le site d'informations de Bourges - Bourges-info

L'INFO MENSUELLE DE BOURGES
un MAG paraissant tous les 1 er du mois (gratuit et sans pub)
Edition du 1 er octobre (maj le 15 octobre)
Bourges-Info.com
OCTOBRE 2017
Semaine 39
NUMERO PRECEDENT BD_BULLES_2017
Mme MICHU
BD BULLES 2014 ARCHIVES DE BOURGES INFO
Sommaire du Mag
d'Octobre 2017
 
- Le décès d'Alain Meilland
 
- Vacances scolaires de Printemps : changement de dates !
 
- Le centre-ville de plus en plus en péril.
 
- Basket : un bon départ de saison
 
- Pascal Tinat, enfin maire-adjoint.
 
- Le projet de l'Espace Victor Hugo.
 
- La police municipale déménage.
 
- L'Ex MCRO vendu à un promoteur .
 
La citation du mois :
 
" Ouvrez les écoles, vous fermerez les prisons"
 

Yannick Bedin au Conseil municipal reprenant Victor Hugo

(la police municipale dans une école !)

 

- LES BLOGS

OCTOBRE 2017

>>>Réagir 

EDITORIAL
Comme chaque mois, il y a toujours des bonnes et de mauvaises nouvelles pour notre ville de Bourges, que cela vienne d'erreurs des élus, comme les musées payants, ou du gouvernement, comme le transfert sans compensation de la gestion des PACS.
On notera tout de même à Bourges de substantielles avancées, comme le projet de réhabilitation de l'espace Victor Hugo, en haut de la rue moyenne, en face de la cathédrale. Ce sujet était sur la table depuis plus de 20 ans, et il devrait se concrétiser dans les deux ans à venir.
Pour le reste, C'est le déséquilibre nouveau qui s'amplifie entre le commerce du centre-ville, et celui de la périphérie avec ses grands hangars, qui sont des machines à vendre tout et n'importe quoi.
Ajoutons les difficultés de circulation, en ville et dans la zone et à l'entrée de l'autoroute, et chacun verra que l'avenir n'est pas tout rose.
 
roland narboux
 
>>>cliquer ici

IMAGE DU MOIS

Les Journées du patrimoine

Comme chaque année, les journées du patrimoine attirent de nombreux berruyers et berrichons, aussi bien dans des lieux qui sont ordinairement payants (palais Jacques Coeur où musées,) mais aussi dans des lieux qui sont gratuits comme le musée de la résistance ou les expositions des archives départementales.

 

ET BOURGES A LA TELE

GILBERT FILLINGER

Comme l'on a pas vu beaucoup Bourges à la télévision une fois encore ce mois, nous nous sommes rabattus sur Amiens, avec une belle promenade dans les Hortillonages, sur une barque dans laquelle Gilbert Fillinger, commentait des installations œuvres d'art le long dé coulants.

TF1 LE MIDI EN BERRY

au journal de midi, on a pu voir le Berry profond, l'Indre et un peu le Cher, belles images mais un peu passéistes.

LE CHIFFRE DU MOIS
126 Cours
 
C'est le nombre de cours donnés à l'UP Université Populaire 2017–2018 dirigée par Dominique Paulin.
On notera beaucoup de cours qui sont désormais donnés non seulement à Bourges mais dans des communes du département comme Sancoins ou Saint Georges sur Moulon.
 
LA PERSONNALITE DU MOIS
Jérémy JOLIVET
 
Sportif local qui, lorsqu'il prend le départ d'une course, une ronde démarrait ou un tour du lac d'Auron, ou les 12 Km de la Benjamine de la nuit dans le trail des Avaraises... et il l'emporte à coup sûr.
Ça c'est le week-end, et le reste de la semaine, il assure comme ingénieur la responsabilité du Syndicat de la Vallée de l'Yèvre.
 
 
Et il gagne le 15 octobre les Foulées de Bourges, 5 km et 10 Km, beau doublé.

