le site d'informations de Bourges - Bourges-info

L'INFO MENSUELLE DE BOURGES
un MAG paraissant tous les 1 er du mois (gratuit et sans pub)
Edition du 1er février 2019 (mise en ligne le lundi 28 janvier)
Bourges-Info.com
FEVRIER 2019
RETOUR
Semaine 05
NUMERO PRECEDENT BD_BULLES_2018
Mme MICHU
BD BULLES 2014 ARCHIVES DE BOURGES INFO
Sommaire du Mag
de Février 2019
- Les gilets jaunes à Bourges le 12 janvier : des Berrichons calmes et une horde d'abrutis venus d'ailleurs.
 
- Rebelotte le samedi suivant
 
- les débats publics à Bourges.
 
- Printemps de Bourges : l'affiche complète dévoilée.
 
- le chômage de baisse de 3,5% dans le Cher.
 
- Le Muséum au Top.
 
- Bourges 2050 ? La restitution !
 
- Les "routes mortelles" du Cher : 30 morts en 2018.
 
- Les Diseurs du Berry et La Renaissance à Bourges les 17 et 24 mars 2019.
 
- Une seule étoile Michelin dans le Cher.
 
La citation du mois :
 
" Je suis conscient d'être isolé. Cela m'agace lorsque l'on est à contre-courant, quant on a la mauvaise habitude de dire non"


Aymar de Germay

- LES BLOGS

FEVRIER 2019

>>>Réagir 

>>>cliquer ici

EDITORIAL
A Bourges comme ailleurs, c'est le temps des manifs avec cette année les gilets jaunes, et tout avait commencé de manière calme et posée, "à la Berrichonne", jusqu'à un appel de "venez le 12 à Bourges, on va casser du bourgeois", et ils sont venus, 6300 manifestants dont 600 casseurs, ça fait 10% et ça suffit à faire de cette cité une ville fantôme, et des commerçants un peu désespérés.
Et le samedi suivant, ça a encore été très difficile.
Quant au débat, il va dans tous les sens, ce sont les réflexions sur le Bourges de l'an 2050, madame Michu aura alors 116 ans, et peut être pas toutes ses dents.
Ce sont les débats citoyens gilets jaunes sur des ronds points...
Ce sont enfin les débats "Macron", plus ou moins relayés par les Maires.
Que va t-il en sortir ? Nul ne sait.
 
 
Roland narboux
>>>cliquer ici

IMAGE DU MOIS
Les gilets jaunes
 
 
On y échappe pas, ce mois de janvier restera dans notre histoire locale plus que 36 ou 68 qui sont des événements nationaux et Bourges fut une ville comme les autres alors que cette fois, la cité de Jacques Coeur est devenue le temps d'un samedi une ville centrale de la contestation.

ET BOURGES A LA TELE
BOURGES ET DU JAUNE
 

C'est bien la première fois de son Histoire que Bourges apparaît si longtemps à la télévision. Avec les chaînes d'info continue, ce fut le samedi 12 janvier un "festival" dans les rues, avec les gilets jaunes, les policiers, les gaz lacrymogènes et les casseurs.

LE CHIFFRE DU MOIS
65 555
 
C'est le nombre d'habitants de la commune de Bourges "La réserve d'indiens", et aujourd'hui, c'est juste un peu plus pire, et le nom a changé, les géographes appellent cette zone "la diagonale du vide".
 

LA PERSONNALITE DU MOIS
Pascal Blanc
 
Pour sa gestion de l'arrivée massive le 12 janvier des gilets jaunes et les mesures prises pour éviter une destruction "massive" des boutiques du Centre-ville.
 

NOUVEAU
Le Retour des crasses
 
C'est le retour des crasses et déchets sur des rues et chemins de la commune de Bourges.

COMBIEN ça COÛTE ?
160 000 euros
 
pour La Renaissance à Bourges, c'est la somme qui sera donnée aux différentes manifestations, expositions et animations.
A ce prix, attention : il y a juste intérêrêt à ce que ce soit du bon niveau... et pour l'instant, les services du patrimoines ne semblent pas prendre en compte ce phénomène.
 
