le site d'informations de Bourges - Bourges-info

L'INFO MENSUELLE DE BOURGES
un MAG paraissant tous les 1 er du mois (gratuit et sans pub)
 
Edition du 1 er mars (maj = 16 mars)
Bourges-Info.com
MARS 2017
Semaine 08
NUMERO PRECEDENT BD_BULLES_2016
Mme MICHU
BD BULLES 2014 ARCHIVES DE BOURGES INFO
Sommaire du Mag
de mars 2017
 
- L'Office de Tourisme de Bourges : le retour gagnant en mars, avec Bourges-Berry-Province.
 
- le gag de l'étoile Michelin pour un bistrot de Bourges
 
- Printemps de Bourges : plein feu sur les retombées économiques.
 
- Les musées de Bourges sont payants, mais comme prévu, ils sont déserts.
 
- Les finances de la ville vont mieux !
 
- Basket : Championnat difficile, et des défaites au Prado ! Mais qualification pour les quarts en Euroligue.
 
- Madame Michu monte au front désormais tous les mercredis sur Bourges-info.
 
La citation du mois :
 
" Ecrire, c'est toujours prendre un risque. Et finalement, j'aime beaucoup prendre des risques.
Les critiques acerbes, les commentaires négatifs font partie des conséquences assumées."
 

Rémy Beurion

 
- LES BLOGS

MARS 2017

>>>Réagir 

EDITORIAL
Nous sommes à un mois et demi du premier tour des élections présidentielles, et il faut reconnaître que l'information nationale prend le pas sur le local.
En restant factuel, le projecteur médiatique épargne la ville et si on excepte la grosse bêtise d'avoir mis les musées payants, il n'y a pas eu ces dernières semaines d'annonces intempestives. Ça repose !
Il reste parmi les gros dossiers, la concrétisation du tourisme à Bourges à condition que la ville reste au premier plan, la suite du PRU, Plan de Renouvellement Urbain qui est d'un coût considérable mais qui est une nécessité, et enfin "le" chantier du mandat avec la Maison de la Culture.
Mais avec les finances de la Ville qui se redressent (économies et impôts) il faut aller plus loin car il manque un souffle, un projet ou un rêve qui porterait la population à, enfin, jouer le jeu.... et ce ne sont pas les caisses à savon qui sont de joyeuses animations de village qui porteront ce souffle.
Alors, messieurs les élus ... De la réflexion et de l'imagination.

roland narboux
 
>>>cliquer ici

IMAGE DU MOIS
LE MUSEUM FAIT LE PLEIN
 
C'était le jeudi 23 février, et il y avait foule au Muséum, avec 340 entrées dans l'après midi.
Regardez la photo, on se bousculait vers le seul lieu où des animaux sont vivants.

ET BOURGES A LA TELE

Et une fausse étoile !!!!

Bourges pendant 48 heures sur toutes les chaînes de télévision, à la suite d'une bévue du guide Michelin qui a attribué une étoile à un bistrot de la route de La Chapelle à Bourges.

LE CHIFFRE DU MOIS
22 180 nuitées
 
C'est le nombre de nuitées générées par les visiteurs au Printemps de Bourges 2016, c'est à dire 3700 nuitées chaque soir du festival, sauf le dimanche soir où chacun rentre chez soi).
C'est aussi 50% de ces nuitées qui se font le week end.
LA PERSONNALITE DU MOIS
Ludovic Azuar
 
Il est désormais l'Homme du Tourisme à Bourges (et dans le Cher), une tâche difficile, mais il a la confiance de la Ville et du Conseil départemental.
 
Ludovic Azuar

COMBIEN ça COÛTE ?
7,5 millions d'euros
 
C'est le montant des sommes qui sont destinées en 2017 au PRU, Plan de Rénovation Urbain pour Bourges avec la réhabilitation d'une partie des Gibjoncs.
C'est aussi une des raisons des difficultés de la Ville depuis plusieurs années, car les sommes sont considérables même si les aides étatiques de l'ANRU sont importantes.
 
 
LE SAVIEZ-VOUS ?

Une rue André Chaumeau ?

C'est une demande de Yannick Bedin qui voudrait donner le nom d'une rue de Bourges à André Chaumeau, un comédien né à Bourges en 1924.

Il a joué dans plus de 40 films, souvent des rôles secondaires, mais un belle présence.

Il a commencé sa carrière avec le film de J.P. Delanoy : Marie Antoinette en 1956. Il a participé à près de 50 téléfilms.. ou séries télévisées.

Il jouait encore en 2012.

