le site d'informations de Bourges - Bourges-info

L'INFO MENSUELLE DE BOURGES
un MAG paraissant tous les 1 er du mois (gratuit et sans pub)
Edition du 1er octobre : mise à jour le 12 octobre
Bourges-Info.com
OCTOBRE 2018
RETOUR
Semaine 40
NUMERO PRECEDENT BD_BULLES_2018
Mme MICHU
BD BULLES 2014 ARCHIVES DE BOURGES INFO
Sommaire du Mag
d'octobre 2018
 
Surprise surprise : la taxe d'habitation augmente à Bourges.
 
- Octobre : les grands travaux sur
Bourges.
 
- La poste "des PTT" de Carnot ferme.
 
- Les fouilles archéologiques chez Monin aux marronniers ?
 
- Davantage de Bio dans les écoles de Bourges.
 
- Le Muséum mène l'enquête dans la préhistoire : magnifique exposition.
 
- Des Nuits Lumière : retour timide, et controversé, il n'y avait plus rien, ce fut un plus mais peut mieux faire.
 
- Maison de la Culture : la saison nouvelle a été dévoilée, Racine, Molière et .... quelques autres.
 
- La hausse des coûts de la Maison de la Culture.
 
La citation du mois :
 
" Après la cathédrale de Limoges, ... le lendemain matin, j'ai été revoir celle de Bourges. J'en suis sorti le coeur chaviré d'admiration et d'émotion".
 

Jacques Rivière 1909

- LES BLOGS

OCTOBRE 2018

>>>Réagir 

>>>cliquer ici

EDITORIAL
Une fin septembre à Bourges et en Berry surprenante avec la chaleur, et surtout le manque de pluies. Une façon concrète de montrer l'évolution du réchauffement climatique, les potagers sont à l'agonie...
Une rentrée politique calme, le "national" prenant le pas sur le local.
A 1 an du début de la campagne électorale des municipales, c'est la division qui prédomine, à gauche comme à droite et au centre. Il faudra attendre encore plusieurs mois pour que cela s'éclaircisse un peu.
A Bourges comme souvent, c'est la période de grandes réalisations qui seront ou non terminées en mars 2020.
C'est la construction de la Maison de la Culture qui s'élève... au-dessus des arbres de Séraucourt, et des prévisions de coût... comme souvent.
La rue Louis Mallet qui commence sa réhabilitation. Elle en avait bien besoin, et puis l'Espace Victor Hugo devrait donner un point final à l'environnement de la Cathédrale.
Enfin la réflexion puis la réalisation des Nuits Lumières après le raté de cette année.
Bref du pain sur la planche et c'est du concret. Ce que les Berruyers aiment.
roland narboux
>>>cliquer ici

IMAGE DU MOIS

LES NUITS COSTUMEES

Très suivies les deux Nuits Costumées des Amis de Jacques Coeur... en attendant l'année prochaine et des Nuits Lumière costumées.

ET BOURGES A LA TELE

RIEN, SUR LES GRANDES CHAINEBourges ???
LE CHIFFRE DU MOIS
8
C'est le nombre de radars vandalisés, chiffre communiqué par madame Catherine Ferrier préfète du Cher.
Nul doute que dans région, calme et respectueuse de la loi, cela signifie un ras le bol, par rapport au 80 Km jugé injustifié sur certains axes et la pluie des PV depuis cet été.
 

LA PERSONNALITE DU MOIS
Dominique Paulin
 
C'était le lancement de la saison de l'UP, Université Populaire par son président Dominique Paulin, avec le thème de la saison qui porte sur la "Mémoire".
De nombreuses conférences prévues.
 
 
Sur les 110 cours, proposés, près de 70 sont nouveaux !

NOUVEAU
La Sphère aux avions de Bourges
 
Elle est en construction en Berry, et la maquette a été présentée lors d'une exposition de PABB, Patrimoine Aérospatial Bourges Berry.
L'inauguration est prévue pour le 4 décembre 2018, avec les 4 avions mythiques qui sont le Hanriot, le Noratlas, le Nord 262 et le Transall.

