le site d'informations de Bourges - Bourges-info

L'INFO MENSUELLE DE BOURGES
un MAG paraissant tous les 1 er du mois (gratuit et sans pub)
Edition du 1 er avril
Bourges-Info.com
AVRIL 2018
Semaine 08
NUMERO PRECEDENT BD_BULLES_2017
Mme MICHU
BD BULLES 2014 ARCHIVES DE BOURGES INFO
Sommaire du Mag
de avril 2018
- Après la pluie, c'est le froid la neige fin mars ... et encore la pluie. C'est quand le Printemps ?
 
- Le Printemps de Bourges c'est dans 3 semaines
 
-Maison de la Culture : premiers coups de pioche le 20 mars (coups de bulldozer).
 
- Basket : les Tangos vont bien en France.
 
- Les Diseurs du Berry ont fait la Révolution en mars.
 
- Agnès Sorel Reine des Médiévales.
 
- Quid des Nuits Lumière 2018 ?
 
La citation du mois :
 
" Mais arrêtez donc d'emmerder les français"
 

Georges Pompidou

 

- LES BLOGS

AVRIL 2018

>>>Réagir 

>>>cliquer ici

EDITORIAL
Bourges-info se poursuit à petite vitesse. Un éditorial au 1 avril, c'est pas sérieux, mais on peut évoquer un des points clés de la vie Berruyère, le Printemps de Bourges. Il donne comme on dit un bon et nécessaire coup de jeune à une ville qui est à la peine sur le plan culturel, pas beaucoup d'initiative, le sport à une meilleure écoute de la part des élus, et sur le plan électoral, ils ont malheureusement raison : le sport a la cote. Une descente de caisses à savon même qualifiée de débile par certains est plus payante qu'un grand concert symphonique ou une exposition d'art contemporain.
Attention toutefois à freiner ce qui apparaît comme un nivellement par le bas. Les incidents dans les matchs de football, en local comme en national doivent faire réfléchir les décideurs.
Bon Printemps de Bourges.
roland narboux

IMAGE DU MOIS

LA NEIGE

Et la cathédrale sous la neige, c'est rare et magnifique.

Une photo de l'Office de Tourisme.

ET BOURGES A LA TELE

Bourges et JC RUFIN sur Arte

Jean Christophe Rufin dans les rues de Bourges pour Arte, pour une "invitation au voyage".

LA PERSONNALITE DU MOIS
Christophe Gratias
 
C'est la grande période de Christophe Gratias, avec les musées et une nouvelle exposition aux MOF après celle des tapisseries d'Estève.
Et puis il fut Camille Desmoulins dans la Révolution de 1789 dans les deux visites théâtralisées des Diseurs du Berry.
 
LE CHIFFRE DU MOIS
11 000 visiteurs
 
C'est le nombre de personnes qui sont venus au Muséum pour voir l'exposition Photos de Nature qui est chaque année, toujours un succès.
 

COMBIEN ça COÛTE ?
20 millions d'euros
 
C'est le coût possible et prévisionnel (à la louche) du futur centre aqualudique décidé par Bourges plus, sans savoir encore où il se situera, mais sans doute du côté du lac d'Auron.
 
 
LE SAVIEZ-VOUS ?

LE POLYGONE

Très intéressante enquête de Bertrand Philippe dans le Berry Républicain sur le polygone d'essai de l'ETBS, comme on disait autrefois.

 

 
POLEMIQUES
La Poste contre La Ville
 
La lutte se poursuit avec la Poste qui veut fermer 3 bureaux de poste de la Ville, pour une logique économique, mais la population n'est pas d'accord.
 
 
C'EST QUOI ???
Cette photo ci-dessous,
c'est QUOI ? Et c'est OU ? Et c'est QUI et Pourquoi ?
 

Le mois dernier :
Une plaque d'une tombe du cimetière Saint-Lazare, avec des inscriptions qui semblent être en hébreux.
Qui peut traduire ?
 
