Bourges - année 2010 - Bourges info

L'INFORMATION DE BOURGES

CONSEIL MUNICIPAL DE L'ANNEE 2010 A BOURGES
Par Roland NARBOUX

Bourges, et l'année 2010 avec les 11 Conseils municipaux qui se sont déroulés. En voici les résumés et délibérations.

RETOUR 

ville CONSEIL MUNICIPAL A BOURGES,
Un Conseil municipal classique, premier de l'année, c'est le vendredi 29 et à l'ordre du jour, citons :
- la vente de parcelles du côté de la route de St Michel
- des dénominations de voies
- les travaux à venir des alentours du Palais Jacques Coeur.
- un cyber café ( ou presque) à la bibliothèque des Gibjoncs
- une convention sur le chauffage urbain
- le PCS
- et des garanties d'emprunts.
les résultats : la semaine prochaine.
contact@Bourges-info.coi
ville CONSEIL MUNICIPAL A BOURGES,JANVIER 2010
Un Conseil municipal classique, premier de l'année, le vendredi 29 et tout commença avec une minute de silence pour le drame de Haïti.
Puis les débats se sont poursuivis avec :
- la vente de parcelles du côté de la route de St Michel à la demande des riverains, un dossier qui se termine après 3 ans de procédure.
- des dénominations de 5 voies dans la cité, 3 femmes et 2 hommes)
- les travaux à venir des alentours du Palais Jacques Coeur, avec une augmentation du périmètre et une orientation pour diminuer la place de la voiture dans ce secteur très prisé des touristes.
- un cyber café ( ou presque) à la bibliothèque des Gibjoncs
- une convention sur le chauffage urbain
- le PCS, le Plan Communal de Sauvegarde, un épais document sui donne les base en cas de problème grave à Bourges comme une inondations , une tempête, un accident majeur type Sévéso, ... etc
- l'avenir du Dojo qui devrait rester à la place actuelle avec une reconstruction à partir de ce qui existe encore.
Un conseil travailleur et zen.Fin de la séance : 19 H 33
contact@Bourges-info.coi

ville CONSEIL MUNICIPAL DE FEVRIER A BOURGES
Un ordre du jour assez léger pour le Conseil municipal du 26 février prochain à 18 heures, avec en plat de résistance :
 
Le Nouveau Palais des Sports du Prado, ce qui devrait donner lieu à quelques joutes oratoires.
L'aménagement des abords du palais Jacques Coeur, avec une piétonnisation de l'espace qui devrait satisfaire les élus de tout bord.
La désignation des représentants de la Ville de Bourges au CA, Conseil d'Administration de l'EPCC, c'est à dire de la Maison de la Culture.
Des transferts de propriété entre la Ville et la Région sur le lycée Jacques Coeur.
Le bilan 2009 du Contrat Environnemental avec les Berruyers., c'est l'Agenda 21 de Bourges.
Le film écologique d'octobre 2010 et les demandes de subventions.
Et enfin le plan Communal de Sauvegarde de la ville (le PCS).
 
Place Jacques Coeur de Bourges
La future place Jacques Coeur (dessin d'artiste).
 
 
 
 
 
 
Et comme on n'arrête pas le progrès, les élus au Conseil municipal ont pu consulter les conventions et autres avenants, ainsi que le plan Communal de Sauvegarde sur Internet.

ville CONSEIL MUNICIPAL A BOURGES (Mars)
Tout n'a pas trop bien commencé, ce lundi 29 mars, avec beaucoup d'absents dans les conseillers municipaux de droite, puis le remplacement de Mlle Blot par M. Roussat avec ses mille et une questions et même Irène Félix jouant de la flûte à la manière de FTR ... fort heureusement, chacun se repris, des conseillers arrivèrent, Roussat se calma et Mme Félix posa des questions judicieuses.
Le Maire Serge Lepeltier, très calme, fit preuve dans des dossiers délicats comme le Plan de Protection des risques Inondations, les fouilles Avaricum ou sur les échanges entre Bourges et les régions de l'est, fut très pédagogue.
 
