le site d'informations de Bourges - Bourges-info

L'INFO MENSUELLE DE BOURGES
un MAG paraissant tous les 1 er du mois (gratuit et sans pub)
Edition du 1ermars 2020 (mise à jour le 10 mars )
Bourges-Info.com
10 MARS 2020
RETOUR
Semaine 10
NUMERO PRECEDENT BD_BULLES_2018
Mme MICHU
BD BULLES 2014 ARCHIVES DE BOURGES INFO
Sommaire du Mag
de 03/2020
- Les municipales, Blanc, Cordat, Félix, Galut, Mousny : dernière semaine.
 
- Le Printemps de Bourges approche: le coronavirus inquiète.
 
- Les Tangos en basket : de bons moments, mais combien de spectateurs au Prado à partir de cette semaine ?.
 
- Les Amis de Jacques Coeur en AG et le programme de l'année 2020.
 
- Les Folles Années par les Diseurs du Berry fin mars.
 
 
La citation du mois :
 
" Ce match et cette défaite ne remettent pas en cause l'excellente phase dans laquelle nous sommes. Il ne faut pas qu'on perde notre confiance".
 

Olivier Lafargue

(entraîneur du Bourges basket après le match contre Ekaterinbourg.

MARS 2020

>>>Réagir 

>>>cliquer ici

EDITORIAL
1 er mars 2020 et nous sommes à 2 semaines du premier tour des élections municipales. Avec les présidentielles, ce sont les élections les plus suivies par la population.
Que dire ? Alors que c'est l'épidémie du coronavirus qui occupe tout le monde des médias, car si la campagne bat son plein, le coronavirus a pris le dessus dans l'information de chacun d'entre nous.
Pour un berruyer, les municipales représentent l'élection la plus importante, celle qui règle son quotidien, celle qui permet de bien ou de mal vivre, celle qui l'incite ou non à faire du sport, celle qui apporte de la culture ou qui l'endort.
L'action d'un maire et de son équipe, c'est souvent ce qui fait rester ou partir ses habitants par l'ambiance générale, par le travail ou l'absence d'emplois.
Et puis c'est sentir la population, ses aspirations, ses manques, et savoir les écouter, dialoguer et ensuite, agir, les élections permettant de traduire dans les urnes les pensées profondes des administrés.
Mais ce que chacun recherche, c'est une vision de la ville, une vision des 20 ans à venir, sans démagogie.
roland narboux
>>>cliquer ici
 
A LA "UNE" DE BOURGES-INFO
Notre Louis XI précautionneux
 
Le coronavirus a fait la "Une" de tous nos journaux locaux, radio ou télévisés depuis un mois.
Aussi à Bourges, certains ont pris peur et mis un masque à notre Louis XI...
 
Louis XI et le coronavirus

IMAGE DU MOIS
Les manifs à Bourges
 
Pour les manifs, ce ne sont pas les plus actifs, mais dans les semaines passées, ils sont passés à l'offensive, ce sont les avocats, au sujet de leur régime de retraite.
 

ET BOURGES A LA TELE
TF1 chez l'Jacques
 
C'est dans l'émission Grands Reportages sur TF1 que l'on a vu un berruyer passer devant le Palais Jacques Coeur, puis déjeuner en face chez l'Jacques.
Il s'agissait de reportages sur les héritiers recherchés, c'était instructif et émouvant .

LA PERSONNALITE DU MOIS
Alain Le Boucher
 
Alain Le Boucher était à Bourges le 10 février dernier.
Il s'agit d'un grand sculpteur, auteur pour notre ville de "Charly", c'est à dire du Luchrône qui est devant la gare et qui sera réhabilité au niveau du programme lumineux.Alain Le Boucher sculpteur
LE CHIFFRE DU MOIS
6 Km/h
 
C'est la vitesse à laquelle doivent rouler les trottinettes électriques sur les trottoirs de notre ville.
Dans notre ville, compte tenu des rues et trottoirs avec les pavés, on en rencontre assez peu.
 
photo Fnac

COMBIEN ça COÛTE ?
8 millions d'euros
C'est le chiffre annoncé pour le financement d'une extension de l'INSA pour recevoir en 2021, 150 étudiants de plus, ce qui portera le Campus à 1000 élèves ingénieurs.
Et la création d'un "Learning Center".... de 700 M2
 
 
POLEMIQUES ?
Les "gendarmes couchés"
 
On ne s'y attendait pas, mais la polémique du mois, ce sont les ralentisseurs mis en place dans de très nombreuses rues de la cité.
 