ET VINT UNE BELLE PLACE ...

l'Ordre des Palmes académiques.

Après le jardin de la Légion d'honneur, puis celui de lOrdre National du Mérite, c'est l'Ordre des Palmes académiques qui a été honoré samedi 24 mars avec la dénomination d'une place entre les bâtiments de l'INSA et de la FAC à Lahitolle, en présence du maire et de plusieurs adjoints ....
Une belle initiative, sur cet Ordre créé par Napoléon en 1808.

BOURGES NOUS VOILA

LE COLLIER ROUGE

Le collier rouge, c'est ce petit livre de Jean Christophe Rufin, qui se passe en Berry, il va sortir en film avec Guillaume Canet, mais le tournage a été fait très loin de Bourges" dans les Charentes....

"Dans une petite ville, écrasée par la chaleur de l'été, en 1919, un héros de la guerre est retenu prisonnier au fond d'une caserne déserte. Devant la porte, son chien tout cabossé aboie jour et nuit. Non loin de là, dans la campagne, une jeune femme usée par le travail de la terre, trop instruite cependant pour être une simple paysanne, attend et espère. Le juge qui arrive pour démêler cette affaire est un aristocrate dont la guerre a fait vaciller les principes. Trois personnages et, au milieu d'eux, un chien, qui détient la clef du drame... "

 
LE RETROVISEUR
C'était en 2017
DES IDEES ET DE L'ARGENT
 
Que faire du site de la Maison de la Culture ? Que faire du site de l'Hôtel Dieu ? (Photo) Que faire de l'ancien couvent des Augustins ? Et désormais que faire des anciens Ets Monin aux Marronniers ? Même si, contrairement aux 3 précédents, ils ne sont pas dans une sphère publique.
Que de questions et pas de réponse.
(une seule réponse un an plus tard : Monin)
 
C'EST LA FOIRE

Et c'est la 99 ° édition de la Foire de Bourges

Elle sera consacrée cette année 2018 à l'Irlande, un an avant de fêter la 100 ° édition, car c'est une invention de Henri Laudier en 1920.

Nous en reparlerons car c'est en juin.

A Bourges, en plus des victimes des attentats de cette fin mars, nous aurons une pensée pour Arthur Noyer, ce jeune soldat Berruyer tué par un "serial killer".
 
 
Avril 2018

2017 >>>Réagir  

 En savoir plus sur Bourges: http://encyclopedie-bourges.com/  

Un numéro dédié aux Diseurs du Berry et sans aucune blague de 1 er avril !
 
PdB PRINTEMPS DE BOURGES 2018
Le Printemps de Bourges commence le 24 avril :>>> cliquer
 
Tout se met en place pour cette nouvelle édition avec un seul spectacle complet, l'hommage à Léonard Cohen à la cathédrale.
 
Mais à quelques jour du début, "on ne le sens pas ce Printemps", le temps y est sans doute pour quelque chose, car la programmation est bonne.
Et puis il y a un chatbot d'ouvert ! C'est une des premières applications dans ce secteur de l'utilisation de l'Intelligence artificielle et des systèmes experts.
 
Les Victoires de la musique de février ont consacré 5 artistes qui seront présents au Printemps de Bourges ce sont :
Orelsam, Shaka Ponk, Charlotte Gainsbourg, Juliette Armanet et Bigflo & Oli
 
DOSSIER DESENCLAVER BOURGES
On cherche à imaginer ce que serait le Bourges dans 30 ans... C'est une bonne initiative et comme dirait madame Michu, ça mange pas d'pain.
Mais il y a 30 ans, c'était comment Bourges ? Nous étions en 1990 :
Les industries militaires employaient 12000 personnes, aujourd'hui, c'est sans doute moins de 5000, (pas simple d'avoir des chiffres).
La population était de 75 609, on est à 68 300.
Le centre ville s'est dépeuplé, et les grandes surfaces extérieures se sont développés.
Il y a eu les MOF, la cathédrale à l'UNESCO, les Nuits Lumière, la médiathèque , le Palais des sports du Prado, les cinémas CGR, le site du Prado et la patinoire, la nouvelle école de musique et de danse, les liaisons douces, la police municipale, le tourisme se professionnalise , la cathédrale et le palais Jacques Coeur et Lallemant relookés en façade, le PRU, la plage du lac d'Auron, la technopole Lahitolle, l'école d'Ingénieurs.
 
