le site d'informations de Bourges - Bourges-info

L'INFO MENSUELLE DE BOURGES
un MAG paraissant tous les 1 er du mois (gratuit et sans pub)
 
Edition des vacances de juillet et août
Bourges-Info.com
Août et juillet 2016
Semaine 29
NUMERO PRECEDENT BD_BULLES_2016
Mme MICHU
BD BULLES 2014 ARCHIVES DE BOURGES INFO
Sommaire du Mag
de Juillet - août 2016
- calme plat dans l'actualité berruyère.
 
- la foule répond à Un été à Bourges.
 
- Beau temps en juillet et début août
 
- L'Office de Tourisme de Bourges
à la veille du couperet
 
- Les Forestines : ça va repartir !
 
- Jean de Berry s'expose : super star de l'été.
 
- Maison de la Culture : demandez le programme !
 
- Conseil municipal de juin : l'Office de Tourisme / les inondations.
 
- Un livre à ne pas manquer "Les Relations Sociales à l'Aérospatiale de Bourges de 1928 à 2015"
 
La citation du mois :
 
"Ursine, le temps venra”,

 

Une devise du duc Jean de Berry

 

 

- LES BLOGS

JUILLET - AOUT 2016

>>>Réagir 

EDITORIAL
A Bourges, c'est classique, il ne se passe rien : quelques touristes, l'office de tourisme en sursis, un incendie, les concerts du festival "Un Eté à Bourges", des travaux dans des rues ... et puis le beau temps, que du très traditionnel.
Bourges somnole et vit à l'ombre de la cathédrale.
Car les derniers attentats djiadistes perturbent les esprits dans le pays, et même la France profonde.

roland narboux
 
>>>cliquer ici

IMAGES DU MOIS
 
UN ETE A BOURGES
La foule est toujours très présente le samedi soir place du Cardinal Lefèvre pour les concerts dans le cadre d'Un Eté à Bourges.
 
 

ET BOURGES A LA TELE
 
GEORGE SAND
 
L'émission de Stéphane Bern sur A2 a fait un malheur le mardi 2 août avec George Sand et l'histoire de sa vie dans "secrets d'histoire".
On a pu voir ainsi Georges Buisson évoquer cette grande dame, et l'émission a fait près de 3 millions de télespectateurs.
Seul regret : la ville de Bourges et même Michel du même nom ont été passés très ou trop rapidement.
 
 

LES PERSONNALITES DU MOIS
Aurélia
 
 
Nous avions hésité pour juillet entre Jean de Berry, Michel Jardat et … Eric Meseguer ; Finalement Eric Meseguer, il a toujours un super moral et une grande activité.
 
 
Et pour août, c'est à nouveau Aurélia Cécaldi pour le programme Un été à Bourges, qui rassemble assez souvent les touristes et berruyers.

LE CHIFFRE DU MOIS
530 groupes
 
530 groupes accueillis en 2015 par l'Office de Tourisme.
C'est ce qui fait une partie de l'économie touristique locale, avec des programmes complets comprenant les visites Cathédrale, Marais ou Palais Jacques Coeur, mais aussi des visites théâtralisées à la demande et parfois conçues par des bénévoles à la demande de l'Office.
Demain, ce sera terminé.
Un visiteur de marque : le duc Jean.
 
COMBIEN ça COÛTE ?
130 000 euros
 
130 000 euros c'est le coût du festival Un Eté a Bourges sachant qu'il se termine fin août au lieu du 21 septembre. Un tiers de moins, c'est monsieur MOINS, pour l'adjoint a la culture, et pour les Nuits Lumières, c'est toujours Monsieur MOINS pour l'adjoint au tourisme.
 
(archives de 2006 de Bourges-Info)
 
LE SAVIEZ-VOUS ?
Une navette toute nouvelle
 
Depuis le 14 juillet et jusqu'au 13 août 2016, Agglobus met en circulation une navette spéciale pour les touristes en séjour dans les hôtels du secteur de l’échangeur autoroutier.
Ces navettes proposeront aux touristes de se rendre dans le centre-ville berruyer pour profiter des commerces et restaurants, des concerts de l’été à Bourges et des Nuits lumières.
 
POLEMIQUES

La nouvelle polémique sur les inondations avec la réunion du maire avec les riverains qui ont été inondés.

Pas de dialogue possible, et une réplique des gens concernés qui ne comprennent pas que le lac d'Auron ait été maintenu sans ouverture des pelles.

 

 

 

 

 
C'EST QUOI ???
Alors cette photo ci-dessous, c'est QUOI ? c'est OU ? et c'est QUAND ?
 
 

Le mois dernier
 

Il s'agit du voile noir qui cachait l'oeuvre de Jean Chen qui a été dévoilée au Conseil général, salle du duc Jean.
 
L'INFO DU JOUR A BOURGES
Le Quizz de la Ville
 
Dans le cadre des actions menées par la collectivité dans le but de promouvoir la ville, la Direction mutualisée des systèmes d’informations a réalisé une application « Quizz ». Ce nouvel outil a deux atouts majeurs : il permet aux Berruyers et touristes de tester leurs connaissances sur la ville en s’amusant et apporte aux services de la ville un nouveau dispositif pour organiser des jeux-concours, souvent utilisés lors des grands événements, Printemps de Bourges, Tournois sportifs, Printemps de l’écologie, etc.
 