C'est "du Hildalgo anti voiture" pour les uns, "c'est la sécurité de nos enfants" pour les autres.
 
"Toute demande de ralentisseur a été honorée" affirment certains, "un gage aux écolos à vélo".
Quant au bruit occasionné pour les riverains, il faut attendre les pétitions.
 
Historiquement, le gendarme est celui qui contrôle les excès de vitesse. La métaphore désigne ici un dos d'âne, ou un ralentisseur routier, dont le but est de ralentir la vitesse. Donc le gendarme veille, mais allongé.

 
C'EST QUOI ???
Cette photo ci-dessous,
c'est QUI ? et OU ? et qui en est l'auteur,
Nota : même les 830 adhérents de "Le Vieux Bourges Plus" n'ont pas encore trouvé !

Le mois dernier :
Il s'agissait du trophées du festival du film écologique géré par l'Agence culturelle de Michel Pobeau.
 
LE RETROVISEUR
C'était en 2014
 
68, c'est le nombre de machines à voter qu'a mis en place la ville de Bourges pour les élections municipales et en mai pour les élections européennes.
Elles fonctionnent depuis 10 ans, car la mise en place, qui fut laborieuse date de 2004.

Les résultats du 1 er tour avec 7 listes :
1 = Colette Cordat = 1,76% / 388 voix
2 = Jean Michel Guérineau = 17,59% / 3870 voix
3 = Véronique Fénoll = 21,65 % / 4763 voix
4 = Pascal Blanc = 24,18 % / 5320 voix
5 = Frédéric Terrier = 4,36 % / 959 voix
6 = Franck Thomas Richard = 6,11 % / 1344 voix
7 = Irène Félix = 24,35 % / 5358 voix
 
 
LE SAVIEZ-VOUS ?
Bienvenue ...
 
Après 5 préfètes et 3 préfets, le retour à la parité, puisqu'il s'agit d'un homme, M. Bouvier qui prend la place de Mme Ferrier qui est allée dans le Tarn comme préfète.
 
Jean-Christophe Bouvier est devenu préfet du Cher, le 20 février 2020. Il était préfet délégué à la défense et à la sécurité, dans le département du Nord.
 
RAPPELEZ-VOUS
Le premier tour des municipales du 11 juin 1995, est serré, la liste Lepeltier est en tête avec 45,45% des suffrages, mais le maire de Bourges, Jean Claude Sandrier est à quelques voix derrière, il obtient 45,17%.
Le Front National n'obtient que 5,8% et l'extrême gauche 1,8%.
Les huit jours entre les deux tours sont tendus, mais d'une extrême correction de part et d'autre. Le sommet est un débat organisé par le Berry Républicain et retransmis sur les ondes d'Europe 2 le 14 juin 1995.
Pour les militants de "Bourges Plus Fort", " Serge Lepeltier était plus à l'aise", alors que les partisans du maire de Bourges répliquent : " Jean Claude Sandrier prend le dessus".
Second tour, un 18 juin, les résultats arrivent dans les permanences, bureau par bureau.
Et puis c'est le résultat, la droite l'emporte que quelques centaines de voix, très exactement 869 voix d'avance pour " Bourges Plus fort ", 51,36% contre 48,64%, et Serge Lepeltier sera élu dans quelques jours maire de Bourges.
 