COMBIEN ça COÛTE ?
750 000 Euros
 
C'est le coût du déménagement de la Police municipale, qui s'en va des Jacobins, vers l'ancienne école Avaricum, avec cette remarque de l'Insoumis, Bedin : " Ouvrez les écoles et vous fermerez les prisons" qui reprenait cette belle formule de l'insoumis Hugo !
 
 
LE SAVIEZ-VOUS ?

L'IUT a 50 ans et l'AFPA 70

Deux structures de formation, mais très différentes fêtent leur anniversaire .

L'IUT ses 50 ans, ce qui ne devrait pas rajeunir certains d'entre nous ... et L'AFPA, situé début du Chemin de Villeneuve et qui a été créée en 1947.Un très bel ensemble avec des formations très diversifiées allant de la soudure à l'informatique en passant par le tourisme et la peinture.

AFPA Bourges 2017

 
POLEMIQUES
Bourges l'ex MC et l'ex Hôtel Dieu ?
 
Que faire de l'ancienne Maison de la Culture ? Après une large concertation, deux solutions sont apparues,
Mais rien ne se fera durant ce mandat, et chacun doit avoir à l'esprit qu'un autre bâtiment prestigieux, dont l'extérieur a été réhabilité alors que l'intérieur est en friche attend toujours une destination, centre de conférence ou centre d'exposition : c'est l'ex Hôtel Dieu.
 
NOUVEAU
Ah ! Nos Touristes !!!
 
Et de découvrir dans la boutique de l'Office de Tourisme, qui a passé une bonne saison, il faut le remarquer, entre des princesses du Moyen-Age et des ouvrages sur la Cathédrale ou le Palais Jacques Coeur, un présentoir avec ... des Tour Eiffel !
Pourquoi ? Tout simplement parce que les touristes étrangers cherchent où qu'ils soient le symbole de la France, et ce symbole c'est la Tour Eiffel. Alors pour offrir à ses petits enfants, un Japonais ou un Américain de passage trouve que cet objet est plus représentatif que notre Cathédrale !!!!!
C'EST QUOI ???
Cette photo ci-dessous,
c'est QUOI ? c'est OU ? et qu'est ce que ça représente ?
 

Le mois dernier
 

Il s'agissait d'un rouleau du XV ° siècle sur lequel figurait l'interrogatoire de Jacques Coeur lors de son procès.
 
LE RETROVISEUR
C'était en l'an 2015
 
Louis MOINET honoré
 
"Des nouvelles sur mon projet d'une plaque hommage à Louis Moinet, après bien des vicissitudes !
le projet arrive en phase terminale, la pose se réalisera lundi 17 et mardi 18.08.2015,
L'organisation d'une petite manifestation pour l'inauguration de cette plaque se déroulera au premier trimestre 2016.
Dans cette attente, veuillez agréer, à mes cordiales salutations".
 

Bernard Vuilliomenet


Plaque sur Louis Moinet
ll faut rappeler que Louis Moinet fut l'inventeur du chronomètre (on disait chronographe à l'époque) et qu'il est né à Bourges.
Merci à M. B. Vuillomenet.
QUESTIONS A BOURGES
Question 1 :

La Pub de la mission "Emploi", Apparaît sur les panneaux publicitaires De la ville de Bourges, alors que certains se demandent quelle est la différence entre la Mission emploi qui dépend de la ville de Bourges et est le Pôle emploi qui dépend lui de l'État.

Question 2
 
Les monuments historiques peuvent-ils demander à un propriétaire privé qui possède un monument historique de le protéger un minimum... ne serait-ce qu'enlever les toiles d'araignées.
Photo prise par un touriste devant la maison et les sculptures en bois de la Reine blanche !

Octobre 2017

2017 >>>Réagir  

 En savoir plus sur Bourges: http://encyclopedie-bourges.com/  

CULTURE ALAIN MEILLAND EST DECEDE CE 15 OCTOBRE
Stupeur et tristesse ce dimanche 15 octobre 2017 à Bourges, lorsque fut connue la mort d'Alain Meilland, à la suite d'une crise cardiaque alors qu'il signait une convention au Conseil départemental.
 