 
POLEMIQUES
Les parkings
 
Que faire avec la place de la voiture en ville ? Il faut mettre des stationnements gratuits, partout...
Il faut mettre des disques bleus comme autrefois.
Il faut continuer à faire payer sinon les places de stationnement seront prises à plein temps par les riverains.
 
 
C'EST QUOI ???
Cette photo ci-dessous, c'est QUI ? POURQUOI ? et OU ?
 

Le mois dernier : il s'agissait du médaillon de Marguerite de Navarre sur l'internat du lycée Marguerite de Navarre.
LE SAVIEZ-VOUS ?
LE BERRUYER MECONTENT
 
Le Berruyer peut être très en colère, la dernière fois, ce fut sous Louis XI ... mais il y eut aussi sous la Révolution de juillet 1789 le saccage de la maison Tourangin place Gordaine, quant en 1936 et 1968, ce fut très calme.
De Louis XI à M. Macron peu de révolte !
 
LE RETROVISEUR
C'était il y a 10 ans : 2009
 
On l'avait un peu oublié avec les fêtes de fin d'année, mais il revient et à Grande Vitesse : le TGV.
Pour Serge Lepeltier :
"Le débat public sur le TGV va s'ouvrir fin 2010. C'est extrêmement proche.
Bourges est directement concerné par tous les tracés à l'étude et le TGV s'arrêtera en gare de Bourges, une heure environ après avoir quitté Paris.
C'est vraiment positif pour notre ville !"
 
Parmi les pré-études, un Paris- Bourges - Lyon - Marseille, avec des lignes droites et peu de courbe, d'où des bretelles pour Orléans, Vierzon, Nevers, Clermont. La vitesse du TGV devant être de 360 Km/h, donc Paris - Bourges en 1 heure.
 
Le temps actuel du Paris Lyon qui est de 1 h 55 serait réduit de 1/4 d'heure.
le TGV entrer en gare de Bourges en 2020 (au plus tôt tout de même).
 
SUPER !

Le prénom

Une petite fille, je m'appelle Léa, et petit garçon, c'est Raphaël, les prénoms les plus donnés au cours de l'année 2018 pour le Cher.
 
 
en savoir plus >>>cliquer
 
Février 2019

2019 >>>Réagir  

 En savoir plus sur Bourges: http://encyclopedie-bourges.com/   

DOSSIER BOURGES ASSAILLIE PAR LES GILETS JAUNES
DESOLE, mais ce Bourges-info de ce jour est axé essentiellement sur le phénomène des gilets jaunes, et les conséquences à la fois à Bourges et dans le pays.
L'ampleur prise pour les manifestations, les débats, les casseurs, le commerce, l'activité en général aura des conséquences sur le futur sur le plan économique et politique.
Pour une fois Bourges se retrouve "à l'insu de son plein gré " dans la lumière des médias, avec l'acte 9 des manifestations des samedis des gilets jaunes du 12 janvier.
Quelques images impressionnante de la manifestation pacifique puis des images lamentables avec des casseurs.
Bourges en permanence ou presque sur les chaînes d'info en continu, avec parfois des erreurs comme le titre "sur les tensions à Nantes" avec une image de Bourges Bd de la République.

La semaine suivante, de gros dégâts dans certains lieux le 19 janvier, comme le Palmarium ou des containers sur la voie publique.
"J'en appelle aux gilets jaunes : arrêtez de manifester !" écrit le maire Pascal Blanc.
Nota : toutes ces destructions c'est tout de même nos impôts qui vont payer ! et puis Mai 68 ce n'était pas ça !
 
en savoir plus avec la lettre du maire : >>>cliquer ici
 
INFO C'ETAIT HIER : JANVIER 2019
- Acte 1 : la crise sociale et les gilets jaunes sur plusieurs ronds points de Bourges.
 
- Acte 2 : Tous à Bourges le samedi 12 janvier, ils étaient 6300.
 
- Acte 3 : Et c'est reparti, la samedi suivant avec 200 manifestants et 60 casseurs.
 
- Acte 4 : le samedi 26, enfin RAS à Bourges.
 
- Le football a la cote à Bourges avec le Bourges-foot contre Lyon en 32 ième de la Coupe de France. Quelle revanche pour les jeunes de Bourges-Nord.