 
POLEMIQUES
Les chiffres des entrées ?????
 
Quelles sont les nombres d'entrées payantes (et non payantes) dans les 4 musées de Bourges en janvier ? c'est un chiffre de 300 entrées payantes sur le mois, et avec les gratuits (enfants, 1 er dimanche du mois, abonnements Blaireau ...) visites commentées, cela fait le double soit 600 entrées.
Donc chaque jour, un musée, en moyenne rapporte 8 euros.
 
 
C'EST QUOI ???
Cette photo ci-dessous,
c'est QUOI ? c'est OU ? et qu'est ce que ça représente ?
 
 

Le mois dernier
 

Il s'agit d'une antilope qui est en vitrine depuis un mois au Muséum, et qui a toute une Histoire.
 
L'INFO DU JOUR A BOURGES
 
BOURGES BASKET EN QUART
 
Chaud, chaud , elles ont eu chaud les filles de Bourges, le match perdu en Turquie et pourtant qualif au goal average, trois équipes à égalité... et Bourges s'en sort.
Prochain match contre Koursk... battues de 5 points, on attend le 10 mars
 
(photo L. Argueyrolles/L'Equipe)
 
LE RETROVISEUR
C'était en 2015
 
Avaricum- la synthèse en ce 1 er mars est la suivante :
Pour le maire de Bourges, Pascal Blanc, la construction se fera.
La préfète a signé le décret autorisant la coupe des 82 arbres des pentes de Séraucourt.
- ensuite, il faudra couper les arbres, et soit se mettre d'accord avec les écolos, ce qui semble impossible actuellement où faire venir les CRS ! Rien n'est joué.
 
 
- enfin réaliser les fouilles archéologiques qui pourraient durer un à deux ans (voir Avaricum).
La Maison de la Culture va occuper beaucoup de monde pendant les mois et années à venir.
Les opposants sont de toutes les manifestations et inaugurations, en ligne, en silence et portant des pancartes.
QUESTIONS A BOURGES
Question 1 :

C'est quoi cette rue sans nom ? car il existe encore dans notre ville des ou une rue qui n'a pas de nom, c'est dans le quartier Notre Dame.
 
 

Question 2
 
Au fait, cette photo nous a été envoyées, c'est l'état de délabrement des certains appartements squattés dans Bourges Que font les opérateurs ?
 
 
UNE BELLE PROMENADE

Belle réhabilitation de la promenade des remparts

Oui, elle est très belle la promenade des remparts, c'est vers la rue Bourbonnoux, et en plus, il y a des massifs qui sont en cours de plantation, ainsi que des arbres.

Une belle ballade qui était négligée car impraticable en cas de pluie, aujourd'hui, c'est nickel. 

En souvenir de
FRANçOIS ANDRE
 
Il avait 93 ans, les plus anciens se souviennent de cet homme, jovial
 
C'était un véritable artiste qui faisaient des caricatures de nos hommes politiques locaux ou de monsieur tout le monde.
C'était aussi le directeur de la poste de Bourges et un humaniste convaincu.
Il reposera aux Capucins.

Mars 2017

2016 >>>Réagir  

 En savoir plus sur Bourges: http://encyclopedie-bourges.com/  

 

L'OFFICE BOURGES UN OFFICE DE TOURISME EN MARS
Depuis ce mercredi 15 mars 2017, l'Office de Bourges est à nouveau ouvert.
     
    Même emplacement face à la cathédrale.
    Mêmes hôtesses que précédemment.
    mêmes horaires
     
La majorité du personnel a été repris.
 

La fin d'un Office de Tourisme qui avait été créé en 1912 : une page s'est tournée, et il n'y a plus actuellement de structure pour le tourisme à Bourges
.
C'est encore un peu flou , mais les réunions avec la presse montrent une volonté de recréer une structure forte, même si elle est encore associative.
 
Nous retiendrons :
- La mise en place d'un Office de Tourisme Bourges Berry Province sur les mêmes lieux que précédemment, et avec une partie significative du personnel ancien.
 
- La faiblesse de la représentation des élus de Bourges dans la structure nouvelle, et visiblement, aucun élu de Bourges n'a pris le problème du tourisme en main.
 
- Tout repose donc sur les épaules du jeune Ludovic Azuar, directeur, ne sera-t-il pas un peu esseulé ?
 
32 : C'est le nombre de membres de la nouvelle gouvernance du tourisme à Bourges, avec Bourges Plus.
 
Une structure associative se met en place avec l'agglo Bourges Plus et le Département, et un financement identique aux années précédentes (au prorata du temps).
La réouverture se fera vers le 15 mars, et il s'agit de reprendre la place de l'Office en catégorie 1, alors que le nom sera sans doute : Bourges-Berry-Province.
 