Alain et Aline MeillandUn homme de culture qui aura rayonné sur Bourges pendant près d'un demi-siècle. Auteur, compositeur, administrateur, directeur de la culture et du patrimoine à la Ville de Bourges et co fondateur du Printemps de Bourges.
Un homme de conviction et un humaniste.
 
Voir l'Encyclopédie de Bourges : >>> cliquer ici
 
 
Nos condoléances à Aline son épouse et Delphine sa fille.
DOSSIER CENTRE-VILLE / PERIPHERIE : LE DESEQUILIBRE
Redynamiser le centre ville ?
 
C'est demain 2 octobre, que vont se dérouler les États généraux du commerce à Bourges.
Les élus et la Chambre de commerce, commencent à s'apercevoir que la situation du centre-ville se détériore de manière très rapide, le commerce s'en allant sur la périphérie.

Le maire de Bourges ainsi que le représentant de la Chambre de Commerce et d'industrie M. Philippe Pécard sont d'accord sur un point :
il y a un déséquilibre actuellement qui empire. Chacun doit réfléchir et apporter des solutions. C'est un peu mission impossible.
 
 
Enfin, un homme politique local, Rémy Pointereau se met au travail sur la désertification des centres ville, mais à voir ces dernières semaines ce qui se passe à Saint Doulchard avec Cultura et Leclerc, et à Saint Germain du Puy, on ne peut que dire qu'il a du pain sur la planche...
 
 
Circonstance aggravante, M. Pécard a annoncé pour les mois à venir la disparition d'un certain nombre d'enseignes dans le centre-ville.
Si l'arrivée de la FNAC, puis installation du Centre commercial Avaricum, a permis de gagner quelques années sur la désertification en cours, il semble qu'il n'y ait plus aujourd'hui de solutions satisfaisantes.
 
 
 
 

- La zone de Port Sec (ex MCRO) avec ses 22 hectares, située en périphérie côté Saint-Germain du Puy, a été vendue à des investisseurs privés par le propriétaire ("l'Armée" ) pour la création de commerces .... artisanat et hôtel ???
Aymar de Germay, pour l'agglo ne veut pas de nouveaux commerces .... Il rêve !
 
Impressionnant : la construction du grand Leclerc de Saint-Doulchard et de la logistique de Carrefour à l'Autoroute. Les milles et un poteaux en béton sur une surface considérable donnent le tournis : Vont-ils s'arrêter un jour ????
 
L'ouverture le mois dernier du magasin Cultura bien agrandi, a montré deux éléments :
- la qualité du magasin.
- la difficulté de trouver une place de parking.

C'est la tendance nouvelle, et si certains recherchent un équilibre entre le centre-ville et la périphérie, ils verront très vite que le premier round a été gagné par la périphérie.
Mais si la périphérie se développe, c'est aussi parce qu'il y a des clients !
URBANISME L'ESPACE VICTOR HUGO : ENFIN !!!!
Non, Victor Hugo, ce n'est pas un îlot, mais un espace.
 
C'est en décembre 1998, que le Conseil municipal de Bourges a changé le nom de "îlot" par "Espace", l'adjoint au maire était Paul-André Aubrun et le maire Serge Lepeltier. Il serait bien que la municipalité actuelle et la presse locale appliquent ce qui a été voté !
 
La requalification de ce secteur, situé devant la cathédrale de Bourges, était attendue depuis près d'une trentaine d'années, tant l'esthétique du lieu avait été totalement ratée.
Le projet de Bernard Huet, a été repris par Jean-Pierre Prin, de la société Carré d'Arche, et le résultat, en tout cas sur le papier, et tout à fait satisfaisant.
Un vaste espace piéton, les façades des immeubles nouveaux, Euro café ou Office de tourisme seront masqués par des arbres, et les escaliers remis au minimum compatible avec les personnes à mobilité réduite.
Un très bon point !
Un projet pour 1 million d'euros environ, qui devrait être terminé avant les élections municipales de 2020.
 