Les marchés, la circulation, les écoles, les marais, le vélo, la foire, les spectacles de la maison de la culture, le palais Jacques coeur, les musées, les Tangos, pas de gros changement.
Le chantier des 6 ans du Maire
C'est bien celui de la Maison de la Culture, la nouvelle qui vient de commencer en cette fin du mois de mars 2018.
L'ouverture est prévue en 2020 et le coût s'élève à un peu moins de 30 millions d'euros (HT).
30 décembre 2016 : c'est la date du permis de construire de la Maison de la Culture sur les pentes de Séraucourt qui fut signé.
Le projet porte sur 9600 m2, avec une surface de plancher de 8000 m2 et une hauteur de 16,6 mètres.
PC n°018 033 16 BO152
Agence Ivars et Ballet, architectes à Tours.
 
Bourges, les communications routières ( et ferroviaires)
La seconde sortie de l'Autoroute ? ça cause, ça cause, mais ça n'avance pas, même si des convention pour des études sont signées. En attendant on parle de réaliser des giratoires dans plusieurs axes de Bourges sud.
 
POLITIQUE A BOURGES
La politique nationale marque le pas, et la politique locale est un peu endormie, chacun cherche à se définir dans un système ou une mère goret ne retrouverait pas ses petits.
 
La surprise est venue du Conseil municipal de lundi 26 mars, avec l'abstention surprise sur le budget de Philippe Mousny, alors que le vote d'un budget représente l'acceptation de la politique d'une équipe.
P. Mousny ne l'a pas voté ce budget, un premier pas vers l'opposition ? A suivre.
 
C'est le calme plat a Bourges, même si 800 retraités ont participé à une manifestation le 15 mars.
Puis une manifestation des retraités et fonctionnaires dans le rues de Bourges, avec un mobilisation que l'on peut qualifier de moyenne, mais ce ne fut pas un échec, juste un avertissement, sachant que le milieu des retraités des entreprises locales, souvent dans les fabrications militaires à toujours été fort.
 
Le mouvement radical se cherche et s'installe à Bourges et dans le Cher avec une petite équipe autour de Pascal Blanc.
 
L'UDI refait surface, sans trop savoir l'importance "des troupes".
 
 
Le PS cherche à renouveler son état major et le match pour les municipales entre Yann Galut et Irène Félix est lancé, le premier a pour l'instant une longueur d'avance.
 
Quant à La République En Marche, elle a son candidat qui bat le terrain et les tribunes, c'est François Cormier-Bouligeon, sauf si au national entre LREM et le Mouvement Radical des tractations portent Pascal Blanc pour prendre une liste commune.
 
 
Inauguration de la Place des Palmes ... Académiques
 
culture / Tourisme BOURGES, LE CHER, LE TOURISME ET SA CATHEDRALE
Le Tourisme à Bourges
 
Période creuse qui devrait reprendre des couleurs avec l'arrivée du Printemps et du Printemps de Bourges, dans 3 semaines.
 
Du nouveau à la boutique de l'Office de Tourisme de Bourges, avec de beaux livres et aussi, 5 reproductions des Pleurants du duc Jean de Berry. Un beau cadeau pour les amateurs éclairés du patrimoine.
 
Par contre aucune transparence dans les chiffres sur les visiteurs à Bourges ou les entrées payantes dans les musées.
 
Nouveaux échafaudages sur la cathédrale pour remettre aux normes d'aujourd'hui, les installations électriques.
 