Quant aux guides, c'est le service du Patrimoine qui reprend la main dans ce domaine qui est à l'origine des difficultés actuelles.
-
 
PdB 2017 BOURGES ET SON PRINTEMPS
Les artistes qui viennent au Printemps de Bourges ont pour certains été bien récompenses aux Victoires de la Musique.
Vianney, ....et Renaud, on les verra à Bourges en avril prochain.
 
On notera aussi les résultats de l'étude de l'an dernier sur les retombées économiques :
 
157 744 entrées (hors centre-ville et Printemps dans la Ville) ont été enregistrées sur le site du Printemps de Bourges
Les consommations dans les bars, cafés et stands du Printemps de Bourges s'élèvent à plus de 3,8 millions d'euros.
La Ville de Bourges est le premier partenaire financier public du Printemps de Bourges avec une subvention de 657 700 € versée en 2016.
 
DOSSIER MALAISE A BOURGES :
"Comment expliquer à mes petits-enfants que le meurtrier de leur mère est libre ?". C'est le cri de douleur du père d'Anne Pavageau, qui dit être "ravagé et effrayé".
 
Rappelons que le 14 octobre 2011, elle a levé la main pour se protéger du coup de sabre qui allait lui être fatal. Anne Pavageau, 30 ans, gardienne de la paix, a été touchée au flanc par le sabre d'Olivier Roson, un professeur de sciences réputé fantasque du lycée Jacques Coeur à Bourges.
Déclaré pénalement irresponsable en août 2013, le meurtrier a séjourné 2 ans à la prison de Fresnes, puis deux autres en Gironde dans une Unité psychiatrique spécialisée et il est sorti libre en juin 2015, il ne sera jamais jugé.
Remarquons que cette douloureuse affaire n'a pas fait la "Une" des médias, pas plus que sur les réseaux sociaux.
 
" Il y a quelque chose de pourri dans notre royaume de France" chantait autrefois Jean Ferrat.
Présentation de la nouvelle structure du Tourisme
 
POLEMIQUE LA FIN DE LA GRATUITE DES MUSEES DE BOURGES
Les musées sont payants depuis ce 1 er janvier 2017 : des chiffres
 
C'est le dernier Conseil municipal de l'année qui a voté la fin de la gratuité des musées de Bourges, un système cassé au nom de l'idéologie et de faire table rase du passé.
Les chiffres de janvier pour les entrées payantes (Bourges - hors Bourges - réduits ) :
Entrées payantes pour les 4 musées = 300 personnes (297) soit 2 personnes par jour et par musée.
Cela a rapporté 1094 euros soit 273 euros par musée pour le mois.
le musée qui s'en sort le plus est celui des Mof ( 91) et le moins, c'est Lallemant (50)
 
POLITIQUE PRESIDENTIELLES ET LEGISLATIVES A BOURGES
Pour ceux qui ne suivent pas la politique nationale ou locale.
 
Quelle image ! la radio Europe 1 est venue, dans le cadre des élections présidentielles avec son gros bus, afin d'écouter les Berruyers et si certains avaient des questions à poser, ils avaient un micro à leur disposition.
 
Une bonne initiative à la fois civique et promotionnelle... Mais quel accueil de notre ville lorsque l'on regarde les détritus qui étaient à proximité immédiate !
Et c'était devant le centre commercial Avaricum. Il arrive parfois d'être nuls en accueil.
 
 
La date des futures élections nationales :
Présidentielles : 23 avril et 7 mai 2017 et Législatives : 11 et 18 juin 2017
Elections présidentielles :
La France insoumise : Jean-Luc Mélenchon
Le Front National : Marine Le Pen
Les Républicains : François Fillon
Le Parti Socialiste : Benoît Hamon
En Marche : Emmanuel Macron
Debout la France : Dupond Aignan ........ à suivre
Elections législatives :

1 ° Circonscription (Bourges - Aubigny - Sancerre) : député sortant Yves Fromion (LR)

A LR, Wladimir d'Ormesson
Au PS, Céline Bézoui
Au FN : .
A l'UDI : Laurent Sorcelle
Au PCF : Marie-Christine Baudouin
A la France insoumise : Frédéric Renard
A En Marche : Philippe Bensac ?.

2 ° Circonscription ( Bourges - Vierzon ) député sortant Nicolas Sansu (FDG)

Au PCF : Nicolas Sansu (député sortant)
Au PS : Agnès Sinsoulier comme en 2012.
A L R, Sophie Bertrand
Au FN : .
A l'UDI : Jean Pierre Pineau
A En Marche : en attente du nom du candidat.
 
