 
COUP DE GUEULE LES MEDIEVALES ?
Avec beaucoup de responsabilité, beaucoup ont annoncé les annulations, mais il reste encore des points non traités et qui posent problème.
Ainsi, les Médiévales de Bourges ne sont toujours pas annulées, elles devaient se dérouler l'été 6 et 7 juin, et c'est l'attente.
On attend de nos élus, conseil départemental et mairie une décision rapide d'annulation.
Même dans une hypothèse ou le confinement sera terminé, vous imaginez la réunion de plusieurs centaines ou milliers de personnes autour de la cathédrale ?
COUP DE GUEULE LES MARCHES EN PLEIN AIR OUVERTS ?
Bonne décision du maire de Bourges avec la suppression de tous les marchés en plein air de la ville de Bourges, avec simplement le maintient de la halle St Bonnet qui est un système assez différent, proche du super marché.
Mais il en est pas toujours ainsi dans des communes voisines comme Saint Florent qui a demandé à garder son marché alors qu'il y a des super marchés.
 
INDISCRETIONS A BOURGES, MADAME MICHU M'A DIT ... EN 2020
Madame Michu :
Madame Michu vous dit ce que le Berry Républicain, le Petit Berrichon, feu le Big Journal, n'osent pas vous dire.
Quant aux réseaux sociaux, ils disent tout et parfois n'importe quoi. bref.

" j'ai l'âge des gens à risque, alors ma rubrique n'est pas d'une grande gaîté ".
 
 
"Oh qu'ils sont délicats, je reçois tous les jours un mêle qui me propose "découvrez nos offres à l'assurance obsèques", même si c'est sympa compte tenu de mes 86 ans, ya des limites à la décence.
 
J'comprends pas, quant je lis les avis de décès dans mon Berry Républicain, il n'y a presque plus d'avis. Quelques morts et je me demande si c'est la réalité ou si les familles ne pubient plus rien sur le décès d'un proche puisqu'il n'y a plus d'enterrement ?
 
Et voilà que je reçois plus mon Berry tous les jours, seulement les mercredi, jeudi et vendredi qu'on me dit. Je comprends bien mais il n'y a pas que la télé de BFM qui compte. Dans l'état où je suis je vais pas encore me facher comme une talune.
 
Jamais vu ça, et ma grand mère me parlait souvent de la grippe espagnole, 4000 morts à Bourges vers 1918, et même en 57 avec la grippe asiatique, j' étais pas grande, mais c'était pas comme ça. Il faut dire que l'on avait que de l'information par la radio, Radio Luxembourg et Europe numéro 1, et le Berry Républicain.
 
Ah ce virus qui nous plombe notre Printemps, j'y crois pas, j'avais même pris ma place assise pour aller voir Souchon, et me voilà toute seule chez moi, et mes petits enfants qui ne veulent pas contaminer leur grand mère, mais c'est qui qu'a inventé ce virus ?
 
Même les Diseurs du Berry ont annulé les Années Folles, ils étaient gonflés, parce qu'ils commençaient en 1920 avec la grippe espagnole et ils finissaient en 1929/30 avec la grande dépression économique, dix ans après, que de réjouissances... Et si ça partait pareil 100 ans après ?
 
J'y crois pas, c'est la radio que me l'a dit, dans certaines banlieues, on ne peut pas se faire livrer des marchandises de première nécessité, mais on peut se faire livrer de la drogue à domicile... Je rêve ! C'est pas à Bourges j'espère.
 
Quand je pense qu'en France tout a commencé en Alsace avec un rassemblement religieux... Finalement, le bon dieu en question n'a pas été très sympa en envoyant ce virus. Je suis pas prête à remettre les pieds dans une église.
 
Heu le monsieur Édouard, samedi dernier, comme Churchill il nous a dit, les 15 jours qui viennent seront plus durs que les 15 précédents. Mais ça va s'arrêter quand ?
 
 

Et puis ce texte que m'a communiqué Monique, je crois que c'était sur internet :
 
C'était en mars 2020...
Les rues étaient vides, les magasins fermés, les gens ne pouvaient plus sortir.
Mais le printemps ne savait pas, et les fleurs ont commencé à fleurir, le soleil brillait, les oiseaux chantaient, les hirondelles allaient bientôt arriver, le ciel était bleu, le matin arrivait plus tôt.
 
C'était en mars 2020 ...
Les jeunes devaient étudier en ligne, et trouver des occupations à la maison, les gens ne pouvaient plus faire de shopping, ni aller chez le coiffeur. Bientôt il n'y aurait plus de place dans les hôpitaux, et les gens continuaient de tomber malades.
Mais le printemps ne savait pas, le temps d'aller au jardin arrivait, l'herbe verdissait.
 
C'était en mars 2020 ...
Les gens ont été mis en confinement. pour protéger les grands-parents, familles et enfants. Plus de réunion ni repas, de fête en famille. La peur est devenue réelle et les jours se ressemblaient.
Mais le printemps ne savait pas, les pommiers, cerisiers et autres ont fleuri, les feuilles ont poussé.
 
Les gens ont commencé à lire, jouer en famille, apprendre une langue, chantaient sur le balcon en invitant les voisins à faire de même, ils ont appris une nouvelle langue, être solidaires et se sont concentrés sur d'autres valeurs.
Les gens ont réalisé l’importance de la santé, la souffrance, de ce monde qui s'était arrêté, de l’économie qui a dégringolé.
Mais le printemps ne savait pas. les fleurs ont laissé leur place aux fruits, les oiseaux ont fait leur nid, les hirondelles étaient arrivées.
 
Puis le jour de la libération est arrivé, les gens l'ont appris à la télé, le virus avait perdu, les gens sont descendus dans la rue, chantaient, pleuraient, embrassaient leurs voisins, sans masques ni gants.
 
Et c'est là que l'été est arrivé, parce que le printemps ne savait pas. Il a continué à être là malgré tout, malgré le virus, la peur et la mort. Parce que le printemps ne savait pas, il a appris aux gens le pouvoir de la vie.
Tout va bien se passer, restez chez vous, protégez-vous, et vous profiterez de la vie.?
restez confiants et gardez le sourire !
 

Vous voulez réagir,
alors comme les autres consultations ....
EXPRIMEZ VOTRE AVIS dans le Grand débat de madame Michu
écrivez à : madame Michu bourges-info.com
Mais ce n'est pas certain que ça nous serve !
 
Rechercher dans Bourges-info un sujet donné :
RETROUVEZ 2019
 
RETOUR EN HAUT DE PAGE

 

Contact : - Mentions légales