POLITIQUE CALME A BOURGES
1/ Les sénatoriales dans le Cher : nos deux sénateurs sortants, François Pillet et Rémy Pointereau n'ont été réélus le dimanche 24 septembre dernier.... puisqu'il n'y avait pas d'élections dans notre département du Cher, Ce n'était pas leur tour, aussi, ils retrouveront le Palais du Luxembourg.
 
2/ Et encore de nouveaux adjoints
On ne les connaît pas, mais il faut toutefois les citer. Comme souvent dans un Conseil municipal, on connaît le maire, parfois un ou deux adjoints, et c'est tout.
Aussi le départ de Mme Da Sylva et son remplacement ne feront pas la une du journal local.
 
3/Les contrats aidés, à Bourges, dans le Cher et dans le pays sont à la dérive et si 40 ont été récupérés et maintenus, cela va poser des problèmes, en particulier à certaines associations.
 
Le maire devant l'îlot ... non l'ESPACE VICTOR HUGO
 
BOURGES, LE CHER ET LE TOURISME
Le Tourisme à Bourges
 
On attendra les chiffres de la fin de l'année 2017, pour se faire une idée de la saison touristique à Bourges.
On peut dire en première approche que
ce fut moyen, avec le positif comme les entrées au palais Jacques Cœur (exposition Jeanclos), ou encore la fréquentation hôtelière qui fut très bonne, et le négatif comme l'affluence très moyenne des groupes et la baisse du petit train.
 
Les opérations en cours pour valoriser à la fois la Cathédrale et la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, pourraient apporter un souffle nouveau au tourisme local,.
Encore faudrait-il que le commerce local joue le jeu, en particulier au niveau des restaurants et de leur ouverture, et que des énormités comme le paiement dans les musées soit rapidement gommé.Il est nécessaire ".
 
On notera une opération "Câlin" à la Cathédrale le 21 octobre prochain.
 
Retour d'Halloween et du Petit train le 25 octobre, à l'initiative de l'Office de Tourisme, avec des associations de Bourges, trois visites en petit train ( 4 euros, appeler le 02 48 23 02 60)
 
Les Diseurs du Berry reprennent du service :
 
Ce sera début novembre le dimanche 5 novembre à 14 h et 15 h 30 : c'est la visite hommage aux anciens célèbres et civils, au cimetière Saint-Lazare, c'est gratuit.
Puis la visite hommage du carré militaire le dimanche 12 novembre à 14 H et 15 H 30,
sur inscription au (Tél. 02 48 23 02 60).
 
QUE FAIRE A L'AUTOMNE ? A BOURGES
Vous êtes Berruyers ou touristes, alors voici le choix de Bourges-Info.com pour ces
 
La Maison de la Culture
 
La saison 2017–2018, c'est parti, ce sont les premiers spectacles, mais c'est surtout le temps des inscriptions au programme de la nouvelle saison.
 
Les grilles du jardin de l'Archevêché
 
Sur les grilles du jardin de l'Archevêché, à voir, même si beaucoup de clichés sont médiocres. Il y en a quelques uns de très bon niveau.
par contre, les personnages, Berruyers ou Berrichons ne sont pas mis en situation, le cliché montre rarement que ce sont des gens d'ici !
 
Et le gagnant est .....
 
 
 
 
 
 
 
 
L'INSA va bien :
 
Avec la rentrée scolaire, l'INSA poursuit son développement à Bourges comme à Blois. Avec 1600 étudiants au total, c'est avec l'IUT un point fort pour notre ville de Bourges.
Dans ce cadre,
l'INSA organise un forum d'entreprises, à Bourges le jeudi 5 octobre puis à Blois deux semaines plus tard le 19 octobre.
Et en 2020, le développement devrait atteindre un chiffre supérieur à 2000 ! (2020 pour Charles de Izara.
 
La BD et le Festival BulleBerry toujours très prisé des Berruyers avec cette année une exposition dans les caves du Palais Jacques Coeur.
 
Exposition Châteaux du Berry
 
C'est aux Archives Départementales du Cher, avec une superbe exposition, très documentée et très didactique.
 