LU ET VU SUR FACEBOOK
On trouve de tout dans Facebook :
 
" La façon dont certaines personnes dénigrent les gens qui n'ont pas fait d'études démontre que faire des études ne garantit pas l'intelligence."
en savoir plus >>>cliquer
 
10 Mars 2020

2020 >>>Réagir  

 En savoir plus sur Bourges: http://encyclopedie-bourges.com/  

SPECIAL "MUNICIPALES" et "CORONAVIRUS"
Une mise à jour pourra, selon les événements, se faire à tout moment.
 
DOSSIER MUNICIPALES SPECIAL MUNICIPALES DE MARS 2020
Elections, c'est dans moins d'une semaine.
 
Les élections municipales se dérouleront les 15 et 22 mars 2020.
 
1/ Pour voter à Bourges, il faut être inscrit sur une liste électorale, et vous pouvez voter même si vous n'avez pas votre carte électorale, un carte d'identité avec photo est suffisante. Mais c'est plus simple si vous avez votre carte électorale et l'adresse de votre bureau de vote.
2/ Le vote se fait avec des machines à voter, c'est assez simple et ça fonctionne bien.
3/ Il y a 5 listes, qui doivent être affichées à l'entrée du bureau de vote.
4/ Le vote commence à 8 h et se termine à 18 h.
 
 

Pour ces élections municipales, il y a 5 listes, pour simplifier on dira deux à droite et deux à gauche et une à l'extrême gauche.
 
Une liste de centre droit Radical et LREM, avec Pascal Blanc.
Une liste de droite Les Républicains avec Philippe Mousny.
Une liste de gauche PS, PC, écologistes, avec Yann Galut.
Une liste de gauche citoyenne par Irène Félix.
Une liste d'extrême gauche LO, avec Colette Cordat

Quelques considérations
 
- 45 000 électeurs inscrits à Bourges.
- la ville est toujours à 50/50 entre gauche et droite, "à l'ancienne".
- les étiquettes ce coup-ci, semble-t-il, vont moins compter qu'autrefois.
- c'est la personnalité de la tête de liste qui compte le plus, puis les 48 autres de la liste.
- le programme, sachant qu'entre ce qui est écrit et ce qui se fait ensuite , il y a souvent un fossé.
 
Et puis cette citation pleine de bon sens :
"Facile de faire des promesses de campagne, mais c'est plus compliqué de les tenir".
 
- A Bourges, un maire qui a fait son mandat complet et qui se représente est toujours réélu, ce fut le cas de Laudier, Boisdé, Rimbault, Lepeltier, une seule exception, André Cothenet.
 
La campagne électorale est dure mais reste correcte, peu de documents, généralement de bonne facture, clairs, colorés, agréables, un peu " à l'ancienne".
Un bon débat sur FR3 il y a 10 jours avec 4 candidats (pourquoi pas 5 ?) correct et bien appréhendé par les 4 têtes de liste présentes.
Sur les réseaux, c'est moins civilisé, pas trop sur les têtes de liste mais chez les seconds couteaux. Et puis toujours dans les commentaires cet anonymat insupportable.
 
 
DOSSIER LE PRINTEMPS DE BOURGES 2020
"Demain le Printemps", si le coronavirus ne vient pas trop perturber cette édition, la 44 ième, avec les 4 valeurs du printemps : responsabilité, créativité, diversité et transmission.
C'est un espace au pied de la cathédrale, qui est tout nouveau et dédié aux jeunes. Il y aura un dôme et des stands. Cela rappellera aux plus anciens l'espace Printemps de la Région ; c'était rue Emile Deschamps.
Cette fois, "on" se rapproche du Centre-ville
 
5 créations, c'est à noter, et un concert gratuit de Renan Luce sur la place Séraucourt qui sera reconfigurée en vue de 2021 et de la Maison de la Culture.
Enfin le Palais Jacques Coeur est réinvesti, et puis ce sont 500 concerts sur les 6 jours, avec en prime 3 scènes extérieures gratuites.
Enfin l'ISO 20121, cela rappellera certaines procédure du côté de la rue Le Brix !
 