COMBIEN ça COÛTE ?
+4,5 millions d'euros
 
C'est le chiffre de l'augmentation du coût de la Nouvelle Maison de la Culture de Bourges, chiffre hors taxes, avec essentiellement la partie Ville de Bourges qui passera de 7,9 à 9,6 millions d'euros.
Concrètement, l'ensemble en TTC avoisinera les 40 millions d'euros...
 
 
POLEMIQUES
Le temps de la cambriole
 
Le tribunal d'Orléans a condamné 5 malfaiteurs à de lourdes peines de prison pour une centaine de cambriolages.
A la lecture du Berry Républicain qui donne le nom de la famille en question, chacun à Bourges connaît de réputation ladite famille...
Et il a fallut attendre 100 cambriolages pour les arrêter ! Madame Michu, elle vous aurait donné le nom tout de suite.
 
 
C'EST QUOI ???
Cette photo ci-dessous,
c'est QUOI ? Et c'est OU ?
 
 

 
Le mois dernier : il s'agissait de la fente pour laisser passer les chauves souris dans le souterrain Saint Guillaume....
 
ELLES POUSSENT

Les Enseignes hors centre-ville

C'est rageant pour les défenseur du Centre Ville, mais ce sont encore deux restaurants qui pourraient s'installer route de la Charité, un Memphis Cafee, et ... un autre du même genre.

A côté du Buffalo-Grill et de Del Arte.

De quoi faire mourir un peu plus le centre ville.

LE RETROVISEUR
C'était en 2008, il y a 10 ans
 
 
Lahitolle, avec l'inauguration de la Salle d'Armes, c'était jeudi dernier.
La grande foule était présente.
C'est le début de la seconde phase du technopole de Bourges concocté par l'agglomération Bourges plus.
C'est une étape, une bonne étape avec l'ENSIB qui va prendre sa place dans la salle d'armes, mais c'est plus tard, l'IMEP et d'autres
structures universitaires.
Après les discours d'usage, (un peu longs) et un dernier propos de madame le préfet, ce fut la visite de l'ENSIB dans la salle d'armes. Des salles neuves, bien conçues, et parfaitement fonctionnelles, ce qui n'est jamais simple dans un bâtiment aussi ancien, datant de 1873.
DISPARU

LE DECES D'ALAIN BRUNAUD

Figure importante de Bourges et du Cher, Alain Brunaud est décédé lundi 17 septembre d'une longue maladie.

Il avait 68 ans et était Président de la CCI du Cher depuis 2011,k jusqu'à ces jours derniers. Pour Anne Lucie Clausse, ", brillant, il avait l'énergie et la passion du territoire".

Une minute de silence avait été observée à l'ouverture du Conseil municipal de Bourges le 20 septembre.

en savoir plus >>>cliquer
 
 
Octobre 2018

2017 >>>Réagir  

 En savoir plus sur Bourges: http://encyclopedie-bourges.com/   

VILLE BOURGES : LA TAXE D'HABITATION
Cela fait des mois que l'on nous dit que la taxe d'habitation va être supprimée pour une grande partie de la population, et bien, les derniers à la payer auraient pu pensé qu'elle serait stabilisée : et bien NON, elle augmente.
A Bourges selon plusieurs avis reçus, elle a aygmenté de 1,2%.
De gros changements dans les restaurants du haut de la rue Moyenne, avec Maître Kanter qui change mais aussi l'Euro-Café et le Sancerre. Les nouveaux concepts ne sont pas encore très précis.
ça va et ça vient : les bâtiments de l'ancien restaurant MBDA, vendus à la ville en 2008 va retrourner dans le giron de MBDA qui le rachète pour un prix de 0,5 millions d'euros.
Le lotissement des Breuzes va commencer dans les semaines à venir pour un nombre limité de parcelles dans un premier temps.
Gros travaux à l'Espace Vicor Hugo, c'est parti !
VILLE BOURGES : LES GRANDS TRAVAUX
A 1 an et demi des prochaine élections municipales, c'est le temps des Grands travaux
Sur les dossiers de Bourges et de l'agglo, on va noter :
 
La nouvelle Maison de la Culture : elle monte, monte, monte .... Avec ses deux grues et les blocs de béton, c'est assez impressionnant. (photo)
 
L'espace Victor Hugo un super projet, ancien mais indispensable.
 