- le basket et les tangos en difficultés, avec une mauvaise passe mais une qualification pour les quarts de final en Euroligue.
 
- le mur de Vosnek change sur le fronton de la Maison de la Culture.
 
- L'affiche complète d'un Printemps de Bourges musical mais très sérieux.
 
- Après la concertation sur le Bourges 2050, puis les cahiers de doléances, puis le grand débat national de M. Macron, et à Bourges le grand débat qui verra son lancement le 5 février au Pavillon d'Auron avec le maire de Bourges.
Et en plus Bourges est sur le site " Mon avis citoyen" ça fait pas beaucoup.

 
DOSSIER PRINTEMPS DE BOURGES 2019 : SERIEUX !
Autrefois, une conférence de presse annonçant le programme du Printemps de Bourges donnant le nom des vedettes, souvent très connues, et les salles où elles se produiront.
Jeudi dernier, avec Boris Vedel et son équipe, ça a commencé avec cette question " Quel sens et quelle place pour un festival ?".
Du sérieux, car " il faut réaffirmer les fondamentaux", et en prime, la recherche pour 2020 d'une certification ISO 20121 sur le développement durable.
Ensuite ce fut l'affirmation des valeurs et il y en aura 4 :
La transmission, la responsabilité, la diversité et la créativité , ce sera la base d'un plan d'action.
Un Printemps avec ses 42 ans, propose 96 spectacles cette année, avec une quasi mixité, et 55% sont de jeunes pousses qui ont fait un seul album ou aucun d'ailleurs.
Il y aura Barbara Hendricks, invitée d'honneur et 4 conférences sur des thèmes avec l'Europe comme l'écologie, l'éducation, les migrants et la drogue. C'est du sérieux, peut être un peu trop.
 
 
Après les 3 B, voici les 2 B : Jean Louis Borloo et Pascal Blanc
 
POLITIQUE BOURGES 2019 et 2050 !
Avec la contestation des gilets jaunes et surtout le samedi 12 janvier et 6300 manifestants dans les rues de la ville dont 600 près à en découdre avec les forces de l'Ordre, le Maire Pascal Blanc par les décisions prises a été à la hauteur, à la fois par ses courriers et pas seulement sur de brefs SMS, mais avec un vrai écrit, et par les précautions prises dans les rues qui ont permis de "limiter la casse au maximum".
 

Les maires de l'agglo Bourges Plus commencent à penser aux prochaines élections municipales de 2020, et une page du Berry Républicain résume ce qui pourrait se passer :
Sur les 17 communes, 5 maires y retournent, dont Bezard, Beuchon, Baudoin, Santosuosso et Garcia.
2 abandonnent , c'est Huchins et de Germay, les 10 autres se tâtent, dont Pascal Blanc le maire de Bourges.
 
 
à suivre
 
QUE FAIRE EN FEVRIER ?
Vous êtes Berruyers alors voici le choix de Bourges-Info.com :
 
- Le Salon du livre d'Histoire des 2 et 3 février salle du duc Jean, par Agora Défense. Il y aura 3 expositions et 2 conférences.
 
- Du vendredi 1er au dimanche 3 mars 2019. A l'initiative de la Ville de Bourges et en collaboration avec le Conseil Départemental du Cher, la Sté Jeanne & Louis Productions organise le tout premier Salon des Seniors du département à Bourges, au Palais d'Auron,
 
- Tout un week-end avec près de 40 exposants pour le 40 ième Salon des Antiquaires au Palais d'Auron les 1, 2 et 3 février.
 
 
Au Hublot :
 
- 10 février," Les frères Casquette". un concert Hip hop.
- 24 février : Olivia Moore un one woman show.
 
Au Palais d'Auron :
15 février : Priscilla Folle du désert, une comédie musicale.
 
Maison de la Culture :
5, 6 et 7 février : Le Misanthrope de Molière dans un espace intemporel !
- 8 février : Vocello, de la musique classique avec le violoncelle de Henri Demarquette.
28 février : une heure de danse avec Scena Madre.
 
 
Et les chauves souris sont en vedette avec un film de FR3 qui montre des chauves souris, mais aussi des personnages qui s'en occupent comme cette dame qui en emmené dans le midi ... En vacances. Mais aussi le Muséum qui soigne ces petites bêtes lorsqu'elles sont blessées.
 