La fresque de la Maison de la Culture N° 7
 
C'est la nouvelle fresque de l'ex Maison de la Culture qui arrive après un numéro 6 très moyen, chacun attend un sursaut dans la qualité de ce qui reste une belle initiative.
 
 
QUE FAIRE EN AVRIL et MAI
Vous êtes Berruyers alors voici le choix de Bourges-Info.com pour ce mois d'avril et mai en plus du Printemps de Bourges.

Les Diseurs ont fait la Révolution de 1789

Gros gros succès populaire des Diseurs du Berry, avec les visites théâtralisées sur la Révolution de 1789... Des costumes magnifiques et une page d'Histoire peu ou pas connue.
 
25 e Salon international d'arts et de peinture du Lions au Palais d'Auron, jusqu'au 8 avril, avec Isabelle Abraham comme invitée
 
Patrick Sébastien le 14 avril au Palais d'Auron dans "avant que j'oublie".
 
Gratuit les 14 et 15 avril à la halle au blé, en nocturne le samedi.... Un univers Vintage.

Maison de la Culture :
Un mois important juste avant le Printemps de Bourges avec au moins 4 grands spectacles :
 
Et la revoilà, Madame Bovary pour 4 soirées du 3 au 6 avril, deux heures de théâtre à partir de Flaubert. Immortelle héroïne, à voir à tout prix.
 
Du cinéma spectacle, "Dans la peau de Don Quichotte" les 10 et 11 avril, d'après Cervantes.
 
Du jazz le 13 avril avec The Ellipse.
 
Unwanted une sorte de théâtre danse, les 16, 17 et 18 avril ... Nous sommes au milieu des années 1990, pendant le génocide rwandais et c'est 20 ans plus tard....
VILLE BOURGES : DU BON ET DU MOINS BON
Le Conseil municipal du 26 mars a été consacré comme souvent au vote du budget et à la notification de nombreuses subventions sportives et culturelles.
Ce fut peu animé, un peu tristounet et avec de moins en moins de monde... le fait de passer la séance sur Internet, on le voit dans les remarques a un effet pervers, on n'assiste plus à ce qui reste un grand moment de confrontation, de débat et de démocratie.
Ça grogne toujours avec le stationnement en centre ville. Et " entrer le numéro d'immatriculation" dans la machine, ca passe mal ! Et Bourges n'est pas une exception dans ce type de pratique technocratique.
Certains font toutefois remarquer qu'il y a en centre-ville où à proximité immédiate 3500 places de stationnement gratuites, et qu'un peu de marche à pied ne peut faire que du bien.

Manifestation d'élus, en grande tenue et toute écharpe au vent pour protester contre la fermeture à Bourges de 3 bureaux de poste... Asnières, Gibjoncs et Carnot en attendant là fermetures des autres, pour ne conserver que la Grande Poste de la rue Moyenne.
 
Le service des urgences à Bourges est particulièrement encombré, cmme dans de nombreuses villes en France.
Et puis le gros immeuble des Forestines , place Cujas est à vendre ! Il appartenait à l'Hôpital Jacques Coeur de Bourges, et a été partiellement détruit lors d'un incendie.
 
 
Slogans d'hier (1789) et d'aujourd'hui (2018)
 
ECOLOGIE UN VRAI HIVER A BOURGES,
Il pleut, il fait froid,
 
Les médias n'ont parlé que de cet hiver froid et neigeux, et avec de la pluie : bonne nouvelle, c'est bon pour le jardin ce froid et seconde bonne nouvelle, c'est excellent pour les nappes phréatiques.
les nappes phéatiques ont été reconstituées.
 
Au niveau de l'écologie, c'est la poursuite du moins de pesticides en ville comme dans les cimetières.
 
Et c'est reparti pour la 5 ° ou 6° année, avec le désenvasement des marais, ou de certains coulants, comme Michel Melin de Patrimoine Marais et France Camuzat de l'AMB l'ont dit à l'issue d'une réunion avec la Ville, l'Etat et le SIVY.
 