La programmation de cette édition du Printemps de Bourges 2020, est alléchante, dans un premier temps, au W, au Palais d'Auron et à la Halle au Blé.
Au W :Mercredi 22 avril à 19h30 : -M- , L'Impératrice, et Céleste
Jeudi 23 avril : Catherine Ringer chante les Rita Mitsouko - Alain Souchon - Tryo - Calypso Rose
WKD (W et Palais d'Auron), le vendredi 24 avril : The Avener - Philippe Katerine - Deluxe - Izïa - La Yegros - Folamour...
Samedi 25 avril à 20h30 : Roméo Elvis- Bon Entendeur - Sebastian - Suzane - Panda Dub - Camion Bazar...
Rap2DaysZ à la Halle au Blé le Mercredi 22 avril : Zola, Josman,
Jok'Air...
et le jeudi 23 avril : Heuss l'Enfoiré, Mister V, Oboy...
 
Boris Vedel, le directeur du PdB quelque peu fâcher, car avec les directives gouvernementales sur la sécurité, c'est une somme de plus de 300 000 euros qui doivent être utilisés pour la sécurité du Festival, alors qu'il s'agit "d'une mission régalienne".
"M"
Un Printemps de Bourges qui évolue lentement, qui prend son temps et se centre sur la nouvelle chanson et scène française, c'est jouer sur " les découvertes" et les mettre en avant, allant jusqu'aux Victoires de la Musique qui fait la part belle aux INOUIS de Bourges. Cela signifie que le Printemps avec ses 44 ans reste au top.
 
VILLE "LE" TEMPS QUI PASSE
Le temps entre l'idée pour un projet ou une réalisation et la réalité varie depuis des lustres et cela ne va pas en s'arrangeant.
La rocade de Bourges : 30 ans et toujours pas terminée, l'incendie des Forestines, 5 ans en stand By, rien n'a bougé, et un pour un problème aussi important que la qualité de l'eau potable, et bien entre la première page de l'étude par l'équipe Rimbault et la réalisation par l'équipe Lepeltier il s'est écoulé ... 19 ans !
Tout va très vite avec smartphone et internet, sauf que le résultat dans les faits est catastrophique.
Entre l'idée de faire à Bourges un aéroport et son inauguration, il a fallut 7 mois, c'était en 1928.
 
 
ce que l'on a vu sur les panneaux de Bourges
( les noms ajoutés sont "historiques" )
 
 
DOSSIER 2019 BOURGES BOUGE ?
Maison des Forestines, un compromis de vente a été signé entre l'Hôpital, propriétaire des lieux et un promoteur SMBI, ce qui serait si cela aboutit à une rénovation dans 2 ans...
Quant au lieu de vente, il vient d'atterrir rue Mirebeau : une bonne chose.
 
Le site du Bon Pasteur confié à SEM Territoriat ... et pour commencer : des fouilles.
 
Les Dames de France sont à vendre, il y a 2300 M2 et le coût est de 2,7 millions d'euros.
 
La patinoire, et deux ans après l'incendie, les travaux de réparation ont commencé, il faut un an de travail pour rechausser les patins.
 
Les Breuzes, et cette fois le lotissement des Breuzes est commencé, avec un peu de voirie mais surtout, les premières constructions de maisons individuelles qui sortent de terre, c'est quelques unités, alors que c'est parti pour environ 500 maisons sur les 10 ans à venir. Mais la situation géographique est bonne, et l'opération devrait bien fonctionner.
 
Les travaux pour la Nouvelle Maison de la Culture, les délais semblent tenir, quant à la maîtrise des coûts, nous en reparlerons après les élections municipales.
 
- La chambre des métiers de la rue Moyenne a-t- elle trouvée un repreneur ? Oui, ce serait Monin, une belle initiative pour le commerce et le tourisme.
 
parking MBDA Travaux chez MBDA à Bourges Aéroport avec un immense parking le long de la route de Saint Florent.
(Photo Michel Benoît)
 
INFO C'EST DEMAIN EN MARS 2020
Le salon du bel âge du 6 au 8 mars, c'est au Palais des sports et c'est gratuit.
 
le Salon des Métiers en Tenue et Uniforme 2020, le mercredi 4 mars au Palais des Sports du Prado de 14h à 17h.
To Thomas à La Box, c'est une exposition.
 