Seul moment critique, lorsque Irène Félix mit en cause le PPRI sur la zone du Prado avec des arguments jugés scandaleux et indignes par le maire Serge Lepeltier
Parmi les dossiers importants :
- le vote des taux d'imposition, qui sont respectivement à 17% pour la Taxe d'Habitation, 24% pour la Taxe sur le bâti Foncier et 36% pour la Taxe sur le bâti non Foncier. Pour les amateurs de chiffres, les 3 taux n'ont pas bougé, ils sont maintenu aux niveaux précédents.
- l'adhésion de la Ville de Bourges au Comité pour la liaison autoroutière Troyes - Auxerre - Bourges. Un projet qui fait un peu de sur place et qui fut l'objet d'un très large débat, avec des écolos ne voulant plus d'autoroute ou encore le problème du financement si l'autoroute est remplacée par une 4 voies.
- Rénovation du stade de la Sente aux Loups avec un terrain synthétique remis à neuf.
- Construction d'un Club-House au stade Jacques Rimbault.
- Et puis ce qui intéresse le plus les associations de Bourges, avec les subventions qui seront votées pour les Associations sportives, et ensuite pour les Associations culturelles.
- L'avis du Conseil municipal sur le PPRI, Plan de Prévention du Risque d'Inondation. Un dossier technique très important qui définit pour la commune de Bourges les zones inondables. Seul moment où S. Lepeltier répliqua vertement aux allusions de I. Félix sur la zone du Prado.

Et puis Mlle Charlotte Blot de la liste "A Gauche Bourges" après un an au Conseil, comme cela avait été dit en 2008, a démissionné. Elle sera remplacée par M. Christophe Roussat, 7 ième sur la liste, car François Bidault et Lydie Martin avant lui sur la liste se sont désistés.
- Une délibération qui n'a pas fait l'objet d'un long débat, c'est le point sur les fouilles Avaricum qui vont reprendre de mai à octobre 2010. Ce seront des fouilles dites "à sec".
bourges-informations@orange.fr

CONSEIL MUNICIPAL D'AVRIL A BOURGES
Un conseil municipal du 30 avril, avec les sujets suivants :
 
. Association Saint-François. Création d´une Maison Relais. Subvention d´équipement. Convention avec l´association Saint François
 
- Etude Gare Routière. Convention de Financement
 
- IMEP. Rentrée 2010. Tarifs des formations
 
- Procédure de concertation préalable pour ZAC Avaricum suite à la modification du dossier de création de cette ZAC : ce sera le dossier phare du Conseil, avec une redéfinition du projet sur plusieurs points dont le parking.
 
- ZAC du Prado et c'est l'acquisition de la parcelle des Ets DUCROS. rue du Pré Doulet. C'est la terminaison de la ZAC dont le périmètre est acquis en totalité.
 
- Désaffectation et déclassement du domaine public scolaire de l'école Marcel Sembat

- Encore la ZAC Avaricum et un avenant de plus sur les fouilles archéologiques préventives. Avec des fouilles qui commencent le 4 mai pour se terminer en octobre.
 
- Rénovation du parking souterrain Saint Bonnet. Une phase de peinture et dde rénovation intérieure.
 
- Aménagement d´un mini-giratoire à l´intersection de la route de St-Michel et de la rue Paul Verlaine.
 
- Subventions complémentaires dans le cadre du Contrat Urbain de Cohésion Sociale.

- Aide à la location du Palais d´Auron pour l'association ´La Croix d´Or - Alcool Assistance´

CONSEIL MUNICIPAL A BOURGES
Conseil municipal de Mai ce vendredi 28 à 18 heures avec un ordre du jour relativement soft.
- Un giratoire au Val d'Auron
- L'école Avaricumm, rue Guillaume de Varyeest déclassée du domaine public pour une construction de logements sociaux.
-Une bande de terrain vendue à 7 propriétaires au Val d'Auron pour agrandir leur petit terrain.
- Construction d'un club House au Stade Jacques Rimbault.
- La Fontaine du Lautier.
 
- Giratoire face au Couvent des Soeurs de la Charité.
- La mise en conformité des ascenceurs (suite et pas fin)
- Les tarifs de l'Ecole de Musique
- Les tarifs de la restauration scolaire
- Le service de mise à disposition de vélos
- Les jumelages et les subventions 2010.
 
- Une convention avec la SPAC ( Société protectrice des Animaux).-
 
Un Conseil au vu de l'ordre du jour peu politique assez technique et ne nécessitant que peu de discussions.
CONSEIL MUNICIPAL A BOURGES
Conseil municipal de Mai c'était vendredi 28 avec un ordre du jour relativement soft, et tout s'est déroulé comme Bourges-info.com l'avait dit, de manière très calme et consensuelle.
 
La surprise est venue de la situation des travaux de la Maison de la Culture avec un bras de fer entre les élus de Bourges et les services lointains de la Culture de la DRAC ou de ministère à Paris.
La situation semble grave. >>>voir plus loin
 
Sur les autres sujets :
- L'école Avaricum, rue Guillaume de Varye est déclassée du domaine public pour une construction de logements sociaux, avec un débat sur l'école et l'intervention de Catherine Pellerin donnant des chiffres :
"Il y avait 10 000 élèves dans les années 1960 pour 49 écoles, et aujourd'hui, ils ne sont que 5000 élèves pour 50 écoles."
 