- Le Canari à terre .... il fera place à un Lidl (plus un rond-point).
 
- Les travaux importants de la rue Louis Mallet et des trottoirs de la rue Jean Jaurès,
VILLE BOURGES : LE CONSEIL MUNICIPAL de septembre
Conseil Municipal de rentrée avec deux sujets brûlants dés le début de la séance de ce 19 septembre : les Nuits lumière et la nouvelle Maison de la Culture.

Nuits Lumière : on retiendra que les consultations pour la suite seront lancées très vite, et qu'un groupe de travail fera des propositions de scénographies.
Sur le financement, entre les achats de matériel pour 2018, mais utilisables ensuite et les consultations à faire c'est encore un peu flou.
Véronique Fenoll a parlé de saucissonage, et Irène Félix demande à voir le dossier, alors que le maire Pascal Blanc répond " ne vous inquiétez pas".
 
Maison de la Culture : on parle sous et gros sous, puisque le coût a été revu à la hausse, de 4,5 millions d'euros HT.
On retiendra que l'Etat reste à 6 M, le département à 2,7 M, mais la Région monte avec 7,3 M alors que Bourges plus grimpe avec 6 M et la ville a 9,7 M. Et il ne reste que 0,5 M de mécénat.
Débat sur les chiffres et le 1% artistique qui avait été oublié !
Enfin, P. Mousny fait dire qu'il ne votera pas la délibération.
 
 
Au hasard d'une délibération du Conseil Municipal, on a confirmation que la piste cyclable du chemin des Plantons ne se fera pas, ce que l'Eric de l'écologie dans facebook n'a pas dit.
 
Djedor de BourgesBourges souhaite pour un montant de 8 296 € HT, réaliser des actions de conservation et de restauration de la momie de Djehdor et de son cercueil qui sont exposés au Musée du Berry.
en savoir plus : >>>cliquer
 
 
DOSSIER BOURGES EN LUMIERE POUR 2019
Les Nuits lumière de Bourges ont beaucoup souffertes à à Bourges avec seulement deux sites ouvert et une scénographie comme on en voit dans une quarantaine de villes en France, c'est du vidéo-Mapping, c'est à dire une projection de film sur un monument.
 
Les commentaires oscillèrent entre "c'est moyen", marche pour Bourges en lumière à "c'est nul, ou encore " pas terrible", et c'est du "déjà vu".
Les traditionnels lampadaires et les lumières bleues ont été remplacés par des led bleus incrustés qui font l'unanimité contre, c'est un raté qui devrait être revu.
Pour l'instant, on ne retrouve pas la féerie d'autrefois, et " Les lumières bleues sont l'âme de Bourges en été"
Bruno Lageline de son côté milite pour "Bourges en lumière" et une marche s'est déroulée le samedi 15 septembre.
 
en savoir plus >>>cliquer
 
Beurion
Rémi Beurion dédicace son dernier livre
QUE FAIRE EN OCTOBRE - NOVEMBRE ?
Vous êtes Berruyers alors voici le choix de Bourges-Info.com :
 
- Trust le 12 octobre au Palais d'Auron, des souvenirs à beaucoup.
 
- Théâtre Saint Bonnet avec le 19 octobre Yener Gokbudak dans Liszt, Debussy et Ciup.
 
- les Foulées Roses de Bourges, c'est désormais celles du Berry et ça se passera à La Chapelle Saint Ursin, c'est le 7 octobre prochain.
 
- Les Amoureux de l'Histoire, une visite guidée de l'Office de Tourisme effectuée par Barbara Thomas Richard, avec des personnages mythiques, des Couples de l'Histoire locale ... C'est le samedi 27 octobre à 15 H.
 
 
Super exposition au Muséum avec l'homme préhistorique.
Une exposition comme on en voit à la Cité des Sciences, à la fois didactique et impressionnante par la clarté des explications de Toumaï à l'homo sapiens.
Avec une enquête que l'on peut faire sur les deux morts de Téviec près de Carnac.
 