Les Meilleurs Apprentis de France au musée des MOF, avec des jeunes qui ont entre 16 et 21 ans, la virtuosité dans le domaine de l'artisanat d'art.
19 mars aux Archives départementales, "Gambon, l'homme à la vache", conférence gratuite.
Le dimanche 15 mars 2020 - 16h à 17h10 Les Nomadesques au Hublot.
 
POLITIQUE LES MUNICIPALES C'EST DEMAIN
Les programmes des 5 listes comportent :
- des généralités, parfois des banalités, avec un accent fort mis sur tout ce qui touche l'environnement et l'écologie, c'est normal, c'est tendance en ce début 2020.
- des idées qui datent de 20 ou 30 ans, remises élections après élections et non mises en oeuvre par manque d'argent ou changement de priorité.
- quelques parents pauvres comme la culture ou le tourisme.
 
Les idées intéressantes à creuser prises dans les 4 listes :
- retour à la gratuité des musées comme avant 2014.
- étude pour un centre de congrès à l'ex Hôtel Dieu.
- signalétique en centre ville.
- faire de Bourges la ville du sport féminin
- transport gratuits en bus pour les étudiants.
- Carte d'accès pour les musées, médiathèque, et autres conférences à Bourges.
- Pas de seconde sortie d'Autoroute mais aménagement de la sortie actuelle.
- Arrêt de l'extension commerciale en périphérie.
- Des parking relais gratuits.
- Un service municipal de santé.
- des bourses pour les projets.
- rétablissement des voeux du maire en fin d'année.
 
 
Le maire dans les années 1930, il y a 100 ans....
(Vu par les contribuables)
 
CULTURE - TOURISME LUMIERE SUR LA VILLE

Les Diseurs du Berry en 2019, ce furent les animations sur la Renaissance en mars, puis en été, "Si l'Histoire de Bourges m'était contée", et enfin l'Histoire de Panette à l'automne.

Et demain ils poursuivent ... avec les 28 et 29 mars, puis 4 et 5 avril à 15 heures une animation dans les rues de Bourges, et c'est gratuit.(photo) .

Des personnages de Bourges des Années Folles (1920 - 1930), avec Henri Laudier, mais aussi Marcel Haegelen, l'Abbé Moreux ou encore le docteur Témoins... et quelques autres surprenants.

Des lieux peu connus comme la Salon de la Victoire, et des surprises en ce temps de Charleston...

C'est gratuit, rendez-vous à 15 heures place de la Nation, une durée de 1 h 20 environ. S'inscrire à l'Office de Tourisme au 02 48 23 02 60.  

 
SPORT SPORT A BOURGES EN 2019 ...
Basket et une équipe qui emporte en 2019 la Coupe de France et se qualifie en 2020 pour la finale face à l'ASVEL.
Une défaite attendue face à Ekaterinbourg (51 - 87) et une victoire face à Céline Dumerc .85 à 67, mais la défaite à Orenbourg en euroligue de justesse.

Bourges XV, survol son championnat, avec quelques faux pas au milieu du mois. Le club devrait remonter très vite, deux défaites à ce jour.
 
Le Bourges Foot monte et se défend bien et s'en sort en 2020.
 
Après un agréable "Bourges - Sancerre" qui s'est déroulé le 17 février dernier, ce sont les 24 heures à la marche de Bourges et une 23 ° édition.qui commencera le 29 février ... pour se terminer le dimanche 1 er mars.
 
Basket et le palais des sports, parfois si décrié, est de plus en plus utilisé, outre la galette de la ville pour les employés, elle a récupéré le tournoi qualificatif des filles pour aller à Tokyo aux Jeux Olympiques.
 