-Une bande de terrain vendue à 7 propriétaires au Val d'Auron pour agrandir leur petit terrain.
- Construction d'un club House au Stade Jacques Rimbault pour un coût de 241 000 Euros.
- Long débat sur lea demi-lune du Lautier et l'augmentation des coûts évalués à 430 000 Euros de plus, selon Irène Félix.
- La Fontaine du Lautier.
 
 
- Giratoire face au Couvent des Soeurs de la Charité, Un giratoire au Val d'Auron
- La mise en conformité des ascenseurs (suite et pas fin), tout le monde est d'accord sur ce sujet.
- Les tarifs de l'Ecole de Musique, de la restauration scolaire sont votés sans trop de débat.
- Le service de mise à disposition de vélos est une expérience.
- Les jumelages et les subventions 2010., une convention avec la SPAC ( Société protectrice des Animaux).
 
Un Conseil au vu de l'ordre du jour peu politique assez technique et ne nécessitant que peu de discussions.
CONSEIL MUNICIPAL DE BOURGES
Dernier et important Conseil municipal de Bourges avant la fin septembre, il fut très long et parfois un peu ennuyeux.
Le compte administratif de 2008 comme chaque année, et les chiffres montrent une maîtrise de gestion exemplaire commença Serge Lepeltier, l'excédant étant de 920 000 Euros.
A noter sur les délibérations importantes, le projet Avaricum et le résultat de la concertation.
Sur Avaricum, les fouilles qui viennent de reprendre.
Puis la Maison de la Culture et le chapeau de 8,7 mètres qui disparaît.
Les fermetures de classes dans les classes primaires.
Il sera question aussi de l'Avaricum remodelé et de la Maison de la Culture en reconstruction.
 
Et puis quelques piques sur le retrait financier du Conseil général dans les projets de la ville, alors que l'opposition argumentait sur les recettes moindre de l'Etat. Mais aussi sur les choix et les contraintes du Conseil général, le maire signalant une réunion en septembre pour évoquer la discrimination entre Bourges et les autres communes du département.
Enfin quelques "perles" venues de l'extrême gauche, et quelques belles formules du "villepiniste P. Gitton.

CONSEIL MUNICIPAL DE BOURGES DE SEPTEMBRE
Calme, sérieux et un peu ennuyeux, tel fut le dernier Conseil municipal qui a duré une heure trente, et sans éclat ni débat de fond. Des sujets abordés intéressants parfois, mais ça manquait de sel.
A l'ordre du jour , il y eut le vote de :
- Procédure de concertation de l'avenue Marcel Haegelen.
- Barème des Bourses Sport et Culture.
- la fin des CEL qui a été arrêté par l'Etat.
- Projet de l'éco quartier à la place du lycée agricole.
-Subventions aux deux associations de maraîchers.
-Réglementation de l'utilisation de "l'Amphi" du Muséum.
Des informations de Philippe Gitton sur les recrutements en cours dans de nombreuses structures culturelles, comme la Médiathèque, les Musées, le Conservatoire .. etc Et comme toujours le mot de la semaine parlant "des pleureuses de la Culture, c'était mieux avant", comme ajouta-t-il ceux qui ont mis l'IMEB à mal.
CONSEIL MUNICIPAL PERTURBE A BOURGES EN OCTOBRE
Le Conseil municipal du vendredi 22 octobre à Bourges minute par minute :
- 17 H 55, arrivée massive de personnes dans la salle du conseil municipal qui est toujours ouverte au public.
- 18 heures le maire Serge Lepeltier ouvre le conseil, et commence par les excuses puis le débat important sur les orientations financières de 2011. Le tout dans un silence "religieux".
- 18 h 10, après avoir terminé sa présentation, et les chiffres des investissements prévus, le maire donne alors la parole à Irène Félix, chef de file de l'opposition.
 
 
- 18 h 11, dans la salle, de nombreuses personnes du public commencent à mettre des gilets aux couleurs syndicales et les drapeaux sont brandis.
- Irène Félix commence son propos par des considérations sur la situation de Bourges avec le chômage, la pauvreté, et commencent alors des réactions des syndicalistes, avec cris, chants et vociférations empêchant la conseillère municipale de poursuivre son discours.
- 18 h 15 : Le maire reprend la parole et face à l'impossibilité de siéger et de s'entendre, il fait vote le huit clos.
- 18 h 18 : des policiers entrent et en une bonne demi heure expulsent les agitateurs.
- 18 H 45 les débats reprennent. ... sans public ni journalistes.