3 ° Circonscription ( Bourges - Saint Amand) député sortant Yann Galut (SER)
 
Au PS : Yann Galut (député sortant)
Au PCF : Magali Bessard.
A droite, LR : Louis Cosyns.
A l'extrême droite, au FN : Gilles Saitz.
Au centre à l'UDI : Olivier Béatrix.
A la France insoumise : Jean Marc Riffet.
A En Marche : en attente du nom du candidat.
 
Et d'autres candidats d'extrême gauche ou indépendants... ou des changements.
 
QUE FAIRE ? MARS A BOURGES : IMPRESSIONNANT !
La Maison de la Culture : un mois important
 
1, 2 et 3 mars : Tribus, une création théâtrale.
9 et 10 mars : Ad Noctum, spectacle de danse.
16 mars : Campo Santo, Impure Histoire de fantômes, une création de musique / Installation.
21, 22 et 23 mars : Aune Carmen en Turakie, musique et marionnettes.
28 mars : Amore Siciliano, musique méditerranéenne
31 mars : l'intégrale des quatuors de Bartok
 
A le Hublot
12 mars : dimanche, à 17 h , Flannan Obé. Spectacle musical. "Je ne suis pas une libellule".
26 mars ; dimanche à 17 h, Monsieur Fraize.
 
Au Palais d'Auron :
Du loto mais aussi :
7 mars : Celtic Legends
11 mars :Jean Marie Bigard
16 mars : Ari Abbitan
 
Les Diseurs du Berry :
 
19 et 26 mars Visite théâtralisée "Sur les pas de Louis XI à Bourges ", à 15 h
 
Culture
 
C'est l'annonce par le Conseil départemental que les Médiévales sur le thème de Jacques Coeur se dérouleront les 3 et 4 juin prochain.

Le député en campagne

VILLE BOURGES,
Conseil municipal de février , le ROB c'est le Rapport d'Orientation Budgétaire
 
Rien de significatif , si on ne s'intéresse pas aux finances de la ville, alors il faut faire l'impasse sur le Conseil du 28 février.
Mais très peu d'élus présents et aucun public.
On retiendra que les finances de la ville sont sur le bon chemin, -5,2 millions de désendettement, la marge brute va mieux de + 2,6 M euros, et la capacité à rembourser la dette s'améliore de 4 ans.
Alors pour 2017, les investissements restent forts (22 millions d'euros, malgré le déficit des subsides de l'Etat qui baissent de 2 millions d'euros.

On notera aussi que pour le première fois, le Conseil communautaire de Bourges plus, s'est tenu le 27 février dans la salle du Conseil municipal de Bourges : un grand moment et une initiative forte de Pascal Blanc.
 

- la cathédrale :
 
On a pu voir de nouveaux (mais petits) échafaudages sur la toiture de la cathédrale, c'est le couvreur bien connu Peslard, qui réalise quelques adaptation de la toiture réalisés vers 2012.
 
Et ce sont à nouveaux d'importants travaux pour la Cathédrale, cette fois ce sera, après la toiture, la réfection et la mise en sécurité de l'édifice, en particulier les installations électriques qui pourraient presque dater de Henri de Sully !
Chacun a pu constater que depuis 15 ans, il n'y a plus de système qui permettait d'éclairer l'intérieur de la cathédrale en mettant 1 (ou 2) euros dans une petite boite ... et les haut de la cathédrale était alors éclairé prenait 2 ou 3 minutes. Mais le système selon le bedeau de l'époque était dangereux et il fut arrêter avant qu'un accident survienne.
Donc les travaux de sécurité sont indispensables.
 
 
Lahitolle
 
Enfin un gymnaste à Lahitolle pour les étudiants, mais il servira à d'autres personnes.
 
Fouilles de Séraucourt :
 
Elles se poursuivent et l'on aura en avril les premiers résultats, mais on a pu voir des murs en terrasse, des éléments de boutiques artisanales, mais pas de villa gallo-romaine susceptible d'arrêter le chantier.
On sait que la Maison de la Culture sera construite et que sur les pentes, des arbres seront replantés, et sans doute un peu de vigne !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La Mission locale continue son périple dans Bourges au fil des années. Après la Halle Saint Bonnet et les Jacobin, elle vient d'atterrir rue de Séraucourt à la place de l'activité Tourisme du département.
Cet immeuble, fort bien placé, avait fait l'objet pour la façade d'une étude écologiques pour faire pousser un mur végétal : nous avions émis des doutes ... et on voit aujourd'hui que ce fut un bel échec. Paysagiste des murs, ça ne s'improvise pas.
 