- Les animations pour les 100 ans de l'Armistice de la Guerre de 1914 - 1918.
Beaucoup de conférences, commémorations et autres animations comme les 4 et 18 novembre, à 15 h, une visite théâtralisée sur ce qui s'est passé à Bourges au cours de ce mois de novembre 1918, et ceci avec les Diseurs du Berry. (C'est gratuit).-
 
L'édition 2018 des Automnales du Théâtre se déroulera du 23 au 28 octobre. Comme chaque année depuis 13 ans, des compagnies du Département du Cher et de Bourges vont s'approprier la scène du Hublot durant toute une semaine.
 
Le traditionnel Festival Bulle Berry qui se déroulera les 6 et 7 octobre sur "les mondes de l'imaginaire" avec des expositions au château d'eau et 8 expositions dans toute la Ville ainsi qu'un concours "crée ton personnage BD".
BOURGES AVANCE
Les fouilles chez ex-Monin
 
- Mauvaise nouvelle ? Sans doute avec les premiers rapports sur les fouilles du site de Monin aux Marronniers. Il pourrait y avoir une demande de fouille complémentaires, comme ce fut le cas à Avaricum en 2010... et 2 ans de retard.
Bourges-info.com l'avait dit : ce site avec l'ancien couvent des Capucins est une mine pour la recherche archéologique de Bourges.
 
L'entre-peaux fait "peaux neuves"
 
La Friche culturelle de la Route de La Chapelle inaugure les travaux récents le 29 septembre, il s'agit de la seconde tranche.
 
La Police municipal est à l'ancienne école Avaricum,
 
Depuis la création de la Police municipale par Serge Lepeltier, elle était à l'Enclos des Jacobins, et elle disposera désormais de près de 600 M2 de surface, et en plus il y aura un petit parking et un chenil pour les chiens.
A terme, le nombre de policiers, actuellement de 27 devrait selon Philippe Mercier passer à 35.
 
Ecoles de sports
Comme toujours ce fut la grande affluence pour inscrire les enfants aux écoles de sports de la Ville d'autant plus que l'on est revenu à la semaine de 4 jours.
 
Le maire et les élus à votre écoute : Odile répond à des administrés.
 
POLITIQUE A BOURGES .. et dans le Cher
Grosse colère de Pascal Blanc, maire de Bourges après avoir lu dans le journal que la Poste de la rue Jean Baffier (Carnot) fermerait fin octobre.
Un coup dur, d'autant que la Poste n'avait pas avisé le maire et que deux autres bureaux sont en sursis, Gibjoncs et Asnières.
 
Localement, c'est la trêve de l'été, la politique à Bourges à 20 mois des municipales est en sourdine, chacun s'observe, cherche des alliances et se positionne.
Dernière en date, Yannick Bedin qui cherche 48 cooéquipier pour faire une liste à gauche.
 
Partants ou pas partants ? Cap ou pas Cap ?
 
Le Cher n'aurait si la réforme de M. Macron passe que 2 députés au lieu de 3 actuellement.
Question, doit-t-on couper le département en deux verticalement ou horizontalement, ou alors Bourges et son agglo avec un député d'un côté et le reste du département, rural d'un autre coté avec le second député.
 
- Et puis l'emploi à Bourges et dans le Cher avec la collecte des CV (c'était fin septembre) et une campagne de publicité sur la ville.
 
Manifestation devant la Préfecture du Cher à Bourges des associations d'aide à domicile du Cher. Beaucoup de monde.
 
Culture / Tourisme BOURGES, LE CHER, LE TOURISME ET SA CATHEDRALE
Le Tourisme à Bourges en difficulté cet été en juillet, août et septembre
 
Peu ou pas de chiffres, parfois contradictoire, sinon le Palais Jacques Coeur en recul, en attendant les chiffres du camping et des Hôtels, s'ils arrivent un jour. Mais cette année, une période où les agents d'accueil ont passé leur temps à se faire houspillé par le manque d'informations préalables sur les Nuits Lumières réduites.
 