SPORT

LE SPORT A BOURGES
Le basket avec les Tangos, une belle remontée en Euroligue et une qualification.
Et puis une nouvelle finale en Coupe de France après une victoire sans problème face à Villeneuve d'Asqu.
Une bien belle équipe !
Normalement, la Coup et le Championnat sont à leur portée !
 
 
 
 
 
Ah non, elles sont gentilles les basketteuses, mais il faudrait qu'elles se posent à quelque part, elles vont, elles viennent et repartent et reviennes ... Non et non, l
Le club c'est sérieux, on ne zap'pas.
Yannick, Cathy, Odile, Céline et quelques autres ont été plus constantes. Les gamines aujourd'hui je les supporte plus.
A peine arrivées en Berry et elles cherchent une autre équipe ?
_
 
LES LIVRES DU MOIS
La dentelle de Bourges
Les manufactures de dentelle de Colbert
par Nicole Ovaere-Raudet et c'est ainsi que plusieurs villes sont à l'honneur, comme Alençon ou Montargis et bien entendu Bourges.
 
Rappelons que Colbert fut un temps propriétaire du palais Jacques Coeur.
Et son portrait trône au château d'Ainay le Vieil.
 
LES FILMS DU MOIS AUX CGR A BOURGES
Toute la famille Verdi est aux petits soins pour s'occuper de Roland, le grand-père, qui perd un peu la boule ces derniers temps. Tous sauf JB, l'ado de la famille, qui n'a qu'un seul but : monter à Paris pour disputer sa finale de basket.
 
Mais ses parents, bloqués ce week-end-là, lui demandent d'y renoncer pour surveiller son grand-père. JB décide alors de l'embarquer avec lui... Pendant ce voyage, rien ne se passera comme prévu...
 
 
Et puis, on ne peut passer sous silence Ready Player One même si ces titres en anglais commence à être pénibles. C'est un film de science-fiction américain coproduit et réalisé par Steven Spielberg, sorti en 2018. Il s’agit de l'adaptation du roman Player One d'Ernest Cline, paru en 2011.
 
"HISTOIRE" LES MEDAILLONS DE LERAT
Cette année sera une grande année Jacqueline et Jean Lerat, les céramistes de La Borne qui s'étaient faits une réputation pour les crèches, dont celle de la cathédrale de Bourges.
Mais le plus original, ce sont les médaillons qui sont apposés depuis 1954 sur l'internat du lycée Marguerite de Navarre.
A Margot, ce sont 41 femmes honorées, de Jeanne d'Arc à Maryse Bastié en passant par Jeanne Campan ou Jeanne Dieulafoy.
Il s'agissait d'évoquer les femmes qui comptaient en France dans les années 50, et les noms ont beaucoup été utilisés pour donner enfin des nom de rues à Bourges à des femmes.
 
QUESTIONS A BOURGES

Question 1 :

Il est où le tableau de la grande Berthe Morisot native de Bourges, qui était à la Préfecture du Cher ? C'était dans les années 1990, il était exposé dans une vitrine de la Préfecture. Comme on ne le voit plus, quelqu'un peut nous dire ou il est rangé ou entreposé ?

 Question 2

Dans la récente exposition sur les femmes à l'entrée de la mairie, il était indiqué que les noms de femmes données en France a des rues était de 2%, c'est sans doute vrai mais à Bourges, et même s'il n'y a pas de quoi en retirer la moindre fierté, le chiffre est de 6%.
 
NOUVEAU
 
 

 
- les commencement des travaux de la nouvelle Maison de la Culture.
 
- Les palmes académiques ont leur Place.

- Les réflexions sur le Bourges dans 30 ans.

- Rufin, Bourges et la télé sur Arte.
- Les transferts de basketteuses.

- Les urgences de Bourges pointées par les médias .
- Les difficultés de circulation dans Bourges.
 