 
 
 
 
 
 
La Poste de Bourges est à vendre ?
En tout cas, si les bureaux de poste d'Asnières et de Jean Baffier sont en sursis, avant fermeture, c'est la Poste Centrale qui vend, selon l'affiche une partie de ses locaux.
C'est pas bon signe pour la réhabilitation du Centre-ville.
 
ECOLOGIE BOURGES,
Le jour où la pluie viendra !!!
Depuis plusieurs mois, il ne pleut pas suffisamment dans le département et à Bourges. Bien entendu, cela ne se voit pas, et l'eau coule bien dans nos rivières et dans les marais, mais le besoin en eau de l'été, c'est aujourd'hui qu'elle tombe !
Espérons que la pluie tombera dans les semaines à venir, en tout cas, les deux derniers jours de février sont ... pluvieux !
Le muséum
 
Et l'exposition temporaire sur les Photographes de Nature, se poursuit au Muséum, et cela jusqu'au 5 mars. C'est à voir, alors que la carte Blaireau fonctionne toujours et donnera l'accès aux autres musées payants de la ville.
 
1865 entrées depuis le 1 er janvier 2017, et dans les chiffres, il y a eu 34 306 entrées au cours de l'année 2016.
 
31686 en 2013
32287 en 2014
 

SPORT

LE SPORT A BOURGES
- Le basket des Tangos :
Comme l'an dernier à la même époque, les Tangos sont à la peine, elles sont à la cinquième place du championnat de France, ce qui ne s'était pas vu depuis des lustres ! Et encore une défaite au Prado, samedi 25 février dernier.
Qualification en Euroligue : de justesse après une défaite 69 - 51 face aux Turques de Hatay, mais ex equo avec Salamanque et Hatay, le goal average leur a été favorable.
Prochains matchs de quart : Koursk le 7 mars (défaite) et au Prado le 10 mars.
 
- Le rugby : ça va, le Bourges XV et une belle victoire face à Vierzon et une troisième place en championnat.
 
- Le Bourges 18 en football, pour les hommes, en CFA2 se trouve en très mauvaise posture, la 12 ième place, il faudra se maintenir.
 
Enfin les 24 heures de Bourges à la marche.
_
 
LES LIVRES DU MOIS A BOURGES
Le livre intitulé "Bourges et ses écrivains" est désormais en vente dans les librairies de Bourges, La Poterne et Point Virgule. C'est un ouvrage de Roland Narboux qui a regroupé en 200 pages ce que des auteurs ont écrit sur la ville de Bourges, de Jules César à Jean-Christophe Rufin en passant par Stendhal, Rabelais, Saint-Exupéry ou d'autres moins connu, Percy Allen, Ernst Jünger ou Pio Baroja.
 
 
Au total, ce sont près de 60 auteurs qui ont écrit une ligne, une page, un paragraphe ou un livre sur Bourges. Des lettres, des romans, des poèmes, des essais, il y a de tout, merci à Lamartine, Marcel Proust, Alain Rafesthain ou Jean-Pierre Ferrère, sans oublier Michèle Lemaire, Georges Siménon ou Fulcanelli !
 
LE FILM DU MOIS AU CGR A BOURGES
SPLIT
Et une grande claque, vous prenez un acteur principal comme James McAvoy incroyable et impressionnant, des actrices secondaires absolument parfaite dans leur rôle, la jeune et prometteuse Anya Taylor-Joy en tête, une histoire originale de Shyamalan, un réalisateur virtuose qui marque un retour au somment, un suspens à vous clouer au fauteuil, une apparition du réalisateur, un pitch énorme et inattendu... et vous obtenez une oeuvre qui restera dans toutes les mémoires à l'instar d'un "Seven" ou "Le Silence des Agneaux" M. Night Shyamalan est-il un génie artistique ? Après avoir vu ce film, la réponse est un grand OUI ! A voir absolument.
 