Succès habituel des deux journées du Patrimoine à Bourges, même si il n'y avait rien de nouveau.
Mais le temps clément, et la gratuité, ça permet aux nouveaux Berruyer d'apprécier les trésors de notre cité, et pas seulement celui de la Cathédrale.
 
ECOLOGIE LA SEMAINE D'ERIC A BOURGES,
Et la journée sans voiture à Bourges ?
Elle a vécu, et si Paris s'y est mis comme d'autres villes, le 16 septembre dernier, Bourges qui fut très en avance avec le maire Serge Lepeltier qui l'institua, il faut constater qu' aujourd'hui est a été abandonnée.
L'adjoint à l'écologie, parle, cause, tweet, mais dans les faits, c'est bien maigre dans ce domaine de la voiture.
 
Le plan vélo passé aux oubliettes par le gouvernement, c'est ce que nous écrivions le mois dernier, et bien, c'est un mini plan qui a été présenté. Quid à Bourges ?
 
 
La culture artistique retourne aux Marais, avec cinq oeuvres de cinq artistes, Michel Zoladz, Michael Rieder, Olivier Clavaud, Jean Louis Radigue et Guillaume Ledoux, pour trois mois, cela rappellera aux plus anciens de l'exposition Tampopo dans ces mêmes Marais à la fin des années 1990. Une bonne initiative ... reste la réaction les maraîchers toujours aussi imprévisible.
 
 
Le bio à la Une dans les cantines de Bourges : c'est la campagne de pub sur les panneaux Decaux de 4 mètres sur 3.
 

SPORT

LE SPORT A BOURGES
Le basket avec les Tangos
 
Paris - Bourges, c'est du cyclisme qui part de Gien pour arriver dans la capitale du Berry une des dernières grandes classique de France. C'est la 68e édition aura lieu le 4 octobre 2018.
Le Paris-Gien-Bourges bientôt diffusé à la télévision ? « C’est quelque chose de réalisable », répond Laurent Planchon, le patron de la classique cycliste automnale qui espère attirer de nouveaux partenaires « pour continuer à développer notre partie financière.
 
 
Le STAPS a Bourges an 1 : c'est une soixantaine d'étudiants qui vont entrer au CREPS de Bourges pour la filière Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives,
Un bon point pour la ville, d'autant qu'ils seront 120 à la rentrée 2019.
_
 
LES LIVRES DU MOIS
Jean Pierre Ferrère : le retour
Curieusement, Jean Pierre Ferrère n'avait rien publié depuis plusieurs mois ... après la série de Félide en 6 volumes, puis Fifrelin Bonenfant, un passage dans l'Antiquité et, plus rien. Que se passait-il ?
Rien sinon, que cet auteur, médecin honoraire des hôpitaux de Paris venu se recentrer à Bourges sort le même jour chez l'éditeur local Alice Lyner les 3 volumes de son nouvel ouvrage appelé Fargette.
Comme pour Félide, une petite fille dans "Le sortilège de la Porete" nous emmène de Bourges à Morthomiers, aux cotés de ce Martial Loverrier vers le XIII et XIV ° siècle.
 
On apprend aussi beaucoup sur ce Moyen Age, comme ces chiffres terribles : "une femme sur deux mourrait en couches et seul un enfant sur dix atteignait l'âge de un ans".
 
LES FILMS DU MOIS AUX CGR A BOURGES
Arnaud Jaurès, 25 ans, novice en politique, intègre par un concours de circonstances l'équipe de campagne d'un candidat à l'élection présidentielle. Il devient l'assistant de Agnès Karadzic, directrice de la communication, une femme de pouvoir et d'expérience qui l'attire et le fascine.

Sans l'épargner, elle l'initie aux tactiques de campagne, et à ses côtés il observe les coups de théâtre et les rivalités au sein de l'équipe, abandonnant peu à peu sa naïveté pour gravir les échelons, jusqu'à un poste très stratégique.
 