- l'incohérence d'un vote du budget.
 
1/ Le Muséum
 
Le Muséum et une nouvelle exposition temporaire. Elle va aller du Printemps à la fin de l'été et tout un programme, elle se nomme "monstrueux".

3/ LES MOF
 
Les MOF ouvrent après quelques travaux et une nouvelle exposition qui vient d'ouvrir sur une sorte de résumé de ce que sont capables de faire les MOF.
 
2/ Agnès Sorel se découvre
 
Pour la première fois, 3 conférences ont été prévues par les Amis de Jacques Coeur, la première se déroula à "guichets fermés" c'était Agnès Sorel pour les Nuls. Deux autres suivront sur Agnès Sorel et le pouvoir le 12 avril à 20 H et sur la mort d'Agnès Sorel et sa postérité
3/ Les Diseurs du Berry ont fait la Révolution
 
Les animations des diseurs du Berry fonctionnent bien, il y avait eu Jean de Berry, Louis XI, puis les Capucins et Saint Lazare et en ce début d'année 2018, ce fut le succès de 2 dimanches de Révolution, avec une chance insolente avec le temps.
ils vous proposeront l'Histoire de Panette, puis la commémoration en visite théâtralisée du 11 novembre 1918 à Bourges.
Et c'est gratuit !
 
COUP DE GUEULE QUI A UNE VISION DE BOURGES, DE JACQUES COEUR ET DU TOURISME ?
Que les pouvoirs public aient vendu au privé, l'ancien bâtiment de l'Inspection académique rue Jacques Coeur, dans un lieu qui est dans la continuité du Palais est un non sens et un scandale dont les élus et les Berruyers n'ont pas eu conscience, même lorsqu'il n'y a pas beaucoup d'argent dans les caisses. Mais il y a parfois des opportunités à saisir, ce fut le cas autrefois de la zone industrielle du Prado.
Réfléchir sur ... dans 30 ans et ne pas voir et saisir les enjeux en matière touristique qui se déroulent sous leur yeux montrent qu'il manque un vrai visionnaire, un Laudier, Boisdé ou Lepeltier.
 
COUP DE GUEULE ARNAQUE ASSUREE
Surprise dans un mail reçu par un internaute de Bourges : tout semble vrai, c'est de l'arnaque.
Dans Sciences et Avenir de ce mois, il est dit que les arnaques qui fonctionnent le plus, proviennent de malfrats qui se font passer pour le service des Impôts.
Vouloir obliger les personnes âgées à utiliser Internet est déjà un non-sens, mais avec ce type de message où on vous signale, avec "avis de restitution, drapeau national et les sigles impôts.gouv" , tout semble vrai.
Il est incompréhensibles que les pouvoirs publics soient dans l'incapacité de gérer ce type de Mails.
messieurs et madame des 3 députés : essayez de vous rendre utiles.
 
INDISCRETIONS A BOURGES, MADAME MICHU M'A DIT ...
Madame Michu :
Madame Michu vous dit ce que le Berry Républicain, le Petit Berrichon, le Big Journal, non, il existe plus, il a fusionné avec les Nouvelles de Bourges n'osent pas vous dire ou ne peuvent pas vous dire :
Et puis, les "croissants chauds" du BR ont tendance à devenir aléatoires, ou ne traitent plus trop de Bourges, aussi les propos de Germaine Michu sont désormais sur Bourges info chaque mercredi, le reste des infos mensuelles ne bougeant pas.

- " Il est fort, l'Eric de l'écologie, les marais sont inondés, il y a de l'eau partout, et l'adjoint ne subit aucune récrimination des maraîchers... autrefois c'était la faute de la ville, même si c'était comme aujourd'hui la faute de l'eau qui tombe , quelle chance l'Eric !"
 
" Bien le monsieur Rufin, comme il sait bien parler de sa ville natale, et dire qu'il aurait pu être un Elu de la ville .... Je ne sais pas ce que sera son dernier livre, mais sur, ma bonne dame que je n'achèterai, d'ailleurs je crois que je les ai tous".
 