ECOLOGIE L'ECOLOGIE A BOURGES
Le vélo est plébiscité dans les réunions publiques des municipales, et il faut davantage de pistes cyclables... Mais les kilomètres actuels depuis 15 ans n'ont pas montré à Bourges un nombre supérieur de cyclistes par rapport aux automobilistes.
 
LES LIVRES DU MOIS
UN LIVRE ATTENDU ...
Un livre attendu semble-il, il s'agit de "Grand livre de la Alchimie à Bourges", c'est un ouvrage qui reprend l'alchimie au sens large, mais aussi Bourges avec la rue de l'Alchimie, le quartier qui sent le soufre, l'adepte du Palais Jacques Coeur, et l'hôtel Lallemant enfin expliqué de manière claire, sans dogmatisme comme le font parfois les intégristes du patrimoine.
Pas de vérité révélée, mais des hypothèses.

Une première pour ce livre, avec une version noir et blanc et une version couleur, c'est à dire un livre à lire et un livre à offrir !
 
LES FILMS DU MOIS AUX CGR A BOURGES

 

Il y a toujours des "spécialistes" pour critiquer tout film historique, et ce De Gaulle n'échappe pas à des "intellectuels parisiens", les éternelzs bobos.

Mai 1940. La guerre s’intensifie, l’armée française s’effondre, les Allemands seront bientôt à Paris. La panique gagne le gouvernement qui envisage d’accepter la défaite. Un homme, Charles de Gaulle, fraîchement promu général, veut infléchir le cours de l’Histoire. Sa femme, Yvonne de Gaulle, est son premier soutien, mais très vite les évènements les séparent. Yvonne et ses enfants se lancent sur les routes de l’exode. Charles rejoint Londres. Il veut faire entendre une autre voix : celle de la Résistance.

Ce film montre d'abord un De Gaulle militaire et quelque peu rigide, mais très humain, avec son épouse, ses enfants et la petite Anne.

De plus le film permet de bien comprendre ce mois crucial de la mi mai à la mi juin 1940 qui fait basculer la France avec un Paul Raynaud et sa maîtresse, qui hésite, un Pétain poussé par l'extême droite anti républicaine et qui haï le juif et le franc-maçon.

Et un De Gaulle seul face à Churchil et à eux-deux, la France a été sauvée, même si nous avons été "sous la botte allemande pendant 4 ans".

Un film à ne pas manquer avant le Marie Curie la semaine prochaine.

 
"HISTOIRE" 1935 à BOURGES
C'est au mois de mai 1935 que vont se dérouler les élections municipales.
Alors que les berruyers s'intéresse à l'équipe qui va à nouveau gérer leur ville, une information dramatique arrive dans les rédactions des journaux locaux. Un terrible accident vient de se produire dans le polygone d'artillerie.Malgré les précautions prises, un obus de 320, au lieu-dit "le point 700" a explosé à 14 H 30. Il y a quatre morts.
Cinq listes se présentèrent aux suffrages des 12 520 électeurs inscrits :
- L'Union Républicaine et Socialiste avec Laudier et son équipe
- La liste de Concentration Républicaine avec Charles Sainmont
- La liste Socialiste et de Défense Républicaine emmenée par Charles Cochet et représentant les Socialistes de type S.F.I.O.
- La liste Communiste avec Louis Gatignon, Albert Keyser et Marcel Cherrier.
- La liste radicale socialiste avec Louis Alfroi.
Malgré le fait que Laudier ne soit plus socialiste, qu'il ait en face de lui ses anciens amis de la S.F.I.O., il arrive en tête au premier tour, le 5 mai 1935. Il devance la droite de 1500 voix, , les socialistes de 1600 et les communistes de 2000 voix.
Au second tour, le scénario est le même qu'en 1925 et 1929, la liste Laudier est élue en entier sauf un siège qui va au socialiste Cochet, lequel deviendra "l'ennemi intime" de Laudier jusqu'à la guerre de 39/40. Laudier a donc parfaitement en main les destinées de la Ville de Bourges, son parcours politique, pour le moins sinueux ne joue pas sur les électeurs qui reconnaissent la valeur de l'administrateur.
 