CONSEIL MUNICIPAL A BOURGES D'OCTOBRE
Même perturbé, le Conseil municipal a poursuivi ses travaux et au pu premier plan, un chapitre peu médiatique et pourtant fondamental, c'est l'orientation budgétaire de la ville pour l'année 2011 et aussi la suite de l'opération Avaricum :
dans les investissements principaux il faut noter :
- La requalification de l'avenue Marcel Haegelen.
- Les travaux de rénovation de la Maison de la Culture.
- Le suite des études du Palais des Sports
- La suite du centre commercial Avaricum, avec la promesse de vente.
- Les liaisons douces, avec la partie Aéroport - lac d'Auron.
- La fin des travaux autour du palais Jacques Coeur.
- Reconstruction du Dojo
 
et puis poursuite du Renouvellement Urbain, nous y reviendrons la semaine prochaine.
CONSEIL MUNICIPAL A BOURGES DE NOVEMBRE
Avant dernier Conseil municipal de Bourges de l'année 2010, avec aucun manifestant sinon monsieur Roussat de l'extrême gauche qui ne restera que 10 minutes et s'en ira., mais majorité et opposition se sont affronté avec calme et un brin de consensus sur certains sujets.
 
- la convention avec l'aéroclub et les 200 000 euros de subvention, sachant que les locaux avaient été vendus pour 1 euro symbolique il y a plusieurs années.
 
 
-la vente de l'Ecole Marcel Sembat à Bourges Habitat pour des logements sociaux a fait débat, Y. Bedin n'étant pas d'accord et voulant la maintenir par rapport au futur.
 
-des dénominations de voies avec l'ingénieur des Arts et Métiers Louis Béchereau dans la zone économique de Beaulieu, Guérin vers le chemin de Blet, c'est le découvreur du BCG avec Calmette, et enfin les 3 rues des Sapins, Gué et jardin du hameau de Gionne.
 
- Bourges, ville touristique, ce label défendu par Jacques Fleury a obtenu l'accord du Conseil municipal, cela peut donner un boost au tourisme local, mais aussi permettre sous certaines conditions l'ouverture des magasins le dimanche et de pouvoir augmenter le 1¨% transport qui est de 1,05% et pourrait passer un jour à 1,25%.
 
- des travaux à l'ENSA (Ecole supérieure des Beaux Arts).
- le site Natura 2000 des carrières de Bourges permettra de protéger les zones qui sont propices aux chauves souris.
 
Sur Avaricum, le maire a annoncé que les fouilles étaient terminées et que le dossier était clos. La promesse de vente a donc été signée. Le délais du 4 ème trimestre 2013 est désormais possible pour l'ouverture du centre commercial.

CONSEIL MUNICIPAL A BOURGES
Dernier Conseil municipal de Bourges de l'année 2010, avec sans doute plus de calme que le précédent. on notera :
- la convention avec l'aéroclub et les 200 000 euros de subvention.
-la vente de l'Ecole Marcel Sembat à Bourges Habitat pour des logements sociaux.
-des dénominations de voies.(Béchereau, Guérin, et hameau de Gionne.
- des travaux à l'ENSA (Ecole supérieure des Beaux Arts).
- le site Natura 2000 des carrières de Bourges.
 
Un programme que l'on peut qualifier de soft, il n'y a rien sur Avaricum, on sur d'autres sujets qui fâchent.
Nous en profitons pour dire que le huis clos du dernier Conseil pour cause d'interventions de manifestants n'a en aucun cas été utilisé par Bourges-info.com pour donner des informations sur ce qui s'était passé durant ce huis clos. En effet, chacun peut reprendre ce qui a été écrit, et constater qu'aucune information de ce qui s'est dit pendant le huis clos n'a été dévoilé. Ce qui a été dit, c'était avant le huis clos !

CONSEIL MUNICIPAL DE BOURGES DE DECEMBRE 2010
Un conseil municipal de fin d'année un peu spécial par l'absence d'Irène Félix, chef de file de l'Opposition, et son remplacement par Yannick Bedin et Jean Pierre Saulnier qui ne furent pas toujours très à l'aise.
Autre remarque, une forte absence des conseillers municipaux, qu'ils soient de la majorité ou de l'opposition. Et puis la venue du seul représentant de "à gauche toute" et qui ne resta que quelques secondes, puis s'en alla sans un mot laissant un panneau sur son siège qui demeurera vide.
Parmi les dossiers et sujets on notera :
- le vote des budgets de fonctionnement et d'investissement, on remarque que pour le fonctionnement, il y a une certaine stabilité à 91 millions d'Euros, quant au budget d'investissement, c'est une augmentation réelle avec 30 millions d'Euros contre 27 l'an dernier, pour les travaux en ville.
 
Autres dossiers :
 
- une nouvelle modification du PLU, Plan Local de l'Urbanisme.
- les délais des grands travaux comme la Maison de la Culture (début fin 2011), Avaricum ou le Palais des Sports.