Sortie du programme du Palais d'Auron de sept à déc 2017

Un programme important avec Kamel le Magicien, c'est le 13 octobre, et Djamel Debbouze le 17 en attendant le Salon des vins et de la gastronomie et du chocolat du 3 au 5 novembre.

Les Nuits Lumière de Bourges
Les dernières Nuits Lumière Costumées de l'année, en attendant le passage au numérique, se dont déroulées le samedi 9 septembre, avec un temps mitigé mais qui n'a pas empêché de nombreuses personnes de suivre le prestigieux cortège.
 
 
 
VILLE BOURGES : DU BON ET DU MOINS BON
Au conseil municipal du 22 septembre 2017 avec à l'ordre du jour :

-
La vente à un privé de la gestion municipale du camping Robinson situé boulevard de l'industrie : si cela peut permettre de faire des investissements et améliorer ce que veulent les touristes ( Mobil home, Lodges, Roulottes ....)
- L'élection comme 14e maire-adjoint de Pascal Tinat : discret et travailleur depuis les années, il le mérite bien ... lui !

- Le changement des locaux de la police municipale qui s'en vont des Jacobins jusqu'à l'ancienne école Avaricum,
 

- Le transfert en Berry dès le 1er novembre 2017 de la procédure du PACS.
- Une convention entre la mission emploi et pôle emploi.
- Les 25 ans de l'inscription de la cathédrale au patrimoine mondial de l'Unesco
 
 
Que deviennent les grands projets urbanistiques de la Ville de Bourges ?
Si le PRU se poursuit aux Gibjoncs, on note le calme plat sur la zone des Breuzes.
Quant aux parcelles situées en face des Archives départementales du Cher, après les "maisons en bois", il reste encore une friche depuis 10 ans sur laquelle poussent ... des chardons. (photo)
Oubliées les maisons en bois ? Nul doute que l'adjoint à l'écologie va prendre cela en main.
 
ECOLOGIE BOURGES,
Les Marais, les maraîchers et l'adjoint à l'écologie
 
Depuis le Moyen Age, c'est la guéguerre entre les maraîchers et les élus de Bourges et même si l'adjoint actuel y met beaucoup de bonne volonté et de diplomatie, rien n'y fait : le Marais, demeure une terre de conflits, plus ou moins importants.
 
Et dire que cet espace pourrait devenir un lieu majeur de fréquentation touristique comme Amiens !
 
 
 
 
 
 
- Comme chacun le sait, la ville de Bourges a installé il y a un certain nombre d'années des Ruches souvent sur des immeubles municipaux.
Le miel est récupéré, et cette année, surprise ! La quantité récoltée est en forte chute. Le nouvel adjoint à l'écologie cherche une solution.
 
Nouvelle exposition au muséum en attendant pour le début du mois de décembre la traditionnelle exposition "photos de nature".
 
Et puis Eric Mességuer, en voyage d'études en Espagne, découvre que le vélo électrique coûte 200 euros de plus en France qu'en Espagne et cela correspond à l'aide de l'Etat français !
Sur le vélo et les pistes cyclables, Il faudrait que le nouveau ministre local de l'écologie, fasse des comptages car visuellement, il passe un vélo sur la piste cyclable pour cent voitures sur la rue.
 

SPORT

LE SPORT A BOURGES
 
Cette fois la reprise des activités sportives des grands clubs a bien commencé, et si le rugby est à la peine, le basket avec les tangos, ont bien débuté la saison avec une victoire à domicile contre la redoutable équipe de Lyon, et surtout 5 victoires en 5 matchs de préparation.
Et dans le match des Champions, large victoire des Tangos contre Villeneuve-d'Ascq (71 à 48).
 
On notera la première victoire de Bourges 15 sur le score de 22 à 17, c'était face à l'équipe d'Épernay.
 
7 et 8 octobre les Foulées Roses (pour la lutte contre le cancer du sein) se dérouleront à La Chapelle Saint-Ursin.
 