 
LE RETROVISEUR
C'était en ... juin 2016
 
Magnifique ! les chevaux du XV ème siècle en grande tenue devant la cathédrale, avec les associations de Bourges, comme les Amis de Jacques Coeur ont permis de réaliser ce mariage du duc Jean dans une mise en scène de Michel Jardat.
QUESTIONS A BOURGES
Question 1 :

on vend encore 2 Pleurants du tombeau du duc Jean de Berry d'une collection particulière, de la famille Péan.
Comment ces oeuvres se sont elles retrouvées dans ces famille ? A la suite d'une aliénation puis d'une vente, mais on ne trouve rien dans les ventes de Biens nationaux sur ces pleurants.
Ou alors c'est par un emprunt ou un vol de leurs ancêtres. Si c'est le cas, ils doivent revenir aux descendants du duc Jean ... Ou à l'Etat compte tenu des dettes du duc !
 
Pleurants au palais Jacques Coeur

Question 2
 
Les recherches archéologiques dans le jardin de l'archevêché, c'est pour savoir si il existe un fossé gaulois ! Mais cette technique ne pouvait-elle pas être utilisée sur les pentes de Séraucourt ?
 
 
SURPRISE - SURPRISE
Bourges, et son passé
 
Superbe allée de rosiers dans le jardin de l'archeveché ... et plusieurs ont un nom !
Surprise sur celui-ci qui est en train de périr, son nom : Nicolas Hulot ! Mettez un produit phytosanitaire pour le sauver.
 
 
LE COUP DE COEUR

Pour la première fois depuis deux décennies, l'ancien Hôtel Dieu revit avec une exposition.

 

Juillet août 2016

2016 >>>Réagir  

 En savoir plus sur Bourges: http://encyclopedie-bourges.com/ 

 

 

DOSSIERS BOURGES SOUS LE SOLEIL DE JUILLET ET AOUT
- L'information nationale avec l'attentat de Nice et celui de Saint-Etienne de Rouvray prend le dessus sur toute autre information, même à Bourges.
 
muséum 2016Deux nouvelles vitrines au Muséum de Bourges afin de remplacer les poissons vivants qui ne plaisaient plus aux élus !
Alors Michèle Lemaire, une fois encore a fait preuve d'imagination et de réactivité. On peut voir des poissons naturalisés et des squelettes de raie et de requin ... C'est bien fait.
Cela intéressera le public adulte et quelque peu scientifique, mais les enfants n'y trouveront pas leur compte.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvel incendie à Bourges, le 1 er août, rue Bourbonnoux, avec deux commerces incendiés, juste à côté de l'Hôtel Lallemant. Ce sera d'origine criminelle. Un acte de vandalisme gratuit ? Des passants quelque peu avinés ? ou encore un règlement de compte ? La police cherche. Bourges une fois encore porte bien son nom de ville d'incendies !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
- Un 14 juillet à Bourges très classique.
 
- Un été à Bourges se poursuit le soir jusqu'au 21 août.
- Le TGV ayant du plomb dans l'aile, alors les élus partent dans une autre utopie : un aéroport à Déols à la place de Nantes !
- Yann Galut et ses costumes à 1800 euros les 3 : il est habillé pour l'hiver, les législatives ont bien commencé.
 
 
 
 
 
- Visite de chantier de la plateforme Intermarché et de Monin vers la voie romaine : ça avance et c'est dans les délais.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
- Les Forestines vont revivre avec une boutique à Bourges place des 4 Piliers à l'emplacement de Tradition, à deux pas du Palais Jacques Coeur.
 
- Les études sur le TGV reprennent... Tout avait commencé après 2008 et en 2010 les études étaient entreprises... avec des soirées de concertation.
6 ans plus tard, on recommence : l'art de perdre du temps et de l'argent (notre argent) et d'amuser les Berrichons qui pensent à tout ce gâchis. Que dit Philippe Bensac le chantre du TGV ?
 
- L'édition locale du Berry de France 3 devrait disparaître, et nous aurons les infos plus régionales ...
 
 
 
- Dernière grande démolition bd Mermoz à l'Aéroport et ce seront des maisons individuelles, comme le retour des Castors ou presque.
 
- Un grand congrès sur le rugby est prévu en 2017 ... à Bourges, on attend près de 1000 participants
DOSSIERS BOURGES, A RETROUVE LE SOLEIL
Quel avenir pour l'Office de tourisme de Bourges ?
Avec deux possibilités l'une optimiste, " on va remonter l'Office avec l'agglo et tout va rentrer dans l'ordre "
A l'opposé les pessimistes pensent qu'il y aura un Office de tourisme au rabais avec un chalet ou un bureau pour distribuer le plan de la ville et un peu de doc, et toute la commercialisation sera faite ailleurs par des fonctionnaires comme avant 1995. Le tout revenu à l'agglo.
Les salariés de l'Office de Tourisme ont organisé jeudi dernier 23 mai une grande et belle réception afin de sensibiliser les décideurs sur la fin programmée de l'Office de Bourges.
Beaucoup de monde, le maire P Blanc et 5 de ses adjoints, le député Y. Galut, l'ancien président JC Leray venu spécialement de sa Bretagne, mais aussi tous les berruyers qui pensent qu'il faut " sauver l'Office, avec toutes ses fonctions actuelles ".