 
CENTRE VILLE ça BOUGE UN PEU A BOURGES
- L'Eurocafé devient Carpe Diem, un nom typiquement Berrichon... NON, il est italien, c'est comme une pizzeria. Comme le dit la pub : "Nous servons des plats italiens classiques, composés de produits frais de qualité et fait maison. La carte et les menus du restaurant le carpe diem changement selon les saisons, nous proposons également des plats végétariens".
 
 
Le repas des seniors au Palais d'Auron, c'est impressionnant, et ça a dû donner des idées à la municipalité, avec un salon des seniors de Louis et Jeanne Production, le premier du genre, et cela correspond bien au fait que Bourges (et le Cher ) devient une ville de personnes âgées, ... Et ensuite, ces gens votent et ne s'abstiennent pas, et ils votent davantage à droite qu'à gauche.
Les municipales c'est en 2020.
 
CULTURE - TOURISME ??
La traditionnelle exposition de Photographes de Nature se poursuit .
On est jamais déçu par cette exposition du Muséum, appelée Wildlife Photographer of the Year, organisée par le Muséum de Londres.
Elle se poursuit jusqu'au 24 février et les affiches de 4 m X 3 m se sont multipliées sur les panneaux de publicité de la ville, ce qui va booster la fréquentation. il y a eu l'an dernier (2018, plus de 32000 visiteur au Muséum pour les diverses expositions)
C'est la 28 ième année du concours et il y a 98 photos qui sont présentées.
L'exposition commencée le 14 décembre dernier se terminera le 24 février 2019.
160 000 euros pour les manifestations des 500 ans de la renaissance à Bourges : quant on sait que les Diseurs du Berry ne demandent pas un sous, où va cet argent ... ?

Les 500 ans de la Renaissance en Val de Loire, avec la région Centre et les Diseurs du Berry prévoient une conférences sur le sujet

et deux visites théâtralisées gratuites dans les rues de Bourges les dimanches 17 et 24 mars à 15 H avec Marguerite de Navarre ou Calvin ou ... les Lallemant, et quelques rois comme Louis XII ou François 1 er.

 
SPORT SPORT A BOURGES ..
Basket et lesTangos et une défaite de plus, 4 sur 5 matchs... un mauvais passage. Ya pas le feu, mais quand même, ça fait fait beaucoup. Heureusement le 23 janvier nos filles ont gagné face à Prague, de quoi se qualifier en Euroligue et reprendre le moral.
 
Rugby et le Bourges XV gagne face à Châteauroux par 22 à 8, et pourrait rester en Fédéral 2, .
Contre Saint Yrieix.
 
Nathalie cherche des maîtres nageurs et autres surveillants de baignade pour les piscines et la plage du lac d'Auron afin d'éviter les erreurs de l'été dernier.
Basket : 81 à 70.
 
ECOLOGIE L'ECOLOGIE D'ERIC A BOURGES ..
Alors qu'il a réponse à tout, "notre Eric" n'a pas dit un mot suite aux propos et demande de Irène Félix sur l'eau potable à Bourges et la zone de captage de Carrefour dite de Saint Ursin : on a pas de plan B" dit l'élue d'opposition. mais il n'y a pas non plus de plan B en cas de pollution de l'eau de la Loire.
Néanmoins, une étude et quelques travaux ou précautions seraient nécessaire.

Bourges Plus souhaite rappeler aux Berruyers de bien vouloir rentrer leurs bacs roulants après la collecte de leurs déchets et de ne pas les laisser en permanence sur la voirie.
Suite aux incendies de bacs roulants survenus lors de la journée du 12 janvier dernier, Bourges Plus demande aux Berruyers d'être vigilants à ne pas laisser leurs bacs dehors notamment samedi prochain.

Un film sur les chauves-souris, présenté au Muséum, et qui a été diffusé sur FR2 lundi 28 janvier... C'est un documentaire appelé "Chauve-souris mon amour", de FR de Pauline Horovitz, axé sur "notre" Muséum de Bourges, avec Michèle Lemaire et Laurent Arthur.