La patinoire toujours à l'arrêt:
Et comme après tout incendie dans notre belle ville de Bourges, rares sont les élus qui osent pronostiquer une date de réouverture. Cela fut vrai avec le dojo, cela reste vrai avec la maison des Forestines, alors pour la patinoire il est urgent d'attendre.
_
 
A LA TRADITIONNELLE FETE DES ASSOCIATIONS
 
LES LIVRES DU MOIS
Ils ont écrit sur la ville de Bourges, parfois quelques lignes, parfois un livre entier, et c'est cet ouvrage qui est aujourd'hui disponible, il s'agit de " Bourges et les écrivains", des premiers écrits connus de Jules César jusqu'au dernier de Jean-Christophe Rufin, en passant par Rabelais, Stendhal, c'est un retour dans le passé avec la perception que pouvait avoir certains grands écrivains de notre ville ; c'est parfois cruel, et d'autres fois encourageant.
 
L'auteur de cet ouvrage, dédicacera ce "Bourges et ses écrivains", ainsi que " De l'Abbaye Saint Ambroix à l'Hôtel de Bourbon", le samedi 7 octobre de 15 heures à 18 heures à l'Office de tourisme de Bourges
 
LE FILM DU MOIS AU CGR A BOURGES
SEVEN SISTER :
La Terre est surpeuplée. Le gouvernement décide d'instaurer une politique d'enfant unique, appliquée de main de fer par le Bureau d'Allocation des Naissances, sous l'égide de Nicolette Cayman. Confronté à la naissance de septuplées, Terrence Settman décide de garder secrète l'existence de ses 7 petites-filles. Confinées dans leur appartement, prénommées d'un jour de la semaine, elles devront chacune leur tour partager une identité unique à l'extérieur, simulant l'existence d'une seule personne : Karen Settman. Si le secret demeure intact des années durant, tout s'effondre le jour où Lundi disparait mystérieusement...
 
 

 
"HISTOIRE" LE 90 ANS DE L'AEROPORT
C'est le 1er juillet 1928, que fut inauguré l'aéroport de la ville de Bourges avec Henri Laudier, suite à la visite de Marcel Haegelen, effectuée par ce dernier au mois de novembre 1927.
Il a fallu sept mois pour faire le projet, acheter les terrains, niveler la piste et construire les premiers baraquements pour l'école de pilotage Hanriot;
ce type d'exploit dans la réalisation d'une infrastructure ne sera jamais plus faite !
Alors à la veille des 90 ans de cette inauguration de l'aéroport nous pourrions avoir une pensée pour nos anciens qui n'avaient alors ni ordinateur ni fibre optique.
 
NOUVEAU
 
 

 
- Le projet de réhabilitation de l'Espace Victor Hugo,
 
- Début de saison des Tangos : mention BIEN.
 
- Les visites "hommages" au cimetière Saint-Lazare par les Diseurs
 
- L'exposition sur les experts et les chauves souris au Muséum
- Le changement des dates des congés de printemps pour notre académie.
 
- les difficultés de circulation à Bourges ... ça empire.
 
- La multiplication des zones commerciales en périphérie.
 
- Augmentation des taxes foncières à Bourges de 3%
 
1/ La Fête des Associations 2017
C'était le dimanche 10 septembre de 10 h à 18 h, et ce fut un bon succès , de quoi côtoyer les associations de Bourges, et sans parti pris, on vous conseille Le stand des Amis de Jacques Coeur et aussi, pour la première fois, PABB, Patrimoine Aérospatiale, Bourges - Berry.
Mais il y en a eu beaucoup d'autres.
2/ L'Exposition des Châteaux du Berry
Après la chute le procès de Jacques Cœur, c'est une nouvelle exposition aux archives départementales du Cher, qui évoque les grands châteaux, certains sont particulièrement connus et visités, alors que pour d'autres c'est une véritable découverte. Rappelons que l'entrée à cette exposition est gratuite

3/ La nouvelle signalétique du Palais Jacques Coeur
Une Nouvelle signalétique au Palais Jacques Cœur, qui est tout à fait remarquable, en particulier pour le visiteur qui veut seul, parcourir les différentes pièces de la demeure du grand Argentier.
C'est en Français et en Anglais, avec juste le texte suffisant pour bien comprendre la pièce que l'on visite.
3/ Exposition Muséum
 
Très didactique la nouvelle exposition temporaire du Muséum, avec les études et actions concrètes sur les chauves souris.
Cela concerne aussi bien les passages pour traverser une autoroute, que les champs actuels d'éoliennes, ou de réserve comme dans une tuilerie.
 