Les guides étaient là, sauf un qui se serait fait lyncher s'il était apparu !
Michèle Lemaire au Muséum avec PA Guinot
(on les a achetés ... les poissons)
 
ECOLOGIE BOURGES, EN ATTENDANT LE SOLEIL ET L'ETE
La pluie en mai et juin
 
Constat : de nombreuses parcelles et donc de maisons ont été inondées au Val d'Auron, à la suite des pluies et de la montée des eaux de l'Auron. Les riverains concernés sont furieux, persuadés que c'est une mauvaise gestion des pelles du lac d'Auron qui en est la cause.
 
Questions :
- Comment sont gérés les niveaux des pelles du lac d'Auron ?
- Pourquoi des parcelles qui ont été inondées en mai n'étaient pas classées par les pouvoirs publics (Etat) en zone inondable ?
 
Plus fortes qu'en 2001 les inondations au Val d'Auron ont provoqué la colère des personnes qui ont beaucoup perdu.
Il faut que les services et les élus dans un souci de pédagogie montrent ce qui a été fait, avec les pelles, et par des calculs et des simulations de débits, que les niveaux atteints ne pouvaient pas être autrement.
Mais si l'analyse et le calcul démontrent qu'il était possible de faire autrement dans la gestion des pelles, il faut le dire.
De même plusieurs parcelles étaient en zone non inondables dans le document PPRI, il est nécessaire de les mettre en inondable et là, ce sont les propriétaires de ces maisons qui seront fâchés, puisque cela va dévaloriser le prix des maisons.
BOURGES CONSEIL MUNICIPAL DU 24 JUIN
Et comme dans Bourges-Info, deux sujets : les inondations et l'Office de Tourisme et l'Opposition a fait feu de tout bois pour pointer les manques de l'équipe municipale, dans les deux domaines.
En fait, rien n'est clair à la sortie des débats qui ont davantage embrouillé les pistes.
Inondation : on va s'améliorer et surtout informer les gens par les messages SMS .... quant à l'Office, c'est complexe, flou et inextricable.
 

Kevin Guegen a été nommé adjoint à la place de Sébastien Cartier, par 16 voix pour, 7 bulletins blancs ou nuls, et l'opposition n'a pas pris part au vote. Donc, sur 49 membres du Conseil municipal, M. Guégen a obtenu 16 voix.... la majorité s'effrite, on se croirait à l'Assemblée nationale !
Des soldes de subvention pour les activités sportives et culturelles des associations, et 50 000 euros ont été débloqués pour les sinistres des inondations.
LE DOSSIER LIQUIDATION JUDICIAIRE DE L'OFFICE DE TOURISME
Le couperet est tombé, l'Office de Tourisme de Bourges, après un jugement par lequel un CDI à temps partiel a été requalifié en CDI temps complet et donc au versement d'une somme d'environ 300 000 euros à un guide conférencier a fait plonger l'Office de Bourges pour la première fois depuis 1912.
C'est la liquidation judiciaire et la poursuite de l'activité jusqu'au 30 septembre. Après c'est le grand vide !
 
Bourges ville touristique avec son Office de Tourisme avait plusieurs fonctions :
 
- l'accueil à l'Office et par Internet, avec conseils et distributions de documents.
- l'animation dans la ville avec des visites guidées, et parfois (mais cela a déjà "été annulé cette année) des visites guidées théâtralisées.
- la boutique de produits locaux ventant le Berry en gastronomie et ouvrages.
- la promotion et l'organisation de séjours pour les groupes, les entreprises, les congrès .. etc.
 
Une ville comme Bourges peut-elle se passer de ces 4 fonctions ?
Les élus actuels, en rien responsables de ce fiasco judiciaire et donc financier, peut -elle se priver de ce point fort de l'économie berruyère ?
Il faut ajouter le personnel, particulièrement professionnel et compétent qui voit l'avenir en gris ou en noir. Les semaines à venir seront cruciales.
_
 
Bourges Plus ENFIN 2 PROJETS ET LES ELUS ABSENTS
Attention, il ne suffit pas d'être élu, il faut ensuite assumer et la présence dans les réunions du Conseil Communautaire est impérative.

Ils étaient 38 sur un total de 52 élus : lamentable et carton rouge, en cette période de football a la télé.

La crédibilité des élus est en jeu et sur les réseaux sociaux de nombreux élus, présents, se sont émus de cette situation.
 
 
 
 
 
 
 
Un centre nautique balnéaire et un Centre de congrès, c'est simplement la reprise des idées de la municipalité précédente.
Mais cette fois, ce pourrait être une responsabilité de l'agglo Bourges Plus qui pourrait enfin se réveiller et exister aux yeux des Berruyers. En particulier selon certaines indiscrétions, le centre des Congrès se ferait dans l'ancienne Maison de la Culture. Bonne idée !!!