" Ouh là, la, mais il va finir par avoir raison notre grand journaliste du Berry, oui, le Frank Simon qui parlait il y a quelques semaines des absences de monsieur Mousny, un élu de première importance, et il y avait eu un démenti "des autorités" comme l'on dit. Mais cette fois, le monsieur l'élu Mousny ne vote pas le budget ! Alors là, c'est grave, ou alors j'y comprend rien".
 
" Et bien du temps de monsieur Lepeltier, un adjoint qui n'aurait pas voté le budget aurait été débarqué de sa délégation dans la nuit même ! parce que je le sais depuis monsieur Laudier, mais c'est le B A BA d'une équipe municipale".
 
" Pas trouvé grand chose au Printemps de Bourges, et vu mon âge, le chapiteaux debout, c'est pas possible, il ne me reste pas grand chose.... et à la cathédrale, ya plus de places... Vous me direz, j'avais qu'à m'y prendre plus tôt, enfin j'irai dans les allées, manger des chi chis et peut être des Kebabs..."
 
" L'autre jour, je suis allé place Séraucourt, oui,,c'est mon fils qui est aux Etablissements Militaires qui m'avait amené, il m'a dit viens voir la manif, ça te rappellera mai 68, c'est vrai que je fête les 50 ans de "ma révolution à moi" mais une manif entre retraités, ça fait anciens combattants, il faut de la jeunesse, tout en restant correctes, oui monsieur, correcte je vous dis".
 
" Ah ben, ils sont bons nos hommes politiques, c'est le bazar vers l'autoroute, avec des queues pas possibles et on va faire une étude, et oui, une étude, ah, si l'Henri Laudier était encore là, il l'aurait trouve la solution, lui le Grand Henri, comme pour son aéroport, en 6 mois il l'a construit".
 
" Pas possible ces Diseurs du berry, quel culot ! ils ont fait leur Révolution dans les rues de Bourges et le public était la en nombre, pourvu que ça ne leur donne pas des idées ? Ils sont capable d'aller casser la vitrine de la maison des raisins, comme le 27 juillet 1789... ce qui ne nous rajeunit pas".
 
" La nouvelle Maison de la culture est commencée... J'espère que ça ira vite, car pour l'ancienne, elle a été commencée vers 1938 et elle a été inaugurée 25 ans plus tard".
 
" A oui, je vous l'avais pas dit le mois dernier, mais vous vous rappelez, le chanteur Cali, il devait venir a Bourges et il n'est pas venu.... Et bien il nous a fait faux bond car il avait une télé, et il a préféré la télé à son spectacle de Bourges, pas sympa le Cali, je m'en souviendrait foi de Germaine".
 
" J'suis pas trop concernée, mais je ai fait un bout de chemin avec les retraités, une bien belle manif, ça t'a rappelé mai 1968, yen a qui criaient Macron t'est foutu, les retraités sont dans la rue m'a dit ma petite fille, et figurez vous que j'étais avec la Josette, et elle, plus vielle que moi, ça lui a rappelé 1936. Pas trouvé plus vieux...."
 
"Ah, mais j'hallucine, les Nuits lumière, cette année, et ben on sait pas comment elles seront, nouvelles, ou comme l'an dernier ou en travaux ? Et on veut Bourges ville touristique ? "
 
" La préfète du Cher n'a pas eu droit à une poignée de main de deux représentants musulman, "ils n'ont pas, ont-ils dit, le droit de serrer la main d'une femme", alors moi, Germaine Michu, ma main et même mon poing, je leur mettais dans la figure avec la force de mes 83 ans. Non mais des fois, on est ou ?".

 
Vous voulez réagir, alors écrivez à : madame Michu bourges-info.com
 
Rechercher dans Bourges-info un sujet donné :
 
 
RETOUR EN HAUT DE PAGE

 

Contact : - Mentions légales