 
 
 
 
Si ça joue encore, le dernier Dany Boon est à voir, ce n'est pas du grand cinéma, mais Raid Dingue, ça peut se regarder un peu comme autrefois les Louis de Funès. Les bobos ne vont pas aimer les autres passeront un bon moment de "rigolade"
 
"HISTOIRE" LES POLONAIS A BOURGES ET ROSIERES
Cela se passait à Rosières
Force fut donc, dès 1922, de recourir à la main-d'œuvre étrangère puisque, sans moulage ni émaillage, ni ébarbage, l'usine ne peut produire quoi que ce soit. Les nord africains furent essayés sans succès : dans la cité ouvrière, c'est célibataires furent moralement indésirables ; les Portugais ne réussirent pas mieux, faute de pouvoir s'adapter au travail de la fonderie : pas davantage que les Russes fuyant le régime bolchevik. Seule la main-d'œuvre polonaise réussit.
C'est un rapport du commissaire spécial de Bourges du 23 décembre 1938.
 
dans le Cher, il y avait 7000 étrangers de 1932 à 1939 dont près de la moitié (3000 polonais)
(et 90% à Lunery)
CAHB N° 129 mars 1997
Lucien Romangeon, c'était une figure ! Adieu Lulu.
 
NOUVEAU
 
 

 
- Le garde dans les Marais
 
- La promenade des remparts réhabilitée
 
- Les visites "gratuites" des Diseurs du Berry
 
- Premier Conseil communautaire en mairie de Bourges
- L'augmentation des impôts du Conseil départemental
 
- Musées de Bourges : zéro pointé.
 
- Le salon du livre d'Histoire Agora
 
- Et la fibre optique ? C'est pour 2021 ... Bourges, ville sinistrée.
 
1/ Les Diseurs du Berry :
 
Une visite théâtralisée dans le Bourges médiéval, sur les pas de Louis XI, qui vient à la fin de son existence, une dernière fois dans sa ville natale.
Ce sont une quinzaine de Diseurs qui vous promènent... C'est gratuit et ce seront deux dimanches, les 19 et 26 mars à 15 heures.
Il suffit de venir sans s'inscrire.
Le départ est prévu place Etienne Dolet, vous serez accueillis par Bertrand de Commynes.
Une prochaine visite des Diseurs , ce sera le cimetière Saint Lazare en hommage aux soldats qui y sont enterrés.
2/ le Muséum
 
Non, il ne passe pas à la gratuité le Muséum, mais il vit et ses animations, ainsi que des affiches 4 mètres sur 3 avec le singe grimpant à un arbre sur tous les panneaux de Bourges, ça aide.
Alors la prochaine exposition temporaire sera sur le "petit peuple des rosiers" à partir du 20 mars et le titre en est "pétales et mandibules".
3/ Exposition originale à la Médiathèque
 
C'est sur le bois et ce que l'on peut faire avec des arbres ou des branches.
L'exposition se poursuit jusqu'au 25 mars, et il y a des animations sur le sujet comme un film le 23 mars sur "produire autrement".
C'est pour les grands et les petits : l'arbre apporte l'oxygène qui nous permet de respirer, dans la ville, il sert à décorer le paysage et dans les forêts, il permet de produire du bois... et cela permet de faire des objets que l'on peut voir dans cette exposition.
 

4/ Le Printemps de Bourges

SÉCURITÉ EN SALLE :
Le Printemps de Bourges a adapté son service de sécurité dans toutes les salles du festival.
Le dispositif prévoit un contrôle des accès en salle en deux temps avec une fouille / palpation systématique.
pensez à venir plus tôt ! Les horaires d’ouvertures des portes sont avancés :
Accès au W 3h avant le début des spectacles
Accès au Palais d’Auron et au 22Est/Ouest 1h30 avant le
Accès à toutes les autres salles 1h avant le spectacle.

.
 
COUP DE GUEULE LES CARTES TOURISTIQUES DU CHER ???
Cette carte touristique de Bourges qui a été faite il y a un certain temps mais que l'on peut encore voir est intéressante, heureusement que la ville de Bourges est au centre du département, car la cathédrale est pas plus mise en valeur que d'autres bâtiments d'un moindre village du département.
 
Il n'y a pas de hiérarchisation de ce qu'il faut voir, cela d'ailleurs est conforme avec ce que l'on voit sur l'Autoroute, il y a le mot cathédrale, mais même pas la photo.
 
Vous ne ferez venir le touriste dans le Cher que si Bourges est en bonne place, et ce n'est qu'ensuite que le touriste prendra conscience qu'il y a autre chose à voir dans le département : Sancerre, St Amand et même Aubigny !!!
COUP DE GUEULE LA TOUR S'ECROULE A BOURGES
C'est la promenade des remparts qui vient d'être réhabilitée et le parcours est particulièrement agréable, et le promeneur est enfin au sec.
Donc rien à dire sur ce point...
 
Mais en arrivant dans cette promenade, de la rue des Trois Maillets, on tombe sur cette tout avec des étais inquiétants... On a l'impression qu'elle va tomber !
 