SPORT /

BOURGES et ses piscines
Le trail urbain, c'est cette course à pied, sans vainqueur qui se déroule dans une ville et qui est actuellement très prisée. Cela s'appelle le Bourges Urban Trail vient compléter deux épreuves : les Foulées de Bourges et le trail de Sancerre, cette course à pied originale exploite au maximum les spécificités de la ville : ses rues pavées, ses escaliers étroits, ses monuments prestigieux, ses nombreux espaces verts... Par ailleurs, elle se déroule en nocturne, ce qui permet aux coureurs et aux spectateurs de bénéficier d'un peu de fraîcheur.
Deux courses partent du parvis de la cathédrale : l'Avaricum (8 km) et la Jacques Coeur (19 km). (info et photo ville de Bourges)

 

Victoire de l’écurie Signature aux 24 Heures du Mans 2016, catégorie LMP 2. Philippe Sinault en rêvait, c'est fait, Signatech Alpine l'a emporté dans la plus prestigieuse des épreuves automobiles dans sa catégorie. Il y avait plus de 250 000 spectateurs et les 3 pilotes sont à citer : Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi et Gustavo Menezes sur l'Alpine N° 36.

_
 
Le Président du Conseil Départemental s'impliquera en 2017
 
ECONOMIE DE LA VILLE
n fureur.Le libraire de la rue Moyenne, Yves Joly prend sa retraite et fort heureusement, il a trouvé un repreneur pour La Poterne. Une bonne nouvelle car il ne reste que 2 librairies en centtre ville, La Poterne et Point Virgule, rue d'Auron.
 

CULTURE / TOURISME

C'EST ARRIVE A BOURGES EN JUIN
Crime au Palais Jacques Coeur, en mai sous la conduite de la Route Jacques Coeur. Une soirée inoubliable qui fonctionnera encore tous les lundis dont le 5 juin pour commencer. (les lundis).
 
Gros succès de Crime au Palais, une organisation de la Route Jacques Coeur avec Gaël Chenet, et c'était complet chaque lundi.
 
 
 
 
 
 
 
 

Les animations sur Jean de Berry avec la la visite théâtralisée intitulée "Tournée du Grand duc" c 'était le vendredi 3 juin à 20 heures, devant l'Office de Tourisme.
C'est gratuit.
 
 
 
 
 
 
 

- Le début des Nuits Lumières de Bourges qui reviennent encore, cela fait 16 ans ! Et toujours le même succès

C'est gratuit, tous les soirs de juillet et août et en septembre les trois premiers week end de septembre.

ça commence au jardin de l'archevêché rue des Hémerettes, mais on peut prendre le parcours n'importe où.

Horaire : à la tombée de la nuit.

 

_

CULTURE / TOURISME

L'ETE 2016 A BOURGES
Ce qui vous attend encore en Août :

-Elles sont revenues les photos sur
les grilles du jardin de l'archevêché, avec pour thème Bourges insolite.
Quelques clins d'oeil, de vraies créations, mais beaucoup aussi de clichés très moyens,pour beaucoup d'élus de la mairie. La population elle regarde cela avec amusement.

Pas très artistique et un peu hétéroclite, mais ces 80 photos de 1,3 m sur 0,9 m permettent au berruyer et au touriste de voir notre ville sous un autre aspect.
Quel thème l'an prochain ?
 
 
 
Retenons Un été a Bourges
Les Nuits lumières costumées sous réserve le samedi 27 août.
Des expositions sur Jean de Berry dans tous les lieux culturels de Bourges.

Les deux pleurants du tombeau du duc Jean de Berry vendus par un particulier ont été acquis par le Louvre pour la somme de 5,5 millions d'Euros le 15 juin dernier.
On notera que les deux précédents vendus en 2013 avaient atteint 2 millions d'euros chacun ... donc cette fois, c'est 2,75 millions d'euros.
 
Question : où et à qui est le dernier pleurant que Benoît Morin du BR n'a pas réussit à localiser à Bourges ?
 
 
 
Quelques soucis dus aux conditions météorologiques de ces dernières semaine et la base de loisirs du Val d'Auron a pris du retard, mais il faut aussi avouer que certains jours, il est peu agréable de faire un barbecue en bordure de lac, dans l'humidité...
_
 
POLITIQUE VILLE, AGGLO ET CONSEIL DEPARTEMENTAL
L'Office de Tourisme, ça va pas fort, avec une "amende" de 300 000 euros, alors que la subvention annuelle est de 430 000 euros, la situation est dramatique malgré la bonne volonté et le professionnalisme de l'équipe.
Ce sujet prend un virage politique puisque l'Opposition, qui est aussi au Conseil d'administration de l'Office monte au créneau, mais l'Office, c'est l'outil touristique et économique de la ville, avec une structure et un financement mis en place par Serge Lepeltier.
 
 

Vous pouvez vous exprimer par mail à
Bourges-info.com
LES LIVRES DU MOIS A BOURGES
Les Relations Sociales a l'Aerospatiale, de 1928 à 2015
Un livre unique, jamais cette histoire sociale, avec les grèves, le CE, l'ambiance, les syndicats, les cadres, les directeurs, les compagnons.... Les salaires, les accords société, les licenciements...
 
Nul doute que les salariés de cet Etablissement voudront se remémorer ces moments parfois douloureux mais le plus souvent très agréables avec une technicité avancée, un salaire meilleur qu'ailleurs dans d'autres usines locales et les plus jeunes voudront savoir comment "ça se passait autrefois".

En vente à La Poterne et au Point Virgule, au prix de 20 euros, il est en format A4 et fait 312 pages, largement illustré.
C'est édité par l'association PABB et imprimé par Color 36.
 