Coucou le revoilà, c'est le parc de panneaux photovoltaïque qui refait surface sur les parcelles de l'ancienne usine Bourges-Engins derrière la piste de l'Aéroport de Bourges.
Une première tentative avait été faite il y a près de 5 ans, et ce fut un refus et un échec.

Selon météo France, l'année 2018 a été la plus chaude depuis que des mesures existent dans la Ville (avec L'abbé Moreux en 1913), et en moyenne cela représente 1 à 2 degrés de plus. Mais le plus grave, ce sont les années très chaudes, 2003, 2011, 2014, c'est à dire des années récentes.
 
Et c'est le jour où est annoncé cette forte tendance que la neige tombe à Bourges pour la première fois cette année.
Une petite couche de poudreuse permettant de faire de très belles photos des parcs et jardins.
 
LES LIVRES DU MOIS
Après Noël
Il est tout petit ce livre, c'est pour les enfants, mais il est très bien , c'est "La galerie des Vampires" dans laquelle l'auteur Laurence Talairach enquête dans "notre" Muséum. Elle raconte une histoire de trois gosses qui entrent de nuit et s'enferment dans le Muséum de Bourges.
On retrouve les pièces, les réserves, le pouce de Berlot ... et des chauves souris.
Achetez cela pour vos enfants, et allez faire un tour au Muséum.
 
Bernard Capo vient de sortir son dernier livre sur Jacques Coeur, une BD disponible depuis quelques jours dont nous reparlerons dans notre prochain numéro et que vous pourrez acquérir en librairie ou au salon du livre d'Histoire de Bourges.
 
LES FILMS DU MOIS AUX CGR A BOURGES
Alors que l'automne a été une sorte de faillite des bons films, le début d'année est excellent.
On notera dans des genres très différents "Les Invisibles", mais aussi "Glass", et puis "Le Facteur Cheval", un bijou, surtout pour celui qui est allé visiter de Palais Idéal à Hauterive.

Fin XIXème, Joseph Ferdinand Cheval, est un simple facteur qui parcourt chaque jour la Drôme, de village en village. Solitaire, il est bouleversé quand il rencontre la femme de sa vie, Philomène. De leur union naît Alice. Pour cette enfant qu'il aime plus que tout, Cheval se jette alors dans un pari fou : lui construire de ses propres mains, un incroyable palais. Jamais épargné par les épreuves de la vie, cet homme ordinaire n'abandonnera pas et consacrera 33 ans à bâtir une oeuvre extraordinaire : "Le Palais idéal".

 
"HISTOIRE" La subversion ?
Non ce n'est pas 1789, comme le disent certains, et Hérodote.net l'a bien montré, à la veille de la Révolution, les cahiers de Doléances étaient rédigés par des gens de bon et souvent haut niveau dans la Société de l'époque.
C'était bien écrit, par l'élite et pas par des paysans illettrés.
Quant aux grandes révoltes, Bourges ne se souvient plus de 1936, et assez peu de 1968, il faut dire que ce fut plus calme qu'en janvier 2019 !
Par contre on retrouve dans le Berry Républicain en 1971 une mise en garde du Président Pompidou, qui se déclare décidé à réprimer une éventuelle subversion générale", c'est dire que ça n'allait pas très fort, évoquant "une tentative de renverser le gouvernement" par la rue et il demande au public de participer à ce maintien de l'ordre.
On a aussi parfois la mémoire courte !
 
QUESTIONS A BOURGES

Question 1 :

Pourquoi le département du Cher n'a qu'une seule étoile Michelin (Le Cercle à Bourges), la cuisine berrichonne est-elle au plus bas, ou le berrichon n'a aucun goût.

 Question 2

Pourquoi Yves Coppens une sommité scientifique mondiale, a t-il fait en janvier une conférence à Crézancy et pas à Bourges ? Un grand Bravo aux élus de Crézancy....

 
ET ENCORE
 
 

 
- La gestion par le Maire et la préfète des manifestations gilets jaunes.
 
- Le sang froid des commerçants face à la horde de casseurs.
 
- Bourges accueille le Service National

- l'exposition au Muséum des photographies de nature.
- Des gilets jaunes casseurs et destructeurs : une horde !
 