Sauf démenti, elle appartient au Conseil départemental, et cela fait une quinzaine d'année qu'elle est ainsi. Devant le danger potentiel, la Ville a la possibilité de faire les travaux et d'envoyer la facture au département.
INDISCRETIONS A BOURGES, MADAME MICHU M'A DIT ...
Madame Michu :
Madame Michu vous dit ce que le Berry Républicain, le Petit Berrichon, le Big Journal, non, il existe plus, il a fusionné avec les Nouvelles de Bourges n'osent pas vous dire ou ne peuvent pas vous dire :
Et puis, les "croissants chauds" du BR ont tendance à devenir aléatoires, ou ne traitent plus trop de Bourges, aussi les propos de Germaine Michu sont désormais sur Bourges info chaque mercredi, le reste des infos mensuelles ne bougeant pas.
 
mercredi 15 mars
 
" et oui, c'est reparti, Bourges notre village place son animation phare sur les affiches dans toute la ville, les caisses à savon... J'en suis malade, parce que les gens aiment ça !
Bourges ta culture fout le camp."
 
" Malgré mon grand âge, je suis allé voir le nouvel office de tourisme, j'en reviens pas, même lieu, mêmes hôtesses, mêmes produits et mêmes sourires. Ah que j'étais contente, "
 
"Dites, les filles de Bourges, oui, les basketteuses, faudrait pas se prendre pour des footballeurs, on vient, on reste un an ou deux et on repart ailleurs, car c'est mieux payé !
La fidélité à un club, ça existe. De voir ça , j'en suis toute ébervigée"
 
" Dites le à personne, mais j'vais peut être passer à la télé, Meteo à la carte , oui, sur la 3 juste avant Derrick, ils viennent à Bourges et je vais leur montrer mon Marais... Y aura le jeune monsieur Roumesco, j'espère avoir une auto graphe !"
 
mercredi 8 mars
 
" Il y va fort le Bourges-bazard , il reprend le bilan du maire à mi-mandat, et il cite tout ce qui a été , c'est la fermeture de la piscine Robinson, l'augmentation des impôts locaux, la suppression de la Biennale d'art contemporain, la disparition des animations du 1er janvier, le retour de l'octroi dans les musées municipaux même moi, j'aurais pos osé".
 
" J'fais pas de politique, mais le tango le l'UDI et du maire de Bourges, un pas avec Fillon, un pas sans lui, et que je reviens te faire la bise, c'est je t'aime, moi non plus, bref, si j'en crois mon fils ainé qui travaille aux Etablissements militaires, il faut mieux voter Poutou, alors que ma belle-fille vote pour Marine, quelle ambiance chez eux aux Gibjoncs".
 
"Alors moi, j'va vous dire , sur la politique, Macron c'est comme Giscard a l'époque , jeune, beau gosse, fait moderne, Mélanchon, c'est le Georges Marchais d'aujourd'hui, et même que ElKabache est toujours la, pour l'interview. Fillon, c'est comme Balladur en plus droit dans ses bottes, Hamon, c'est le Gastounet, oui, il avait fait 5% en 1969, et la Marine, comme son père, avec quelques points de détails en moins. Quant à l'Arlette de mon époque, nulle ne peut la remplacer, elle est immortelle. il manque quand même un René Dumond bis et son verre d'eau...
Pour les plus jeunes qui comprennent pas, vous n'aviez qu'à apprendre vos leçons d'histoire, sacrebleu !"
" C'est la journée de la femme, et le maire a mangé avec des dames de Bourges, et bien, j'ai pas été invité, moi, Germaine Michu qui a presque connu
Olympe de Gouges, j'ai même lu sa Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne ....en 1791."
 
mercredi 1 er mars
 
" J'ai aperçu le monsieur Lepeltier, l'autre jour vers la cathédrale, et bien il soutient monsieur Macron, je me demande si c'est pas lui qui collait des affiches le soir dans le quartier de l'aéroport, comme au bon vieux temps en 1989... Sûr que si le gamin Macron il passe, le monsieur Lepeltier sera ministre à l'écologie ou peu s'en faut, enfin, on verra !"
 
" Comme le disait mon grand père en 1880, et mon père en 1938, les filles de Bourges, elles ont le "cul bordé de nouilles", et ça veut dire qu'elles perdent, largement en Turquie, et donc ne se qualifient pas ... sauf que le match entre des russes et des espagnoles changent tout et finalement, les Tangos sont qualifiées pour les quart de final".
 