"HISTOIRE" LA FOIRE DE BOURGES VERS LA 100 ° EDITION
C'était en 1920 lorsque Henri Laudier décide de proposer une Foire Exposition dont la première édition se tient à la Halle au Blé, et elle est orientée sur l'automobile et les matériels de paysans, charrues et autres bétaillères.
Et puis elle s'en va au parc Saint Paul, et elle devient une Foire Exposition à vase de présentations commerciales, on voit l'électro ménager et déjà les Forestines ou les orangeades Monin tout comme Rosières sont de la partie.
 
En 1939, c'est le Président de la République Albert Lebrun avec le retour du Mazagran.
 
En 2019, ce sera donc la 100 ° édition avec des surprises.
 
QUESTIONS A BOURGES

Question 1 :

Combien de temps met une lettre pour aller d'une boite aux lettres du centre Ville à un Berruyer du quartier de l'Aéroport ? Quatre jours ... pourquoi ?

 Question 2

A quoi sert la taxe de séjour ? Et en question subsidiaire, où va l'argent ? combien d'argent récolté auprès des "touristes".
 
NOUVEAU
 
 

 
- Le projet de sculpture pour les 9O ans de l'Ecole Hanriot
 
- Les implantations d'activités vers l'autoroute
 
- Mehun sur Yèvre entre dans l'agglomération Bourges Plus

- Djedor, la momie la plus célèbre de Bourges sera réhabilitée
- la hausse du coût de la nouvelle Maison de la Culture.
 
- la suite sans fin des implantations de grandes surfaces en périphérie
 
- Aux mécènes potentiels à Bourges en Berry. (sauf Monin)
 
-les aides à l'achat de vélos électriques.
 
1/ L'Hôtel Témoin aux 4 Piliers

Belle cour qui vient d'être réhabilitée, c'est la cour de l'Hôtel Témoin, ce grand chirurgien de Bourges et qui loge depuis les années 1960 la bibliothèque municipale des 4 Piliers. On trouve aussi le fond "Berry" des livres anciens de notre provinces, mais aussi le Fond Alain Fournier qui comprend tout ce qui a été écrit par l'auteur du Grand Meaulnes, une mine incomparable pour les chercheurs, car ce sont des originaux. Et puis le Musée de l'Ecole, celui de la rue de la Thaumassière qui est parfois visitable, en attendant un vrai musée.

3/ LES NUITS COSTUMEES
 
Les Nuits costumées des Amis de Jacques Coeur ( 8 septembre).
Avec un circuit original et des
saynètes avec Jean de Berry, Jacques Coeur Louis XI ou Jeanne d'Arc, mais aussi des jeux et des danses, et le tout avec les musiciens et les airs du XV ° siècle.
2/ Le Muséum fait l'enquête
 
Comme souvent, le Muséum de Bourges est dans l'animation, et cette fois, jusqu'à fin novembre c'est une enquête dans la Préhistoire, en attendant les photos de Nature.
Une sculpture préhistorique découverte au large de Quiberon "est au coeur d'une passionnante enquête scientifique.
Qui sont ces humains recroquevillés dans une même sépulture ?
Partez à la recherche des indices, observez et déduisez ... devenant un expert préhistorien.
 
3/ Les Diseurs du Berry au 11 novembre 1918
 
C'est pour commémorer l'Armistice de 1918 que les Diseurs du Berry proposent une visite théâtralisée expliquant ce qui s'est passé à Bourges entre le 1 er et le 11 novembre 1918 jour de l'annonce de l'Armistice..
30 comédiens amateurs, les Diseurs du Berry) évoqueront cette période le dimanche 4 et le dimanche 18 novembre à 15 heures. Départ au cimetière Saint Lazare du haut (allée du Souvenir) et arrivée jardin de la Légion d'honneur.
C'est gratuit.
(photo des Diseurs lors d'une précédente visite à Saint Lazare).
 
COUP DE GUEULE L'INCAPACITE D'ENTRETENIR LE PATRIMOINE
Le temps passe, on ne parle que de patrimoine à la radio, à la télé, et à Bourges avec des images qui nous font honte, comme ces étais en bois qui pourrissent en tentant de soutenir une tour de la muraille gallo-romaine.
Bientôt, comme la tour va s'écrouler, on enlèvera le bois et tout le monde sera content.
 
Il restera encore à travailler sur la chapelle de l'Hôtel Dieu, sur l'Eglise Notre Dame et sur le couvent des Augustins.
 