- le refus du patrimoine de prendre en compte les Diseurs du Berry.

- un nouveau bâtiment ex GDF à la sortie de Bourges aux Danjons .

- la gastronomie dans le Cher : 1 seule étoile sauve le département : le Cercle.
 
1/ La Renaissance à Bourges
Les Diseurs ne sont pas dans les "petits papiers" du service du patrimoine de la Ville, mais ils avancent et les répétitions pour les 2 visites théâtralisées sur La Renaissance à Bourges les dimanches 17 et 24 mars à 15 h.
C'est gratuit mais sur inscription à l'Office de Tourisme 02 48 23 02 60
On verra François 1 er à Bourges, avec la reine Claude, mais aussi Calvin et son épouse et aussi Geoffroy Tory ou
Bien entendu, l'université, avec Alciat, et maître Goninus, bien connu et la grande Marguerite de Navarre, duchesse de Berry, la Marguerite des Marguerites.
3/ Le Salon des seniors
 
Les optimistes pensent que c'est le salon du Bel âge, les pessimistes, que c'est le salon des vieux.
Près de 70 stands, des animations, des conférences feront vivre le Palais d'Auron durant 3 jours dans une ambiance qui se voudra résolument enthousiaste.
Les thèmes proposés aux visiteurs seront nombreux :habitats et services, plaisirs gourmands institutions, aide à l'autonomie / aide à la personne / forme
santé et bien-être / loisirs / voyages et culture / nouvelles technologies
patrimoine / retraite et droits / emploi
2/ Le Printemps de Bourges
 
La programmation complète du Printemps de Bourges a été dévoilée le 25 janvier au public.
Et il y en a pour tous les goûts,
Un festival qui prône la diversité musicale et la création d'émergence, ce qui doit lui permettre de se singularisé par rapport à une uniformisation des grands festivals de France.
"Le développement durable va structurer notre pensée", c'est beau comme du Voltaire.
On notera un hommage à Jacques Higelin par ses enfants et plus de 500 artistes en coeur de ville.
 
3/ Le Salon des Antiquaires
 
Tout un week-end avec près de 40 exposants pour le 40 ième Salon des Antiquaires. Du mobiliers des 17ème, 18ème et 19ème siècles, mobiliers art déco ainsi que tableaux, verreries, cristal, céramique, arts de la table, argenteries, lustres, miroirs, sculptures, bronzes, bijoux, linge ancien, tapis d'orient…
ce Salon Berruyer parie chaque année sur la qualité, l'authenticité et la diversité des pièces exposées.
L'expert Guillaume Rullier délivre, sur place et sur demande, des certificats d'authenticité.
 
 
 
 
 
 
 
 
COUP DE GUEULE QUE DE CASSE LES 12 et 19 JANVIER
Quelques soient les motifs de mécontentement de la population, et même si le droit de manifester est un élément important de notre démocratie, la destruction de magasins, de voiture ou de mobilier urbain n'est pas semble-t-il inscrit dans la Constitution.
 
Aussi, la police et la justice doivent être intraitables avec les "casseurs" qui ne sont pas des gilets jaunes berrichons, généralement calmes mais une minorité d'abrutis venus casser notre ville.
 
COUP DE GUEULE LA MORT DU CENTRE VILLE SE POURSUIT
Il y a les intentions, les discours, les palabres, et la réalité du terrain.
Il semble, mais cela reste à vérifier que des services entiers sur l'énergie (Enédis, ex GdF) , situés en centre Ville vers le Pont d'Auron soient en passe d'aller sur la périphérie, vers la route de Marmagne ou de La Chapelle.
De même un grand magasin alimentaire devrait aller route de La Chapelle à la sortie de la Ville.
Ajoutons le départ de l'hyper centre d'une partie importante du Conseil départemental aux Pyramides ... et à la fin, il ne reste plus d'activité publique dans le centre-ville. 
 
INDISCRETIONS A BOURGES, MADAME MICHU M'A DIT ...
Madame Michu :
Madame Michu vous dit ce que le Berry Républicain, le Petit Berrichon, feu le Big Journal, n'osent pas vous dire.
Quant aux réseaux sociaux, ils disent tout et parfois n'importe quoi. bref.
Et puis, les "croissants chauds" du BR ne sont plus ce qu'ils étaient, ou ne traitent plus trop de Bourges, aussi les propos de Germaine Michu sont désormais sur Bourges info.