Après un article de Rémy Beurion du Berry Républicain, les ventes s'envolent...
 
LE FILM DU MOIS AU CGR A BOURGES
On peut aller voir Camping 3, un navet populaire qui continue à faire du monde, car chacun a besoin de se changer les idées. Comme chaque été, au Camping des Flots Bleus se retrouvent pour leurs vacances nos amis, Les Pic, Jacky et Laurette, Gatineau, tout juste divorcé de Sophie, le 37, et Patrick Chirac fidèle à ses habitudes.
Cette année, Patrick a décidé de tester le co-voiturage...
 
A VOIR cette fois : le BGG; Bon Gros Géant de Spielberg, c'est un merveilleux conte, que enfants et parents peuvent voir.
 
"HISTOIRE" LES ANGLAIS ET BOURGES ...
Nous sommes en 1356, en pleine guerre de 100 ans, et c'est l'année de Poitiers avec notre Jean de Berry qui est battu par les anglais.
Le Prince Noir se décide d'aller piller la région du Centre, on le trouve à Vierzon le 28 août avant juste de piller les faubourgs de Bourges et il pousse jusqu'à Nevers, avant de revenir sur Romorantin.
Les faubourg de Bourges, c'est la rue Marcel Haegelen actuelle, et le Prince Noir est battu par les Berruyers dans ce secteur où se situe l'Eglise Saint Henri.
Une croix a été placée en souvenir de cette bataille gagnée sur les Anglais, c'est la célèbre croix Moult Joie !
 
NOUVEAU
 
 

 
- Les Nuits Lumière et Un été à Bourges vont bien.
 
- Les Forestines vont à nouveau être produites.
 
- Les deux nouvelles vitrine du Muséum
 
- l'initiative : "Papy, raconte moi ton usine à l'Aérospatiale"
 
- La station pour les campings car, boulevard de l'Industrie, a disparu !
 
-
 
-
 
1/ Drôle de bonne femme
 
Oui, vous allez trouver cette oeuvre d'art dans le parc de l'Hôtel de Bourbon.
Murielle Thébault propose des sculptures en composite très originales.
2/ Bourges revu en 3 D
 
Dans leur genre, M. Jean Chen et ses amis ont fait fort en montrant notre ville aux temps lointains.
Il travaille aujourd'hui sur le Bourges gallo-romain et ce sera là encore passionnant.
 
Il peut aussi faire Mehun ou Sancerrre, mais pas de réaction des élus de ces deux villes, seule Issoudun se dit intéressé.
3/ Les sondages de la ville
 
Les sondages de la ville sur Internet, et bien 50% aiment la programmation de Un été à Bourges.
Quant aux Conseil de quartier, 80% ne veulent pas s'inscrire et 14% son d'accord.

4/ PABB

L'association PABB était en Assemblée générale, avec un bilan financier positif, et une aide à l'aéromodélisme du Cher.PABB
De plus sortie du 7 ième livre intitulé "Les Relations Sociales à l'Aérospatiale de Bourges" et sa vente publique.
Enfin un concours doté de 5000 euros de prix sur le thème "Papy, raconte moi ton usine", réservé aux petits enfants de salariés qui raconteront en 6 à 12 pages ce qu'était le travail de leur papy à l'usine.
en savoir plus : en septembre
 
COUP DE GUEULE ET BOURGES ALORS ????
Ça commence bien, la pub de la petite revue sur l'ETE en Berry faite par Benoît Morin et le Berry Républicain elle montre en page 2 une carte du Cher sous forme de publicité avec des propositions pour Noirlac, Le Pôle de l'âne, Nançay … et au milieu BOURGES mais avec RIEN !!!
Visitez le Cher mais pas Bourges.
Le touriste viendra dans le Chet si on met en avant Bourges et sa cathédrale ou son palais Jacques Coeur !
COUP DE GUEULE PRESQUE ACCEPTABLE
Le rond point de la gare a retrouvé un aspect presque acceptable, il faut dire que les techniciens des espaces verts de la ville sont des champions, mais cela ne fera pas oublier la fontaine.
 
Comment supprimer une magnifique fontaine très design et très moderne par des massifs, certes bien réalisés, mais identiques à ce que faisait Henri Laudier en 1930.
INDISCRETIONS A BOURGES, MADAME MICHU M'A DIT ...
Madame Michu :
Madame Michu vous dit ce que le Berry Républicain, le Petit Berrichon, le Big Journal (non, il existe plus) et les Nouvelles de Bourges n'osent pas vous dire ou ne peuvent pas vous dire :
 
Mme Michu :
 
- Je vous le dis tout net : j'ai pas le coeur à raconter des histoires, ces derniers attentats en province m'ont enlevé tout esprit critique, octogénaire, je suis attérré par ce qui se passe, et pour certains, c'est au nom d'un Dieu !"
 
"Mais enfin, il a bien le droit de s'habiller comme il veut le Yann Galut ! Un costume à 600 euros, c'est pas donné, mais s'il le fait ça ne nous regarde pas. Elle commence bien la campgane des législatives, demain ce seront ses chaussettes et après demain ses caleçons... Demandons lui de résoudre les problèmes économique de Bourges et du Cher".
 