COUP DE GUEULE TOURISME ET PROPRETE
C'est une constante dans les réseaux sociaux avec des images qui sont régulièrement diffusées, montrant que dans des lieux très touristiques de la Ville, les poubelles sont en tas, et débordent de détritus.
Ce n'est pas nouveaux, il y a 10 ans, on aurait écrit la même chose et mis la même photo.
Que faire ?
Sans doute une campagne forte sur " Bourges vous accueille, on peut y manger par terre, tant la ville est propre" et aussi, face à certains comportements, ... des amendes ! Dommage d'en arriver là !
 
INDISCRETIONS A BOURGES, MADAME MICHU M'A DIT ...
Madame Michu :
Madame Michu vous dit ce que le Berry Républicain, le Petit Berrichon, le Big Journal, non, il existe plus, n'osent pas vous dire ou ne peuvent pas vous dire :
Et puis, les "croissants chauds" du BR ont tendance à devenir aléatoires, ou ne traitent plus trop de Bourges, aussi les propos de Germaine Michu sont désormais sur Bourges info chaque mercredi, le reste des infos mensuelles ne bougeant pas.

 
J'ai suivi le Conseil municipal sur l'IPad de ma petite fille, et bien ouh la la, euh la madame Fenoll,,elle n'y est pas allé avec le dos de la cuillère, opposante féroce au maire, elle a même ,dit que le maire avait dissimulé la hausse des coûts qu'il savait depuis des mois.
Oh les mots du monsieur Guerineau, il a,traité le maire et les élus d'incompétents,,et d'amateurs, mais il votera pour la Maison de la Culture, et ben moi Germaine Michu,,j'y comprends rien.
 
Le Maire est resté droit dans ses bottes, devant l'avalanche de mots pas très doux des oppositions, Irène, Véronique, Agnès, mais aussi Jean- Michel, Philippe, Hugo, il était de marbre... Il est selon les oppositions dans l'incompétence ou l'amateurisme, mais en tout cas, il est dans la zenitude.
 
- Faut qu'on m'explique le tourisme à Bourges, pour les uns ça va bien, pour d'autres c'est la débâcle... il doit bien y avoir des chiffres à quelque part ? Dans les temps anciens, enfin, pas trop, il y avait un tableau dit "de bord", et ben, voyez vous il est passé par dessus le bord le tableau.
 
- Mon dieu quelle chaleur dans notre ville de Bourges, ils appellent cela le réchauffement climatique, mais nous les vieux, on souffre et ça n'arrange pas notre caractère, comme le dit mon fils, "tu es encore fâchée après un élu, toi".
 
- Ah ! La rue Moyenne, en voiture, on la monte ou on la descend ? et si on la mettait à pied ? de toute façon, le Berruyer, il aime parader avec son bel automobile dans cette rue mythiques, et c'est route de la Charité qu'il va faire le beau, non, c'est en centre ville. Il se dépeuple mais pas pour les autos".
 
- j'ai des tuyaux par la soeur de l'oncle de mon gendre qui m'a dit que pour les municipales, le maire il va se représenter, et contre lui, il aurait les messieurs Mercier et Mousny, et à gauche c'est la dame Irène contre le jeune Galut. Quant aux autres, on m'a cité un Yan ou Yanick et pourquoi pas un François ... moi je vous dit ça mais ne le dites à personne.
 
- Oh que je suis content, on m'a dit que la dame ou la demoiselle qui organisait des visites autrefois aux Prés Fichaux, et bien elle revient, je sais plus son nom, un nom de jeu je crois.
 
- Ah, les marais, c'est plus les légumes qui poussent, il fait trop chaud, non, ce sont des grandes toiles avec plein de peinture dessus, et puis des bonshommes du jeune Ledoux, vous savez ces grosses femmes, et bien il y en a une qui me ressemble.
 
 
Vous voulez réagir, alors écrivez à : madame Michu bourges-info.com
 
Rechercher dans Bourges-info un sujet donné :
 
 
RETOUR EN HAUT DE PAGE

 

Contact : - Mentions légales