QUESTIONS A BOURGES

Question 1 :

Comment accepter un lotissement de 14 maisons sans servitudes à 200 mètres des Breuzes lesquelles sont parfaitement aménagées. Si oui, on tombe sur la tête.

 Question 2

Pourquoi demain le papier doit-il se mettre dans la poubelle jaune ? cela fait 20 ans que l'on dit qu'il ne faut pas ? On triait rien autrefois ?

 
ET ENCORE
 
 

 
- le basket avec le Tournoi pré Olympique .

- la qualité de la campagne électorale à Bourges (au 1 er mars !).
 
- Le projet Monin en haut de la rue Moyenne.
 
- le programme du 44° Printemps de Bourges.
- L'incendie "saison 2" des Forestines : 5 ans déjà.

- La Fontaine Mirebeau remplacée par un sapin. ... non par rien

- Notre gastronomie locale perd la partie.
 
- Les étais dans la Ville.
 
1/ Le Mur de début d'année
En ce début février, Reano Feros, qui a été attiré étant jeune par un graphisme simple et épuré.
Tout s'est fait au pinceau et non pas avec les bombes aérosol, afin d'avoir comme dit l'artiste, un meilleur rendu et une calligraphie inovante.
C'est remarquable, ce qui ne fut pas le cas des "murs de 2019".
Né à paris, Reano Feros vit actuellement à Avignon.
2/ Les Diseurs du Berry.
Ils préparent leur année 2020, avec au programme des visites théâtralisées et des conférences :
- Les Années Folles fin mars et début avril.
- Les dimanches de l'été et leurs Très Riches Heures de Bourges
- Sur les pas des Alchimistes à Bourges, ce sera à l'automne prochain.
 
3/ Le LUCHRONE
 
Depuis les années 1980, le Luchrone se promène en ville, cette sculpture très originale est actuellement à la Gare.
Et cette oeuvre d'Alain Le Boucher se fait une seconde jeunesse avec les élèves BTS du lycée Jean Baptiste de la Salle. Une magnifique initiative avec un système moderne et moins coûteux en terme de consommation électrique.
4/ Les 4 Piliers
 
Une exposition pour spécialistes avertis à la petite salle des 4 Piliers, jusqu'au 2 mai avec les "nouvelles acquisitions" comme Bussière, "Historiae Romanae" ...
Un ouvrage imprimé à Bourges par Jean Baptiste Cristo, un des personnages clé de la Révolution de 1789 à Bourges.
 
COUP DE GUEULE LA TROTTINETTE ELECTRIQUE
La trottinette électrique est tendance, et on peut comprendre qu'il s'agit d'un moyen de locomotion pour se déplacer en ville, un gain de temps et de fatigue, même si c'est pas du tout écolo (fabrication des batteries).
Mais voir ces bobo berrichons sur la liaison douce du lac d'Auron bien refaite est une aberration.
Quel intérêt de passer à "bonne vitesse", slalomant parmi les piétons, sans effort, sans but sportif ou de santé, c'est une activité de fainéants, même pas écoles.

Quelle époque dirait madame Michu, car de son temps, la trottinette, était sportive.
COUP DE GUEULE LE COMMERCE EN CENTRE VILLE ET LA PERIPHERIE ?
On va créer des emplois avec les grandes surfaces en périphérie : c'est une belle escroquerie que l'on nous raconte depuis 20 ans.
C'est globalement faux, mais c'est aussi à titre exceptionnel une réalité lorsqu'il y a une offre qui n'existe pas à Bourges et que le chaland s'en va alors à Orléans ou Paris. Mais c'est marginal.
Lorsque une grande surface s'installe, elle créait quelques emplois, lesquels sont détruits dans le même secteur chez des commerces souvent plus petits et souvent en centre ville.
Un moratoire s'impose à Bourges Plus.
 
INDISCRETIONS A BOURGES, MADAME MICHU M'A DIT ... EN 2020
Madame Michu :
Madame Michu vous dit ce que le Berry Républicain, le Petit Berrichon, feu le Big Journal, n'osent pas vous dire.
Quant aux réseaux sociaux, ils disent tout et parfois n'importe quoi. bref.