- Le TGV, une nouvelle étude recommence ... et cette fois on donne un nouveau délai, ce sera en 2030 ! Ils nous amusent les technocrates parisiens et avec nos impôts. Des nuls de chez nuls m'a dit mon boulanger qui a les pieds par terre", et il dit quoi le monsieur Bensac ? C'est bien le seul à y croire, mais si un jour il passe vers Bourges le TGV, je serais morte depuis longtemps..."
 
" un ancien élu me racontait l'autre jour que c'est toujours moins, moins de jours de Un été à Bourges, moins de soirées des Nuits Lumière, moins d'ouverture de la piscine, et en 1997, le maire avait offert a la fin de l'année le livre de François de Closet "Toujours plus", et monsieur Blanc, "vous pourriez offrir un Toujours moins" a vos adjoints."
 
" Elle est ou la Foire ? J'ai pris mon bus de l'Aéroport au pont d'Auron pour aller comme chaque année a la foire, j'arrive et qu'est ce que je vois ? Des gens qui démontent leur stand, je questionne un jeune qui,passe sur son vélo et j'entends dire que la foire elle a fini,lundi et nous étions mardi ! Monsieur Laudier a du se retourner,dans sa,tombe, une si petite foire".
 
" Vous les voulez les résultats des législatives ? Comme madame Soleil, moi, Germaine Michu, je vous les donne, ce sera Vladimir D'Ormesson pour remplacer Yves Fomion, Yann Galut gardera son mandat, et du coté de Vierzon ce sera le FN".
 
"c'quoi, cette histoire d'un guide qui va recevoir 300 000 euros ? Comprends pas et c'est un juge qui a dit ça ? Quand un journaliste d'investigation fera une vraie enquête sur ce guide et l'ensemble de cette affaire ? "
 
" Il est partout le Yann Galut, avant hier à l'Assemblée, hier …. Et aujourd'hui à l'Office de Tourisme de Bourges par solidarité avec les employés qui pourraient être sans emploi au 30 septembre prochain. Il est bien en campagne électorale pour garder son poste de député ".
 
" Oh le Louis, il veut y aller aux législatives et si le RPR, son parti politique ne lui donne pas son investiture, il ira tout seul. Enfin un exemple pour les jeunes. Se battre, se battre encore et toujours, bravo Louis ".
 
" Gonflés les messieurs de ENGIE, oui, c'est le nouveau nom de Gaz de France, et bien ils m'ont envoyé de la pub avec ces mots : " Michu, découvrez les avantages d'une relation personnalisée " . D'abord, on dit Madame Michu et pas Michu, on n'a pas gardé les moutons ensemble et puis c'est quoi monsieur Engie une relation personnalisée ? J'ai 84 ans, vos fredaines, vous les garez pour vous "
 
"Il l'a jamais dit, cette phrase le maire, foi de Germaine Michu, oui mes bons amis, le Berry lui a fait dire au monsieur Blanc "J'ai encore heureusement un peu de pouvoir, peut être plus pour longtemps..." et ben non, juré craché qu'il a dit, j'ai jamais dit ça ! Alors, y dit quoi le pt'it gars du Berry ?"
 
" La nuit debout, ils dorment désormais, drôle, ils hibernent en été. En tout cas ils ont causé. C'est la droite qui gouverne, ils votent à gauche, c'est la gauche, ils votent à droite, de toute façon, on est des gaulois, on est ingouvernables, c'est moi Germaine Michu qui vous le dit ".
 
" Eh ! les écolos, tout ce cinéma pour quelques arbres à ,Séraucourt, et au lac, le Maire il coupe 40 gros arbres, et rien, pas un mot. Par principe vous auriez pu faire une manif, même une petite manif pour pas perdre la face… "
 
" Euh, ils ont la santé les maraîchers sur TF1 à la tété le midi, c'était bien, mais quand l'un dit que les marais c'est la recherche de la fraternité et que les deux associations sont copains comme chien et chat , ils poussent le bouchon un peu loin, ça fait 20 ans qu'ils s'engueulent".
 