 
COUP DE GUEULE LES NULS A LA BARRE !
Les dates du Printemps de Bourges ont été officiellement communiquées le 20 septembre 2017.
Et l'on apprend le lendemain le 21 septembre que les dates des vacances scolaires pour l'académie d'Orléans Tours ont été bougées pour les vacances de printemps. La raison invoquée, c'est un problème de jour férié sur la semaine de rentrée qui était prévue.
Et bien entendu au ministère ou à l'académie, personne ne s'en était aperçu auparavant.
Plus nul tu meurs...
 
COUP DE GUEULE ATTENTION : A BOURGES ON APPREND LES LANGUES
Le nom anglais des spectacles de la Maison de la Culture devient prépondérant dans la saison à venir. On a eu "My ladie Rock", et en novembre "We love Arabs", et puis "deadtown" , "the ellipse" ou encore "unwanted" et on en oublie.
Et dans tout ça "Le marchand de Venise" de Shakespeare est écrit, lui, en français ! et ils n'ont pas mis "The Merchant of Venice".
Merci pour cela.
Il reste toutefois l'Orchestre d'Auvergne, écrit en français et ni en anglais ni en auvergnat ! comme madame Bovary qui reste normande.
INDISCRETIONS A BOURGES, MADAME MICHU M'A DIT ...
Madame Michu :
Madame Michu vous dit ce que le Berry Républicain, le Petit Berrichon, le Big Journal, non, il existe plus, il a fusionné avec les Nouvelles de Bourges n'osent pas vous dire ou ne peuvent pas vous dire :
Et puis, les "croissants chauds" du BR ont tendance à devenir aléatoires, ou ne traitent plus trop de Bourges, aussi les propos de Germaine Michu sont désormais sur Bourges info chaque mercredi, le reste des infos mensuelles ne bougeant pas.

 
J'avais oublié, mais nous avons une député, Nadia Essayan, qui est du MODEM en Marche, j'ai pas tout compris, et elle a l'aire de plus s'intéresser au Liban qu'à Bourges.
 
C'est qui l'innocent qui a remit nos musées payants ? Et on sait même pas si ça eu payé ? J'ose pas vous le dire, mais le pompon, il il l'a bien gagné !
 
Alors là, je dis bravo au maire, vouloir refaire l'espace Victor Hugo, c'est pas un luxe, il faut dire qu'à l'époque, j'ai eu si peur de voir les gros immeubles de la C ces que l'horreur qui fut construite après a été un moindre mal.
 
C'est qui le chef des républicains à Bourges ou dans le Cher ? On sait pas, on sait plus, il faut passer une petite annonce dans le bon coin : Ex électeurs UNR, RPR, Républicain, cherche un chef.
Ça bouge dans le Cher, le Monsieur Bedin, oui tout rouge qu'il était, il s'est insoumis, parti chez le Merluche, j'y crois pas. Son compère ce bon Monsieur Guérineau, lui est resté au PCF, Jojo Marchais, de là-haut doit être content.
Je croyais que les messieurs Pointreau et Pillet , nos deux sénateurs se représentaient aux élections, et ben pas besoin, j'ai pas compris, ils sont à vie ?
 
Le Monsieur Galut, oui l'avocat, on l'a vu à la fête des associations, tout fringant, je le dis qu'à vous mais il lorgne la mairie, sauf que c'est dans deux ans et demi et que le maire reprend du poil de la bête.
 
Les vacances de printemps modifié, bravo l'école, dans ce pataquès, j'ai qu'un cri : Jules ferry revient, ils sont vraiment nuls.
Quel baratin chez les " républicains qui marchent." Ils ont un nouveau délégué qui parle bien. Il dit des mots comme action citoyenne, référent départemental, comités locaux, il manque le comité Théodule de mon enfance pour faire l'affaire.
 