" j'en suis pas revenu, ils sont venus, ils sont tous là, les délégués de Bourges Plus, dans la salle du Conseil municipal de Bourges ! J'en suis toute retournée, car ils tenaient tellement à un terrain neutre ... La prochaine étape, c'est la proportionnelle dans les vices présidences, et après le Grand Grand Bourges une métropole, mais que c'est long, On est bin en Berry, tout doucement le matin et pas trop vite le soir".
 
" J'ai vu qu'un musée à Bourges rapportait en moyenne 8 euros par jour ... Et si on indexait l'indemnité de l'adjoint responsable à ce chiffre ? Il verrait que ce sont des "queues de cerises" et prendrait des positions moins idiote, non ? Enfin, c'est ce que je pense".
 
" Y avait le bus de la radio Europe numéro 1, garé à Avaricum, et ils ont dit que l'on pouvait aller poser des questions aux candidats aux présidentielles, j'y suis allé, mais pas un seul candidat... La gamine a l'entrée m'a dit que je pouvais poser une question, mais pour les voir, il fallait aller à Tours le lendemain il y aurait monsieur Aignan Dupont"
 
" ça alors, le monsieur Mongolfier, il soutient Hamon ! j'ai lu ça dans le Berry, dans lequel il écrit ! J'en reviens pas, je ne pensais pas qu'il en pinçait pour les socialistes de gauche, pour les adeptes de Jules Guesde, je le voyais à l'UDI ou avec la droite des socialistes de monsieur Valls, mais non".
 
"Euh, j'ai vu monsieur Lepeltierà la télé, c'était sur une chaîne de politique, il était sur fond bleu, comme ses yeux... et il causait sur la gauche et pour Macron, si j'ai bien compris. S'il se présentait aux élections comme député, et bien je voterais pour lui, et au Val d'Auron, où j'habite, c'était son canton je crois".
 
" Jvais plus au marché des Marronniers, j'en entend trop, l'autre jour c'était une ancienne élue de droite qui disait pis que pendre sur monsieur Lepeltier qui soutient Macron, lui ancien RPR, me dit-elle, qui fut secrétaire national qui se réjouit de l'arrivée de Bayrou auprès de Macron alors qu'il l'a tant critiqué et mon ancien collègue Gitton ,je crois que lui il ne sait plus où il habite... et puis Cheik Sylla délégué de la deuxième circonscription des républicains qui ne soutiendra pas Fillon ...Si on est pas bien dans sa famille politique ,on la quitte, non j'y crois pas, j'en entend trop, je sais même plus pour qui voter, et puis René Coty est mort, je l'aimais bien ... j'irais plus au marché".
 
 
" Non, je ne méritais pas de me faire tancer après avoir parlé la semaine dernière des candidats aux présidentielles. Non, mais c'est mon petit neveu qui me l'a dit ainsi : et mon poutou ? Ah, bon lui ai-je dit, viens je te le faire ce bisou ... Mais c'était pas ça, j'avais oublié un monsieur Poutou dans la listes des candidats. Oui, celui qui vient à la télé tous les 4 ans... Je m'excuses monsieur Poutou, en tout cas, mon neveu votera pour vous".
 
" La campagne électorale pour un président bat son plein, et ben, figurez vous que j'sais pas pour qui voter, j'ai demandé autour de moi :
mon buraliste du Val d'Auron où je fais mon tic tac m'a dit qu'il votait Le Pen car on a jamais essayé le FN....
mon infirmière est venue me faire une piqûre, elle vote Fillon, car elle a pitié de sa femme, la pauvre Pénélope qui en reçoit des claques...
l'instituteur de mon petit fils, il vote Hamon car c'est le parti qui lui a dit et que Jaurès ne se présente pas ...
mon voisin retraité des Etablissement militaires, il vote Mélanchon, car il a toujours voté pour le Parti communiste depuis Jacques Rimbault.
ma coiffeuse, et bien elle m'a surpris, elle vote Macron car il a pas de programme, comme ça il ne se reniera pas, et puis il a de beaux yeux.
mon poissonnier, il vote toujours aux extrêmes, il m'a dit que la dernière fois, il a voté Le Pen, cette fois ce sera Arthaud, ça lui rappelle Arlette."
 
Vous voulez réagir, alors écrivez à : madame Michu bourges-info.com
 
Rechercher dans Bourges-info un sujet donné :
PAGE 3 : LES BLOGS POLITIQUES DE BOURGES
2017
http://irenefelix.fr/
blog de roland narboux
http://www.yannick-bedin.org/
 
 
 
 
 

 
 
 

 
RETOUR EN HAUT DE PAGE

 

Contact : - Mentions légales