Bon, on est à un mois et demi des élections municipales, et il y en aura pour tout le monde :
 
- Alors là, j'y vais avec des pincettes, déjà que ma voisine dont la fille est sur la liste Mousny ne cause plus à son boulanger car celui-ci est sur la liste Galut, et que mon ancienne collègue de la SNIAS est sur la liste Blanc, alors que je suis amie avec un membre de la liste d'Irène, bref, en plus la Colette, je ne sorts plus de chez moi.
 
- Ah mes enfants, figurez-vous que les programmes que j'ai reçu dans ma boite aux lettres, dignes d'une métropole de 500 000 habitants, il y a des idées pour les 20 ans à venir, et comme ya pas de sous, il faudra bien commencer par un bout et finir en 2040 par le dernier bout !
 
- En tout cas, je connais pas tous les postulants c'est à dire les 49 X 5 = 245 candidats, il en restera 196 sur le carreau ! Mais pour les 5 têtes de listes, pas de surprises, ils sont connus et même archi connu, par les fonctions occupées ou par l'ancienneté, pour les autres, des têtes nouvelles qui, je l'espère vont se révéler. C'est pas gagné, !
 
- j'veux pas vous influencer, mais j'avais moins de problème lorsque ce bon Henri se présentait aux municipales. Oui, c'était en mai 1935, le 5 et le 12 mai, et le Grand Henri, le mari de Marceline, une copine à ma maman l'a emporté une fois encore.
 
Bravo les écolos avec les circuits courts, les pommes chez Carrefour Market à 0,90 € le kg et celles de Saint Martin d'Auxigny sont à 2,5 € le Kg ... ma copine de l'Aéroport n'en revient pas, elle n'a pas beaucoup de moyens, et pour elle "ya pas photo" qu'elle m'a dit , même si je ne sais pas d'où elles venaient mes pommes à un euro...
 
"Un grand malade" m'a dit ma fille, elle était au dernier match des Tango et le speaker n'a cesser de crier, et son mot pendant toute la rencontre contre Basket Landes fut "du bruit, du bruit... on ne vous entend pas", les décibels a en plus finir. Elle en est sortie sourde ou presque !
 
- Quelle soirée l'autre semaine, voilà que ma fille me téléphone à 22 heures, le Berry Républicain vient d'écrire sur Internet qu'il y a une possible dame qui aurait le coranovirus et qu'à l'hôpital Jacques Coeur, on l'a envoyé à Orléans. Et le ministre qui disait que tous les départements avaient les moyens de détecter le virus... sauf finalement à Bourges. A moins qu'Orléans soit dans le Cher !
- plus faux cul, ya pas, le Leclerc de St Doulchard, qui est super bien , voulait s'agrandir,chez les élus tout le monde est d'accord, mais le projet a été retiré car un innocent a vu que c'était la période des Elections et que beaucoup sont fâchés avec ces extensions alors que le centre ville se meure...

- j'ai reçu une invitation pour aller au salon des vieux, oui, c'est le second et il s'appelle le salon des seniors, les mots sont importants comme disait mon institutrice en 1938, mais c'est quant même pour les vieux, et le monsieur Ponchon m'a dit qu'il était encore mieux que l'an dernier.
 
- Bien le débat sur FR3, j'ai regardé, quelle classe le décor ! Mais y manquait la Colette ! Elle a pas été invitée ? Y avait que 4 chaises ? Elle n'est pas venue dans cette télé patronale ? Que sais-je ?
 
Vous voulez réagir,
alors comme les autres consultations ....
EXPRIMEZ VOTRE AVIS dans le Grand débat de madame Michu
écrivez à : madame Michu bourges-info.com
Mais ce n'est pas certain que ça nous serve !
 
Rechercher dans Bourges-info un sujet donné :
RETROUVEZ 2019
 
RETOUR EN HAUT DE PAGE

 

Contact : - Mentions légales