Fâchés comme des talunes, les habitants du quartier de l'aéroport, c'est que les ouvriers de l'aérospatiale oui c'est vrai ça encore changé de nom, mais il se garent comme des sagouin, n'importe où. Alors s'il faut redessiner la place, vers le rond-point, on va encore dire que c'est pour la mosquée.
 
Finalement, ils viennent plus en vélo à l'usine, les travailleuses et travailleurs de MBDA, ni en car comme autrefois, ils ont tous des voitures ma pauvre dame, mon cher vélo il a encore du travail sur la planche.
 
Bourges ++, c'est le nouveau mouvement de Madame Felix, et pourquoi pas +++, il reste encore le Bourges démocratie oui ça rappellerait sa jeunesse au Monsieur Saulnier.
 
Bourges Ville cablée, mais pas avec de la fibre optique, non, ils ont pas la fibre.... ni l'élu qui a en charge les nouvelles technologies, il s'en fiche et et il dit que c'est pas sa faute, mais celle d'un monsieur Orange, et en optique il ne voit rien non plus ... Et ils avaient tous dit "ma petite dame, ayez confiance, vous l'aurez votre fibre optique" ... c'était au mois d'octobre 2014, ça fait 3 ans.Les promesses n'engagent ben que ceux qui y croient.
 
Il y avait foule l'autre jeudi chez monsieur Renault qui ouvrait sa concession de voitures à ... St Doulchard. Et ben, foi de Germaine Michu, pas vu un seul invité venu à vélo. Tous des écolos, mais pour les autres... En tout cas, mon petit fils me le dit, sur les pistes à vélo de la ville je suis presque toujours tout seul, il dit le gamin.
 
" La patinoire a bien failli partir en fumée, mais heureusement, le temps de passer de la glace à l'eau et avec l'arrivée des pompiers, le pire a été évité.... Mais quand je regardais la façade qui partait en lambeau, je me disais bien qu'il y avait comme un manque d'entretien, foi de Germaine Michu".
 
Il a quoi contre les vieux et les retraités le monsieur Macron.... Ah, je regrette monsieur Coty, lui il avait augmenté la pension de mon grand père, alors que M. Macron, il aime pas les vieux, et il veut même prendre leur argent. Le mien je vais aller l'enterrer ce week end au fond de mon jardin, comme avant guerre.
 
" Les élus, y veulent que Bourges soit une grande ville touristique, qu'ils commencent par remettre un panneau sur l'autoroute avec la photo de la cathédrale, que des nuls je vous dis, ils ont remplacée notre cathédrale par Sancerre, il reste juste un panneau avec deux ou trois mots, mais plus de photos".
 
Il est pas super le monsieur Bensac ? Il a un peu amusé la galerie pendant 15 ans avec le TGV qui passerait à Bourges et qui arriverait en 2020.... et ainsi, j'irais ainsi voir mes petits enfants à Paris en 55 minutes. Et aujourd'hui, de plus en plus fort, c'est le BR qui l'a dit, on mettrra pas 55 minutes, ni 40, ni 30, mais 12 minutes pour faire Bourges - Paris, c'est l'iperlouque qu'il dit le phiphi... je veux voir ça.
 
Elle me l'a dit ma fille, Bourges est bien une grande ville, la preuve qu'elle m'a dit : on peut plus s'y garer et on ne peut plus y circuler, il me faut deux fois plus de temps pour aller à mon travail qu'il y a 5 ans. C'est bien là un signe.
 

 
Vous voulez réagir, alors écrivez à : madame Michu bourges-info.com
 
Rechercher dans Bourges-info un sujet donné :
PAGE 3 : LES BLOGS POLITIQUES DE BOURGES
2017
http://irenefelix.fr/
blog de roland narboux
http://www.yannick-bedin.org/
 
RETOUR EN HAUT DE PAGE

 

Contact : - Mentions légales