 
- Vous savez, au début, les gilets jaunes, ils me semblaient sympathiques, et puis il y avait beaucoup de vieux aux 3 ronds points de Bourges. Mais au second samedi, ils ont insulté mon fils qui n'avait pas mis un gilet jaune dans sa voiture au rond point de Fussy.
 
- Et puis après j'ai vu la ville se barricader, c'était lugubre, et le samedi 12 une foule a envahit Bourges et 300 casseurs ont cassé des panneaux, brûlé des poubelles, et tout et tout, et c'est qui qui paie ? Et ben la Germaine Michu !
 
- Enfin, le samedi 19 dernier, je vais pour faire des courses rue Moyenne et voilà t-y pas que des gilets étaient en train de démolir et casser le palmarium, en face de Séraucourt. Oh les Vandales ! j'aurais eu 50 ans de moins, je leur rentrais dans le lard.
 
- C'est quand que les gens du patrimoine à Bourges remettent les pieds par terre ? Pour le moment, ils sont dans leur petite sphère, et ils ignorent tous ceux des associations qui parleront de la Renaissance. Comme dirait Rabelais ou Macron : Cornebidouille.
 
- les Diseurs du Berry sont fâchés comme des talunes, ils vont faire des visites théâtralisées, gratuites sur La Renaissance dans notre ville, et bien, les dogmatiques du patrimoine y en veulent pas... Eux seuls ont la vérité historique.
 
- Le Printemps de Bourges, il y avait mon cousin, l'autre jour à la présentation à la presse, il m'a parlé de l'ISO 20251, des illuminations, de l'environnement, et les artistes, il ne les connait pas bien.
 
- Vous savez, le Printemps de Bourges, c'est plus de mon âge, mais j'aime flâner dans les allées, j'y écoute des "chanteurs" sur des podium comme autrefois à la Foire, mais c'est pas Trenet ni Montand.
 
- Il est revenu le Julien Clerc chanter à Bourges et bien je l'avais vu le 24 juin 1979 sur le podium numéro 1 de la Foire de Bourges au parc Saint Paul, c'était la soixantième. Et il chantait avec une belle voix et des cheveux bouclés.
 
- Le Printemps de Bourges, ah, je peux vous en parler, j'étais là en 1978 ou 79 lorsque les zozos du printemps de la chanson, ont bouffé les oies ou les canards du zoo qui existait au parc saint Paul : des vandales.
Aujourd'hui, ils mangent des kebabs ou des tartiflettes, dans les allées du Printemps, normal, ya plus d'oies au Muséum.
 
- Comme il était sérieux le monsieur Vedel du Printemps de Bourges, il parle de l'écologie, et il a dit que ce sont de bonnes intentions, mais que c'est difficile d'agir, c'est bien de causer mais on fait quoi ? C'était du bon sens berrichon, il devient d chou nous le Ptit gars.
 
- J'y comprend rien, je suis allé remplir l'autre jour un cahier de doléances à la mairie, et puis je suis allé hier 31 janvier à la concertation finale de Bourges 2050, et puis mon petit fils m'a dit, il faut que tu ailles sur internet Mon avis citoyen, pour faire entendre ma voix, et aujourd'hui, c'est le monsieur Macron qui me demande mon avis dans ce qu'il appelle le grand débat... Mais avec tous ces débats, c'est qui qui fait la cuisine et repasse le linge ? C'est encore la Germaine Michu.
 
- Et puis dans ce capharnaüm, voilà t-y pas que je viens de lire que le chômage a diminué dans notre département. Enfin une bonne nouvelle. Il faut que ce soit dit !
 
Vous voulez réagir,
alors comme les autres consultations ....
EXPRIMEZ VOTRE AVIS
écrivez à : madame Michu bourges-info.com
 
Mais ce n'est pas certain que ça nous serve !
 
Rechercher dans Bourges-info un sujet donné :
 
 
RETOUR EN HAUT DE PAGE

 

Contact : - Mentions légales