Vous voulez réagir, alors écrivez à : madame Michu bourges-info.com
 
Rechercher dans Bourges-info un sujet donné :
PAGE 3 : LES BLOGS POLITIQUES DE BOURGES
2016 Le Blog d'Irène Félix
Bourges Plus : un conseil bien terne
Le conseil communautaire de ce soir était conséquent, avec le vote des comptes administratifs et des budgets supplémentaires qui en découlent. Il n'aura pourtant fallu que deux heures et demi pour tout boucler, dans une ambiance bien terne où on décelait chez le Président et les membres du bureau une folle envie d'en finir rapidement.
Il faut planter la scène pour comprendre ce qui se joue. Dans un conseil communautaire désormais réduit et dont un certain nombre de membres manquaient à l'appel, il y a maintenant autant de membres du bureau que de simples conseillers communautaires. Ce soir, ils étaient 18, alignés sur la table présidentielle à faire face à 20 conseillers. Le débat est derrière eux. Le conseil communautaire leur paraît secondaire. C'est à voir.
Deux dossiers ont particulièrement attiré mon attention.
Le budget de l'eau et de l'assainissement et les rapports d'activité correspondants : il y a là des sujets qui méritent intérêt et dont les habitants de l'agglomération pourraient s'emparer en raison des enjeux qu'ils portent. J'y reviens dans une prochaine note.
Le protocole de préfiguration du prochain programme de renouvellement urbain : c'est un dossier très important pour la rénovation urbaine sur les Gibjoncs, le Moulon et la Chancellerie. Le bilan des dix dernières années est paradoxal : la rénovation urbaine a eu lieu, les espaces sont nettement améliorés, les équipements publics rénovés, l'habitat modernisé. Mais les chiffres sont sans appel : le quartier est encore plus pauvre qu'avant et les personnes immigrées encore plus nombreuses. Rien donc n'a permis de faire progresser l'idée de mixité. Il est difficile de savoir si la construction de pavillon a accompagné l'aspiration des familles à l'habitat individuel ou si elle l'a stimulée. Le constat aujourd'hui, c'est que l'habitat collectif est disqualifié aux yeux de beaucoup et que la vacance (les appartements vides qui ne se louent pas) continue de grever les comptes des bailleurs publics.
Les propositions pour le nouveau plan sont intéressantes - par exemple l'engagement à rénover non seulement l'extérieur des immeubles mais aussi les appartements eux-mêmes. D'autres auraient mérité précision : quelle prise en compte des copropriétés en voie de dégradation ? que doit-on entendre par " politique de peuplement " ? quel projet autour de la gare ? quel rôle pour les conseils citoyens ?
Pas de réponse, pas de débat possible en conseil.
Dossier à suivre avec les habitants et leurs représentants.
…a suivre
http://irenefelix.fr/
 
2016 Le Blog de Roland Narboux
Terrible 14 juillet, avec la colère qui monte dans le pays.
La population attend des élus qu'ils les protègent, et en particulier au niveau de l'Etat, ce qui n'est plus perçu ainsi.
Mais comme toujours, nous sommes des gaulois, et chacun est bien d'accord dans le discours, sur le fait que l'on est en guerre, mais attention ce n'est pas 14, non ! Une guerre dans laquelle on ne veut rien changer de nos habitudes. Oui, une fouille légère pour entrer au Printemps de Bourges, d'accord, mais pas plus.
Attendre 2 heures pour accéder a un match de football, ou pour aller admise le feu d'Artifice du val d'Auron, alors, non.
Nous sommes en guerre et dans l'Etat d'urgence, mais nous voulons continuer à nous rassembler, à manifester comme avant, à continuer a aller aux concerts,,festivals de tous ordres, bref, ne rien changer dans nos petites habitudes.
D'autant que supprimer notre mode de vie, c'est ce que veulent nos ennemis.
Que faire ? Si nos dirigeants actuels ou futurs, avaient une solution, ça se saurait. Non, ce sera long, car il faut nommer les choses, si guerre il y a, c'est contre l'islamiste radical, plus précisément les salafistescomme l'affirment nos spécialistes.
L'Etat ne peut pas tout, il faut une mobilisation Générale et que tous s'y mettent, y compris les musulmans qui doivent affirmer haut et fort que la notion de mécréant n'est pas acceptable, que l'on ne tue pas. Que la laïcité, c'est notre volonté à tous de vivre ensemble !
Et puis ces Etats du golfe, comme le Quatar ne pourrait il pas utiliser son argent à remettre les égarés de l'Islam dans le droit chemin au lieu d'acheter des joueurs de football ?
Nous devons aussi rester modestes, nous avons eu nos guerres de religion,et elles ont cessé avec l'action du pouvoir politique mais surtout parce que la population a réagit devant des massacres intolérables de part et d'autre qui ont duré plusieurs décennies.
Lors de la chronique du mois dernier, j'avais écrit que "Dans cette période où chaque matin en ouvrant la radio, on se demande quelle nouvelle catastrophe est arrivé à notre planète". Et ce fut au petit matin du 15 juillet que la nouvelle sur l'attentat de Nice arriva !
a suivre
blog de roland narboux
 
2016 Le Blog de Pascal Blanc
Depuis
http://www.partiradical.net/
2016 Le Blog de Yannick Bedin
Je signe l'édito de cette semaine dans l'hebdomadaire 18 publié par la Fédération du Cher du PCF.
" L'idéologie dominante est celle de la classe dominante ". Nous constatons tous les jours la validité de cette réflexion de Marx. La classe dominante, celle des " riches " comme l'appelle l'un d'eux Warren Buffet, tente une nouvelle fois à l'occasion du puissant mouvement social contre la loi " travail " d'imposer sa grille de lecture du monde. Des " Français pris en otage ", des syndicalistes assimilés à des " terroristes ", l'inquiétante moustache de Martinez au coin des unes de journaux,... du vocabulaire aux images, la manipulation va bon train. Elle est le fait de médias, conditionnés ou aux ordres, soucieux de plaire à un premier ministre d'un gouvernement aux abois, qui multiplie les coups de menton et les menaces d'interdire les manifestations syndicales, ce qui serait inédit depuis des décennies.
On peut s'étonner d'une telle violence verbale des représentants du parti socialiste et du gouvernement. Beaucoup se demandent jusqu'où ils peuvent aller tant à chaque fois, on croit avoir atteint la limite ? Ils peuvent aller encore plus loin. Car l'objectif est de dramatiser la situation et de faire peur pour créer les conditions d'un renforcement du Front national et ainsi diviser encore plus la droite, casser la gauche pour affaiblir toute velléité de faire autrement, jouer sur le vote " utile ".
Derrière ces manœuvres, il y a les actionnaires, les patrons du CAC40, les fonds de pensions ou les banques. Ce monde de la finance, qui fut un temps le bouc émissaire tactique du candidat Hollande, n'a pas décidé du scénario de 2017. La perspective d'une droite émiettée, d'un Front national qui pourrait une nouvelle fois buter sur les marches du pouvoir (l'exemple autrichien pèse), peut laisser espérer une stratégie gagnante pour Hollande et/ou la direction du Parti socialiste à condition de ne rien lâcher sur la loi Travail. La bourgeoisie a toujours deux fers au feu pour servir ses intérêts, somme toute très bien défendus par la rue de Solférino.
A ce jeu, les travailleurs n'ont que des reculs sociaux et démocratiques à craindre. Ils doivent rester mobilisés, et avec eux leurs syndicats de lutte, pour amplifier le rapport de force, tenir bon, faire plier ce gouvernement illégitime dans l'opinion comme à l'Assemblée. C'est là l'urgente nécessité à laquelle les communistes travaillent.
Yannick Bedin
Membre du secrétariat de la Fédération du Cher du PCF
http://www.yannick-bedin.org/
2016 Le Blog de Philippe Bensac
SUJET : LE BREXIT
La démocratie parlementaire britannique a cédé au populisme. Par son référendum de sauvetage du mandat de premier ministre du Royaume Uni, Monsieur CAMERON a brisé la construction, certes imparfaite mais bien réelle, de l'Union Européenne qui a protégé nos sociétés de la guerre intestine depuis 70 ans.
L'Histoire jugera ce comportement irresponsable. La balle est maintenant dans le camp des dirigeants des 27 Etats de l'Union, la Grande Bretagne devenant de fait, avant qu'elle ne le devienne de Droit, un Etat TIERS, c'est-à-dire qui ne peut plus s'immiscer dans les décisions à venir de l'Union et qui devra accepter celles-ci définies sur la stricte base de la défense des intérêts de l'Union.
Il serait d'ailleurs logique que les parlementaires britanniques ne puissent plus siéger et que le commissaire britannique à la " stabilité financière, services financiers et union des marchés de capitaux " (ça ne s'invente pas) démissionne sur le champ.
Trois chantiers doivent donc être rapidement ouverts par les dirigeants des Etats européens et des institutions de l'Union, sous la houlette conjointe de Monsieur Hollande, Madame Merkel, Monsieur Junker et Monsieur Draghi.
1/ Fixer dans les prochains jours le calendrier de sortie de l'UE, notamment en obtenant, dans un très court délai, l'acte officiel de notification de la décision des citoyens britanniques signé par David CAMERON, donc avant octobre 2016.
Sans cette notification, la suite des événements ne sera pas programmable et la paralysie de la gouvernance emportera le chaos financier (déjà en cours à cause de la réactivité financière aux signaux politiques quelle qu'en soit l'intensité) puis économique avant le raz-de-marée populiste dans chaque Etat, sur fond de guerres civiles et de terrorisme international.
Le message d'autorité de l'Union, dans ce contexte sans précédent, est indispensable et chacun sait que celui qui maîtrise le calendrier détermine la stratégie.
2/ Consolider la zone euro en stabilisant les flux financiers. Le temps est venu de confier une nouvelle mission à la BCE, celle de la gouvernance intégrale des indicateurs de performance économique et budgétaire à des fins de croissance durable et de refinancement global de la dette des Etats de la zone euro. La réappropriation des chambres de compensation bancaire des banques européennes continentales détenues par la " City " serait le premier symbole de la constitution d'un nouveau pôle financier d'envergure mondial et permettrait, dans un avenir proche, la mise en œuvre de la taxe Tobin, vertueuse au plan éthique comme au plan du financement des grandes solidarités.
3/ Lancer une nouvelle construction européenne, clairement fédérale, au niveau minimum de la zone euro et d'éventuels candidats hors zone mais choisi sur critères de convergence budgétaire et d'objectifs communs. Cette convention refondatrice dite, par exemple, " LA HAYE 2 " redéfinirait précisément le principe de subsidiarité, consubstantiel du fédéralisme, principe qui proclame les transferts ou délégations de souveraineté, donc les pouvoirs régaliens, au niveau européen lorsque celui-ci est, sans conteste, le niveau de la plus grande efficacité. Pour ce faire, les Etats devront faire ratifier par les parlements ou les citoyens les domaines de subsidiarité choisis en commun afin d'intégrer le corpus fédéral.
Les deux Etats qui doivent, à la base, être absolument d'accord sur ce programme sont l'Allemagne et la France. Sinon, le rêve européen et la paix en Europe auront vécu.
Le MEF Cher se mobilise dès aujourd'hui pour convaincre nos dirigeants et la société française de l'urgence comme de l'importance des premières décisions de résistance à la désintégration de l'Union Européenne engagée par la réaction populiste d'un Etat devenu tiers dorénavant, de sa propre volonté et de ses propres erreurs.
Philippe BENSAC - Président du MEF Cher.
http:///

2016 Le Blog de Yann Galut
Le blog n'est plus lisible ni exploitable.
A revoir.
la suite
 http://www.yann-galut.com/
 
 
 

 
RETOUR EN HAUT DE PAGE

 

Contact : - Mentions légales